Oeuvres ouvertes
Follow
Find
4.1K views | +0 today
Oeuvres ouvertes
revue-archipel
Curated by OeO
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by OeO
Scoop.it!

Visions secondes : Les hommes inconnus

Visions secondes : Les hommes inconnus | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Les hommes inconnus à ma porte. Des hommes inconnus à ma porte, riant bruyamment, chantant. Je ne leur ouvre pas quand ils sonnent et les écoute parler derrière la porte, puis s’éloigner.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Visions secondes : Le vieillissement de la population

Visions secondes : Le vieillissement de la population | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Le vieillissement de la population est la terrible vérité de ces contrées perdues. Le vieillissement de la population n’intéresse cependant personne, surtout pas les journalistes ni les penseurs qui participent de ce vieillissement de la population. Dans ces contrées perdues, on ne peut pas parler du vieillissement de la population avec les gens dans la rue, personne ne semble au courant, personne ne semble concerné.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : L'Enfant neutre a un nouveau visage

Oeuvres ouvertes : L'Enfant neutre a un nouveau visage | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Je signale la révision complète de L’Enfant neutre, première version mise en ligne en 2009.

Nouvelle couverture à partir d’une photo prise lors de l’exposition "Munch ou l’Anti-Cri" visitée avec Laurent Grisel, petit clin d’oeil puisque Laurent fut l’un des tout premiers lecteurs de ce texte, et que je me souviens très bien de ce qu’il m’en avait dit tout de suite après l’avoir lu.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

François Rannou | Quels infinis paysages ? - publie.net

François Rannou | Quels infinis paysages ? - publie.net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Cette anthologie est d’abord une manière d’interroger, aujourd’hui, le paysage et ses infinies variations – celles du regard singulier grâce auquel chacun construit son paysage, au fil du temps ; celles qu’il subit sous l’effet des transformations liées à l’action de l’homme, ou des éléments. Paysage précaire, donc, mouvant, qui se constitue pourtant dans l’arrêt qu’il impose : une pause est nécessaire pour admirer, décrire, peindre, cadrer ce qui est là sous les yeux. Chaque texte, ici, écrit un rapport au monde, tente d’en percevoir un rythme, d’en traduire une leçon, d’en soulever un questionnement. Il y a bien un enjeu qui fait du paysage autre chose qu’un thème décoratif. Notre « terre habitable » (François Cheng), c’est la chute d’Iguazú (Michel Collot) et la ville (Michèle Dujardin, Denis Heudré, Fred Griot) autant que le poème comme espace (Fabienne Courtade) ou les noms qui le désignent (Patrick Beurard-Valdoye). C’est toujours un départ vers l’inconnu (Michel Butor, Kenneth White), un angle de vue (Antoine Emaz) qui, parfois, remet en cause avec ironie (Paol Keineg). Les peintres, qui nous ont appris à voir le paysage, sont présents dans cet ouvrage et c’est somme toute d’une logique irréductible.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Tommettes, par Denis Boyer

Oeuvres ouvertes : Tommettes, par Denis Boyer | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Je tarde toujours trop à revenir vous regarder. Le peu de lumière, à certaines heures de la journée, oblige à s’attarder sur le camaïeu de vos rouges, de vos bruns et de vos noirs.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Le roi des éditeurs, par Laurent Margantin

Oeuvres ouvertes : Le roi des éditeurs, par Laurent Margantin | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Le roi des éditeurs a peur que son trône disparaisse si on numérise la montagne de bouquins en papier sur laquelle il est assis.

Le roi des éditeurs aurait voulu garder son peuple d’auteurs morts.

Le roi des éditeurs accorde une audience une fois par semaine aux conseillers du roi, lesquels lui recommandent de nouveaux auteurs.

Pour son dernier Noël le roi des éditeurs a reçu le prix Nobel de littérature.

Pour son anniversaire on a offert au roi des éditeurs la "canne d’action" d’Antonin Artaud.

Le roi des éditeurs aime le papier qui tremble entre les mains de ses sujets.

Le roi des éditeurs a horreur des pixels dans sa soupe romanesque.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Charles Nodier | Infernaliana - publie.net

Charles Nodier | Infernaliana - publie.net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Alors il n'y aurait que les Carpathes pour inventer des histoires de vampire, l'Écosse pour de beaux fantômes, et les souterrains et cachots sous les couvents d'Espagne pour que reviennent spectres et fantômes ? Ou bien il faudrait s'en remettre aux siècles passés pour les exorcismes, les esprits vengeurs, et les tours de cochon du diable et ses diableteaux ?

