Nourrir la planèt...
Follow
Find
761 views | +0 today
Nourrir la planète... autrement
Agriculture, environnement, nourrir la planète, agroécologie.... plaidoyer pour une autre agriculture
Curated by Pivoslav
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution - Business - Basta !

L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution - Business - Basta ! | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
Les produits biologiques ont envahi les rayons des supermarchés. Mais derrière l'étiquette « bio », on trouve aussi des gigantesques fermes, une main (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Locavore, santé alimentaire : se protéger des substances chimiques nuisibles à notre santé
Scoop.it!

Région Midi-Pyrénées - SISQA - Sondage : Midi-Pyrénées est-elle une région peuplée de locavores ?

Région Midi-Pyrénées - SISQA - Sondage : Midi-Pyrénées est-elle une région peuplée de locavores ? | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
Produits locaux les Français s’y intéressent, les Midi-Pyrénéens encore plus !

Via gbeuvelot
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

L'agriculture bio est-elle le salut alimentaire de l'humanité | zegreenweb

L'agriculture bio est-elle le salut alimentaire de l'humanité | zegreenweb | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
L'agriculture biologique exclut le recours aux pesticides et présenterait des rendements plus qu'intéressants dans les pays du Sud.
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

Agriculture: la FAO demande d'aider les producteurs au lieu d'acheter leurs terres

Agriculture: la FAO demande d'aider les producteurs au lieu d'acheter leurs terres | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it

La production agricole a fait un bond phénoménal en 10 ans, mais la FAO déplore que les investissements se concentrent sur les agrocarburants et les achats de terres dans les pays du sud, au détriment des petits producteurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

>> 26 février 2013, appel à projets ANR Bio-Matières et Energies | MAGAZINE ET PORTAIL FRANCOPHONE DES BIOÉNERGIES

>> 26 février 2013, appel à projets ANR Bio-Matières et Energies | MAGAZINE ET PORTAIL FRANCOPHONE DES BIOÉNERGIES | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
La biomasse constitue un des potentiels les plus importants parmi les énergies renouvelables.
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from agriculture et nouvelles technologies
Scoop.it!

AGRI 49 - Actualités - Polinov : vers des systèmes de cultures plus favorables aux abeilles

AGRI 49 - Actualités - Polinov : vers des systèmes de cultures plus favorables aux abeilles | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it

L'Acta, fédération des instituts techniques agricoles des filières animales et végétales, en collaboration avec l'Inra et l'Itsap-Institut de l'abeille, a organisé, jeudi 29 novembre, à Poitiers,[...]...


Via PILLAUD Hervé
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Food issues
Scoop.it!

Land prices and the real value of farmland

Land prices and the real value of farmland | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
In the 1960s, my parents bought the home farm in Wellington County, including buildings, for a purchase price per acre within spitting distance of what it...

Via Cathryn Wellner
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Ainsi va le monde actuel
Scoop.it!

L'ONU annonce une crise alimentaire mondiale pour 2013

L'ONU annonce une crise alimentaire mondiale pour 2013 | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
L'ONU met en garde la communauté internationale contre l'imminence d'une crise alimentaire globale pour l'an prochain qui commence dans... un mois ! The Guardian est le premier quotidien britannique a divulguer l'atterrante nouvelle.

 

Cette famine sera induite par un indice incontournable, celui des réserves mondiales de céréales qui ont atteint des niveaux de production dangereusement bas.

Une crise dans la crise, la famine pour certains, la déroute pour d'autres, la spéculation pour quelques-uns : c'est bien le début de la vie invivable qui sera celle d'une humanité trop nombreuse sur une planète exsangue et soumise au chaos climatique. 2050 : il y aura plus à souffrir qu'à choisir.

La sécheresse qui a sévi cet été aux Etats-Unis - la pire depuis plus d'un demi-siècle - n'est pas étrangère à la menace de prochaines restrictions alimentaires, lesquelles feront les choux gras des maîtres chanteurs de la finance en matière d'opportunisme et de spéculation. Cette sécheresse nord-américaine et le grave déficit en pluies qui a touché la Russie et toute la région de la mer Noire ont déjà favorisé un emballement des cours du maïs et du soja. Cette hausse des denrées alimentaires de première nécessité engendrera très probablement des troubles et des conflits armés dans plusieurs contrées du monde, celles les plus sensibles en matière de souveraineté alimentaire, avertit encore l''ONU.

