Nouvelles des TICE
Follow
Find tag "France"
30.7K views | +5 today
Nouvelles des TICE
Contexte et prospective, outils, ressources, tutoriels, stratégies, retours d'expérience.
Your new post is loading...
Rescooped by François Colin from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

Philippe Meirieu : "Je ne vois pas de projet fort pour l'école"

Philippe Meirieu : "Je ne vois pas de projet fort pour l'école" | Nouvelles des TICE | Scoop.it
Peut-on croire à la refondation de l'école voulue par Vincent Peillon ? Philippe Meirieu, qui a participé aux débats, n'est pas convaincu.

 

Finie la concertation, place à la loi de programmation et d'orientation. Le rapport remis ce jour à Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, clôture officiellement trois mois de débats au sein de la "concertation", ce gigantesque remue-méninges destiné à "refonder l'école de la République". Philippe Meirieu, spécialiste reconnu de la pédagogie et professeur des universités en sciences de l'éducation, a participé à ces échanges. Pourtant, il s'inquiète.

 

  Le Point.fr : une bonne idée, cette "concertation" ?

   Philippe Meirieu : La méthode est intelligente, quoique pas tout à fait inédite. J'aurais aimé qu'on entende plus les acteurs de terrain, ceux qui chaque jour font l'école. On a, comme d'habitude, invité les 5 000 permanents de l'Éducation nationale, tous des gens très qualifiés, mais assez éloignés des élèves. Tout cela ne saurait exonérer le gouvernement d'une perspective. Or, pour l'instant, je ne vois pas de projet fort pour l'école.

 

    Pourtant, Vincent Peillon promet de tout "refonder", ce n'est pas rien.

    On a jusqu'à aujourd'hui empilé beaucoup de réformes, on a réparé, ajusté, réagi, et la maison Éducation est une construction de bric et de broc, avec des pans baroques, des murs classiques, des rafistolages en tôle ondulée. La dépression que connaît notre système éducatif est due à cette absence de structures et de principes.

 

    Vous êtes un expert en pédagogie. Que faudrait-il faire, selon vous ?

    Qui a réfléchi sur les contenus, les savoirs ? La question des contenus, donc, de ce qu'on enseigne aux enfants, est primordiale. Aujourd'hui, les programmes sont devenus trop compliqués. Il nous faut des contenus clairs, attractifs et valorisés. On ne peut pas se contenter d'une garderie améliorée. On demande aujourd'hui aux enseignants de faire de l'éducation dans une société anti-éducative, où les enfants sont excités à consommer, pas à réfléchir. Qui en parle ?....


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by François Colin from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

Les futurs profs ne rêvent plus

Les futurs profs ne rêvent plus | Nouvelles des TICE | Scoop.it
Cette semaine s'achèvent les journées de formation destinées aux derniers lauréats du Capes et de l'agrégation. Tous se destinent à enseigner. Pourtant, beaucoup de ces futurs professeurs ont une vision désenchantée du métier qui les attend.

 

Désenchantés, pessimistes, perplexes, inquiets. Les professeurs tout neufs s’apprêtent à prendre leurs postes. Cette semaine, ils participent à quatre journées de formation avant de donner leurs premiers cours, de rencontrer leurs premières classes. Or, on l'entend partout, les enseignants n'ont plus le moral. Pis, une baisse des vocations est démontrée par les statistiques. Derrière la dégringolade des chiffres d'inscrits aux concours de l'enseignement, le renoncement de ceux qui ont songé à devenir professeurs. Même ceux qui ont franchi la barrière des concours – qui dans de nombreuses filières sont encore très sélectifs – entament leur carrière avec inquiétude. Ils doutent.

Beaucoup de ces enseignants de demain ne font pas mystère de leur crainte d'exercer leur mission. Crainte qui semble être partagée par toute une génération d'étudiants...

