Retrouver la croix de l'oncle Paul "Mort pour la France" en 14-18 | Nos Racines | Scoop.it
Le centenaire de la Grande Guerre réveille les mémoires familiales. Et ouvre des voyages à travers archives, nécropoles, champs de bataille… «Pauvre Paul». C'est comme ça qu'on l'appelait dans la famille. Ce jeune Gardois de 23 ans arraché à La Réunion colonisée pour aller combattre les lignes allemandes à l'automne 1914. Paul Henri Boyer, soldat 1er RIC, « Mort pour la France » le 21 décembre 1914, à Mametz (Somme).