Oeuvres ouvertes
Follow
Find
4.1K views | +0 today
Oeuvres ouvertes
revue-archipel
Curated by OeO
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by OeO from Publie.net
Scoop.it!

le tiers livre : lecteurs, libraires, bibliothécaires : la 1ère newsletter publie.net/publie.papier

le tiers livre : lecteurs, libraires, bibliothécaires : la 1ère newsletter publie.net/publie.papier | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

À la requête de nombreux lecteurs, et notamment des professionnels, libraires, bibliothécaires, et avec la nouvelle étape décisive que constitue publie.papier, nous proposerons chaque fin de semaine, désormais, une lettre d’info, que nous souhaitons simple et archivable. Elle permettra le téléchargement d’un bulletin PDF le plus fonctionnel possible, sous forme d’un mini-magazine, qui comportera :
nouvelles mises en ligne numériques et mises à jour sur publie.net ;
nouveaux titres publie.papier avec leur date de disponibilité ;
échos presse et blogs concernant nos titres et nos auteurs ;
récapitulatif des outils mis à disposition (catalogue téléchargeable notamment) et chiffres de diffusion.


Via liminaire
more...
No comment yet.
Rescooped by OeO from Oeuvres ouvertes
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Kafka, À la Colonie pénitentiaire

Oeuvres ouvertes : Kafka, À la Colonie pénitentiaire | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Kafka est-il jamais allé plus loin ?
Mais si nous lisons ce récit avec une telle passion, une telle force, un tel malaise, n’est-ce pas pour la profonde allégorie qu’il représente de notre monde même, notre monde au présent ?
C’est une fable. La mécanique qui s’y décrit n’est pas une mécanique folle. La folie est du côté des hommes. Mais ceux qui sont ici sont tout le contraire : le discours de la raison recouvre tout. Simplement, la raison de chacun ne correspond plus à celle des autres.
Et puis il y a le corps. Quand l’officier prend la place du condamné, il nous dit que n’importe lequel d’entre nous pourrait se placer ici.
Deleuze et tant d’autres ont parlé du châtiment qui s’écrit dans le dos du condamné, mais ne lui est lisible qu’à l’extrême fin, trop tard, dans le mouvement même qui le retourne et le détruit.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

L’écrivain-tatou, une fiction française, par Laurent Margantin

L’écrivain-tatou, une fiction française, par Laurent Margantin | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Avec Internet, on est passé en l’espace de quelques années de la figure de l’écrivain-ermite à celle de l’écrivain-tatou. Le grand auteur de notre temps, ce ne sera plus simplement celui qui vivra à l’écart du monde, dans un petit coin de province, mais ce sera celui qui vivra déconnecté. L’écrivain-tatou, création française de ce début du vingtième siècle, vit sans ordinateur, et sans connexion internet.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Chacun porte une chambre en soi, 50 récits de Franz Kafka

Oeuvres ouvertes : Chacun porte une chambre en soi, 50 récits de Franz Kafka | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by OeO from Publie.net
Scoop.it!

Un auteur publié en numérique mentionné dans le Monde des livres !

Un auteur publié en numérique mentionné dans le Monde des livres ! | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
Tout arrive: après plusieurs années d'existence, voilà que Publie.net voit un de ses auteurs cité dans le supplément littéraire du Monde (daté du vendredi 7 septembre). Il me semble qu'un tel événement mérité d'être signalé, même s'il peut paraître minuscule au néophyte: que celui-ci tente pourtant de se représenter une littérature vivante se développant depuis quinze ans sur le Web, et qui n'a jamais droit de cité dans la presse littéraire des vieux barons de la Critique.

Il est vrai que ce n'est pas à un journaliste du Monde qu'on doit ce miracle (il faudra encore dix années de chute de la presse et de l'édition dites traditionnelles pour en arriver là): non, c'est à Thierry Beinstingel, auteur de plusieurs romans sur le monde de travail, qui mentionne, dans un entretien accordé au journal, l'existence du livre numérique de Joachim Séné, C'était (disponible en format papier depuis peu).


