Quand les élèves de 1914 passaient le certif' | Nos Racines | Scoop.it
Au début du XX e siècle, le certificat d’études primaires reste un précieux sésame pour nombre d’enfants. Les lauréats reçoivent des récompenses. Rappelons, pour les jeunes générations, que le « certif » est le diminutif de certificat d'études primaires, institué par Jules Ferry en 1882. Il couronne les études faites de 6 à 13 ans en école primaire. Depuis 1897, il comprend trois épreuves écrites (français, calcul, histoire-géographie ou sciences), une épreuve de couture pour les filles, une de dessin ou d'agriculture pour les garçons, et, à l'oral, lecture récitation, histoire-géographie. Le zéro est éliminatoire (moins de 5 fautes à la dictée).