L'ECO NAUTISME
Follow
Find
56.3K views | +1 today
 
Scooped by JB ROUILLAC
onto L'ECO NAUTISME
Scoop.it!

Vannes. Smartboat fête ses 130 bateaux vendus en 5 ans

Vannes. Smartboat fête ses 130 bateaux vendus en 5 ans | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Entretien avec Hedy Kardous, patron de la société vannetaise Smartboat.

Le 30 pieds, le dernier né de votre société, est nommé au Bateau européen de l'année 2014. Un joli cadeau d'anniversaire...

Nous avons sorti notre premier modèle, le Smartboat de 23 pieds, il y a cinq ans. Depuis, nous en avons vendu 130. Il a été nominé au Bateau de l'année, un an seulement après sa sortie. C'était déjà un exploit. Aujourd'hui, c'est le dernier-né de notre société, le 30 pieds, qui est à son tour sélectionné. On espère aller, cette fois, au bout et décrocher la consécration. D'autant qu'on revient des salons de Cannes et du Grand Pavois à La Rochelle avec dix ventes potentielles...


Qu'est-ce qui séduit vos acheteurs ?

Nos deux bateaux sont économiques par leur poids. Ils sont aussi « design » et marins. Ils ont un super comportement sur l'eau. Et puis, nos modèles sont nés dans le cabinet des architectes vannetais Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost. De vraies stars !


Qui sont vos clients ?

On est dans le haut de gamme. Le Smartboat est vendu par 40 distributeurs dans le monde. Le 23 pieds (petite cabine double) coûte 60 000 € TTC avec un moteur de 150 CV. Pour le 30 pieds (deux lits doubles, douche, W-C et cuisine), il faut compter 200 000 €. Les acheteurs sont surtout français, italiens, anglais et norvégiens. Nous avons vendu quatre modèles équipés d'un moteur électrique. Essentiellement en Autriche. Mais aussi en Allemagne car, dans ce pays, il y a des lacs interdits aux moteurs thermiques. C'est un marché de niche que l'on compte bien développer car il existe un vrai potentiel.


Cet été, le Smartboat a bénéficié d'une belle vitrine en naviguant face à Manhattan ?

C'est un ami d'enfance, Laurent Corbel, originaire d'Arradon, qui a eu cette idée. Il a créé sa société de location à Manhattan. Et, cet été, ça a vraiment bien fonctionné. Le 23 pieds est fait pour ce genre de baie. Il permet de naviguer entre Liberty Island et le New Jersey, juste derrière la Statue de la liberté. D'habitude, peu de personnes voient le dos de la mythique statue car dans cette partie de la baie de New York, l'eau, peu profonde, ne permet pas aux grandes embarcations de touristes, trop lourdes, de s'y rendre, à moins d'endommager leur coque. C'est une belle vitrine mais pas la seule. A Dubaï, par exemple, c'est un hôtel qui fait naviguer le Smartboat...


Faites-vous toujours produire vos bateaux en Pologne ?

Oui, pour l'instant. Mais notre souhait le plus cher est de produire à terme les deux modèles en France. Ça pourrait même intervenir très prochainement. J'aimerais créer une vraie gamme en sortant un Smartboat de 40 pieds et un autre de 50 pieds. Des projets, on n'en manque pas.

 

more...
No comment yet.
L'ECO NAUTISME
L'ECONOMIE DU NAUTISME - REVUE DE PRESSE DES INDUSTRIES ET SERVICES NAUTIQUES                                                              depuis 2012 + de 700 articles
Curated by JB ROUILLAC
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

L'ECO NAUTISME sur le web

L'ECO NAUTISME sur le web | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

A votre fréquence et gratuitement :
la revue de presse dédiée à l'économie du nautisme....

 

JB ROUILLAC's insight:

 

NEWSLETTER quotidienne /hebdo/mensuelle au choix
http://scoop.us7.list-manage1.com/subscribe?u=93017779e94bdbf3624072571&id=d4be9f7168 

 

Suivez cette revue de presse sur  FACEBOOK

https://www.facebook.com/econautisme

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Les pôles s'ouvrent aux touristes

Les pôles s'ouvrent aux touristes | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

L’engouement se ressent nettement, même si cela reste une activité de niche à l’échelle du tourisme mondial. En trente ans, nous sommes passés de l’expédition au voyage touristique. Aujourd’hui, nos clients sont essentiellement CSP+, ils ont plutôt 60-70 ans sur les croisières et 30-60 ans sur les voyages plus sportifs », détaille Eric Balian, directeur général adjoint de Terres d’Aventure, qui exploite la marque Grand Nord Grand Large, spécialiste des voyages polaires depuis 1982.
....

il est impossible de deviner que de 40 000 à 50 000 personnes posent le pied sur ces terres sur une période de trois mois.

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

En faillite, le chantier italien Sessa Marine passe sous pavillon chinois

En faillite, le chantier italien Sessa Marine passe sous pavillon chinois | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

En concordat (redressement judiciaire) depuis le mois d'avril 2014, le chantier Sessa Marine va être repris pour 1.8 million d'euros par le groupe chinois Omnia Marine.