Via liminaire
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Kafka, À la Colonie pénitentiaire

Oeuvres ouvertes : Kafka, À la Colonie pénitentiaire | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Kafka est-il jamais allé plus loin ?
Mais si nous lisons ce récit avec une telle passion, une telle force, un tel malaise, n’est-ce pas pour la profonde allégorie qu’il représente de notre monde même, notre monde au présent ?
C’est une fable. La mécanique qui s’y décrit n’est pas une mécanique folle. La folie est du côté des hommes. Mais ceux qui sont ici sont tout le contraire : le discours de la raison recouvre tout. Simplement, la raison de chacun ne correspond plus à celle des autres.
Et puis il y a le corps. Quand l’officier prend la place du condamné, il nous dit que n’importe lequel d’entre nous pourrait se placer ici.
Deleuze et tant d’autres ont parlé du châtiment qui s’écrit dans le dos du condamné, mais ne lui est lisible qu’à l’extrême fin, trop tard, dans le mouvement même qui le retourne et le détruit.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Dessiner une carte des blogs

Oeuvres ouvertes : Dessiner une carte des blogs | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Didier da Silva, Fred Griot, Lucien Suel, Claro, Jean-Clet Martin, Lorenzo Soccavo, Thierry Crouzet, Pierre Jourde, Daniel Bourrion, Pierre Assouline, François Bon, Virginie Clayssen, Arnaud Maïsetti, Joachim Séné, Christophe Grossi, Claire Placial, Eric Chevillard, Berlol, Josée Marcotte, Brigitte Célérier, Mahigan Lepage, Maryse Hache, Christine Jeanney, Isabelle Pariente-Butterlin, Franck Queyraud, Philippe de Jonckheere.

Ce sont les noms des auteurs dont j’ai lu des textes sur leur blog pendant cet été, et dont j’ai repris des extraits dans l’actualité des blogs, en indiquant le lien. Il s’agit de textes littéraires pour la plupart, mais aussi, souvent, de réflexions sur la mutation numérique, parce que la plupart des textes lus s’inscrivent, par leur écriture même, au coeur de cette mutation.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Mon top ten des Publie papier

Oeuvres ouvertes : Mon top ten des Publie papier | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

D’ici quelques jours, une cinquantaine de titres du riche catalogue Publie.net seront disponibles sur papier. Alors je fais ma petite sélection, totalement subjective, mais elle peut donner envie d’aller voir pendant les vacances (tous les titres sont d’ores et déjà disponibles en numérique, et toujours moins chers que les volumes papier - à signaler que l’achat du livre vous donne accès à l’epub via un code). Bien sûr, j’exclus de cette sélection les deux Kafka, même si j’aurais bien envie de mettre tout en haut La Colonie pénitentiaire, mais je l’ai traduit.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Trois livres numériques (et bientôt papier) de Laurent Margantin aux éditions Publie.net

Oeuvres ouvertes : Trois livres numériques (et bientôt papier) de Laurent Margantin aux éditions Publie.net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Publie.net, ce sont, en trois ans, 630 textes en ligne et téléchargeables. Au départ, il s’agissait de mettre à disposition des internautes des textes d’auteurs édités dans le passé et qui n’étaient plus accessibles sur papier. Puis, très vite, ont été édités de nouveaux textes contemporains, des textes jamais publiés sur papier.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Rendez-vous de lecture numérique (1)

