Ingénierie pour l...
Follow
Find
5.5K views | +5 today
Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement
Revue de presse sur l'Energie et l'Environnement : projets actuels et futurs & nouvelles technologies
Your new post is loading...
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

OneSide signe la Charte sur l'équilibre des temps de vie !

OneSide signe la Charte sur l'équilibre des temps de vie ! | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

OneSide a été retenue en 2014 avec 34 autres entreprises pour signer la Charte sur l'équilibre des temps de vie au ministère des Droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports.

 

Fin 2013, l’Observatoire de la Parentalité en Entreprise (OPE) et le ministère des Droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports se sont associés pour mettre en place la Charte « 15 engagements pour l’équilibre des temps de vie ». Il s’agit avec cette Charte de promouvoir une culture managériale plus souple, plus respectueuse de la vie privée de tous les salariés et intégrant leurs contraintes personnelles.

 

OneSide avait déjà signé la charte de la parentalité en entreprise en 2012, il était donc tout naturel que nous nous engagions à nouveau avec cette nouvelle charte. Lors de la mise en place de cette charte fin 2013, 16 grands groupes s'étaient déjà engagés à la signer. Parmi ces groupes se trouvent BNP Paribas, CASINO,COCA-COLA, MICHELIN, ORANGE, LVMH,BOUYGUES TELECOM etc...

 

Aujourd’hui OneSide Consulting fait ainsi partie des 50 sociétés en France ayant signé cette charte, et est la seule société de conseil en ingénierie (hors informatique).

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Technip, en consortium avec Wijaya Karya, remporte un contrat onshore pour le projet de développement gazier Matindok

Technip, en consortium avec PT Wijaya Karya (Persero) Tbk (WIKA), a remporté un contrat onshore à prix forfaitaire auprès de PT Pertamina EP pour le projet de développement gazier Matindok, situé en Sulawesi Central en Indonésie.

Le contrat comprend l’ingénierie, la fourniture des équipements, la construction et l’installation de têtes de puits, de flowlines, de conduites et d’une unité centrale de traitement de gaz (672 millions de mètres cubes de gaz par an), comprenant les installations de traitement de gaz telles que celles nécessaires à l’extraction des gaz acides et du souffre, ainsi que les infrastructures associées. Le flux de gaz adouci en sortie de l'unité centrale sera acheminé vers l’usine de gaz naturel liquéfié (GNL) Donggi Senoro.

Le centre opérationnel de Technip à Jakarta, Indonésie, réalisera l’ingénierie détaillée et la fourniture des équipements de procédés critiques. WIKA, pour sa part, sera en charge des activités de construction et de la fourniture des équipements majeurs. Le projet devrait s’achever au premier semestre 2016.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Une centrale solaire photovoltaïque inaugurée à Ghardaïa

Une centrale solaire photovoltaïque inaugurée à Ghardaïa | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, a inauguré jeudi à Oued N’chou (10 km au nord de la commune de Ghardaïa) une mini-centrale solaire pilote à cycle combiné.

Réalisée sur une superficie de 10 hectares, pour un coût global de près de 900 millions de DA, cette mini-centrale, d’une puissance de 1,1 mégawatts (MW), est dotée de 6.000 panneaux photovoltaïques.

Fortement respectueux de l’environnement, ce projet permettra aussi de lancer une dynamique de promotion de la recherche spécialisée en matière de développement des énergies renouvelables et constituera un centre d’expérimentation des nouvelles technologies en matière d’énergie solaire, a affirmé le ministre.

Cette mini-centrale constitue ainsi "un laboratoire naturel" pour les études et recherches en matière d’énergie solaire, mais également du matériel utilisé, afin de propager cette technologie à travers le territoire national.

Premier du genre dans la région, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme ambitieux de développement des énergies renouvelables en Algérie, qui vise l’installation d’une puissance d’origine renouvelable devant couvrir 40% de la consommation énergétique du pays à l’horizon 2030, a-t-on souligné.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

La chine fait barrage aux émissions de particules fines

La chine fait barrage aux émissions de particules fines | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

La Chine a choisi : l’hydraulique sera la solution pour réduire ses émissions record de CO2 et de particules fines. La construction du plus grand barrage du monde est prévue sur le fleuve Yarlung Tsangpo, appelé Brahmapoutre quand il passe la frontière indienne. Aux dépens de l’environnement himalayen, selon les scientifiques.

