Le numérique des ...
Follow
Find
2.8K views | +0 today
 
Le numérique des enfants - enfants et écrans
Veille sur les usages numériques des enfants
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Nathalyc & Déclickids from Numérique et dys
Scoop.it!

Écrans et enfants : quelques éléments de réflexion

Écrans et enfants : quelques éléments de réflexion | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it

Votre magazine favori du numérique des enfants ;) était présent à la journée de présentation de l’avis rendu par l’Académie des sciences mardi 22 janvier sur les enfants et les écrans.

Les conférences qui se sont égrenées toute au long de la journée, passionnantes, ont permis aux différents experts et scientifiques présents de préciser et de contextualiser leur point de vue, ce qui est toujours intéressant.


Par la suite, l’avis de l’académie a largement été relayé dans la presse ces derniers jours, et notamment à la radio, avec l’émission La Tête au Carré de mercredi (que nous vous invitons à écouter), ou encore sur Le Monde, avec un très intéressant chat organisé entre Serge Tisseron et les lecteurs du Monde. Entre autres, parce que la presse, papier comme radio, quotidienne comme magazine, déborde littéralement d’articles en tous genres depuis mardi, et que vous n’y avez probablement pas échappé !

Après l’événement, les conférences et les articles de presse, il fallait bien se plonger dans le cœur du sujet, l’avis de l’académie lui-même, un rapport de 267 pages publié par les éditions du Pommier, et disponible également en ligne (pdf).

 

Voici quelques réflexions plus ou moins directement inspirées de ce rapport…

Nathalyc & Déclickids's insight:

Interdire ? Laisser faire ? Réguler ? Faut-il laisser nos #enfants à leurs #écrans ? Concrètement, que faire ?

more...
Nathalyc & Déclickids's curator insight, January 27, 2013 8:40 PM

Interdire ? Laisser faire ? Réguler ? Faut-il laisser nos #enfants à leurs #écrans ? Concrètement, que faire ?

Nathalyc & Déclickids's curator insight, January 27, 2013 8:55 PM

Interdire ? Laisser faire ? Réguler ? Faut-il laisser nos #enfants à leurs #écrans ? Concrètement, que faire ?

Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Biblio Numericus - Le numérique se joue aussi en bibliothèque

Biblio Numericus - Le numérique se joue aussi en bibliothèque | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
more...
Claudia's comment, May 15, 2013 6:30 AM
Ils se forment actuellement afin de répondre au mieux au service publique
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Three years of TOC at the Bologna Children’s Book Fair - Tools of Change for Publishing

Three years of TOC at the Bologna Children’s Book Fair - Tools of Change for Publishing | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
O’Reilly Media took its Tools of Change in Publishing Conference to Italy for the first time in 2011, teaming up with the Bologna Children’s Book Fair organizers to focus...
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Enfants et parents : usages et perceptions d'Internet — Enseigner avec le numérique — Éduscol numérique

Enfants et parents : usages et perceptions d'Internet — Enseigner avec le numérique — Éduscol numérique | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
Une étude de l'Ifop propose une perception croisée, parfois divergente, entre enfants et parents concernant l'usage de l'Internet chez les 11-17 ans.
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Littérature jeunesse numérique : l'hégémonie du livre-application

Littérature jeunesse numérique : l'hégémonie du livre-application | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
Aujourd’hui, lorsqu’on parle de littérature jeunesse numérique, tout le monde se focalise sur les applications-livres : essentiellement de la lecture plus ludique qu’autre chose qui se fait au détr...
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Hacke ton iPad et apprends comment lire mieux et plus vite de vrais romans (iPad, iPhone)

Hacke ton iPad et apprends comment lire mieux et plus vite de vrais romans (iPad, iPhone) | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Il était des fois - Récits numériques interactifs jeunesses - Teaser

- Dis Maman, pourquoi le dragon c'est toujours le méchant ? Récits numériques interactifs jeunesses, «Il était des fois» propose des outils qui vont permettre…
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

What Students And Parents Think About Mobile Technology - Edudemic

What Students And Parents Think About Mobile Technology - Edudemic | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
It's hard to gauge how students and parents feel about any one topic. When it comes to the influx of mobile technology, the question is even harder.
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Les nouvelles pratiques culturelles des jeunes et les bibliothèques à l'ère du numérique

more...
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Laisser les enfants devant les écrans est préjudiciable

