Nouveaux paradigmes
Follow
Find tag "Consommation"
81.7K views | +44 today
Nouveaux paradigmes
Converger vers les sujets qui nous font réfléchir autrement... parce que notre richesse est ailleurs !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Etre sans avoir - France 3 Franche-Comté

Etre sans avoir - France 3 Franche-Comté | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
Comment peut-on vivre heureux aujourd'hui ? Comment peut-on vivre pauvre et heureux aujourd'hui ? A 57 ans, Jean-Paul n'a qu'un seul regret, c'est d'avoir travaillé 2 ans dans sa vie, « 2 ans de trop, depuis je n'y suis jamais retourné ».
more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Transition énergétique : la mer doit être notre nouvel horizon !

Transition énergétique : la mer doit être notre nouvel horizon ! | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

via

Un article intéressant qui donne de bons ordres de grandeur.


En 2030, la consommation d’énergie réellement utilisée par l’humanité devrait atteindre au moins 15,3 gigateps, selon l’AIE, soit une progression de 27 %.


Mais il faut également souligner que cette consommation d’énergie, en dépit des progrès effectués en termes d’efficacité énergétique, progressera également même si on la calcule par habitant puisqu’elle devrait atteindre 1,9 tonne par an et par terrien en 2030, contre environ 1,5 aujourd’hui. Quant à la consommation mondiale d’électricité, elle devrait passer, toujours selon l’AIE, de 22 000 TWh par an aujourd’hui à 34 292 TWh en 2030, soit une augmentation de 56 % !


(par Joëlle Leconte)


more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

En marge de la crise : émergence d'une frugalité choisie

En marge de la crise : émergence d'une frugalité choisie | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

La crise économique actuelle se distingue par une durée inégalée, de 2008 à 2013, une succession de deux récessions et un fort impact sur le pouvoir d’achat. Le sentiment d’une crise qui va durer longtemps est au plus haut. En raison des mesures d’austérité mises en place dès 2011, notamment avec une hausse des impôts jamais observée dans le passé, les consommateurs sont de plus en plus mis à contribution. Le pouvoir d’achat par ménage a diminué de 1,9 % en 2012, ce qui ne s’était jamais produit depuis le début des années quatre-vingt. La récession affecte le moral des Français qui atteint son niveau le plus bas en mai et juin 2013.

Dans ce contexte, le choix d’une moindre consommation ou du « consommer mieux » se diffuse.


N’est-on pas au début d’une nouvelle phase, celle de la frugalité, née à la fois de la mise en place d’une norme sociale écologique et d’un ralentissement durable du pouvoir d’achat ?


Si la crise conduit au report d’achats de biens durables, les questions relatives au bien-être, au bonheur et à la mise en place d’une slow economy émergent. Cela se traduit, pour une partie croissante de consommateurs, par le choix d’une frugalité volontaire. Après le bien-être matériel, l’argent, la réussite sociale et la sécurité physique, d’autres préoccupations prennent ainsi de l’importance : le temps libre, la réalisation de soi et plus généralement le sens de la vie.

more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, May 28, 2014 3:53 AM

Si la crise conduit au report d’achats de biens durables, les questions relatives au bien-être, au bonheur et à la mise en place d’une slow economy émergent. Cela se traduit, pour une partie croissante de consommateurs, par le choix d’une frugalité volontaire. Après le bien-être matériel, l’argent, la réussite sociale et la sécurité physique, d’autres préoccupations prennent ainsi de l’importance : le temps libre, la réalisation de soi et plus généralement le sens de la vie.

Rescooped by Christophe CESETTI from Energies Renouvelables
Scoop.it!

La consommation d’électricité se stabilise en France & les EnR se développent

La consommation d’électricité se stabilise en France & les EnR se développent | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Le traditionnel bilan électrique annuel, présenté ce 24 janvier par le Réseau de transport d’électricité (RTE), indique une tendance à la stabilisation de la consommation électrique hexagonale, et une hausse de la production d’énergies renouvelables, tirée par l’hydraulique.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
Christophe CESETTI's insight:

décroissance ? consommation raisonnée ? conséquence sd ela crises éonomiques ? pénurie des ressources énergétiques ? sobriété heureuse ? Phénomène des ville en transition ? approche NégaWatt ? Certainement un peu de tout ça à la fois

more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Les Trentes Glorieuses étaient désastreuses‏

Les Trentes Glorieuses étaient désastreuses‏ | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Les "Trentes glorieuses", qui ont marqué la France de 1945 à 1975, sont célébrées comme une période idéale.

Mais la prospérité de l’époque s’est fait à un lourd prix environnemental. Sous plusieurs aspects, ces décennies ont en fait marqué une régression.

 

Reporterre s’entretient avec l’historien Christophe Bonneuil.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe CESETTI from S'inspirer pour innover
Scoop.it!

Vers une nouvelle consommation : Terra Nova publie un rapport pour réinventer « l’abondance »

Vers une nouvelle consommation : Terra Nova publie un rapport pour réinventer « l’abondance » | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Aujourd’hui, notre société de surconsommation rime pour beaucoup avec dépenses superflues stimulées par la nouveauté et la publicité, appauvrissant les consommateurs et aggravant la raréfaction des ressources naturelles… Mais aujourd’hui, de nouvelles formes de consommation apparaissent, qui redonnent plus de sens à l’acte d’achat : consommation collaborative, partage, recyclage, systèmes de location, etc. L’innovation sociale prend de l’ampleur, portée par des consommateurs avertis qui se posent désormais plus de questions avant d’acheter. Pour relayer cette tendance, le think-tank Terra Nova a publié en fin d’année dernière un rapport intitulé « Réinventer l’abondance, pour une politique des consommations ».

 

Le rapport http://ow.ly/iSTbG


Via Aurélien BADET, Luciana Calvetti
more...
Christophe CESETTI's comment, March 15, 2013 6:57 PM
@Thierry Curty : il faut de la richesse ou de l'argent. Dans le 1er il y a abondance (créativité, potentiel des individus, motivation face aux enjeux...) ; dans le 2ème tout est fait pour entretenir la rareté articificelle au profit de quelqu'un et au détriment du plus grand nombre...
Thierry Curty's comment, March 15, 2013 7:28 PM
La créativité, l'exacerbation du potentiel des individus et la motivation ne créent rien. Ca permet aux entreprises d'être plus résistantes face à la crise, mais c'est tout.

Après, Le système actuel, aussi pourri soit-il, produit des quantités énormes de richesses. Il faut donc simplement l'adapter, le moderniser.

Dans mon livre en cours de publication, je parle de démocratiser le capitalisme. J'ai inventé le concept de l'AMI pour ça.

Le système actuel a fait plus pour l'individu moyen en 200 ans de Révolution Industrielle qu'auparavant en 5000 ans d'histoire. Simplement, aujourd'hui, nous sommes à l'aube de la Troisième Révolution Industrielle. La production va s'effondrer, donc l'emploi salarié va disparaître, nous devons aller vers une profonde transition sociétale. Ca ne signifie pas que notre système actuel capitaliste ne soit pas plus porteur d'avenir qu'un modèle mettant en péril la croissance économique. Il y a 200 ans, l'individu moyen n'avait pas accès à l'argent, l'emploi n'existait tout simplement pas. L'ouvrier était son propre patron, il était tâcheron. Avec la Première Révolution Industrielle au début du XIXème siècle, il s'est mis à travailler à l'usine, pour un patron auquel il appartenait littéralement. Il y a moins de 100 ans, il a accédé à l'autonomie, les vacances, la santé, les congés payés, la retraite, le chômage, la caisse-maladie...

Aujourd'hui, après être parti des fermes pour entrer à l'usine, il va sortir de l'usine pour rentrer chez lui pour ne pas travailler, mais être acteur de son environnement sociétal. Avoir plus d'influence sur les grandes orientations politiques.
Christophe CESETTI's comment, March 15, 2013 8:10 PM
OK avec toi sur le dernier paragraphe de ton commentaire. Un point clé ; definir ce que nous entendons par "richesses". Voic i ce que je veux partager http://sco.lt/7NpqaH
Rescooped by Christophe CESETTI from Ville durable, ville désirable
Scoop.it!

eco-SAPIENS - Les villes s'étalent, les consommations énergétiques flambent  !

eco-SAPIENS - Les villes s'étalent, les consommations énergétiques flambent  ! | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
Actualité eco-sapiens Les villes s'étalent, les consommations énergétiques flambent  !

Via Terra Cités | Logement abordable, participatif et écologique
more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Low-tech : « Il va falloir apprendre à s’appauvrir » - Rue89

Low-tech : « Il va falloir apprendre à s’appauvrir » - Rue89 | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Philippe Bihouix est ingénieur spécialiste de la finitude des ressources minières et de son étroite interaction avec la question énergétique. En 2010, il coécrit l’ouvrage « Quel futur pour les métaux ? » où il s’attaque à l’utilisation dispendieuse et inconsidérée des métaux et appelle à une économie de la sobriété.


« L’Age des low-tech », son nouveau livre publié aux éditions du Seuil, reprend et élargit ce thème. L’auteur y développe un discours avant tout pratique et pragmatique, loin des idéologies et politiques.


Son approche évite les écueils d’un discours catastrophiste sur le dérèglement climatique, brise les repères habituels et mène pas à pas le lecteur vers une conclusion simple : notre civilisation consomme plus que la planète n’a à offrir.


