"Les (hyper) métropoles vont supplanter les nations" (Jacques Attali) | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
Les métropoles de demain seront altermodernes, c'est-à-dire à la fois durables et attractives, plus soucieuses de l'environnement, de l'humain et du « vivre-ensemble ».

Une métropole durable n'est pas seulement une métropole verte, elle se définit par de multiples facettes : économiques, sociales, politiques, culturelles et écologiques. Les nouvelles technologies y dessinent un nouvel avenir. 

 

1- NOUVEL ÉCHELON D'IDENTIFICATION DANS UN MONDE DE PLUS EN PLUS NOMADE, LES MÉTROPOLES VONT CHANGER LE PAYSAGE GÉO-ÉCONOMIQUE

• Les métropoles concentrent les activités créatrices de richesses et seront donc le principal moteur de l'économie de demain.

• Dans un monde qui exigera de plus en plus de fédéralisme, les métropoles vont devenir un nouvel acteur à part entière, allant jusqu'à supplanter la nation pour les plus puissantes d'entre elles.

• Ce rôle va accroître la compétition des métropoles entre elles, les plus attractives formant un réseau de villes hypernomades de passage.

 

2- CE NOUVEAU STATUT DÉPENDRA DES TRANSFORMATIONS ET INVESTISSEMENTS OPÉRÉS PAR LES MÉTROPOLES, EXPOSÉES À DE NOUVEAUX DÉFIS

• Mettre le big data au coeur des projets de rénovation des métropoles.

• Mettre les TIC au service d'un développement durable des métropoles, à travers des smartgrids.

• Faire de la densité urbaine un atout de développement est donc un enjeu majeur pour les métropoles.

 

3- LES ÉVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES ET STRUCTURELLES CONDUIRONT À UNE PLUS GRANDE INTÉGRATION DES POPULATIONS

• L'importance de la mise en valeur du tissu avoisinant

• Impliquer l'ensemble des populations dans le projet de développement métropolitain.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter