Nouveaux paradigmes
148.0K views | +28 today
Follow
Nouveaux paradigmes
Converger vers les sujets qui nous font réfléchir autrement... parce que notre richesse est ailleurs !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christophe CESETTI from Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

Suffisantisme ou comment rééquilbrer l'économie (Par l'écologie)

Notre façon de voir le monde détermine notre facon d'agir. La pensée occidentale nous réduit à des guerriers sanguinaires luttant pour le contrôle des ressources. Alors que d'après la philosophie indigène -les soi-disant sauvages - nous sommes tous des individus apparentés, de par notre appartenance à la même communauté; HUMAINE. Et en tant que partie intégrante de la nature, nous contribuons avec d'autres à son équilibre.


Via Aurélien BADET
more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Le capitalisme va-t-il mourir ?

Le capitalisme va-t-il mourir ? | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

 

Mercredi 22 janvier, Usbek & Rica organisait à la Gaîté lyrique son 10e Tribunal pour les Générations Futures. Un débat en forme de procès, qui a permis de décider du sort qu'il convient de réserver au capitalisme.

 

• « Le capitalisme aura-t-il la décence de mourir ? »

• « La nature humaine ne se limite pas à la cupidité »

• « Les témoins d’une transition économique majeure »

• « Le capitalisme, c’est comme un couteau »

• « Le capitalisme mérite de mourir »

more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

L’indicateur de progrès véritable : est-ce lui qui va remplacer ou compléter le PIB ?

L’indicateur de progrès véritable : est-ce lui qui va remplacer ou compléter le PIB ? | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

La carrière des indicateurs est une chose intéressante. Certains semblent installés pour des lustres pendant que d’autres aspirent à les détrôner ou à les compléter. Leur carrière future dépend des « réseaux d’intéressement » (termes de sociologues de l’innovation) qui se forment pour les défendre, et de l’influence de ces réseaux sur les décisions politiques, lesquelles sont seules en mesure de décider que tel ou tel indicateur sera désormais placé en haut de l’agenda politique et donc statistique.

(...)

En fait, cet IPV, une variante de ce qu’on appelait les « PIB verts », existe depuis les années 1990 mais essentiellement aux Etats-Unis où il est né, à l’initiative d’une fondation californienne, «Redefining Progress» www.rprogress.org

(...)

Dans mon billet de 2008, je menais des critiques de ces indicateurs et de leur façon de tout transformer en monnaie afin d’être directement comparables au PIB, ce qui est leur atout « communicationnel » majeur. Je ne vois pas de raison de modifier mes critiques de l’époque. Mais en voici une autre qui ajoute au trouble. (...) si le progrès véritable est si véritable que cela, le pays qui, parmi les pays riches, bat tous les records sur le plan des inégalités, de la pauvreté, des violences, de l’exclusion, des émissions de gaz à effet de serre, de l’empreinte écologique par habitant, des OGM, des gaz de schiste, de la consommation d’eau, et bien d’autres records de ce type, devrait être très mal classé !

(...)

Le drame est que même les plus écolos des économistes restent (presque tous) des économistes… Leur réponse est double :

 

1) l’IPV n’est pas un indicateur de soutenabilité, mais un indicateur de « bien-être économique » (c’est-à-dire lié aux activités économiques) très supérieur au PIB ;

2) « il vaut mieux avoir approximativement raison que précisément tort » (p. 55).

 

Bonne formule, mais, avec l’IPV, ont-ils « approximativement raison » ou largement tort ? Cet indicateur nous indique-t-il ou non un bon cap ? Je ne crois pas que les PIB verts feront carrière. L’ampleur de la crise écologique est telle qu’ils seront débordés.

more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

Que donne la nature ? L'écologie par le don - Alain Caillé (Revue du MAUSS)

Que donne la nature ? L'écologie par le don - Alain Caillé (Revue du MAUSS) | Nouveaux paradigmes | Scoop.it
Toutes les cultures traditionnelles ont considéré les relations entre les hommes et les êtres de leur environnement naturel (...) comme des relations de don et de contre-don : >> il fallait donner ou rendre à la nature pour qu'elle continue à se montrer féconde et généreuse. << La caractéristique centrale de la culture moderne, concomitante à l'apparition du capitalisme, réside sans doute dans la rupture radicale avec cette conception : >> vue seulement comme un ensemble de réalités inertes, la nature a cessé d'être considérée comme partenaire possible d'une relation de don.<<
(...)
N'est-il donc pas grand temps de renouer avec une conception donatiste du rapport entre les hommes et la nature, de considérer celle-ci comme un partenaire de don, envers lequel nous avons des obligations de réciprocité ?
more...
Dominique Marot's curator insight, December 27, 2013 6:39 AM

Parce que certains ont choisi de prendre, de voler, de piller, par volonté de possession, de pouvoir, sans comprendre l'enjeu permanent, la loi naturelle de cause à effet, et la gestion des conséquences qui va avec.

 

Le don, c'est peut-être cette action de grâce intérieure, se donner de l'espace pour agir avec une pensée réflexive et non réflexe, et reconsidérer la nature "divine" au sens don de vie !

Rescooped by Christophe CESETTI from Autre gouvernance
Scoop.it!

Un million de révolutions tranquilles : comment les citoyens changent le monde

Un million de révolutions tranquilles : comment les citoyens changent le monde | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Ils sortent de la faim et de la pauvreté des centaines de milliers de personnes. Ils sauvent des entreprises. Ils construisent des habitats coopératifs, écologiques et solidaires.