En mars dernier, le Premier ministre chinois Li Keqiang promettait devant l’assemblée nationale populaire de"faire la guerre à la pollution". Une bonne nouvelle : les nuages de particules se multiplient au-dessus des villes, toute alternative au charbon est bienvenue. L’hydraulique, avec 22% de la production d’électricité du pays en 2012, est la solution préférée des autorités. Les fleuves, cette même année, en fournissaient 6% : ils sont tenus d’en produire 16% dans les quatre ans à venir, selon le dernier volet du plan quinquennal pour l’énergie (2011-2015), publié en 2013.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Rouen obtient un prêt de la BEI pour la construction d'un éco-quartier

Rouen obtient un prêt de la BEI pour la construction d'un éco-quartier | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

La ville et l'agglomération de Rouen viennent de contracter un emprunt de 75 millions d'euros auprès de la Banque Européenne d'Investissement, pour la création d'un éco-quartier. Il s'agit de la première ville française a bénéficier de ce type de prêt. Le projet prévoit la reconquête de zones industrielles en friches.

Les institutions locales peuvent se vanter d'avoir un « temps d'avance », comme l'a souligné très justement le vice-président de la banque Philippe De Fontaine Vive. Rouen et son agglomération viennent en effet de trouver le financement de son grand projet Seine-Ouest grâce à un prêt auprès de la BEI à un taux inférieur à 3 %.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Ingérop y croit encore

Ingérop y croit encore | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Avec un chiffre d’affaires en augmentation de 5% en 2013 et un carnet de commandes plein à craquer, l’ingénieriste indépendant Ingérop se porte au mieux. Il ambitionne de croître de 50% et de doubler la part de l’international dans son activité d’ici à 2020. Yves Metz, son président perçoit des signaux positifs dans la réalisation en cours ou à venir de grands projets d’infrastructures en France, malgré le marasme économique qu’y connaît le secteur de la construction.

La crise économique que subit actuellement le secteur de la construction ne semble pas avoir de prise sur Ingerop. Depuis janvier 2001 et sa séparation d’avec GTM, dont il était une filiale, l’ingénieriste français connaît une croissance régulière et continue de son activité. « En 2001, nous réalisions un peu moins de 100 millions d’euros d’honoraires, et nous avons atteint 189 millions en 2013 », a illustré Yves Metz, président d’Ingérop, lors d’une conférence de presse le 8 juillet. A ce chiffre d’affaire en croissance de 5% par rapport à 2012, s’ajoutent un résultat net de 9,5 millions d’euros, en augmentation de 16% sur un an, et un carnet de commandes plein à craquer à 270 millions d’euros, soit 17 mois d’activité pour le groupe.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

L'Ukraine a doublé ses importations de gaz en juin

L'Ukraine a doublé ses importations de gaz en juin | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

L'Ukraine a importé en juin 2 milliards de mètres cubes de gaz, ce qui est de 2,2 fois plus qu’en juin de l'an dernier, a déclaré l'entreprise Ukrtransgaz, l’opérateur du réseau ukrainien de transport de gaz ce mardi.

Cet indice prend en compte non seulement la livraison de Gazprom vers la Naftogaz qui a lieu avant le 16 juin, mais aussi les livraisons de gaz inversé à l'Ukraine à partir de l'Europe. Compte tenu le volume du gaz inversé de 16 millions de mètres cubes par jour, selon Naftogaz, la livraison en juin pourrait atteindre environ 0,5 milliards de mètres cubes.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

L'Europe ne peut pas et ne doit pas vivre sans gaz russe (Total)

L'Europe ne peut pas et ne doit pas vivre sans gaz russe (Total) | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

L'Europe doit cesser de réfléchir à réduire sa dépendance au gaz russe et se concentrer plutôt sur la façon de rendre la fourniture de gaz en provenance de Russie plus sûre, notamment en contournant l'Ukraine, a déclaré dans une interview le chef de la compagnie pétrolière française Total, Christophe de Margerie.