 

«Beaucoup d'apprentissage sur le tas», résume Marie. Elle, a déjà validé l'année qui suit le concours. Elle s’apprête à prendre son premier poste de titulaire. Agrégée, elle sera professeur d'histoire dans les Yvelines. «C'est vrai que c'est un peu effrayant. Quatre jours avant notre première rentrée, nous ne connaissons pas les niveaux que nous allons avoir. Il nous faut préparer et adapter notre cours à la hâte, presque la veille de la rentrée», ajoute-t-elle. Et de souligner les problèmes de la formation : «L'an dernier nous avons eu une journée de formation sur le thème ''Comment faire un contrôle''. Nous étions déjà en novembre...» Une fois devant sa classe, l'enseignant doit faire son cours. «Un agrégé est parfaitement apte à rédiger un cours, une bibliographie, un commentaire, une dissertation. Tout cela est très bien maîtrisé par les jeunes profs. En revanche, tenir une classe, apprendre, enseigner, c'est encore autre chose. Qui peut dire, même parmi les plus motivés, qu'il sera performant dans son métier ?» Un doute forcément partagé par tous les nouveaux professeurs....


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by François Colin from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

Ecole : faut-il revoir notre rapport à l'apprentissage ? - Information - France Culture

Ecole : faut-il revoir notre rapport à l'apprentissage ? - Information - France Culture | Nouvelles des TICE | Scoop.it

Avec

Daniel Picouly, écrivain et animateur, il est l'auteur de La faute d'orthographe est ma langue maternelle, à paraître en septembre chez Albin Michel, dans lequel il revient sur son enfance, son rapport à l'école et la naissance du désir d'écrire;

Christophe Besse, illustrateur de nombreux ouvrages pour la jeunesse, il publie aussi ses dessins dans des revues telles que 60 millions de consommateurs et L'Ecole aujourd'hui. Avec son nouveau livre L'Ecole, 100% humour, à paraître à la fin du mois, il signe au Cherche-Midi son premier ouvrage pour adultes en un florilège des situations que vivent les enseignants aujourd'hui;

Gérard Fourneau, directeur de l'école primaire Arthur Rimbaud à Chanteloup les Vignes (78) et membre du conseil d'administration de l'Office Central de la Coopération à l'Ecole des Yvelines.

 

Durée de l'émission: 44 minutes.


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by François Colin from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

L'OCDE juge «préoccupant» le décrochage scolaire en France

L'OCDE juge «préoccupant» le décrochage scolaire en France | Nouvelles des TICE | Scoop.it

Dans son rapport annuel sur l'éducation publié ce mardi, l'Organisation de coopération et de développement économiques s'inquiète d'une baisse du taux de scolarisation des 15-19 ans en France.

 

Le taux de scolarisation des jeunes âgés de 15 à 19 ans a légèrement baissé en France depuis quinze ans, un constat « préoccupant » selon l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Ce taux est ainsi passé de 89% en 1995 à 84% en 2010, relève l'OCDE dans son rapport annuel sur l'éducation. Or en France, 71% des jeunes déscolarisés de cette tranche d'âge sont sans emploi ou inactifs, contre 57% en moyenne dans les 34 pays membres de l'OCDE, selon les chiffres de 2010.

Des difficultés d'insertion qui persistent dans le temps, souligne l'organisation. Le taux de chômage est en France de 22% parmi les 25-29 ans n'ayant pas de diplôme de fin d'études secondaires, contre 15% en moyenne dans les pays de l'organisation, selon les chiffres de 2010. Chaque année, environ 140.000 jeunes sortent du système éducatif sans diplôme, d'après les chiffres du ministère de l'Education. François Hollande s'est fixé pour objectif de réduire ce chiffre de moitié d'ici la fin du quinquennat....


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by François Colin from Technologies numériques & Education
Scoop.it!

Microsoft programme l’école

Microsoft programme l’école | Nouvelles des TICE | Scoop.it
Début ce lundi de l'université d'été de l'e-éducation. Un évènement majeur pour le lobbying de Microsoft, qui cible depuis plusieurs années l'Éducation nationale.

Via Terheck
more...
No comment yet.