On a l'impression que Charles Nodier trouve cela grandement injuste pour nous, les littérateurs français. Des histoires, voyez-vous, on en a plein nos tiroirs et notre mémoire, et une langue, ou un art de les raconter, les histoires, largement capable de les faire sortir tout saignants de leurs puits d'abîme, les spectres.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Aurore et débâcle / Denis Boyer

Oeuvres ouvertes : Aurore et débâcle / Denis Boyer | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
La construction d’un véritable univers esthétique demande d’y ressentir une unité intime, une cohérence qui assure équilibre et résonance du modèle entre toutes les parties. Cette sphère d’intérêt a parfois ses périphéries confuses, que l’on se prend soi-même à adopter avec surprise. Mais elle pourrait bien connaître un noyau plus intouchable que les plus distants de ses électrons : le berceau même de nos émotions, la matrice platonique de nos courbes familières.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Un collectif pour Oeuvres ouvertes

Un collectif pour Oeuvres ouvertes | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Les 5 rédacteurs de la revue Oeuvres Ouvertes: Laurent Margantin, Denis Boyer, Auxeméry, Serge Velay, Wieland Grommes.
more...
Florence Trocmé's comment, March 14, 2011 5:38 AM
Belle initiative que ce travail collectif, et belle vie à Oeuvres ouvertes
Scooped by OeO
Scoop.it!

Publienet: l'aventure se dessine - Aldus - depuis 2006

Publienet: l'aventure se dessine - Aldus - depuis 2006 | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Bragelonne avait communiqué un chiffre de 10.000 ventes de livres numériques, c'est maintenant François Bon qui m'a fourni ses chiffres de ventes sur Publienet: "Depuis le 1er janvier 2011, 2141 téléchargements payants (dont seulement 34% via ventes directes du site),...
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : L'Œuvre au noir / Denis Boyer

Oeuvres ouvertes : L'Œuvre au noir / Denis Boyer | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Pour une musique aux formes mouvantes, chaotiques, souvent loin des calculs et de la métrique, jusqu’à devenir parfois rectiligne et imperceptible, il a fallu faire le répertoire d’un vocabulaire qui, à défaut d’être totalement neuf, a sans doute élargi la liste des possibles dans le jeu des métaphores. Et ne solliciter que rarement les structures systématiques et les images imposées comme celles que la mélodie, le rythme, le contrepoint ont offertes à l’esprit humain avide de mathématiques et de beauté fractale. Dans le champ des musiques expérimentales aux directions innombrables, le système est souvent à découvrir, à inventer dans un foisonnement qui rappelle l’aléatoire d’une marche dans la nature, révélant un paysage sans cesse inattendu mais toujours prévisible.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Visions secondes : Je n'admire pas ses merveilleux tricots

Visions secondes : Je n'admire pas ses merveilleux tricots | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Je n’admire pas ses merveilleux tricots. Les autres gens de la maison passent devant elle assise dans son fauteuil au milieu du salon, et chacun leur tour s’exclament : « Oh, quel merveilleux tricot ! ». Quand vient mon tour – je suis tout petit, caché derrière la jupe d’une autre domestique –, je passe devant elle et ne dis rien, ce qui la met fort en colère. « Comment ose-t-il ! », lance-t-elle en se dressant sur son fauteuil.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Visions secondes : Epreuve

Visions secondes : Epreuve | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Si vous aviez vu ces trombes d’eau, si vous aviez vu ces trombes d’eau ! Je roulais sur la route en bord de mer à pied de falaise sans rien voir ou presque, tout juste quelques mètres de bitume devant moi, la houle cognant contre les vitres, et sur le côté droit des torrents qui tombaient de la falaise à quelques mètres de la route !
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Visions secondes : Dans l'immense hangar, par Laurent Margantin

Visions secondes : Dans l'immense hangar, par Laurent Margantin | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Pour qu’on vous laisse entrer dans l’immense hangar, il suffit de montrer que vous êtes muni d’une plume et d’encre, une grosse bouteille d’encre qui doit vous permettre d’écrire pendant au moins six semaines. Une fois dans l’immense hangar, on vous mène à travers des allées couvertes d’une pelouse en plastique vert, bordée de chaque côté par de petites cellules en verre où se tient dans chacune un homme ou une femme assis à un bureau en train d’écrire. Un silence oppressant règne dans l’immense hangar, silence seulement interrompu par un craquement de chaise, le bruit de vos pas étant absorbé par la pelouse en plastique vert.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Visions secondes : Une maison, par Laurent Margantin

Visions secondes : Une maison, par Laurent Margantin | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Il suffit d’un geste ou plutôt d’une pensée pour que j’entre dans cette maison. J’y entre cependant à quatre pattes car il semblerait que les murs aient été écrasés, tassés sous le poids d’une force terrible dont j’ignore l’origine. Je circule ainsi dans la maison, reconnaissant chaque meuble, chaque coin.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Laurent Margantin | L’enfant neutre - publie.net

Laurent Margantin | L’enfant neutre - publie.net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Laurent Margantin ne contourne pas l’autobiographie, il s’en saisit dans ses points de risque, ses éléments récurrents, sa typologie. Mais il n’en fait pas la finalité de son travail.