Selon Margerie, l'Europe pourrait connaître une grave crise de l'énergie cet hiver. « Nous se heurterons à des problèmes cet hiver si les approvisionnements sont réduits, et il fera froid. Il est évident », a-t-il souligné.

Margerie a ajouté qu'il y avait plusieurs options sur la façon d'éviter ce problème, certains d'entre eux étaient proposées par la Russie.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

L'énergie thermique des océans testée à la Réunion

Dans le sud de l'île de la Réunion, un rêve de Jules Verne est en train de prendre forme: des chercheurs tentent de créer de l'électricité en utilisant la différence de températures de l'eau des océans en profondeur et en surface. Les premiers résultats sont concluants.

À L'IUT de Saint-Pierre, dans le sud de l'île de la Réunion, derrière un grillage sécurisé, se dresse l'un des rares prototypes au monde à tester l'énergie thermique des mers. Il ressemble à une petite installation chimique de 7 mètres de hauteur. Son principe est simple. Il s'agit de créer de l'électricité en utilisant le différentiel de températures des eaux des océans, chauffées par le soleil en surface, entre 23,5 °C et 28 °C, et froides en profondeur, autour de 5 °C à 1000 m. Cet écart de température agit sur une machine thermique contenant de l'ammoniaque, dont l'évaporation fait tourner une turbine produisant de l'électricité.

«Le prototype est équipé d'un système reproduisant le même effet thermodynamique qu'une turbine de 15 kW. À la place de l'eau froide et chaude des océans, nous utilisons de l'eau pure, réchauffée et refroidie au moyen d'une pompe à chaleur. D'autres travaux seront conduits notamment pour étudier la corrosion des échangeurs avec l'eau de mer», explique l'étudiante-chercheuse Audrey Journoud, jeune recrue de DCNS, qui a financé pendant trois ans son doctorat à la Réunion.

(...)


more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Tous ceux qui vont sentir passer le dépassement de l’Arabie Saoudite par les États-Unis comme 1er producteur de pétrole

Tous ceux qui vont sentir passer le dépassement de l’Arabie Saoudite par les États-Unis comme 1er producteur de pétrole | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Exit l'Arabie saoudite et la Russie, les rois du pétrole aujourd'hui, ce sont les États-Unis ! Europe, Asie, Moyen-Orient... Le passage des Américains au rang de premier producteur mondial n'est pas sans effets sur les équilibres du monde.

Atlantico : Grâce au pétrole de schiste les Etats-Unis se placent cette année en tête des producteurs mondiaux, devant l’Arabie saoudite et la Russie. De manière concomitante, l’administration Obama a autorisé l’exportation de pétrole à moitié raffiné, chose qui depuis 40 ans était impossible. Le pays pourrait-il finir par jouer sur les cours ? Quelle est sa capacité d'influence en la matière ?

Stephan Silvestre : Ces deux faits remarquables sont en effet intervenus récemment, donnant le sentiment que les États-Unis étaient en passe de devenir un exportateur majeur de pétrole.

 

 

 

Cependant, il faut rappeler que, si la production américaine dépasse maintenant les 12 millions de barils par jour, la consommation reste proche de 20 millions de barils/jour. Le pays est donc encore loin de l’autosuffisance et de se trouver en capacité d’inonder le marché. Les deux licences d’exportation qui ont été accordées sont néanmoins intéressantes, car elles portent sur du pétrole très léger, issu des nouveaux gisements, et peu adapté aux raffineries américaines. Ce qui se passe est que, si le pays reste le deuxième importateur mondial de pétrole, il regorge de brut léger qui ne trouve pas preneur sur le territoire national. D’où ces autorisations, accordées à titre expérimental.


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/tous-ceux-qui-vont-sentir-passer-depassement-arabie-saoudite-etats-unis-comme-1er-producteur-petrole-1656327.html#fsJrsKBGDWMwB6je.99

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Toujours la quête d'énergie et le retour en grâce de l'Eurasie ...