Via M-Christine Lanne, LK, Bernard BRUNET, Pierre Wouters, C. Demers, Vincent Laviolette
more...
philippe ginet's comment, November 12, 2012 5:14 AM
Tres intéressant
AkoZ's comment, November 28, 2012 8:11 AM
aussi à consulter, ce lien de liens: http://pear.ly/5p45
Ainsi que ces autres, en remontant: http://pear.ly/4hY9
Virginie de la Renaudie's comment, November 30, 2012 3:55 AM
Waouw ! Genial ! Merci
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

L'écologie peut-elle résoudre la crise des dettes publiques ?

Développement durable (un peu déconnecté après ces "beaux" mois d'été : voici de quoi ré-alimenter vos réflexions.)...
more...
No comment yet.
Scooped by Christophe CESETTI
Scoop.it!

▶ Pierre Larrouturou à Villeurbanne : comprendre pour agir !

Publiée le 7 juil. 2013

400 ! Ils étaient 400 participants dans la grande salle de conférences du Centre culturel et de la vie associative de Villeurbanne, vendredi 31 mai, pour débattre - à l'invitation du COLLECTIF ROOSEVELT du Rhône - avec PIERRE LARROUTUROU, sur les causes et les solutions à la crise.

C'est un succès immense, jamais vu depuis de nombreuses années pour une soirée militante dans cette ville. Il a été rendu possible par la démarche du COLLECTIF ROOSEVELT lui-même : rassembler des citoyens et des militants de tous les courants politiques progressistes, pour un débat ouvert, pragmatique et non politicien.

Si vous aussi, vous vous demandez comment agir : http://www.roosevelt2012.fr/

more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe CESETTI from Autres Vérités
Scoop.it!

Susan George - "Leurs crises, nos solutions"

"Crise ? Vous avez dit crise ?

 

Tenez : vous avez l'embarras du choix.

• Effondrement de l'économie-casino et des finances mondiales,

• pauvreté et inégalités croissantes depuis trente ans,

• combat quotidien de millions de gens pour accéder à l'eau et à la nourriture,

• réchauffement climatique aux conséquences humaines désastreuses.

 

Toutes ces crises procèdent des mêmes politiques néo-libérales mises en œuvre dans le monde par les mêmes acteurs ; elles s'aggravent mutuellement et pourtant aucune n'est une fatalité. Nous pourrions jouir d'un monde propre, vert, riche et juste, où chacun vivrait dignement. A leur logique, opposons la nôtre."

 

Susan George


Via Autres Vériteurs
more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe CESETTI from La Fabrique Spinoza, think tank du bonheur citoyen
Scoop.it!

Jacques Attali : "Je rêve d'un droit de vote pour les générations suivantes"

Jacques Attali : "Je rêve d'un droit de vote pour les générations suivantes" | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

 

"L'homme d'Etat pense à laisser une trace, l'homme politique ne pense qu'à durer."


La modernité, c’est la conception que l’on a de l’avenir, écrit Jacques Attali dans son dernier livre. Cette vision de l’avenir n’existe plus aujourd’hui. C’est le règne du chacun pour soi et l’oubli du futur. Une réaction s’impose. Il faut un projet de société sans quoi rien n’avance. Celui-ci passe par le bonheur des autres.


Via la Fabrique Spinoza
more...
No comment yet.
Rescooped by Christophe CESETTI from Planete DDurable
Scoop.it!

Sans changement de comportement et incitations appropriées, pas de transition écologique !

Sans changement de comportement et incitations appropriées, pas de transition écologique ! | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Dans la transition écologique et la lutte contre le changement climatique, le gouvernement mise sur la rénovation énergétique et les entreprises s'efforcent de produire des technologies ou solutions plus vertes... mais sans changement de comportement, la bataille est perdue d'avance. Car c'est bien notre façon de consommer qui va faire évoluer la donne. Mais il est urgent de développer des incitations efficaces,  car si près de 8 Français sur 10 se disent disposés à acheter des produits bons pour l'environnement, 7 sur 10 sont demandeurs d'information sur l'impact environnemental des produits et à peine 2 sur 10 passent à l'action. 


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
Christophe CESETTI's insight:

les monnaies complémentaires et autres systèmes de reconnaissance et de motivation pour promouvoir les comportements dont nous avons besoins

more...
D'Dline 2020 ✏ 's curator insight, February 14, 2013 4:49 AM

Si les habitants ne changent pas de comportement, les investissements importants consentis pour obtenir des immeubles verts pourraient bien déboucher sur des performances supérieures à celles de bâtiments conventionnels, véritables "passoires thermiques".

Christophe CESETTI's comment, February 14, 2013 6:09 AM
@Florence Rollin : tu veux dire "à des performances inférieures" ;-)
D'Dline 2020 ✏ 's comment, February 14, 2013 6:48 AM
@ Christophe Cesetti : certes ou "contre performances supérieures" marche aussi ! :)
Rescooped by Christophe CESETTI from CAP21
Scoop.it!

Le nouveau compteur électrique Linky : plus cher, plus intrusif, mais pas écologique -

Le nouveau compteur électrique Linky : plus cher, plus intrusif, mais pas écologique - | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Présenté comme un outil au service des économies d’énergie, le compteur électrique Linky vient d’obtenir le feu vert du gouvernement pour être installé dans l’ensemble des foyers à partir de 2013. Les enquêtes menées auprès des utilisateurs révèlent qu’il ne réduit en rien la facture énergétique. Malgré les craintes relatives aux coûts, à la sécurité des données et aux ondes émises, sa pose demeure obligatoire. Le gouvernement envisage d’élargir l’expérience aux compteurs « intelligents » de gaz et d’eau.


Via CAP21
more...
No comment yet.