Oeuvres ouvertes : Rendez-vous de lecture numérique (1) | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Aujourd’hui, pour ce premier rendez-vous de lecture numérique, il sera surtout question de textes édités chez Publie.net, mais j’invite bien sûr les autres éditeurs numériques à me faire parvenir des SP via mon adresse email, je les lirai ou bien les ferai parvenir à des lecteurs qui pourront être intéressés (je ne peux évidemment garantir qu’ils seront ensuite présentés ici). Ce rendez-vous est lui aussi expérimental, chaque participant présentant comme bon lui semble les textes lus. En ce qui me concerne, je rends compte de publications depuis dix ans à la vénérable Quinzaine littéraire et je continuerai à le faire, mais je ne reprendrai plus ces articles en ligne. Ici, il sera question d’auteurs et de textes 100% numériques réalisés par des éditeurs pure-players, non pas par goût de la polémique, mais parce que j’ai le sentiment que la littérature contemporaine éditée en numérique a atteint une certaine maturité, et qu’elle a besoin de nouveaux espaces de critique littéraire où on ne parle que d’elles, loin du foin commercial des livres papier.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Chaque 1er du mois, un rendez-vous de lecture numérique

Oeuvres ouvertes : Chaque 1er du mois, un rendez-vous de lecture numérique | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Vous avez aimé un livre numérique d’un auteur contemporain publié par un éditeur pure-player (c’est-à-dire n’éditant que des ebooks sans édition papier du texte auparavant) ? Alors contribuez au rendez-vous de lecture numérique qui aura lieu le 1er de chaque mois sur Oeuvres ouvertes.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Il n'y a pas d'écrivains déconnectés, par Laurent Margantin

Il n'y a pas d'écrivains déconnectés, par Laurent Margantin | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Il y a quelques jours, je m’amusais à écrire une petite fable intitulée L’écrivain-tatou, une fiction française. C’est en effet le deuxième automne où des écrivains - célèbres pour certains d’entre eux - nous font le coup : ils proclament à grand renfort de publicité - et donc sur le Web ! - leur mépris d’Internet et des nouvelles formes d’édition, et surjouent un repli sur de vieilles postures d’écrivain attaché à sa librairie, à sa bibliothèque de famille à la bonne vieille odeur du papier. Cet automne, nous avons eu droit à un appel des 451 condamnant le numérique et comparant l’ebook à la tomate bio, c’est-à-dire "pourrie" (je cite). Les signataires ne prônaient rien de moins que le rejet de toutes les formes de modernité sans lesquelles, aujourd’hui, il n’y aurait même pas d’édition papier (pas de livres en librairie en effet sans ordinateur et connexion Internet).

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Variations sur le zoo humain / J’appelle l’eau noire, par Laurent Margantin

Variations sur le zoo humain / J’appelle l’eau noire, par Laurent Margantin | Oeuvres ouvertes | Scoop.it
j'appelle l'eau noire / l'eau noire / où tourbillonnent les noms inconnus / l'eau noire / où disparaissent les noms anciens / l'eau noire / où (...)...
more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Christa Wolf en un combat inégal

Oeuvres ouvertes : Christa Wolf en un combat inégal | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Disparue en décembre dernier, la célèbre écrivaine d’Allemagne de l’est a été la victime d’un procès en sorcellerie qui n’a cessé de l’occuper pendant la dernière partie de son existence, et qui l’a poussé à entreprendre une introspection où l’Histoire (« avec sa grande hache », comme disait Perec) est toujours présente.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : "Car le lectorat, tout comme le corps des écrivains, est traversé par la lutte des classes", par Pierre Michon

Oeuvres ouvertes : "Car le lectorat, tout comme le corps des écrivains, est traversé par la lutte des classes", par Pierre Michon | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

« Nos choix sont plus nous que nous » : c’est cette phrase de Suarès que Maurice Nadeau a mise en exergue à Grâces leur soient rendues, son livre de souvenirs littéraires. Eh bien ce qu’il nous a appris surtout, c’est à choisir. Ce qu’il m’a appris plutôt, pour ne pas généraliser. Et là je suis obligé de parler de moi, qui ai eu vingt ans en 1965 : un demeuré de la campagne sans bagage d’aucune sorte, sorti d’un internat dans un lycée reculé, débarquant dans une fac de province avec quelques velléités littéraires, mais d’une inculture crasse et ne bénéficiant de personne pouvant ressembler à un mentor.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Herbier du dedans