Toujours la quête d'énergie et le retour en grâce de l'Eurasie ... | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

u deuxième trimestre 2014, la diplomatie économique chinoise est restée focalisée sur la quête d’énergie, la recherche de technologies, de marchés et d’influence avec cependant un net déplacement de son point moyen vers l’Europe et la Russie, avec 2 exceptions notables dans ce glissement vers l’Eurasie, prolongement terrestre de la Chine : l’Afrique, visitée par Li Keqiang au début mai, et les pays de la Ligue Arabe réunis le 5 juin à Pékin pour le 6e forum de coopération entre la Chine et les pays arabes, présidé par Xi Jinping.

Photo Pétrolier chinois. En 2012, la Chine est devenue le 1er importateur mondial de pétrole.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Gaz de schiste: Total autorisé à creuser un puits au Danemark

Gaz de schiste: Total autorisé à creuser un puits au Danemark | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Le géant pétrolier français Total va entamer dans quelques mois l'exploration de gaz de schiste sur un des permis qu'il détient au Danemark, a indiqué vendredi le groupe à l'AFP.

Les premiers forages, sur une zone située dans le nord du pays et d'une superficie d'environ 3.000 km2, seront effectués "en décembre ou janvier" et "devraient durer trois mois", a affirmé une porte-parole.

Cette annonce fait suite à l'autorisation obtenue le 26 juin par la commune de Frederikshavn, sur laquelle est situé le permis en question.

Il s'agira de forages classiques n'impliquant pas de fracturation hydraulique, technique controversée et interdite dans plusieurs pays européens.

Depuis 2010, le groupe français détient à 80% deux licences d'exploration de gaz de schiste dans le pays, en association avec North Sea Fund, un fonds détenu par l'Etat danois (20%).

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Lyon : un colloque sur l'ingénierie le 10 juillet

Lyon : un colloque sur l'ingénierie le 10 juillet | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Les entreprises d'ingénierie de Rhône-Alpes et Auvergne vont fusionner leurs forces dans un nouveau pôle de compétitivité à la rentrée 2014.

Pour l'occasion, les entreprises organisent un colloque le 10 juillet prochain sur le thème : "L'ingénierie, catalyseur de l'économie". L'objectif est de valoriser les métiers de l'ingénierie et de l'industrie. Ce colloque se tiendra Place de la Bourse de 16h à 19h. 

A noter qu'en Rhône-Alpes/Auvergne, les métiers de l'ingénierie représentent 20 000 emplois pour un chiffre d'affaires estimé à 2 milliards d'euros.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Chimie : le gaz de schiste américain menace 10.000 emplois en France

Chimie : le gaz de schiste américain menace 10.000 emplois en France | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it
Le boom des gaz de schiste aux Etats-Unis a provoqué une forte baisse des prix du gaz outre-Atlantique. Une étude du cabinet Carbone 4 chiffre l’impact de cette révolution sur le secteur de la chimie en France.

Les industriels de la chimie le disent depuis de nombreux mois, la révolution des gaz de schiste aux Etats-Unis constitue une grave menace pour leurs sites en Europe. Ce cri d’alarme peut désormais s’appuyer sur des données chiffrées : rien qu’en France, si rien n’est fait, 10.000 emplois directs et 32 sites industriels sont directement menacés d’ici à 2018, selon l’étude réalisée à la demande de l’Union des Industries Chimiques (UIC) par le cabinet Carbone 4. La chimie française, qui se situe au deuxième rang en Europe et au 6ème rang mondial, a réalisé un chiffe d’affaires de 82,4 milliards d’euros en 2013 et emploie 158.000 salariés.

« L’énergie est l’un des grands facteurs de compétitivité de notre industrie », a rappelé Philippe Goebel, président de l’UIC, en présentant le rapport de Carbone 4, rappelant que la chimie représente 20 % de l’électricité et 40 % du gaz consommés en France. Or l’écart constaté entre l’Europe et les Etats-Unis, où le prix du gaz naturel a été divisé par quatre suite au boom des gaz de schiste, conduit déjà à un écart de compétitivité que Carbone 4 chiffre à 800 millions d’euros par an dans la production de polyéthylène (la matière première de nombreux plastiques), ou de 450 millions pour le PVC.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Groupe de travail sur l'autoconsommation : les professionnels du photovoltaïque veulent des décisions rapides

Groupe de travail sur l'autoconsommation : les professionnels du photovoltaïque veulent des décisions rapides | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Avec un mois de retard, le groupe de travail sur l'autoconsommation conclut ses travaux. Si sur le principe, les positions ont bougé, les professionnels attendent une traduction concrète rapidement. Certains acteurs n'ont pas attendu pour se lancer.

