Notebook
2.2K views | +2 today
Follow
Notebook
a personal notebook since summer 2013, a virtual scrapbook
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Gilbert C FAURE from LaLIST Veille Inist-CNRS
Scoop.it!

Université 3.0 : nouvelles échelles, nouveaux enjeux à l’ère numérique : les actes du colloque sont sortis

Université 3.0 : nouvelles échelles, nouveaux enjeux à l’ère numérique : les actes du colloque sont sortis | Notebook | Scoop.it
"... Trois jours de tables rondes, d’ateliers thématiques et de temps de rencontre ont permis d’analyser et de penser les mutations induites par la révolution numérique au niveau des modes d’appren...

Via LaLIST
more...
No comment yet.
Rescooped by Gilbert C FAURE from Enseignement Supérieur et Recherche en France
Scoop.it!

Chercheurs innovants : quand le hasard fait bien les choses !

Dans un excellent billet intitulé « Innovation and Serendipity«  posté en juin 2013 par Ralph OHR, l’auteur met en évidence le fait que le hasard heureux peut se provoquer. On parle de sérendipité, c’est à dire de la façon de trouver quelque chose de nouveau sans le chercher spécifiquement, mais en créant toutes les conditions qui feront que cela arrive. Il ne suffit donc pas de penser que « le hasard fait bien les choses » comme dans le cas de nombreuses découvertes, de la pénicilline à la tarte Tatin en passant par le post-it, encore faut-il le provoquer ! (...) - blog de JC2, 07/09/2013


Via Collectif PAPERA
Gilbert C FAURE's insight:

at last but not least

more...
Gilbert C FAURE's comment, September 20, 2013 5:09 AM
enfin, le concept anglo-saxon arrive en France.. La quasi totalité des étudiants français ne connaissent même pas le mot, ni l'idée et il est évident que les évaluateurs de la recherche "planifiée" non plus. Bien évidemment, il faut construire ces mises en situation innovantes heureuses!
Collectif PAPERA's comment, September 20, 2013 7:12 AM
Effectivement ! Créer les situations de sérendipité et surtout... REcréer. Moins de recherches fléchées, plus de temps, moins de pression sur le résultat et peut-être aussi plus d'ouverture vers les mouvements d'open science et de citizen science source de créativité et d'innovation