L'entrée en guerre et la concentration des troupes à l'été 1914 | Nos Racines | Scoop.it

¤ En moins de 15 jours, entre le 3 août et la mi-août 1914, prés de 3.000.000 de réservistes et de territoriaux, agés de 24 à 48 ans, rejoignent les dépôts des régiments.

¤ Le taux d'insoumis n'est que de 1%. L'armée française atteint à la mi-août l'effectif de 3.600.000 hommes. La séparation d'avec les familles se fait le plus souvent dans le silence et la confiance, tous persuadés d'être de retour d'ici peu.

¤ En parallèle de la mobilisation des hommes, est aussi effectuée la réquisition des animaux, essentiellement des équidés, car l'armée est encore essentiellement hippomobile.

¤ De août à décembre 1914 sont ainsi réquisitionnés 700.000 équidés (chevaux, anes, mulets), soit 1/5° des animaux recensés en 1914.

¤ Pour transporter cette immense population militaire, hommes, matériels, chevaux, le service ordinaire des trains est suspendu et affecté entièrement au transport des troupes. L'armée française disposera ainsi de 4500 trains, tandis que les britanniques disposeront de 350 trains environ. Les déplacements par chemin de fer terminés, les unités se rendent à pied à l'emplacement qui leur a été assigné.