Le groupe de réflexion sur l'autoconsommation (ou l'autoproduction), lancé fin 2013 et piloté par la direction générale de l'Energie et du Climat (DGEC), tient sa réunion de clôture ce mercredi 9 juillet. L'objectif de ces travaux, réunissant une quarantaine de parties prenantes : trouver le bon modèle de développement de l'autoconsommation, sans créer de bulle comme pour les tarifs d'achat, ni perturber le fonctionnement des réseaux.

"On est partis d'une situation de blocage avec certains acteurs qui ne voulaient pas entendre parler d'autoconsommation, pour aboutir à certaines avancées sur la pertinence de l'autoconsommation dans certains secteurs. Le verre s'est rempli, mais il reste à moitié plein, ou à moitié vide ! Ceux qui souhaitaient parvenir à un plan de marche applicable immédiatement ne sont pas satisfaits", analyse Richard Loyen, délégué général du syndicat des professionnels de l'énergie solaire (Enerplan).


more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Énergies renouvelables : 89 millions d'euros pour NEMO et GEOSTRAS

Énergies renouvelables : 89 millions d'euros pour NEMO et GEOSTRAS | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

La Commission européenne a dévoilé le 8 juillet les lauréats de son 2e appel à projets du fonds NER300. Ce dernier vise à financer des démonstrateurs innovants dans le domaine des énergies renouvelables et de la capture et du stockage du CO2. Parmi les nouveaux projets sélectionnés figurent 2 initiatives françaises : NEMO et GEOSTRAS.

NEMO : l’énergie thermique des mers en Martinique

NEMO (« New Energy for Martinique and Overseas ») est un projet de centrale pilote exploitant l’énergie thermique des mers. Cette énergie marine consiste à exploiter la différence de température entre l’eau chaude de la surface des océans et l’eau froide des profondeurs pour produire de l’électricité. Un écart de température d’au moins 20°C (gradient thermique) est nécessaire afin d’obtenir un rendement satisfaisant. Cela limite son expérimentation dans des zones intertropicales, comme la Martinique où sera implanté le pilote NEMO. Contrairement à d’autres énergies renouvelables, cette énergie présente par ailleurs l’intérêt d’être non intermittente et prévisible.

NEMO est un projet mené conjointement par Akuo Energy et DCNS. D’une puissance de 16 MW, l’installation flottante pourrait permettre d’alimenter 35 000 foyers en électricité selon les estimations actuelles. Il est prévu de la mettre en service en juin 2018. La subvention attribuée à ce projet par la Commission européenne s’élève à près de 72,1 millions d’euros.

GEOSTRAS : la cogénération géothermique en Alsace

GEOSTRAS (« Géothermie Strasbourg ») est un projet de centrale de cogénération produisant de l’électricité et de la chaleur à partir de la géothermie profonde (entre 2 000 m et 5 000 m en France). Il vise à optimiser la production géothermique par des méthodes « douces » en améliorant entre autres l’architecture du puits. La valorisation des basses températures en surface pour produire de la chaleur constitue un autre enjeu central de ce démonstrateur.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Demain, tous autonomes en électricité ?

Demain, tous autonomes en électricité ? | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

INTERVIEW - L’île espagnole d’El Hierro va devenir la première île 100% autonome en électricité. Un exemple pas si simple à suivre.

Les quelque 10.000 habitants de l’île d’El Hierro, la plus petite de l’archipel espagnol des Canaries, ont de quoi être fiers : leur île sera bientôt la première au monde à être entièrement autonome en électricité, grâce aux énergies renouvelables. Une centrale inaugurée fin juin mobilise cinq éoliennes, associées à deux bassins, l’un en hauteur et l’autre en contrebas, selon un schéma unique. Si le vent faiblit, c’est en effet l’énergie hydroélectrique qui prend le relais, en relâchant l’eau du haut vers le bas. Plusieurs îles, comme Hawai, Samso, au Danemark, Oki au Japon, ou encore l’Indonésie, sont intéressées par ce projet.