 

« Les réserves mondiales de céréales sont si dangereusement basses que les phénomènes météorologiques les plus extrêmes des États-Unis ou d'autres pays exportateurs d'aliments pourraient déclencher une crise alimentaire majeure au cours de l'année prochaine ». Ce niveau n'avait jamais été aussi bas depuis 1974, a indiqué Abdolreza Abbassian, économiste senior de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture.

« Nous avons moins produit que ce que nous consommons. C'est pourquoi les stocks sont en cours diminuent ». « Les approvisionnements et les réserves à travers le monde sont à un niveau très bas, ce qui ne laissera aucune place pour les imprévus l'année prochaine », a déclaré encore Abdolreza Abbassian.

 

Par ailleurs, la FAO avertit qu'en 2012, plus de 870 millions de personnes ont souffert de la faim dans le Monde. Au Moyen Orient et en Afrique, la crise alimentaire s'est déjà aggravée considérablement.

Selon l'avis éclairé de Lester Brown, président du Earth Policy Institute : « On ne peut plus se fier au climat et la demande en nourriture croît tellement vite que la rupture est inévitable, à moins que des mesures urgentes ne soient prises immédiatement » ; « Les pénuries alimentaires ont détruit des civilisations antérieures. Nous sommes sur la même voie.

Chaque pays devra maintenant se débrouiller par lui-même. Le monde vit chaque année comme s'il s'agissait de la dernière », écrit Lester Brown dans son nouveau livre « Full Planet, Empty Plates ».

 

Encore une fois et sur un taux plus prononcé, le monde a vécu à crédit comme si la planète était rechargeable et comme si nous pouvions surexploiter les ressources sur un taux usuraire. En effet et pour la sixième fois en onze ans, le monde a encore consommé plus d'aliments qu'il n'en a produit, principalement en raison des conditions météorologiques extrêmes qui ont sévi dans les grands pays exportateurs d'aliments. Oxfam a déclaré la semaine dernière que les prix des denrées de base, notamment le blé et le maïs, pourraient doubler dans les vingt prochaines années, entrainant des conséquences désastreuses pour les populations surnuméraires et démunies qui consacrent la part la plus importante de leurs revenus au budget alimentaire.

« Nous entrons dans une nouvelle ère de hausse continue des prix alimentaires et la faim dans le monde va se propager ». « La géopolitique de la nourriture éclipse maintenant la géopolitique du pétrole », explique encore Brown qui conclut de la sorte : « Les menaces les plus urgentes de ce siècle sont le changement climatique, la croissance démographique, la pénurie d'eau et la hausse des prix des aliments ».

Selon Jean Ziegler, vice-président du Comité des Droits de l'Homme des Nations unies, tel est le terrible portrait de la faim dans le monde : un enfant meurt de faim toutes les cinq secondes ; ce sont au total 57 000 personnes qui meurent de sous-alimentation chaque jour ; il y a aujourd'hui un milliard d'êtres humains qui souffrent de ce mal ; sur les 70 millions de personnes qui meurent chaque année, 28 millions, soit près de la moitié, décèdent de la faim ou de ses complications ; le continent asiatique est le plus concerné en terme de quantité : 650 millions de personnes sont touchées par la faim ; en Inde, 450 millions d'habitants sont gravement sous alimentés sur 1,3 milliard d'habitants ; en terme de proportion à la population, c'est l'Afrique qui est le plus atteint par ce mal avec 37,2 % de la population continentale.

Cette situation s'explique par le système capitaliste qui régit le monde. La spéculation sur les produits de bases (riz, blé et maïs) dans les bourses agricoles fait grimper leurs prix, jusqu'à 61 % pour le maïs et 93 % pour le riz. Au final, les spéculateurs font des profits astronomiques et les plus démunis ne peuvent plus se procurer ces produits, devenus trop onéreux.

Pour limiter les dégâts et jouer les prolongations d'une humanité déjà victime de sa surpopulation, il faudrait mettre un terme au dumping agricole, abolir la dette extérieure et interdire la spéculation sur les produits de base.

Tout au contraire et depuis ces derniers temps, des firmes transnationales investissent dans les pays les plus pauvres en privant les paysans des terres fertiles qui sont celles de l'agriculture vivrière, donc d'une certaine indépendance alimentaire familiale.

