Nos Racines
Follow
Find tag "Révolution"
30.1K views | +19 today
Nos Racines
Curation autour de la généalogie, du patrimoine et des archives, du centenaire de la guerre de 14-18 et plus encore
Curated by guepier92
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Archives numériques de la Révolution française

Archives numériques de la Révolution française | Nos Racines | Scoop.it

Les « Archives numériques de la Révolution française » (ANRF) sont issues d’une collaboration de plusieurs années entre les bibliothèques de l’Université de Stanford et la Bibliothèque nationale de France (BnF), visant à créer une version numérisée des principales sources d’étude de la Révolution française et à les mettre à disposition de la communauté académique internationale. Les Archives s’appuient sur deux sources principales, les « Archives parlementaires » et un vaste corpus d’images réuni pour la première fois en 1989 et intitulé « Images de la Révolution française ».

guepier92's insight:

Article sur france inter : http://www.franceinter.fr/blog-net-plus-ultra-les-archives-de-la-revolution-francaise-sont-en-ligne
 

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Le 14 juillet ne commémore pas la prise de la Bastille

Le 14 juillet ne commémore pas la prise de la Bastille | Nos Racines | Scoop.it
La fête nationale française a lieu le 14 juillet, vous le savez probablement. Mais pourquoi cette date ? Si vous alliez répondre « la prise de la Bastille« , et bien ce n’est pas tout à fait cela. Certes, la prise de la Bastille a bien eu lieu le 14 juillet 1789. Mais ce n’est pas la prise de la Bastille qui est fêtée en France chaque année.
more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

20 et 21 avril 1792 Condorcet présente son projet de décret relatifs à l'organisation générale de l'instruction publique

20 et 21 avril 1792 Condorcet présente son projet de décret relatifs à l'organisation générale de l'instruction publique | Nos Racines | Scoop.it

Sous l'Ancien Régime l'éducation était surtout assurée par l'Église. On estime à 37% la proportion des Français à la fin de l'Ancien Régime assez instruits pour signer leur acte de mariage au lieu de 21% un siècle plus tôt. Les disparités étaient importantes entre les villes et les campagnes. La Constitution de 1791 disposait qu'il serait « créé et organisé une instruction publique commune à tous les citoyens. » Un comité d'Instruction publique dont Condorcet est élu président est crée par l'Assemblée nationale législative. Le 5 mars 1792 il est nommé rapporteur du projet de décret sur l'organisation générale de l'instruction publique que le comité doit présenter à l'Assemblée.

Le projet qu'il rédige est présenté à l'Assemblée nationale les 20 et 21 avril 1792 tend à instituer 5 catégories d'établissements

¤ les écoles primaires visant à la formation civique et pratique

¤ les écoles secondaires dans lesquelles sont surtout enseignées les mathématiques et les sciences

¤ les instituts, assurant dans chaque département la formation des maîtres d'écoles primaires et secondaires et, aux élèves, un enseignement général

¤ les lycées, lieu de formation des professeurs et de ceux qui « se destinent à des professions où l'on ne peut obtenir de grands succès que par une étude approfondie d'une ou plusieurs sciences. »

¤ la Société nationale des sciences et des arts ayant pour mission la direction des établissements scolaires, l'enrichissement du patrimoine culturel et la diffusion des découvertes.

Des conférences hebdomadaires et mensuelles destinées aux adultes permettront de « continuer l'instruction pendant toute la durée de la vie.

Le plan se caractérise notamment par l'égalité des âges et des sexes devant l'instruction, l'universalité et la gratuité de l'enseignement élémentaire et la liberté d'ouverture des écoles.

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

#ChallengeAZ : R comme Réfractaire - L'Abbé SOLIER, dit "Sans-Peur" - Un contre-révolutionnaire cévenol

#ChallengeAZ : R comme Réfractaire - L'Abbé SOLIER, dit "Sans-Peur" - Un contre-révolutionnaire cévenol | Nos Racines | Scoop.it

Jean-Louis Sollier était prêtre. Devenu "chouan au pays des Camisards", après avoir refusé de prêter serment à la Constitution civile du clergé.

Sollier a recruté des catholiques, "enragés, comme il l'était lui-même par les transformations du monde qui se faisaient sous leurs yeux" et à 61 ans (il est né en 1731, à Montpellier) passe à la clandestinité et devient pour ses contemporains des Cévennes, "Sans-peur".

On raconte que l'abbé Solier avait un fusil et 2 pistolets posés sur son autel lorsqu'il faisait la messe !

