A Nice, Christian Estrosi se rêve en ministre de la culture | Nice | Scoop.it

Dans son bureau de la mairie, Christian Estrosi affiche ses trophées culturels. Un tableau de Ben reprenant son slogan de campagne – "Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis" – et une guitare électrique offerte et dédicacée par Bono, le chanteur de U2, qu'il montre avec un grand sourire. Le maire se dit las de la polémique sur le Théâtre national de Nice...

 

 


Via Alcofribas