Synthèse par Olivier MAUREL http://ow.ly/TVeQU (Livre de Robert Axelrod, Michèle Garène)

 

Mes passages préférés :

• Ce qui rend possible la coopération, c’est que les acteurs peuvent être amenés à se rencontrer de nouveau

• les 4 caractéristiques propres à DONNANT DONNANT :

 

1. la bienveillance :

- ne fait jamais cavalier seul en premier

- instaurer une relation de confiance avec les autres stratégies bienveillantes

- profiter de la récompense de la coopération

- dénote un certain optimisme quant à la nature humaine avec l’acceuil qui ne se fait pas sur la défensive.

 

2. la susceptibilité/assertivité  :

- à la première défection du joueur adverse, le rappeller immédiatement à l’ordre

- ne pas trop se faire exploité

- bonne résistance face aux stratégies provocatrices.

 

3. l’indulgence :

- punir l’adversaire d’une peine du même ordre

- l’adversaire comprenant que DONNANT DONNANT ne se laissera pas abuser, la coopération peut être restaurée

- ce refus d’agressivité intempestive est un plus

 

4. la transparence :

- la stratégie est simple et clairement identifiable

- L’adversaire comprend aisément qu’il ne pourra pas l’exploiter mais, qu’il pourra coopérer en toute confiance

- éviter des détours provocateurs peu avantageux en termes de gains

- La réputation a donc une véritable utilité dans la confrontation de stratégie

 

DONNANT DONNANT dispose donc de caractéristiques qui lui permettent d’imposer la coopération comme meilleure solution : elle est accueillante, digne de confiance et difficilement exploitable. Ces différentes caractéristiques ne lui sont pas exclusives mais, du tournoi, c’est elle qui en proposait la meilleure combinaison.

 

 assertivité : "capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres" source Wikipédia http://ow.ly/njiBP