Oeuvres ouvertes : Herbier du dedans | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

On saisit cette simple feuille sur un parking, parmi d’autres semblables, et tout à coup surgit la sensation de feuilles disparues, tout l’herbier du dedans. Feuilles qu’on ramassait une à une jadis sur le chemin quotidien, cartable au dos, qu’on collectionnait, bien plus petites pour la plupart, mais de préférence les nervurées et orangées, automnales souvent.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Le fermoir du livre n'est plus notre horizon

Oeuvres ouvertes : Le fermoir du livre n'est plus notre horizon | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Le livre conçu comme un ensemble clos de mots, de phrases et de pages est certes encore le modèle qui prévaut actuellement sur un plan commercial, aussi bien pour l’édition papier que pour les nouveaux éditeurs numériques. Cependant, il s’éloigne de moi à la vitesse grand V, donnant toute sa validité au support d’écriture et de publication qu’est le numérique, dans le cadre d’un site.

L’ebook est un format clos qui permet de donner à lire soit un texte rédigé en continu en traitement de texte, soit une suite de textes publiés dans un premier temps sur le web et dont la cohérence et/ou la limitation en nombre de pages sont ainsi exposées. En cela, il est bel et bien une continuation du livre traditionnel sous une forme techniquement adaptée aux supports de lecture et de diffusion qui sont en train de se mettre en place ; il permet aux textes et à leurs auteurs d’exister dans un environnement technologique nouveau, où Internet occupe une place centrale.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Les écrivains malades du Net

Oeuvres ouvertes : Les écrivains malades du Net | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

On connaissait les écrivains imperturbables évoqués par François Bon dans Après le livre – ceux qui pendant tant d’années ne se sont pas intéressés à Internet parce que c’était trop bas pour eux, ce qui s’y écrivait et s’y pensait. On découvre jour après jour les écrivains perturbés, ceux que visiblement le Net rend malades. Il y a un an, c’était Beigbeder et son Apocalypse : la fin du livre papier signait celle de la littérature, rien de moins.

Ce qui caractérise les écrivains malades du Net, c’est qu’ils ne font pas dans le détail : il n’y a d’ailleurs pas de raison, puisqu’ils sont les représentants de la plus haute caste littéraire du pays : celle des auteurs sacrés par le marché, au rendez-vous à chaque rentrée littéraire ou presque, colonisant semaine après semaine les journaux, les radios et les télés – sauf Internet, ça nous laisse un peu d’espace pour respirer, à nous autres, plébéiens.

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Mystique d'Internet

Oeuvres ouvertes : Mystique d'Internet | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Dans son livre, J’ai débranché, Thierry Crouzet raconte comment il a découvert Internet en 1995 et s’y est littéralement plongé, croyant qu’il serait la solution à tous les maux actuels de la société. Il a théorisé cette conception d’une nouvelle forme d’expérience de vie sociale dans son livre intitulé L’Alternative nomade, où le Flux est l’image symbolique de ce nouveau courant d’empathie qui, grâce à la connexion généralisée, relierait tous les hommes, au-delà des frontières et de la diversité des cultures :

more...
No comment yet.
Scooped by OeO
Scoop.it!

Oeuvres ouvertes : Passage au 100% numérique

Oeuvres ouvertes : Passage au 100% numérique | Oeuvres ouvertes | Scoop.it

Cela fait plus de dix ans que je rends compte de parutions de livres sur Internet : d’abord sur un site personnel, D’autres espaces, puis dans la Revue des ressources et sur remue.net, enfin sur ce site créé en 2009. Ce faisant, je participe, même si je ne me contente pas de rédiger des présentations qui ressemblent à des quatrièmes de couverture comme de nombreux journalistes littéraires, mais tente d’avoir une approche critique de chaque œuvre, je participe à ce que tout éditeur vise pour vendre les livres qu’il publie : ce qu’on appelle la « promotion ».

more...
No comment yet.