Nouveaux paradigmes
134.8K views | +9 today
Follow
Nouveaux paradigmes
Converger vers les sujets qui nous font réfléchir autrement... parce que notre richesse est ailleurs !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christophe CESETTI from La Fabrique Spinoza, think tank du bonheur citoyen
Scoop.it!

Claudia Senik (L'économie du bonheur) et Mickael Mangot (Heureux comme Crésus ?)

Claudia Senik (L'économie du bonheur) et  Mickael Mangot (Heureux comme Crésus ?) | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
Deux économistes viennent de publier chacun un ouvrage sur ce qui concrètement rend le bonheur possible. L’économie du bonheur de Claudia Senik et Heureux comme Crésus de Michaël Mangot. Nous en parlons avec eux dans notre grand dossier.

Via la Fabrique Spinoza
more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe CESETTI from 'Next Economy and Wealth'
Scoop.it!

Buddhist Economics: How to Stop Prioritizing Goods Over People and Consumption Over Creative Activity

Buddhist Economics: How to Stop Prioritizing Goods Over People and Consumption Over Creative Activity | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

“Work and leisure are complementary parts of the same living process and cannot be separated without destroying the joy of work and the bliss of leisure.”


Via Ferananda
more...
Eli Levine's curator insight, July 7, 2014 4:31 PM

What good is wealth without happiness? What good is profit without purpose? These are things that the market isn't going to answer. These are problems t that require legislative action and law enforcement to solve. Otherwise greed will just come back to destroy its followers and many innocent civilians in the process. 

 

Think about it. 

Pierre Johnson's curator insight, July 7, 2014 4:44 PM

Une perspective bouddhiste sur l'économie... Une voie de transition ?

Kurt Laitner's curator insight, July 8, 2014 12:31 PM

phenomenally relevant 

Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Community-Tours: a gift-economy experience

Community-Tours: a gift-economy experience | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
The community-tours empower an alternative economy based on trust and sharing. By bringing spare resources and experts from one community to the next place where they are needed, a new culture of gift-economy is emerging!


If you live in a community and want to be visited this summer, from people bringing you gifts and help you wish for, or if you want to visit sustainable communities and learn about alternative ways of living come on tour with us this summer!
ecobasa.org & Communities Convergence

more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Les économistes atterrés aux Mardis de l'ESSEC (sept 2013)

Le 24 septembre 2013, pour inaugurer la 24e saison des Mardis de l'ESSEC, Frédéric Lordon, Christophe Ramaux, Frédéric Boccara et Henri Sterdyniak sont venus débattre avec nous et nous expliquer les idées du collectif des Économistes atterrés sur l'économie mondiale et le capitalisme.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe CESETTI from Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

Suffisantisme ou comment rééquilbrer l'économie (Par l'écologie)

Notre façon de voir le monde détermine notre facon d'agir. La pensée occidentale nous réduit à des guerriers sanguinaires luttant pour le contrôle des ressources. Alors que d'après la philosophie indigène -les soi-disant sauvages - nous sommes tous des individus apparentés, de par notre appartenance à la même communauté; HUMAINE. Et en tant que partie intégrante de la nature, nous contribuons avec d'autres à son équilibre.


Via Aurélien BADET
more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe CESETTI from Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
Scoop.it!

L'Homme, le libéralisme et le bien commun

L'Homme, le libéralisme et le bien commun | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Livre d'Axel Kahn.


" Ce livre fait le point sur l’équilibre entre les règles de l’économie et le bien commun à travers l’Histoire, des premières sociétés humaines à la crise actuelle. Je m’intéresse depuis très longtemps en dehors des projets scientifiques, à ce qui nous fait humain. J’ai étudié précédemment la relation à l’autre, l’amitié, l’amour, le rire, l’art, la science, le sens du beau et cette fois j’ai voulu me concentrer sur l’échange des biens.


Ils ont commencé dans des temps très anciens par le partage, le troc, puis l’introduction de la monnaie, jusqu’à l’évolution de l’économie vers le libéralisme, avec une difficulté fondamentale : Comment la pensée libérale, qui définit l’homme comme étant égoïste et cupide, permet-elle de poursuivre le bien commun ?


Deux courants vont coexister jusque dans les années 1980 :

  1. celui originel qui affirme que la société se doit de veiller sur certains objectifs de l’ordre du bien commun,
  2. et celui né à la fin du XIXe siècle considérant que les vices privés font les vertus publiques.


Cette 2ème école dite néoclassique prend le pouvoir à l’aide de Ronald Reagan et Margaret Thatcher en desserrant toutes les règlementations. La crise des subprimes de 2008 et celle de la dette publique sont les conséquences directes de ce changement de donne. Les flux financiers vont progressivement dépasser les autres mouvements économiques, et aujourd’hui la masse de ces flux est 50 fois plus importante que celle du marché des biens et des services."


Via COMMON GOOD FORUM
more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Demander inconditionnellement

Demander inconditionnellement | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

L’expérience m’a appris que quand une personne entre dans l’économie du don, la plupart des gens pensent que cette personne devrait demander uniquement ce qui sert ses besoins basiques de survie. Au-delà de cette ligne, on entre dans le futile ou le trop demander. Cette façon de penser démasque un conditionnement de plus issu de la société de l’économie de marché.

  • Economie du don vs économie de marché
  • De la théorie à la pratique
  • Eviter le pauvrisme
  • Juste demander
more...
No comment yet.