Au vu de ce qui nous attend, il n'est pas exagéré de penser que la meilleure façon d'aimer les enfants est désormais de ne plus en faire.


Via L B-M
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Courts-Circuits.Com
Scoop.it!

La faim des terres | GoodPlanet.info

La faim des terres | GoodPlanet.info | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it

Il a fallu du temps au bio pour percer, mais il commence à être reconnu et accepté. Il faut encore l’aider à se développer. Et sur ce point, les pouvoir publics ont un rôle à jouer.

 

Pour donner l’exemple, à Mouans-Sartoux, nous avons acquis un terrain de 4 hectares puis fait un appel d’offre afin de faire venir un agriculteur bio pour fournir les restaurants scolaires.


Via Courts-Circuits.com | @CircuitsCourts on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

The potential of agroecology: Reclaiming the food crisis - a greens-efa public conference

The potential of agroecology: Reclaiming the food crisis - a greens-efa public conference | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it

CONFERENCE PROGRAMME

9.30 - 9.45
Keynote Speech:
'The social and ecological challenges: the current crisis of the global agricultural and food production systems'

Speaker: Marie-Monique Robin, Journalist and author of 'The world according Monsanto ' and 'Notre poison quotidien'

9.45- 10.15
European dilemmas of agricultural research : current imbalances and future perspectives

Speaker: Dr. Les Levidow (Open University)

10.15-10.45
The European landscape of agroecology.

Speaker: Prof. Pierre Stassart (University Liège)

About: An overview about the current situation for agroecology in the European Union: best practices, examples from the ground, grassroots experiences.

10.45-11.15
The Brasilian case: experiences and evolution

Speaker: Dr. Francisco Roberto Caporal (Professor at the Federal Rural University of Pernambuco - Brasil , Staff member of Agroecology and Farmer, Ex President of the Brasilian Agroecology Association (ABA))

About: The mission and vision behind agricultural policies in Brasil and how social change is enhanced

11.15-12.15
Three video testimonies followed by debate:

La era del Buen Vivir by Jeroen Verhoeven and Aline DehasseJe mange donc je suisRéseaux semences paysannes

12.30 - 14.00
Lunch (sandwiches)

14.00-14.30
A socio-economic context for Agroecology

Speaker: Bavo Verwimp (organic farmer on 'De Kijfelaar' and agricultural economist)

About: What are the socio-economical impacts of agroecology on a micro level? How can agroecology benefit rural employment?

14.30-15.00
Agroecology and biodiversity

Speaker: Dr. Muriel Tichit (Director of research at INRA, Paris)

About: the debate of land share versus land spare.

15.00 - 16.00
Interactive session

People with a big interest in agroecology and a (professional) potential to help us move to another agricultural and foodsystem were brought together for this conference. During this interactive session we want to collect paths and possibilities that each of us has or sees to ease the way towards a more agro-ecological system.

16.00-16.15
Final reflections

by Dirk Holemans

16.15-16.30
Closure of the conference

more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Sustainable Futures
Scoop.it!

Overgrown: What happens when urban farms get too big?

Overgrown: What happens when urban farms get too big? | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
As the number of city farms spanning more than 20 acres goes up, some worry: Are they suburbanizing cities?

Via Flora Moon
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

Slow Food : Jardins en Afrique

Slow Food : Jardins en Afrique | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
En plein cœur de la grande halle "Terra madre", qui réunissait plus de 400 petits producteurs et artisans du monde entier, les organisateurs ont installé un potager de 400 m2, alignant des dizaines de variétés de plantes originaires d'Afrique.
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

Des maisons de semences paysannes pour se libérer de l'agrobusiness - Souveraineté alimentaire - Basta !

Des maisons de semences paysannes pour se libérer de l'agrobusiness - Souveraineté alimentaire - Basta ! | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
C'est un mouvement mondial : du Brésil à la Grèce, en passant par le Périgord, des maisons et des banques coopératives de semences se multiplient. (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

OGM : comment une étude bidonnée par Monsanto a été validée par les autorités sanitaires - Santé publique - Basta !