 

Le modèle est-il exportable ? Réponse avec Laurent Peyres, responsable projets énergies renouvelables chez Artelia, un bureau d’étude français qui travaille, entre autres, dans le secteur de l’environnement.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Eolien : la construction n'est pas subordonnée à l'obtention préalable d'une autorisation du domaine public

Martin Guérin, Avocat au cabinet Huglo Lepage & Associés Conseil, revient sur la décision du Conseil d'Etat qui confirme que la délivrance d'un permis de construire éolien n'est pas subordonnée à l'obtention préalable d'une autorisation du domaine public pour le raccordement.


Jusqu'alors, la jurisprudence administrative était contradictoire en matière de raccordement éolien. Le juge répondait différemment à la question suivante : l'enfouissement dans le domaine public des câbles de raccordement entre les postes de livraison et les postes sources de parcs éoliens nécessitait-il l'obtention préalable d'une autorisation d'occupation du domaine public dès le dépôt de la demande de permis de construire ?

En l'espèce, en jugeant que le juge d'appel avait commis une erreur de droit en annulant le permis de construire éolien au motif que le dossier de demande ne comportait pas ladite autorisation d'occupation, la Haute juridiction a apporté une réponse clairement négative à cette question.

En effet, si au titre des dispositions de l'article R. 421-1-1 du Code de l'urbanisme alors applicables, le pétitionnaire devait justifier d'un titre l'habilitant à construire, le Conseil d'Etat a relevé que le raccordement des ouvrages de production d'électricité au réseau public de transport d'électricité ainsi qu'aux réseaux publics de distribution d'électricité incombait aux gestionnaires de ces réseaux.


more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Technip remporte le renouvellement d’un contrat cadre pour des services subsea auprès de Statoil, Exxon Mobil et Gassco

Technip a remporté un nouveau contrat cadre auprès de Statoil, Exxon Mobil et Gassco pour des services de plongée, d’interventions sous-marine et de réparations éventuelles. Selon les termes du contrat, correspondant au renouvellement d’un accord cadre en cours depuis huit ans, Technip fournira ces services pour les quatre années à venir. Effectif au 1er décembre 2014, ce contrat inclut également une option pour des périodes additionnelles pouvant s’étendre jusqu’à sept ans.

Les services comprennent les opérations de plongée et à distance, via l’utilisation des navires de support de plongée dédiés (DSV) et/ou de construction, appartenant à la flotte de Technip.

La zone d’opérations couvre les zones continentales allant de la mer de Barents à la mer Méditerranée, la mer Baltique, le nord de l’Océan Atlantique ainsi que Terre Neuve, au Canada. La zone d’opérations pourra être étendue à une échelle mondiale en fonction des besoins futurs de Statoil.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Gaz de schiste en Allemagne : recul ou débat ?

Le 4 juillet, la ministre de l’Environnement allemande a indiqué qu’elle souhaitait limiter les possibilités de fracturation hydraulique. Recul ou débat ?

Alors que le du 5 juin 2014, indiquait que l’Allemagne était prête à autoriser en 2015 la fracturation hydraulique pour le gaz de schiste, son ministre de l'Environnement Barbara Hendricks a déclaré le 4 juillet qu’"il n'y aura pas en Allemagne de fracturation hydraulique de gaz de schiste à des fins commerciales dans un futur proche".

Avec Sigmar Gabriel, à l'Économie et l'Énergie, Mme Hendricks a défini les principaux axes de la législation à venir : "Les projets de fracking de gaz de schiste au-dessus de 3 000 mètres seront interdits". Selon certaines estimations, la majorité des réserves de gaz de schiste du pays se trouve à un niveau supérieur à cette limite.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Energie décentralisée : le biométhane promis à un bel avenir ?

Energie décentralisée : le biométhane promis à un bel avenir ? | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Alors que le nombre de sites d'injection de biométhane produit à partir de la méthanisation des effluents d'élevage, de boues d'épuration ou encore de centres de stockage de déchets, se multiplie, l'avenir de la filière reste dépendant de l'équilibre entre production et consommation locales.


