Oeuvres ouvertes
Follow
Find
3.9K views | +0 today
Oeuvres ouvertes
revue-archipel
Curated by OeO
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Résonances de Roger Caillois / Denis Boyer

Oeuvres ouvertes : Résonances de Roger Caillois / Denis Boyer | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Si l’on se concentre sur l’articulation principale de la pensée de Roger Caillois, le carrefour d’analogies entre différents règnes, où il inclut les créations humaines, on se trouve en vérité devant une somme considérable de conjonctions, ce que la nature propose elle-même à voir, et ce que les poètes qui pensent « juste » pour reprendre la sévère terminologie de Caillois, ont construit comme stupéfiantes correspondances entre leur propre lexique et le monde. Cette élaboration d’une ordonnance du monde par l’analogie n’était pas neuve, bien sûr, elle empruntait même à la construction du savoir telle qu’elle s’est manifestée en Europe jusqu’à la fin du 16e siècle, construction culminant d’une certaine manière chez Paracelse, et que dissèque Michel Foucault dans Les mots et les choses avant de poursuivre cette épistémologie avec la rupture que représenta la pensée cartésienne : « Au début du 17e siècle, […], la pensée cesse de se mouvoir dans l’élément de la ressemblance. La similitude n’est plus la forme du savoir, mais plutôt l’occasion de l’erreur, le danger auquel on s’expose quand on n’examine pas le lieu mal éclairé des confusions. » Ce n’est pas pour autant que la recherche analogique disparaît du champ de la connaissance. Elle réapparaît notamment dans le romantisme allemand, chez Novalis qui situe la poésie à la base de la connaissance. Il est question dans les premières lignes de Les disciples à Saïs, de cette « écriture chiffrée », qui serait à la base des formules du monde, que la sortie de l’âge d’or a dissimulées aux hommes et qu’il faut désormais réunir.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Patrick Deville | Vie et mort sainte Tina l'exilée - publie.net

Patrick Deville | Vie et mort sainte Tina l'exilée - publie.net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Celles et ceux qui sont familiers des livres de Patrick Deville y reconnaîtront les chemins : il y a l'aventure, l'art, la politique, les armes et les trafics. Il y a ceux que brûle un peu plus la question de vivre, et se retrouvent sur des chemins pas forcément choisis, mais plus extrêmes.

Patrick Deville les y suit : pour chercher quel au-delà de lui-même ? Chacun de ces livres acrroît les routes possibles, et pourtant elles se recroisent. Ainsi, Tina Modotti traverse fugacement Vie & mort d'Augusto Cesar Sandino, comme Alfonsina Storni paraît page 129 d'un des livres les plus éclatants et énigmatiques de Patrick Deville, La tentation des armes à feux (tous au Seuil, Fiction & Cie).

C'est bien, aux limites du monde, sur le réel qu'on bute encore : juste, le rêve s'est agrandi du chemin fait, des violences de la route, des rencontres et des arbitraires, des fêtes.

Alors c'est tout cela qu'on retrouvera, dans l'incroyable condensé, comme les anciennes vies de saints, de la vie de Tina Modotti, l'Italienne exilée à Hollywood, de couturière devenant figurante, puis aspirée dans cette explosion mexicaine aux côtés de Diego Rivera, puis de ces imbroglios politiques entre les dictatures de Cuba et du Nicaragua, les assassins à la solde de Staline et l'ombre errante de Trotsky. Fascinant.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Le Roman de Renart: À la cour du roi Noble : le roi écoute Brichemer

Le Roman de Renart: À la cour du roi Noble : le roi écoute Brichemer | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
et si je me trompe, alors corrigez-moi.
Il me semble que nous avons dit
d'Ysengrin, qui a porté plainte en premier,
qu'il aura entière réparation
pour ce qu'il pourrait demander.
Pourtant, il lui faudra trouver,
s'il veut prouver la chose,
une tierce personne pour soutenir sa cause,
à une date donnée ou sur le champ.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Maximus à Gloucester, Lettre 27 / Charles Olson

Oeuvres ouvertes : Maximus à Gloucester, Lettre 27 / Charles Olson | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Lecture de Charles Olson et traduction d'Auxeméry
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Maximus, ou la profondeur du champ / Auxeméry

Oeuvres ouvertes : Maximus, ou la profondeur du champ / Auxeméry | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
On n’épuisera certes pas ici la matière du poème entier : ce serait là grande prétention de la part d’un qui sait bien qu’à fréquenter le terrain depuis très longtemps, il n’en a cependant pas parcouru en tous sens les implications. On en décrira seulement les grandes lignes. La bibliographie, et l’appareil de notes et renvois peut orienter le lecteur qui aurait légitimement des exigences d’approfondissement. Le matériel critique et les publications olsoniennes sont assez réduites chez nous, et cette introduction ne fait que poser des jalons. On traduira donc des extraits, ou l’on résumera un certain nombre de textes, parfois disponibles dans notre langue, mais la plupart du temps non encore traduits.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Laurent Margantin | La main de sable - publie.net

Laurent Margantin | La main de sable - publie.net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Des voyageurs sans nom, des lecteurs silencieux, des promeneurs invisibles – tous habitants de pays qu’on ne trouve sur aucune carte – voilà les personnages de ces récits courts, entre contes, fables et poèmes en prose.

