Les chercheurs à l'affût dans la maison du silence | Dans l'actu | Doc' ESTP | Scoop.it

L'endroit laisse sans voix. Au terme d'un escalier métallique qui plonge dans les caves du Laboratoire d'acoustique de l'université du Maine (Laum), au Mans, apparaît un énorme bloc de béton monté sur ressorts et fermé par une lourde porte. Cette chambre anéchoïque est une tombe pour tous les sons. « Il ne faudrait pas que nos travaux soient perturbés par le passage du tram », s'amuse Jean-Michel Genevaux. Il planche sur un des projets du labo de recherche baptisé « Écoconstruction et acoustique ».

(...)


Via Pascal Faucompré