L’égo, frein majeur à l’intelligence collaborative | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Une étude récente a montré que le travail de groupe « affaiblit la créativité et les capacités intellectuelles ». Ça n’est pas une surprise, car les conditions habituelles du travail collectif génèrent davantage de craintes que de confiance mutuelle, libérant au passage toutes les expressions lourdingues de l’égo, frein majeur au travail collaboratif.


Via Claire Boutin