Des chercheurs affirment que l'Académie des sciences a tort de minimiser les effets de la télévison, d'Internet et des jeux vidéo sur les jeunes.
Nathalyc & Déclickids's insight:

Commentaires et réactions à venir

more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Les jeux vidéo maniés avec adresse- Ecrans

Les jeux vidéo maniés avec adresse- Ecrans | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
Les conclusions de l’Académie contredisent la supposée nocivité pour les enfants.
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Perception croisée parents enfants face à l'usage d'internet

more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Littérature de jeunesse et nouvelles technologies - 22 mars

more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Les parents, les apprentissages et les jouets - Ipsos Public Affairs

Les parents, les apprentissages et les jouets - Ipsos Public Affairs | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
Les parents se sentent-ils le devoir et ont-ils la capacité à accompagner leur enfant dans l’apprentissage des savoirs fondamentaux ? Quel impact ont les tablettes numériques et les smartphones sur l’acquisition de ces savoirs fondamentaux ?
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

New FTC Graphic Highlights Key Information About Mobile Apps for Kids

more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

What kids think about ebooks? Here are 12 best quotes - Ebook Friendly

What kids think about ebooks? Here are 12 best quotes - Ebook Friendly | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
All quotes come from Kids & Family Reading Report released by Scholastic Kids are our future. We adults complain that they spend too much time on g
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Toca Boca’s Apps: The Best iPad Games for Kids?

Toca Boca’s Apps: The Best iPad Games for Kids? | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
I hoped that the apps’ homely themes were all part of a plan. So I met with Toca Boca’s C.E.O.
Nathalyc & Déclickids's insight:

we don’t make toys for boys, we don’t make toys for girls, we make toys for kids

more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Infographic: Kids and Tablets. | Little Taps - Apps and games for kids

Infographic: Kids and Tablets. | Little Taps - Apps and games for kids | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
Kids and Tablets: The Future Consumer
more...
@CotCotCotApps's curator insight, March 6, 2013 10:51 PM

haha, on voit de suite la valeur éducative des "Top iPad Apps for Kids"

Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

L'avis de l'Académie sur enfants et écrans contesté

L'avis de l'Académie sur enfants et écrans contesté | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it

Ecrans : l'Incroyable Avis de l'Académie des Sciences

M Desmurget, L Bègue, B Harlé, S Jehel, D Frau-Meigs, C André, J Cottraux, D Courbet et al.

            L'Académie des Sciences vient de publier un avis intitulé "l'enfant et les écrans". Les recommandations avancées sont si surprenantes au regard des données d'ensemble de la littérature scientifique et des prises de position récentes de plusieurs institutions sanitaires majeures, que l'on peut s'interroger sur le soin apporté à la rédaction de ce travail. Le format de la présente tribune ne permettant pas de discuter l'avis en détail, nous nous en tiendrons à quelques points saillants. Précisons qu'il n'est nullement question pour nous de sous-entendre que les écrans ne peuvent avoir d'apports bénéfiques. Notre propos vise exclusivement les carences d'un avis curieusement déficient.

Un singulier panel

            Lorsque l'Académie Américaine de Pédiatrie (par exemple) rédige un avis sur l'usage des écrans, elle fait appel à des spécialistes reconnus du domaine. Ici, rien de cela. Les membres du groupe de travail ne sont, en grande majorité, nullement experts du sujet traité, ce qui semble assez étonnant au vu des enjeux de santé publique engagés. Par exemple, le premier signataire du texte est, d'après l'Académie des Sciences, spécialiste du système immunitaire. C'est ennuyeux parce que la littérature scientifique sur les écrans est imposante et complexe. Confie-on à un spécialiste des écrans la rédaction d'un avis sur les allergènes du jaune d'œuf ? La composition de ce panel est d'autant plus curieuse qu'elle exclut nombre de chercheurs français ayant une expertise réelle et reconnue dans le champ considéré.