Injecter dans le réseau de distribution de gaz, le méthane produit par méthanisation de la matière organique après épuration du biogaz, plutôt que de le brûler localement par cogénération pour produire de l'électricité et de la chaleur : telle est la particularité du biométhane.

Injection plutôt que cogénération

Lorsqu'il n'est pas possible de valoriser la chaleur produite par cogénération, notamment du fait de l'absence de consommateurs en nombre suffisant localement, il apparait en effet plus efficace d'injecter le méthane produit dans le réseau de distribution GrDF pour étendre son potentiel de valorisation, par exemple auprès de clients particuliers ou industriels qui utiliseront le gaz pour le chauffage ou leur process de production.

Toutefois, le fait que le biométhane ne puisse pas remonter du réseau de distribution au réseau de transport national de gaz peut être, dans certaines régions, une limite au potentiel de développement de la filière. Alors que le nombre de sites d'injection se multiplie pour valoriser les effluents d'élevages agricoles, les boues d'épuration issues de STEP ou encore la fraction organique des déchets enfouis en ISDND, l'avenir de la filière semble bel et bien résider dans la gestion du stockage et d'équilibrage entre l'offre et la demande localement.


more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Pourquoi les cours du pétrole ne réagissent pas au chaos en Irak

Pourquoi les cours du pétrole ne réagissent pas au chaos en Irak | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it
La percée des troupes djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) n'a pas eu l'impact que l'on aurait pu attendre sur les cours du pétrole. Même si le prix du baril a bien augmenté de quelques dollars après l'annonce de la conquête du centre de l'Irak et de la progression jusqu'à quelques dizaines de kilomètres de Bagdad, ils sont rapidement retombés à leur niveau d'avant l'attaque.

A 110 dollars, le baril de brent, le pétrole de la mer du Nord, est stable depuis le 1erjanvier. Pourtant, les risques de voir les exportations de pétrole irakiennes êtreréduites, voire interrompues, sont bien réels. Pour l'heure, le marché sembleconsidérer que la production du Nord reste solidement protégée par les Kurdes irakiens, tandis que celle du Sud-Est est toujours sous le contrôle du gouvernement chiite en place.

SENTIMENT DE CONFORT

En clair, les territoires conquis ne revêtent pas d'enjeu pétrolier. De plus, le niveau des stocks commerciaux, le recours éventuel aux stocks stratégiques et la capacité de l'Arabie saoudite à offrir entre 1,5 million de barils/jour supplémentaires donnent au marché un sentiment de confort.

La première réaction du marché, c'est-à-dire le léger reflux des cours, semblesuggérer que la situation puisse se figer en l'état, après l'annonce de la création d'un califat islamique indépendant fondé sur les conquêtes territoriales en Syrie et en Irak. Or, ce n'est pas ce que les experts en géopolitique anticipent.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Eolien en mer : Areva et Gamesa finalisent leur alliance

Eolien en mer : Areva et Gamesa finalisent leur alliance | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it
Les actifs apportés par Areva représenteront 280 millions d’euros et ceux de Gamesa 195 millions.

Annoncée en janvier, l’alliance entre Areva et l’espagnol Gamesa dans l’éolien en mer se concrétise. Les deux groupes ont annoncé avoir signé les bans de leur coentreprise, qui sera créée d’ici au quatrième trimestre 2014. Objectif : unir leurs forces pour détenir une part de marché de 20 % en 2020 dans un secteur aujourd’hui dominé par Siemens (60 %).

A cette occasion, les associés ont dévoilé la valorisation des actifs apportés. Côté Areva, les éoliennes de 5 et 8 mégawatts (MW), les sites de fabrication allemands (Stade et Bremerhaven), un portefeuille de projets de 2,8 GW et la R&D ont été valorisés 210 millions d’euros, auxquels s’ajoutera le fonds de roulement (aujourd’hui à 70 millions), pour un total de 280 millions. Moins avancé que le français dans le secteur, Gamesa, détenu à 20 % par Iberdrola, apportera de son côté son éolienne de 5 MW (en cours de test) et son savoir-faire dans l’éolien terrestre (licence technologique, « supply chain », maintenance…), des actifs valorisés 195 millions d’euros. La structure de financement et les passifs de la société seront adaptés pour parvenir à une répartition équilibrée (50/50) du capital.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Technip remporte un grand contrat pour le développement sous-marin Edradour, à l’ouest des Shetlands, au Royaume-Uni

Technip remporte un grand contrat pour le développement sous-marin Edradour, à l’ouest des Shetlands, au Royaume-Uni | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Technip a remporté un contrat auprès de Total E&P UK pour le développement sous-marin Edradour, situé à environ 75 kilomètres au nord-ouest des îles Shetland, à des profondeurs d’eau de 300 mètres environ.

