Des exploitations agricoles avec davantage de haies, bosquets, mares ou bandes enherbées le long des cours d'eau... L'an prochain, les agriculteurs français devront consacrer 4 % de leurs terrains au maintien de surfaces naturelles, au nom de la protection de l'environnement...


Via Raphael Souchier