Un avis partiel et partial

            L'usage veut que les avis officiels soient adossés à l'état du savoir scientifique. Le travail de l'Académie semble de ce point de vue largement défaillant. Une grande partie des affirmations avancées dans ce rapport sont dénuées de tout fondement scientifique et ne reflètent que les préjugés ou opinions des auteurs. Par exemple, nos académiciens expliquent que "les tablettes visuelles et tactiles suscitent au mieux [avec l'aide des proches]l’éveil précoce des bébés (0-2 ans) au monde des écrans, car c’est le format le plus proche de leur intelligence". Aucune donnée n'est présentée pour étayer ces assertions ou simplement montrer que cette exposition précoce est souhaitable. C'est malheureux parce que, même si les tablettes sont trop récentes pour que des études fiables existent quant à leurs influences, il apparaît au vu de la littérature scientifique disponible qu'un petit enfant aura toutes les chances de grandir infiniment mieux sans tablette. En effet, certains déficits établis, liés à l'usage de la télé ou des jeux-vidéos (ex. diminution des échanges langagiers et ludiques, temps volé à d'autres activités plus profitables, surconsommation future, etc.), concernent aussi les tablettes.

            De la même manière, le texte parle constamment de pratiques "excessives" mais ne définit jamais clairement ces dernières. Aux Etats-Unis (seuls chiffres globaux précis) les 8-18 ans consacrent plus de 7h30 par jour à l'usage, essentiellement récréatif, d'un écran ou d'un autre. En France, sur une tranche d'âge comparable, on est autour de 4h30 pour le seul couple télé/internet (Médiamétrie, étude EU KidsOnline). Est-ce excessif ? L'académie semble considérer que non lorsqu'elle s'abstient de la moindre recommandation quantitative et conclut que, de toute façon, "il ne sera possible que de réduire à la marge le temps d’exposition aux écrans –chaque enfant ou adolescent passe aujourd’hui de deux à cinq heures par jour devant un écran, soit parfois presqu’autant que sur les bancs de l’école–". Pourtant, des milliers de recherches scientifiques signalent des influences délétères importantes de la télévision, d'internet ou des jeux vidéo sur le développement intellectuel, la sociabilité et la santé, bien au-delà des premiers âges de la vie et pour des consommations largement inférieures à 2 heures quotidiennes. A ce sujet, on peut s'interroger sur certaines "erreurs" des auteurs de l'avis. Par exemple, ces derniers citent une étude selon laquelle "au-delà de deux heures par jour passées devant un écran non interactif par un enfant en bas âge, et pour chaque heure supplémentaire, il a été noté une diminution de 6% sur les habiletés mathématiques à 10 ans". En fait, l’étude en question montre une diminution de 6 % par heure de télévision hebdomadaire (!) soit 42 % par heure de télévision quotidienne, et ce dès la première heure ; cette étude ne permet pas d'extrapoler au-delà d'une consommation de 2 heures quotidiennes qui constitue la limite supérieure de son échantillon. Ce genre d'arrangement avec la réalité est fâcheux dans un texte censé faire référence. 

            De manière frappante, ce texte offre aussi une surprenante apologie du potentiel pédagogique des jeux vidéo et logiciels éducatifs. Quelques travaux montrent effectivement que certains jeux vidéo peuvent améliorer certaines capacités périphériques d'attention et de sélection visuelle. Cependant, selon les termes même de l'avis, ces jeux vidéo sont "souvent" des "jeux violents" dont il convient de "respecter la signalétique". Or, les jeux vidéo violents, déconseillés pour la plupart aux moins de 16 voire 18 ans, sont associés comme l'indique l'Académie Américaine de Pédiatrie dans sa dernière synthèse "à une variété de problèmes physiques et mentaux chez les enfants et les adolescents". Pas sûr, dès lors, que le rapport bénéfice/risque soit positif. Pas sûr non plus que soit recevable la tentative faite par nos académiciens de généraliser les effets positifs locaux observés dans des tâches artificielles d'attention visuelle au fonctionnement cognitif dans son ensemble (concentration, apprentissages scolaires, etc.) Cette réserve semble d'autant plus fondée que les auteurs de l'avis négligent à la fois de citer la moindre étude corroborative et de prendre en compte une masse imposante de résultats contraires à leurs propos. Par exemple, rien n'est dit de toutes les études scientifiques et institutionnelles (PISA) liant causalement, la consommation numérique, interactive ou non, des enfants et adolescents avec l'existence de troubles de l'attention et de difficultés scolaires. Rien non plus sur les évaluations indépendantes du département de l'éducation américain montrant que les onéreux logiciels éducatifs sont (au moins dans leur forme actuelle) parfaitement inefficaces. Rien encore sur le fait qu'aux Etats-Unis, face à ces observations, des écoles initialement en pointe dans le domaine numérique retirent aujourd'hui les ordinateurs des salles de classe. Rien !