Technip est chargé de :

- la fabrication et l’installation de conduites de production de 12 pouces de diamètre, d’une conduite MEG(1) de 6 pouces avec une conduite de service de 2 pouces en « piggy back », 
- la fourniture et l’installation d’ombilicaux en acier, 
- la fabrication et l’installation d’un collecteur de terminaison, de structures de terminaison de flowline, des extrémités de conduites flexibles et des spools rigides de raccordement, ainsi que de l’installation des châssis de guidage et de collecteurs fournis par le client, 
- le tranchage et la pré-mise en service.

Le Groupe s’appuiera sur son intégration verticale unique dans le subsea :

- le centre opérationnel de Technip à Oslo, Norvège, sera en charge du projet, tandis que les navires de la flotte du Groupe réaliseront l’installation durant les étés 2016 et 2017 ; 
- les conduites seront fabriquées à la base d’assemblage de Technip à Evanton, Royaume-Uni, avant d’être installées par le Deep Energy, le plus rapide et l’un des plus grands navires de pose de conduites jamais construit dans l’industrie ; 
- les ombilicaux seront fabriqués dans la nouvelle usine du Groupe à Newcastle, Royaume-Uni.

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Berlin veut interdire le gaz de schiste jusqu'à 2021

Berlin veut interdire le gaz de schiste jusqu'à 2021 | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

Berlin veut interdire l'exploitation du gaz de schiste au moins jusqu'à 2021 et encadrer plus étroitement le recours à la fracturation hydraulique, selon le projet de deux ministres du gouvernement d'Angela Merkel dont l'AFP a eu connaissance vendredi.

"Les projets de fracking pour exploiter le gaz de schiste (...) au-dessus de 3.000 mètres seront interdits", expliquent dans un courrier daté de vendredi le ministre de l'Economie et de l'Energie Sigmar Gabriel et sa consoeur à l'Environnement, Barbara Hendricks.

Cette lettre est adressée aux députés de leur parti social-démocrate (SPD) siégeant au Bundestag, et détaille les principaux points de la législation à venir sur le sujet très épineux, sur lequel le gouvernement précédent s'était cassé les dents.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by OneSide consulting
Scoop.it!

Puits secs : Tullow Oil provisionne 415 millions de dollars au premier semestre

Puits secs : Tullow Oil provisionne 415 millions de dollars au premier semestre | Ingénierie pour l'Energie et l'Environnement | Scoop.it

La junior pétrolière britannique Tullow Oil a provisionné 415 millions de dollars représentant les pertes occasionnées durant le premier semestre 2014 par ses explorations infructueuses et par la réduction de la valeur de cession de certains actifs.

Les semestres se suivent et semblent se ressembler pour la junior pétrolière Tullow Oil. Le groupe britannique a annoncé avoir provisionné 415 millions de dollars au premier semestre 2014 après les résultats décevants de ses explorations en Mauritanie, en Éthiopie ainsi qu'en Norvège et en anticipation de la réduction de la valeur de plusieurs actifs qu'il s'apprête à céder, notamment au Royaume-Uni et dans la Mer du Nord.

Selon les détails fournis par l'agence Reuters, les puits secs découverts dans ces trois pays ainsi que l'abandon de plusieurs permis d'exploration durant les six derniers mois ont occasionné une perte de 305 millions de dollars auxquels s'ajoutent près de 110 millions de dollars de dépréciation d'actifs. Cette annonce intervient après une année 2013 délicate durant laquelle le groupe britannique a enregistré une dépréciation de 730 millions de dollars de ses actifs, résultat - encore une fois - de l'exploration de puits secs, notamment au large du Ghana.

more...
No comment yet.