La programmation, latin du futur ? | Olak | Scoop.it

Un récent articlefait le point sur une question qui fait son chemin un peu partout:

"Pour former des citoyens «informatiquement éclairés»*, l’école doit-elle enseigner à tous le b. a.-ba de la programmation?"

 

Selon certains, les enfants du numérique ont une "expérience rusée" du fonctionnement des machines, mais leur approche intuitive approche vite ses limites et ne leur permet pas de dominer la machine. Or cette domination est nécessaire pour contrôler notre monde, de plus en plus automatisé, numérique et interconnecté. On le voir avec l'affaire PRISM : contrôler La Machine, c'est avoir le pouvoir sur ses utilisateurs...


Via Goulu