Tourcoing, 1er septembre 1944: le Train de Loos, dernier convoi pour la déportation | Nos Racines | Scoop.it

Tandis que les chars de la deuxième armée britannique qui viennent de libérer Arras et Douai foncent vers Lille, un train quitte la gare en fin d’après-midi. Direction l’Allemagne. Entassés dans treize wagons à bestiaux, un peu plus de 800 détenus extirpés de la prison de Loos, une majorité de résistants, arrêtés souvent depuis plusieurs semaines, que les Allemands ne tiennent pas à laisser derrière eux.