Nulle quête ici d’un réel commun à tous, nulle volonté de tracer les contours d’un monde imaginaire, plutôt le souci, en se livrant quotidiennement à la puissance de quelques mots pour soi essentiels, d’aller au-delà des noms propres – lieux, personnes, histoires individuelles –, de s’ouvrir le plus librement et le plus intensément possible à un territoire inconnu, au-delà du je de l’auteur qui ne fera plus loi.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Herta Müller, Bas-fonds

Oeuvres ouvertes : Herta Müller, Bas-fonds | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Premier chapitre du premier livre publié par Herta Müller, prix Nobel de littérature 2009 (inédit en français)

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Georg Petz, Au bout du monde

Oeuvres ouvertes : Georg Petz, Au bout du monde | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
extrait d'un récit à paraître le 15 mars, en téléchargement gratuit
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : En mon absence

Oeuvres ouvertes : En mon absence | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Il fait nuit noire – ah non, finalement il fait jour. J’ébauche ces gestes, mais vous ne les verrez pourtant pas. Clarté trompeuse. J’essaye de prendre la parole dans cette réunion, mais très vite je constate que la salle est vide ; l’instant suivant je me rends compte que la même salle est pleine, mais que les mots que je prononce n’atteignent aucun des présents.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

le tiers livre : autobiographie des objets | 16, Jacques Rogy

le tiers livre : autobiographie des objets | 16, Jacques Rogy | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Je n’ai jamais manqué de livres. Ils sont passés dès l’enfance au premier plan d’une expérience de vie que la routine du bourg rendait assez médiocre. Au contraire, ce qui reste de l’enfance, et qui fait qu’on préfère les choses, c’est contexte tournant facilement à la violence, cour d’école, embuscades de rues de village, pas beaucoup de rêve et un contexte souvent mesquin. Ajouter la myopie, mieux valait lire.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Les flèques

Oeuvres ouvertes : Les flèques | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Comment aurais-je pu le croire un instant, lui, avec sa folie d’écriture, lorsqu’il me racontait qu’écrire faisait apparaître sur lui, chez lui à certains endroits de son corps de petites flèques (c’est ainsi qu’il disait dans son mauvais français) qu’il ne reconnaissait d’abord pas, puis qu’en se penchant sur l’endroit précis de l’apparition il finissait par distinguer un peu mieux, flèques toujours de forme concave me disait-il (oui, c’est bien le mot qu’il employait, concave, le mot me surprenant dans sa bouche – pas si mauvais que ça donc, son français ?), la peau se creusant progressivement, flèques toujours mouvantes et instables, comme si elles se développaient sous l’effet de son regard.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Liminaire: Le monde déformé : esthétique de la catastrophe

Liminaire: Le monde déformé : esthétique de la catastrophe | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
L’art, dans son histoire, n’a cessé de jouer sur ces deux registres : la répulsion et l’attraction. Ce qui se joue dans la confrontation du réel et de l’art, c’est l’affirmation inédite d’un art qui prétend, de manière indirecte, involontaire, et rétroactive, ne faire plus qu’un avec le réel. L’art contemporain, en explorant les conditions d’une esthétique de la catastrophe, élargie du même coup et de manière déterminante, son champ d’action. Il entend dénoncer, explorer, conjurer, dépasser et toujours transfigurer. Un art qui, aujourd’hui plus que jamais, a fort à faire dans un monde où la nature et les hommes sont menacés des pires catastrophes.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Affaire Cioran : fin de partie - La république des livres

Affaire Cioran : fin de partie - La république des livres | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Un trésor appartient à son inventeur, celui qui le découvre, fut-ce un trésor littéraire et philosophique sous la forme de 35 cahiers manuscrits Gibert jeune et Oxford à spirale, abandonné et ignoré de tous dans la cave d’un deux pièces du 21 rue de l’Odéon (Paris VIème) où une brocanteuse chargée de débarrasser les lieux a reçu mandat de nettoyer la place, tandis que là-haut à l’étage, un notaire et un conservateur de bibliothèque font dresser une liste de biens mobiliers du défunt mentionnant sous la rubrique « prisée » : « Dans la cave un lot de débarras de méritant pas description. Il n’a pas été découvert de livres ouvrages manuscrits de Monsieur Emil Cioran… ».
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

