Nouveaux paradigmes
Follow
Find tag "modèle économique"
68.5K views | +15 today
Nouveaux paradigmes
Converger vers les sujets qui nous font réfléchir autrement... parce que notre richesse est ailleurs !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christophe CESETTI from La Fabrique Spinoza, think tank du bonheur citoyen
Scoop.it!

L’économie du pourboire, un nouveau modèle pour le web ?

L’économie du pourboire, un nouveau modèle pour le web ? | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Créateurs et associations ont recours au système du « tip » pour se financer en ligne. L’arrivée de Youtube sur ce marché donne du crédit à ce nouveau modèle.On connaissait le « tip » en vigueur dans l’hôtellerie-restauration. Désormais, le pourboire s’impose aussi comme un modèle de financement sur la Toile. Artistes et associations y ont en effet recours afin d’obtenir des dons du public.


Via Anne-Sophie, la Fabrique Spinoza
more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Relance de la croissance : les Français ne comptent plus sur l’État

Relance de la croissance : les Français ne comptent plus sur l’État | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

- - - - - -

commentaire de Diana Filippova

 

Le titre est trompeur: selon le sondage, les Français ne comptent plus sur la croissance, voient dans la période actuelle un changement de modèle et non une crise, comptent seulement sur eux-mêmes pour sortir du trou et placent leur confiance dans les nouvelles technologies.

Les esprits seraient prêts pour un changement radical de politique ?

- - - - - -

 

Extraits :

 

Pour les deux tiers des Français, les difficultés économiques actuelles ne relèvent pas d'une crise, mais d'une « mutation profonde et durable de la société », selon un sondage Ipsos pour « Le Monde »


"Si, sans surprise, les deux tiers des sondés citent en premier les nouvelles technologies, ils sont seulement 14 % à voir l'industrie progresser. Et, de gauche comme de droite, plus de 70 % d'entre eux estiment que la croissance est désormais ailleurs. « Les Français ne croient pas au discours dominant du retour de l'industrie », assène Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos. Une page se tourne, l'avenir est post-industriel, notamment dans la high-tech, l'énergie et les services." 

more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, December 11, 2013 4:40 AM

Pour les deux tiers des Français, les difficultés économiques actuelles ne relèvent pas d'une crise, mais d'une « mutation profonde et durable de la société », selon un sondage Ipsos pour « Le Monde »

Rescooped by Christophe CESETTI from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

La fin du travail, la faim de travail

La fin du travail, la faim de travail | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
La vraie crise, pour Pierre-Yves Gomez, professeur à l'EM Lyon, n'est pas à chercher dans les chiffres mais dans l'intensification, au-delà du supportable, du travail des actifs. Un travail de plus en plus «productif», vidé de son sens.

Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

De nouvelles entreprises pour mieux répartir la valeur des communs

De nouvelles entreprises pour mieux répartir la valeur des communs | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Michel Bauwens est un théoricien du Pair à pair, auteur et conférencier sur des sujets technologiques et culturels innovants. Il nous donne son point de vue sur les modèles économiques ouverts et les façons de les favoriser.

 

 

• Quels sont les exemples les plus marquants d’initiatives libres ?

• Dans ces exemples, comment les contributeurs trouvent-ils une rémunération ?

• Si le marché n’est pas adapté à la construction du bien commun et si les individus ne peuvent subvenir à leur besoin en s’impliquant dans le bien commun, quelle est la solution ?

• Quels sont les modèles économiques qui fonctionnent ?

• Quels sont les leviers à mobiliser pour favoriser les modèles ouverts ?

 

" Le problème de fond est la tension entre le besoin de rareté de l’économie de marché et l’abondance créée par le numérique. Les entreprises fondent une partie de leur économie sur la rareté, ce qui est contradictoire avec la logique des biens communs. "

more...
No comment yet.