Nos amies les bactéries
39 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

les bactéries

Microbiote: ces bactéries qui nous gouvernent.
Annick Benazech's insight:

Les anglo-saxons parlent de "second cerveau" concernant ce microbiote.

more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Why do we have an appendix? - Mother Nature Network

Why do we have an appendix? - Mother Nature Network | Nos amies les bactéries | Scoop.it
Mother Nature Network
Why do we have an appendix?
more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Biofilm bacteria linger on toys, books, cribs - Futurity

Biofilm bacteria linger on toys, books, cribs - Futurity | Nos amies les bactéries | Scoop.it
Bacteria that cause ear infections and strep throat can live on commonly handled surfaces for longer than previously thought, a new study shows.
Annick Benazech's insight:

Les bactéries, y compris les pathogènes, sont partout... Nous nous sommes développés avec elles et ne saurions d'ailleurs pas vivre sans elles (fermentation, fertilité des sols, microbiote, etc.). Mieux vaut essayer de comprendre leur rôle et leur équilibre plutôt que de songer à les éradiquer avec l'illusoire escalade des désinfectants.

more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

La flore intestinale évolue vite : la faute à la vie moderne ?

La flore intestinale évolue vite : la faute à la vie moderne ? | Nos amies les bactéries | Scoop.it

La flore intestinale évolue vite : la faute à la vie moderne ?
Une analyse du microbiote d’êtres humains disparus depuis de nombreux siècles suggère que la flore intestinale a beaucoup évolué récemment, à tel point que celle de nos ancêtres ressemblait davantage à celle de nos cousins primates qu’aux citadins d'aujourd'hui. Peut-on inverser la tendance ?

L’Homme, cet être symbiotique. Dans ses entrailles, des bonnes bactéries grouillent. Elles sont des milliards à former la flore intestinale, considérée par certains spécialistes comme un organe à part entière. Ces microbes, bénéfiques pour notre santé, interviennent à de nombreux niveaux, en contrôlant les allergies, les taux de certaines hormones aussi bien que le cerveau.

more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Bien s'alimenter pour soigner sa flore intestinale

Bien s'alimenter pour soigner sa flore intestinale | Nos amies les bactéries | Scoop.it
Le microbiote digestif est un acteur incontestable de la santé. Dans une nouvelle étude, des chercheurs montrent que le régime alimentaire peut modifier très rapidement sa composition chez l’Homme. Cette...
more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Microbiote: ces bactéries qui nous gouvernent

Microbiote: ces bactéries qui nous gouvernent | Nos amies les bactéries | Scoop.it
Les scientifiques viennent de découvrir un nouvel organe. Un organe non pas composé de cellules humaines, mais de bactéries.
more...
No comment yet.
Rescooped by Annick Benazech from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

Germes tueurs - À force de gaver les animaux d'antibiotiques, les éleveurs donnent naissance à de redoutables bactéries.

Germes tueurs - À force de gaver les animaux d'antibiotiques, les éleveurs donnent naissance à de redoutables bactéries. | Nos amies les bactéries | Scoop.it

À force de gaver les animaux d'antibiotiques, les éleveurs donnent naissance à de redoutables bactéries. Une enquête qui fait froid dans le dos. Si un nombre croissant d’individus subissent l’assaut de bactéries multirésistantes, la faute en revient aux élevages industriels. Un chercheur néerlandais a, le premier, tiré la sonnette d’alarme en 2004 après avoir identifié la présence du SARM (staphylocoque doré résistant à la méthicilline) dans des élevages porcins. Sur le banc des accusés : l’administration massive d’antibiotiques aux animaux. Comme les Pays-Bas et le Danemark, l’Allemagne et la France sont aussi touchées par l’explosion d’infections difficiles à soigner, car résistantes à ces médicaments. Les volailles produites à la chaîne suscitent aussi la méfiance : sont-elles infestées d’entérobactéries tout aussi coriaces ? En outre, en dehors du contact direct avec le bétail, les bactéries se propagent via les cheminées d’aération des bâtiments d’élevage ou les épandages de fumier dans les champs, ce qui peut contaminer d'autres cultures, qu'elles soient bio ou pas. Cette enquête s'appuie sur les éclairages de chercheurs, d'éleveurs responsables, de vétérinaires et de médecins de plusieurs pays européens, qui dénoncent ces pratiques.