« En 1898…  « « Norwich

« En 1898…  « « Norwich | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Au tournant du siècle dernier, nous dit Emilio Gentile, les hommes d’esprit interrogeaient les signaux contradictoires émanant de la civilisation européenne qui semblait alors atteindre son point de rayonnement le plus élevé en même temps qu’elle était menacée de dégénérescence, travaillée par des tendances suicidaires apparemment incontrôlables. Certains s’en inquiétaient, annonçant la fin du monde dans des anticipations angoissées, mettant en garde leurs concitoyens contre les effets destructeurs du nationalisme, surtout quand il est mis en contact avec des moyens guerriers presque sans limite; beaucoup s’en réjouissaient, cependant, considérant que la catastrophe à venir pourrait bien prendre la forme d’une apocalypse rédemptrice, se vautrant avec délice dans des descriptions fantasmées d’un grand conflit à venir, contrepoint à leur condamnation morale de l’apathie où, selon eux, menait immanquablement toute période de paix prolongée. « Belle Époque », dira-t-on après 1918.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Philippe Didion : Dix ans de Notules dominicales de culture domestique

Philippe Didion : Dix ans de Notules dominicales de culture domestique | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Vie notulaire. Midi sonne. Les notules ne partent pas. C’est une nouveauté : en dix ans, c’est la première fois que je ne remplis pas mon devoir hebdomadaire sans avoir prévenu les abonnés. C’est une drôle de manière de célébrer, avec un peu d’avance, le dixième anniversaire des notules dont le premier numéro date du 11 mars 2001. C’est aussi peut-être l’occasion de serrer les freins et de m’arrêter un instant, en route, pour examiner la carrière parcourue.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Conversation avec Nathalie Sarraute

Oeuvres ouvertes : Conversation avec Nathalie Sarraute | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
J’ai pensé que tout écrivain cherche toujours à accroître le monde dans lequel nous vivons. Il cherche ce qui n’a pas encore été intégré à la réalité connue. C’est là le mouvement de la littérature. Vouloir faite une peinture réaliste de la société, avec les instruments d’un aristocrate russe au XIXe siècle, comme Tolstoï, par exemple, revient à montrer une image de la réalité au niveau où il la voyait, lui, mais pas au niveau de notre vision actuelle de la réalité ; on reprend alors une forme qui ne peut plus servir aujourd’hui. Elle ne peut pas conduire plus loin, en profondeur, que Tolstoï n’est allé en écrivant Anna Karénine. Même si on se sert de cette forme pour montrer une société actuelle.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Le Mur de la mort / Serge Velay

Oeuvres ouvertes : Le Mur de la mort / Serge Velay | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Je me souviens du Mur de la mort, une attraction foraine fameuse à laquelle j’ai assisté maintes fois en compagnie de mon père. Dans un vacarme assourdissant, saturant l’air de vapeurs d’essence et de gaz d’échappement, des engins pétaradants, frêles et nerveux comme des libellules, virevoltaient à l’intérieur d’une enceinte lambrissée de forme cylindrique, pour la satisfaction des amateurs de sensations fortes. Une voix nasillarde annonçait bientôt l’entrée en lice du motard-vedette.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Visions secondes

Oeuvres ouvertes : Visions secondes | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Laurent Margantin, Visions secondes, 3ème version augmentée de 8 nouveaux récits, 86 pages
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Marc Bonneval, Du lieu à l'être

Oeuvres ouvertes : Marc Bonneval, Du lieu à l'être | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Présenter ce texte, c’est d’abord revenir à sa source biographique : celle d’un homme, professeur de philosophie qui, un jour, décida de quitter la région parisienne où il enseignait pour aller vivre en Italie : dans la direction inverse de celle suivie ordinairement par la pensée française depuis au moins un siècle, tendue toujours vers l’Allemagne. Ce que m’écrivit un jour Bonneval : « Au cours de ces vingt dernières années, je m’étais beaucoup consacré à cette question du lieu, j’avais même cru avoir trouvé en Toscane le lieu qui pour moi était le "vrai" lieu, si le mot a un sens, le lieu de la révélation de l’être, pour parler de façon anti-heideggerienne d’une thématique tout à fait heideggerienne ».

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

paumée - les vases communicants de mars

paumée - les vases communicants de mars | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Brigetoun, café et tartine engloutis, pieds au chaud et en confort, a tenté de redonner volume normal au petit pois qui ballotait dans sa boite crânienne, de calmer carcasse qui grognassait et un peu plus, et de lire, en prélevant et notant des bribes, pour aider ses souvenirs, selon sa bonne ou mauvaise habitude, tout ce qu'offrait le cru de mars des vases communicants
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

le tiers livre : Chevillard, nous-mêmes

le tiers livre : Chevillard, nous-mêmes | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
L’entreprise d’Éric Chevillard nous concerne tous, parce que, en continu depuis trois ans, il explore un fil de crête : chaque soir à minuit pile, dans L’Autofictif, mise en ligne d’un bref triptyque où c’est la littérature devant le monde qui est mise en question.

more...
No comment yet.