Les environs de Cambous servirent de 1792 à 1800 de cache à la bande de partisans royalistes, commandés par l’abbé Sollier (alias Sans-Peur), qui se livrait, avec l’aide du curé d’Argelliers (Jérôme Raynal, alias Belle-Rose dans la clandestinité), au « royalisme de grand chemin » en attaquant les transports de fonds républicains qui transitaient entre Lodève et Montpellier via Gignac. Ils raflèrent ainsi plusieurs milliers de francs-or.

Si la bande fut démantelée, son chef étant fusillé en 1801 au Vigan, l’argent ne fut jamais retrouvé. Tout au plus saura-t-on un jour, par l’ouvrage de l’abbé Sarran sur l’abbé Pialat, l’un des multiples religieux traqués à l’époque révolutionnaire dans les garrigues nord-montpelliéraines, que l’une des principales caches de Sollier, au sens de tanière souterraine, se trouvait dans une « grotte du Bois de Valène  », sans doute la Baume Vidal puisque aucune autre grotte des environs n’est à même d’abriter aisément une poignée d’hommes et leurs chevaux.

Quand Sollier ne séjournait pas impunément à Viols-le-Fort ou à Cambous, avec la complaisance de la population et des principaux notables ou châtelains…

C’est une pieuse femme, servante chez les d’Alzon, une certaine Calmette, qui alla réclamer le corps du prêtre prisonnier au Vigan, exécuté au Plan d’Auvergne, près du cimetière. Shenandoah Davis [canalblog]

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Quand les prêtres avaient le droit de se marier… - Passion Généalogie Normande

Quand les prêtres avaient le droit de se marier… - Passion Généalogie Normande | Nos Racines | Scoop.it

C'est le 12 juillet 1790 que l’Assemblée Constituante vote le décret sur la Constitution civile du clergé qui achève la réforme du statut de l’Eglise de France. Celui du prêtre est totalement remis en cause. Non seulement il devient un fonctionnaire, élu par un collège, qui doit prêter serment de fidélité à la Nation mais aussi un simple citoyen qui, comme tous les autres, est autorisé à se marier.

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

10 mai 1760 : naissance de Claude Joseph Rouget de Lisle

10 mai 1760 : naissance de Claude Joseph Rouget de Lisle | Nos Racines | Scoop.it
Claude Joseph Rouget de Lisle est né le 10 mai 1760 près de Lons-le-Saunier, sous les arcades de la rue du Commerce où sa mère était descendue au marché. Son père était avocat au bailliage de Lons-le-Saunier. En garnison à Strasbourg au début de la Révolution, il écrit, à la demande de Philippe-Frédéric de Dietrich, maire de Strasbourg, Le Chant de guerre pour l'armée du Rhin, le 25 avril 1792. Le 10 mai 1792 il créa l'hymne national La Marseillaise ou sous le nom de « Marche des Marseillois ».
more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

#ChallengeAZ : R comme Répression - La répression des prêtres réfractaires (1793 - an VIII)

#ChallengeAZ : R comme Répression - La répression des prêtres réfractaires (1793 - an VIII) | Nos Racines | Scoop.it

La période de la Révolution française fut marquée par une violente répression à l’encontre de l’Eglise catholique. C’est ainsi que les prêtres réfractaires furent poursuivis sur le fondement d’une procédure criminelle singulière : la mise hors de la loi.

¤ Le décret sur la déportation des prêtres non assermentés est, dans sa rédaction finale, présenté par Benoiston le 26 août 1792. Il prévoit à l’article premier « Tous les ecclésiastiques qui, étant assujettis au serment prescrit par la loi du 26 décembre 1790 et du 17 avril 1791, ne l’ont pas prêté, ou qui, après l’avoir fait, l’ont rétracté, et ont persisté dans leur rétractation, seront tenus de sortir sous huit jours des limites du district et du département de leur résidence et dans quinzaine hors du royaume » et à l’article 3 « Passé ce délai de quinze jours, les ecclésiastiques non sermentés qui n’auraient pas obéi aux dispositions précédentes seront déportés à la Guiane Française. »

¤ La Convention confirme et aggrave cette mesure le 23 avril 1793, en ordonnant « la déportation sans délai, à la Guïane française, des ecclésiastiques, frères convers et lais qui n’ont pas prêté serment de maintenir la liberté et l’égalité »

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Convertir un date du Calendrier Grégorien vers Républicain | Républicain vers Grégorien

Convertir un date du Calendrier Grégorien vers Républicain | Républicain vers Grégorien | Nos Racines | Scoop.it
Ce convertisseur en ligne permet d'établir la correspondance entre les dates des calendriers grégorien et républicain. Cliquez sur un jour pour connaitre son équivalent.
more...
No comment yet.