Via Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Produire de l'électricité à partir de bactéries contenues dans des terreaux de jardin

A l'occasion d'INP INNOV' 2013, Diana Pocaznoï, Lauréate du prix Léopold Escande Meilleures thèses 2012 et Alain Bergel, directeur de recherche CNRS au Labor...
more...
No comment yet.
Rescooped by Annick Benazech from Shift Soil Remediation
Scoop.it!

Soil microbes alter DNA in response to warming | Science Codex

Soil microbes alter DNA in response to warming | Science Codex | Nos amies les bactéries | Scoop.it
As scientists forecast the impacts of climate change, one missing piece of the puzzle is what will happen to the carbon in the soil and the microbes that control the fate of this carbon as the planet warms.

Via Shift Soil
more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Salmonella Biofilms Extremely Resistant to Disinfectants | Food Safety News

Salmonella Biofilms Extremely Resistant to Disinfectants | Food Safety News | Nos amies les bactéries | Scoop.it
Annick Benazech's insight:

Plus on aseptise, plus on sélectionne la Salmonelle et on la rend résistante. Nos fromages issus de fromagerie de fermes étaient potentiellement bien moins dangereux que ceux issus de la pasteurisation et de la désinfection chimique. La salmonelle est finalement mieux contrôlée par les autres bactéries que par l'escalade des désinfectants et des normes.

more...
No comment yet.
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Actu santé : ALLAITEMENT maternel: Parce que le lait de la mère contient plus de 700 bactéries!

Actu santé : ALLAITEMENT maternel: Parce que le lait de la mère contient plus de 700 bactéries! | Nos amies les bactéries | Scoop.it

Les bactéries présentes dans le lait maternel sont désormais bien identifiées avec cette carte du microbiote bactérien du lait maternel. Cette étude espagnole qui révèle une grande diversité microbienne soit plus de 700 espèces bactériennes, publiée dans l’édition de janvier de l’American Journal of Clinical Nutrition confirment l’importance de préférer, quand c’est possible l’allaitement maternel aux préparations pour nourrissons, car ces bactéries et leur diversité jouent un rôle important pour le développement du système immunitaire et contribuent à réduire le risque d'allergies, d’asthme et de maladies auto-immunes chez l’Enfant.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Annick Benazech from Microbiologie
Scoop.it!

Le microbiote intestinal, un organe ignoré que MetaGenoPolis va explorer

Le microbiote intestinal, un organe ignoré que MetaGenoPolis va explorer | Nos amies les bactéries | Scoop.it

"Notre tractus digestif renferme un organe, dont nous ignorons tout ou presque. Et pourtant, ce microbiote intestinal, qui est constitué de l'ensemble des microorganismes qui habitent cet environnement spécifique, renferme 100 fois plus de gènes que le génome humain et a une capacité métabolique hallucinante. On comprend mieux dès lors l'importance de MetaGenoPolis (MGP), un projet lancé..."


Via Damien Steiner
more...
Scooped by Annick Benazech
Scoop.it!

Microbiote, les bactéries intestinales qui gèrent notre corps

Microbiote, les bactéries intestinales qui gèrent notre corps | Nos amies les bactéries | Scoop.it
Pour les moteurs de recherche cet article parle de :bactéries intestinales homéopathie (1)Abonnement à notre lettre d’information L’auteur vous propose de ne rien manquer des nouveaux articles du blog, abonnez-vous et recevez les nouvelles publications,...
more...
No comment yet.
Rescooped by Annick Benazech from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

Santé - Bactéries de l'intestin

Santé - Bactéries de l'intestin | Nos amies les bactéries | Scoop.it

 

Santé : les promesses infinies des bactéries de l’intestin

 

Les scientifiques découvrent un nombre croissant de fonctions aux quelque cent mille milliards de bactéries qui peuplent notre tube digestif. Les quelque cent mille milliards de bactéries qui peuplent notre tube digestif ne sont pas là pour le décor et c’est pourquoi professionnels de la santé et chercheurs s’intéressent de plus en plus à leurs fonctions.