D’abord, parce qu’il est entre deux pays, entre deux langues, et que cela vous contraint déjà, héritage de Nerval comme celui de Büchner, à prendre en compte l’intervalle, l’interstice, tout ce sur quoi on ne se questionnerait pas si cette identité, ce Heimat avaient été plus simples.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

François Bon | Edward Hopper - publie.net

François Bon | Edward Hopper - publie.net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
On a peine à croire que Hopper, si ancré dans notre modernité, est né en même temps que Kafka.

Mais le bouleversement est de même ampleur. On prend New York (et Cape Cod, ou les routes, ou les toits de la ville, n'importe quelle ville), et on nous invente le nouveau territoire des fables, et des légendes.

Même les cinémas de quartier (oui, vous verrez, il peint les salles avec même le film qui continue) viennent reconstruire la géométrie nouvelle de la ville. Une usine ou un quai de gare à l'aube, ou une station-service.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Mystère et boule de blog / Eric Chevillard

Oeuvres ouvertes : Mystère et boule de blog / Eric Chevillard | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
C’est pour moi un grand sujet d’étonnement : comment se fait-il que si peu d’écrivains aient le désir d’ouvrir un blog ? Est-ce la laideur du mot qui les en dissuade ? Elle me rebute aussi : on croirait entendre éclater une bulle de chewing-gum, à moins que ce ne soit un poulpe qui se mouche ou une grenouille qui gobe un hanneton.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

le tiers livre : samedi 2 avril, on prend le train ensemble

le tiers livre : samedi 2 avril, on prend le train ensemble | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Le train, ça a toujours été aussi ses vitres, le défilement (Prose pour le Transsibérien), la rapidité du paysage entrevu, impossible à arrêter ni même fixer, mais qui par cela même incite au rêve, à la concentration solitaire, à l’écart.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : La vraie vie d’Arthur Rimbaud / Charles Olson

Oeuvres ouvertes : La vraie vie d’Arthur Rimbaud / Charles Olson | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Voici ce qu’ils ont fait, Paul et sa bande
eux qui s’étant saisi du rêveur juif à tête rouge sang
l’ont fait virer au blême à leur image et transformé en Christ.
(A partir de là il va de soi que nous ne parlerons
pas de l’homme mais du monstre qu’ils ont fabriqué)

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Régis Jauffret en 140 signes, voire moins

Oeuvres ouvertes : Régis Jauffret en 140 signes, voire moins | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Plus courts que les Microfictions, mais aussi incisifs et souvent cruels : il faut lire les textes postés par Régis Jauffret sur son compte Twitter. Je dis "textes", car il s’agit souvent de séries de phrases très courtes qui peuvent être lues à la suite comme un micro-récit, même si plusieurs ressemblent davantage à des aphorismes.
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Kenneth Koch : Adresse inconnue

Oeuvres ouvertes : Kenneth Koch : Adresse inconnue | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
On lit et relit Kenneth Koch. Question de contenu mais surtout de rythme, on ne peut que relire, un poème après l’autre, ou alors au hasard des pages, combinant, mêlant comme lui les points de vue sur une vie. Kenneth Koch : né en 1925 à Cincinatti, mort le 5 juillet 2002. On le « range » dans l’Ecole dite de New-York, groupe de poètes apparu dans les années 50. Ce qui les réunit ? Une certaine liberté de ton, de vie surtout, qui n’est pas sans lien avec le surréalisme, une certaine façon directe de s’adresser au lecteur et avant tout à soi-même, dans l’étonnement et l’ironie.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Fear Drop, 15 : "L'esthétique musicale du vent"

Oeuvres ouvertes : Fear Drop, 15 : "L'esthétique musicale du vent" | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Fear Drop est une revue papier (désormais doublée d’un complément en ligne) fondée en 1993 / 1994, qui, après des débuts assez éclectiques, s’est rapidement trouvée consacrée à diverses formes d’expérimentations musicales, pour la plupart logées dans la zone grise, intermédiaire entre abstraction et figuration. La saisie de ces moments de passage est notre priorité.

more...
No comment yet.