            Etonnamment, les effets massifs et reconnus des écrans sur plusieurs grands problèmes de santé publique sont, eux aussi, presque totalement oubliés des académiciens. Quelques malheureuses lignes sur l'obésité, le sommeil et la sexualité. Rien sur la sédentarité et ses effets majeurs sur l'espérance de vie, rien sur l'alcoolisation et le tabagisme (la télévision est le premier facteur d'entrée dans le tabagisme des adolescents), rien sur les troubles du comportement alimentaire, rien sur la violence scolaire, etc. Concernant ce dernier sujet, les influences des images et jeux vidéo violents sur les comportements agressifs sont minimisées avec un aplomb désarmant par les auteurs de l'avis qui n'y voient "qu'un facteur parmi des centaines d'autres". Des milliers d'études, de revues de la littérature et de méta-analyses  (impliquant jusqu'à 130 000 individus) confirment cette influence dont l'ampleur est comparable à celle qui associe cancer du poumon et tabagisme. Un lien encore récemment réaffirmé avec force sur une base bibliographique claire par une commission internationale (ISRA) et les Académies Américaines de Pédiatrie, de Psychiatrie ou de Psychologie.

Un renoncement inacceptable

Au-delà de tous ces éléments, ce texte est inquiétant en ce qu'il porte la marque d'une sidérante démission éducative. Comment peut-on renoncer, ex ante à toute réduction du temps d'usage des écrans. Il est heureusement possible à tous les parents d'agir en ce domaine, pour peu qu'ils le jugent nécessaire. Le sentiment de cette nécessité n'émergera toutefois que si ces parents sont loyalement et précisément informés de l'impact profond des technologies numériques sur le développement de leurs enfants et adolescents. Par sa pauvreté et son parti pris, l'avis de l'Académie est loin de fournir les bases d'une telle information. Plus généralement, en renvoyant exclusivement la responsabilité des mécanismes de prévention/régulation des usages numériques vers les médecins, enseignants, parents et enfants (dès 3 ans !) le texte, adressé à neuf ministres, prive aussi les pouvoirs publics de toute motivation à s'engager fermement sur la question des écrans pour impulser, à la fois, une politique d'éducation critique aux médias digne de ce nom et une réflexion rigoureuse (indépendante des industriels) sur les usages des outils numérique à l'école.

 
Nathalyc & Déclickids's insight:

Tout cela manque de sources !

more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Toddlers and tablets

Are children on device overload? Katie Ward tackles the question.
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives

Diaporama présenté le 13-2-13 au CDDP du Val-de-Marne dans le cadre des « Mercredis de Créteil »
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

VIAVOICE - CABINET DE CONSULTANTS EN OPINION ET EN ACTIVATION MARKETING®
Viavoice : mieux comprendre pour agir.
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Petite poucette au mobilier urbain- Ecrans

Petite poucette au mobilier urbain- Ecrans | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it

Non qu’on mette en doute a priori quelque rapport que ce soit de la docte Académie des science — qui serions-nous pour cela ? —, mais tout de même… Celui que l’institution vient de consacrer aux rapports que notre belle jeunesse entretient avec les écrans numériques et au bénéfice éducatif qu’elle est susceptible d’en tirer nous a tout de même assis.

more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Les petits dans la cour d'écrans- Ecrans

Les petits dans la cour d'écrans- Ecrans | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
Un rapport de l’Académie des sciences met à bas la plupart des clichés sur l’influence des écrans dans le développement des petits.
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

NetPublic » Les adolescents sont-ils vigilants sur Internet ? Résultats de l’enquête IFOP/RSA

NetPublic » Les adolescents sont-ils vigilants sur Internet ? Résultats de l’enquête IFOP/RSA | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Nathalyc & Déclickids
Scoop.it!

Jeunes - Jeunes - CNIL - Commission nationale de l'informatique et des libertés

Jeunes - Jeunes - CNIL - Commission nationale de l'informatique et des libertés | Le numérique des enfants - enfants et écrans | Scoop.it
Jeunes, enseignants, parents : protégez votre vie privée sur internet avec la CNIL
more...
No comment yet.