 

Du fait de leur grand nombre, les chercheurs n’hésitent plus à parler de véritable « organe » à propos du duo, intestin et bactéries. Et s’il a fallu attendre les années 2010 pour qu’ils s’intéressent enfin de très près au microbiote, c’est aussi parce qu’il fallait de nouveaux outils d’analyse (biologie moléculaire) pour faire les liens entre ces cent mille milliards de bactéries, leurs fonctions supposées et leurs implications potentielles dans différentes pathologies. Car les proportions entre les grands groupes bactériens qui forment un microbiote — Bacteroïdetes, Firmicutes, par exemple — peuvent vraiment différer d’une personne à l’autre.

 

Les premières données ont ainsi commencé à tomber. On sait par exemple que la colonisation du fœtus par les bactéries commence, dans les conditions normales, au moment de la rupture des membranes et surtout lors de l’accouchement par voie naturelle. Cela n’est pas sans conséquence : les enfants nés par césarienne auraient un microbiote différent de ceux nés par voie basse.

 

Est-ce véritablement un problème ou pas ? Il est encore trop tôt pour conclure, même si certaines données suggèrent un lien possible entre les microbiotes de ces bébés nés par césarienne et un risque accru d’obésité à l’âge de 3 ans. Les bactéries pourraient jouer le rôle de récupératrices d’énergie… Énergie ensuite stockée dans l’organisme.

 

« On sait par ailleurs que la flore intestinale se met en place dans les premiers mois de la vie, et sa composition reste relativement stable tout au long de la vie, même si elle peut être modifiée de façon transitoire par l’alimentation, et notamment les régimes riches en résidus fermentés dans le côlon (prébiotiques), par l’ingestion de bactéries vivantes (probiotiques) ou dans le cadre d’une antibiothérapie », poursuit le Pr Laurent Beaugerie (gastro-entérologue, hôpital Saint-Antoine).

 

 

Barrière contre les bactéries

 

L’une des premières fonctions associées à ce microbiote est celle de barrière contre d’autres bactéries plus pathogènes. Et en cas de microbiote défaillant, les risques de développer certaines pathologies semblent accrus : « en gastro-entérologie, une écologie perturbée du microbiote intestinal dès l’enfance (dysbiose) pourrait favoriser la genèse de maladies inflammatoires intestinales — maladie de ­Crohn et rectocolite hémorragique —, mais aussi de certaines formes d’obésité, des troubles fonctionnels de l’intestin, d’atteintes du foie susceptibles d’aboutir à une cirrhose non alcoolique et peut-être de certains cancers du côlon », poursuit le Pr Jean-Christophe Saurin (CHU Lyon).

 

« Et comme d’autres études suggèrent par ailleurs que les bactéries intestinales pourraient envoyer des signaux au cerveau (et inversement) afin d’induire certains comportements que les chercheurs s’attellent déjà à mieux comprendre, les chercheurs se prennent aussi à rêver de pouvoir un jour traiter certaines pathologies comme l’autisme ou des maladies neurologiques, en agissant entre autres sur le microbiote intestinal », concluent le Pr Laurent Beaugerie et le Dr Harry Sokol (gastro-entérologue à l’hôpital Saint-Antoine et chercheur Inserm et Inra).

 


Via Koter Info
Annick Benazech's insight:

Concernant le microbiote, les anglo-saxons parlent de "second cerveau" pour souligner le rôle (vraissemblable) de cette flore dans le pilotage de notre organisme. De quoi revoir notre vision de l'individu et réécrire la fable du Lion et du Rat!

more...
Richard Haddad's curator insight, July 1, 2014 11:55 AM

Voilà un excellent  article pour le Week end . Un article qui résume  toute la recherche sur le MIcrobiote, un article à lire ce week end  et à faire lire à vos amis et me ma votre médecin qui souvent ne connaît pas ce problème de découverte récente  et qui nous l'espérons tous permettra de soigner différentes maladies de l'obésité au cancer