OGM : comment une étude bidonnée par Monsanto a été validée par les autorités sanitaires - Santé publique - Basta ! | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
La recherche scientifique menée par Gilles-Eric Séralini sur un OGM de Monsanto a été violemment critiquée dans sa méthodologie. Mais qu'en est-il des (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

: Rencontres Recherches Ruminants, pour concilier environnement et production - Campagnesetenvironnement.fr

: Rencontres Recherches Ruminants, pour concilier environnement et production - Campagnesetenvironnement.fr | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

Journée technico économique viande bio

Journée technico économique viande bio | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
Une journée technico-économique « viande bovine bio » est organisée par Corabio dans la Loire le 17 décembre Au programme : circuits de commercialisation, engraissement et fin...
more...
No comment yet.
Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

Réforme de la Pac : les Vingt-sept n'excluent pas un « plan B »

Réforme de la Pac : les Vingt-sept n'excluent pas un « plan B » | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
Les ministres de l'agriculture de l'UE ont poursuivi le 28 novembre à Bruxelles leur tour de table, désormais traditionnel, sur la réforme de la Pac.
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Agricultural Biodiversity
Scoop.it!

The Signs of Maize? A Reconsideration of What δ13C Values Say about Palaeodiet in the Andean Region - Springer

The Signs of Maize? A Reconsideration of What δ13C Values Say about Palaeodiet in the Andean Region - Springer | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it

Palaeodietary isotope studies have long assumed C4 signals in South American archaeological populations to be due to the consumption of maize (Zea mays), which in turn, underlie interpretations important social processes. We presents δ13C data from wild plants (n = 89) from the south coast of Peru, which may have been significant in the diets of humans and animals in the past. A combination of these with previously published results from domesticates of the Andean region (n = 144) brings the proportion of C4 species likely to have contributed to the human dietary isotopic signal, whether directly or indirectly, to almost one third. This undermines the widespread assumption that maize is the only plant to contribute a C4 signal to diets. By considering both direct and indirect routes whereby C4 plants may have contributed to the human isotopic signal we show the need for a reassessment of how palaeodietary studies are interpreted in the Andes, and perhaps elsewhere in the Americas.


Via Dorian Q Fuller, Eve Emshwiller, Luigi Guarino
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Biodiversité
Scoop.it!

Retrait du Cruiser OSR : le Conseil d'Etat rejette le recours de Syngenta

Retrait du Cruiser OSR : le Conseil d'Etat rejette le recours de Syngenta | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
Selon l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf), le Conseil d'Etat aurait rejeté le 21 novembre dernier le recours du groupe Syngenta qui contestait la décision du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll de retrait du pesticide Cruiser...

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Attitude BIO
Scoop.it!

A Colombier, il cultive bio depuis un demi-siècle

A Colombier, il cultive bio depuis un demi-siècle | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
Beat Waber est un précurseur: depuis plus de 50 ans, ses fruits et légumes sont produits au naturel.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Pivoslav from Sustainable Futures
Scoop.it!

Ecology and Society: Strengthening Environmental Foresight: Potential Contributions of Futures Research

The need for environmental foresight has increased in recent decades as the pace of change has accelerated and the frequency of surprise has increased. Successfully dealing with the growing impacts of change on social-ecological systems depends on our ability to anticipate change. But traditional scientific tools are blunt instruments for studying a future that does not exist. We propose that futures research, a transdisciplinary field of inquiry that has been developing for more than 50 years, offers an underused but fruitful set of approaches to address this important challenge. A few futures research methods—notably several forms of scenario analysis—have been applied to environmental issues and problems in recent years. But futurists have developed an array of other useful methods for exploring possible, plausible, and preferable futures, important insights into the nature of change, and perspectives for thinking creatively and deeply about the future. We present an overview of futures research and its potential to enrich environmental planning and policy by offering a cross-fertilization of new ideas and approaches, providing a more complete view of emerging environmental problems, and facilitating the development of strategies to increase adaptive capacity and deal more effectively with surprises.


Via Flora Moon
more...
Lona Pradeep Parad's curator insight, May 28, 6:48 PM

This discusses how environmental changes and developments can allow us to develop and see the future. 

Scooped by Pivoslav
Scoop.it!

Slow Food : pour une alimentation bonne, propre et juste

Slow Food : pour une alimentation bonne, propre et juste | Nourrir la planète... autrement | Scoop.it
Le Salon du goût/Terra madre 2012 vient de se terminer à Turin, Piémont. Un événement monumental dédié au goût et aux produits de qualité du monde entier.
more...
No comment yet.