Neurostimulation ou Stimulation Neuro-Dynamique
23 views | +0 today
Follow
Neurostimulation ou Stimulation Neuro-Dynamique
Histoire de la « Neurostimulation » ou "Stimulation Neuro-Dynamique". Bienfaits, principes...
Curated by Mental Waves
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Mental Waves
Scoop.it!

Vous et vos ondes cérébrales - Mental Waves

Vous et vos ondes cérébrales - Mental Waves | Neurostimulation ou Stimulation Neuro-Dynamique | Scoop.it
Mental Waves's insight:

Un article interessant sur le rythme cérébral et les différentes ondes.

more...
No comment yet.
Scooped by Mental Waves
Scoop.it!

Histoire de la Neurostimulation - stimulation neuro-dynamique ou entrainement des ondes cérébrales

Histoire de la Neurostimulation - stimulation neuro-dynamique ou entrainement des ondes cérébrales | Neurostimulation ou Stimulation Neuro-Dynamique | Scoop.it
Mental Waves's insight:

Le psychiatre allemand Hans Berger fût le premier à mesurer les potentiels électriques du cerveau humain à l'aide d'un appareil nommé électroencéphalographe, qui en amplifiait les signaux.

Avant lui, le médecin anglais Richard Caton (1842-1926) avait fait des enregistrements similaires chez des chiens.

 

Richard Caton (1842-1926) est né a Liverpool en ''Angleterre, c'était un scientifique pour qui il était crucial de découvrir la nature électrique du cerveau. Suite à ses recherches en juillet 1875, Caton a fait un rapport à l' Association médicale britannique signalant, qu'il avait employé le galvanomètre pour observer des impulsions électriques des surfaces des cerveaux vivants chez les sujets animaux (cf. Smith 1970)(Doigt 1994).Ces Travaux ont mit ainsi en  évidence la présence  de courants  électriques  dans   le cerveau - exactement dans l'encéphale-- (Caton a édité le résultat . à Edimbourg, ses expériences sur les cerveaux des chiens et des singes ; dans ces cerveaux, des électrodes unipolaires nues ont été placées sur le cortex cérébral et l'autre sur la surface du crâne. Les courants ont été mesurés par un galvanomètre sensible ; il s'est aperçu qu' il y avait un courant électrique présentant des variations distinctes , qui augmentaient pendant le sommeil).

 

En 1929 Hans  Berger s'appuyant sur les recherches de Canton, a mesuré  cette activité cérébrale et a découvert la Vague d'alpha dans l'activité du cerveau humain ; fait qui est maintenant  connue comme  l'activité encéphalographique (EEG). Les ondes reconnues par Berger sur l'enregistrement EEG étaient des ondes d'environ 10 cycles par seconde, dominantes, stables et synchrones qui étaient produites lors de la fermeture des yeux et durant les états de relaxation. Berger note également que les ondes bêta remplacent les ondes alpha, lors de l'ouverture des yeux, ou lorsque les sujets étaient engagés dans une activité mentale telle que des calculs arithmétiques. Pour Berger les ondes alpha représentent une forme de fonctionnement automatique, un état de préparation à l'action qui existe quand le sujet est éveillé et conscient mais inattentif.

 

En  1950 le Neurophysiologue Gray Walter  découvre  les ondes « thêta » (4-8) et « delta » (0-4) associées respectivement à la lumière et au sommeil profond, ainsi que « l' Effet Photique », c'est à dire que  le  cerveau  réagit, répond  aux  stimulations lumineuses  ( et aussi sonores ) pour aligner  ses ondes cérébrales en conséquence. Il développera a la suite la première machine d'amplification de la topographie cérébrale.

Voici  en quelques lignes comment est  née  scientifiquement la stimulation par le son et par la lumière, que  nous connaissons sous les noms de « Neurostimulation » ou « Stimulation  Neuro-dynamique » par  le  son et  la  lumière.

 

...Le cerveau humain est composé de milliards de cellules nerveuses. Celles-ci échangent sans cesse des impulsions électrochimiques minuscules entre elles-mêmes et dans le système nerveux central du corps. Elles les échangent, elles les stockent, elles reçoivent et envoient ces impulsions. Ces décharges électrochimiques créent des signaux électriques avec une fréquence qui peut aller de 0 a 30 hertz, vibrations par seconde et bien delà. La totalité de ces signaux crée les ondes cérébrales qui peuvent être mesurées par un électroencéphalogramme (EEG). Les ondes cérébrales peuvent être divisées en groupes selon leurs fréquences : Ondes Delta (0 à 4 Hz), Ondes Thêta (4 à 8 Hz), Ondes Alpha (8 à 13 Hz), Ondes Bêta (13 à 30 Hz)....

 

Dans la Neurostimulation concrètement, le cerveau, constitué de neurones, a une activité électrique qui se visualise par l'apparition d'ondes cérébrales. Lorsqu'il est soumis à des stimulations externes telles que la lumière et le son envoyées à une certaine fréquence, le cerveau finit par entrer naturellement en phase avec le rythme de ces stimulations. Ce mécanisme s'appelle "l'adoption de fréquence". Celui-ci permet donc l'induction d'un certain état de conscience, rapidement et sans exercice ou effort spécifique.

 

La « Neurostimulation », est ainsi l'induction du cerveau à suivre « certaines fréquences des ondes cérébrales », dans un but thérapeutique ; le cerveau va alors s'aligner à la stimulation programmée et reproduire l'état déterminé . L'effet est cumulatif.

Les ondes induites sont les mêmes produits par le cerveau naturellement dans ses différents états : nous  pouvons  ainsi générer, des ondes de détente, de contrôle de l'anxiété....etc.

 

Cette technique apporte un autre bénéfice important : la synchronisation et donc l'équilibre des 2 hémisphères cérébraux ce qui permet aussi la stimulation hémisphérique. Ainsi, nous  utilisons par exemple  notre  cerveau droit à environ  20% de ses capacités, pourtant, c'est celui-ci qui : génère  les idées nouvelles - permet  d'entreprendre - de planifier - c' est  le  cerveau   relationnel,  comme   celui qui nous donne les moyens de réussir. Cet  hémisphère droit est stimulé seulement   dans   les  états  de  détente,  lorsqu'il y a de synchronicité. 

 

Plus d'informations sur www.mental-waves.com

more...
No comment yet.