Croissance verte, développement durable et autres solutions high-tech sont autant d’impasses. Plutôt qu’une sortie de crise « par le haut », préférons une sortie « par le bas » qui nous épargnera bien des souffrances et désillusions.

more...
Nelly Renard's curator insight, June 2, 2014 11:24 AM

Le low tech expliqué par Philippe Bihouix :

"c’est se dire : comment j’essaie de remplir au mieux les besoins, rester dans une civilisation acceptable et soutenable, malgré l’épuisement des ressources ? Low-tech veut tout dire et rien dire, c’est surtout un pied de nez au high-tech."

L'auteur préfère la décroissance choisie qui intègre de l'innovation - tendance frugale - à la décroissance qui nous sera imposée si nous continuons à consommer les ressources non renouvelables comme si elles ne l'étaient pas.

Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Création du premier supermarché sans emballages en Allemagne

Création du premier supermarché sans emballages en Allemagne | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
A Berlin, les quatre jeunes fondatrices de Original Unverpackt veulent ouvrir le premier supermarché dépourvu de tout emballage alimentaire.
more...
Romain Lefebvre's curator insight, May 9, 2014 1:36 PM

Une première, ça fait rêver

Tribu Solidaire's curator insight, May 30, 2014 10:12 AM

Une idée bonne et simple....

Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

« Les biens communs nous offrent davantage de liberté et de pouvoir que ne le font l’État et le marché »

« Les biens communs nous offrent davantage de liberté et de pouvoir que ne le font l’État et le marché » | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Qu’y a-t-il de commun entre une coopérative, un potager partagé, un collectif de hackers ou une communauté autochtone gérant une forêt ?


Tous « agissent et coopèrent avec leurs pairs, de manière auto-organisée, pour satisfaire leurs besoins essentiels », explique David Bollier. Ce chercheur états-unien et militant infatigable des biens communs nous invite à ne plus être des « créatures du marché », des consommateurs isolés sans autre pouvoir que de voter occasionnellement, mais à devenir plutôt des « commoneurs » : des acteurs d’un système de production, de relations sociales et de gouvernance alternatif au néolibéralisme.

more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, May 28, 2014 3:57 AM

Différencier Biens communs et choix politique en faveur d'une certaine gouvernance des Communs.

 

Ici, on retrouve des choix politiques répondant à la volonté de certains groupes sociaux. Ex: peser to peer, open source, jardin partager...

 

Mais ce n'est pas un modèle arrêté dans le temps et l'espace.

 

Lien Bien commun (écologie sociale) et gouvernance des Communs.

 

 

Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Nous devons laisser deux tiers des énergies fossiles dans le sol

Nous devons laisser deux tiers des énergies fossiles dans le sol | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

 

"Les explorations d'hydrocarbures non conventionnels, comme les gaz et pétrole de schiste, ne sont pas compatibles avec les objectifs climatiques", affirme Maxime Combes, membre de l'Aitec et d'Attac France.

 

 

Dans son rapport annuel publié le 12 novembre, intitulé World Energy Outlook 2012, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) préconise de laisser dans le sol plus des deux tiers des réserves prouvées de combustibles fossiles. L'AIE écrit en effet que "notre consommation, d'ici à 2050, ne devra pas représenter plus d'un tiers des réserves prouvées de combustibles fossiles" afin de ne pas dépasser les 2°C de réchauffement global maximal d'ici la fin du siècle. Rien d'extraordinaire pour autant. Ces résultats sont bien connus.

more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Utiliser la Permaculture pour se libérer de notre société de Consommation | Dur A Avaler

Utiliser la Permaculture pour se libérer de notre société de Consommation | Dur A Avaler | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Dur à Avaler est un blog qui traite de toutes les idées reçues sur la nutrition, l'alimentation, la santé, la médecine, l'agroalimentaire et tout le reste.

 

" Qu’elle est belle notre Société !

 

Que devez-vous faire aujourd’hui ? Comme tout le monde vous devez aller travailler pour gagner votre vie. Avec cet argent vous pourrez faire des crédits (des cadeaux), acheter une maison, remplir votre réfrigérateur de fruits et légumes du supermarché ou encore vous offrir le tout dernier smartphone d’Apple qui révolutionne notre petit monde.

Pour subvenir à tous nos besoins, la société a décidé que nous devions échanger de notre temps pour obtenir un salaire et s’en servir pour alimenter cette même société.

La société impose, exige-même, que nous achetions en permanence au prix le plus fort des biens matériels qui ne nous servent bien souvent à rien. "

more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Affichage environnemental : combien de CO2 dans votre pot de confiture ?

Développement durable (RT @econovateur: Le nouvel affichage environnemental ne profite pas forcement aux produits bio http://t.co/qI1f1ihZ Via @affichageenv #biocoop #produits...)...
more...
No comment yet.