Du chantier Sessa Marine que l'on a connu, qui employait 200 salariés il y a quelques mois encore, il reste une belle marque et une centaine de salariés, la conséquence directe de l'effondrement de 65% du marché italien de la plaisance et du nautisme depuis 2008, et d'un investissement industriel malheureux au Brésil, réalisé juste avant le retournement de ce marché...

 
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Ruban Bleu lance son site d’E-commerce

Ruban Bleu lance son site d’E-commerce | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Ruban Bleu, premier constructeur européen de bateaux électriques, créé en 1992, a officiellement lancé sa boutique en ligne le 27 février 2015.Référence dans la construction de bateaux électriques, Ruban Bleu a pris la décision de mettre à la disposition de ses clients, mais aussi des internautes, l’ensemble des éléments constitutifs de ses bateaux et de tous les produits périphériques.  
JB ROUILLAC's insight:

acheter son bateau en ligne... l'avenir du commerce des bateaux?

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

A2V : Des bateaux ultra-rapides à portance aérodynamique

A2V : Des bateaux ultra-rapides à portance aérodynamique | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Meretmarine.com A2V : Des bateaux ultra-rapides à portance aérodynamique  

La société française Advanced Aerodynamic Vessels (A2V) a dévoilé hier, à La Rochelle, le prototype de son concept innovant de navire ultra-rapide à portance...

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Les bateaux Privilège Marine refont surface

Il reforme une équipe avec d'anciens salariés pour relancer l'activité aux Sables-d'Olonne (Vendée). Et met la main à la poche avec trois associés, qui investissent 4 millions d'euros de fonds propres. De 18 salariés en 2012, l'équipe atteint désormais 102 personnes, dont 85 compagnons oeuvrant à la fabrication des voiliers. Le chiffre d'affaires s'est établi à 9 millions d'euros en 2014, sur dix-huit mois, dont 80 % à l'export. Il devrait atteindre 11 millions en 2015. Quinze bateaux ont été produits en 2014 et de 15 à 20 sont attendus en 2015. 

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Les Nauticales apprivoisent les géants de la plaisance

Les Nauticales apprivoisent les géants de la plaisance | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Comme le précise Yannick Hemet, directeur commercial du groupe français Bénéteau dont la présence "en direct" ne date que de cinq ans, "ce salon est devenu notre rayon de soleil et le véritable coup d'envoi de la saison. Il permet de déstocker nos bateaux et de lancer nos nouveautés à flot". Selon cet expert, "il fait désormais partie du top 5, voire du top 3 des salons français", rappelant "qu'au départ, il n'était qu'un salon régional où Bénéteau n'était représenté que par son concessionnaire local". Avant de faire remarquer que"cette année, le groupe y expose entre 20 et 30 bateaux, dont 10 nouveautés"....

 

Responsable commercial de Suzuki Marine France, Pierre Palé n'a aucun mal non plus à justifier le fait que les Nauticales sont devenues si importantes pour le motoriste japonais : "La région Paca et le département des Bouches-du-Rhône en particulier, sont un marché majeur pour les moteurs hors-bord. Rien que l'an dernier, sur notre stand et ceux de nos deux partenaires Zodiac et Bénéteau, nous avons vendu 111 moteurs".  

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

La stratégie du chantier Bavaria dans les catamarans

La stratégie du chantier Bavaria dans les catamarans | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Pour déployer sa stratégie, Bavaria compte s'appuyer sur la force de son réseau commercial, réseau qui devrait mettre sur le marché 1200 bateaux cette année, répartis à 65% dans la voile et à 35% dans le moteur.

En terme de marque, Bavaria a décidé de couper le poire en deux suite à la reprise de Nautitech.

Sur les petites unités de moins de 49 pieds, les catamarans seront commercialisés sous la marque Bavaria Catamaran, Nautitech devenant le nom des modèles. Cette gamme comprend actuellement 2 modèles, l'Open 40 et le PowerCat 40.

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

En Bretagne, l'économie du sport surfe sur le nautisme

Nautisme : une offre de +46% en 5 ans L'emploi sportif au sens large s'établit à 21.115 ETP, soit 2% des emplois en Bretagne. Parmi les quelque 30.000 contrats de travail liés au sport, on note que 2.120 emplois concernent la gestion des 19.700 équipements sportifs bretons, 11.470 sont mobilisés dans le commerce, l'industrie et les services, et 4.600 sont déployés dans les collectivités territoriales.  L'étude s'attarde sur le nautisme, de loin le premier sport de la région en termes économiques. Il représente en effet 1.910 structures (clubs, ports, entreprises), 945.430 pratiquants (dont 60% de personnes extérieures à la région), 9.375 emplois ETP et 858 millions d'euros de chiffre d'affaires. Dans cet ensemble, dont l'offre a crû de 46% ces cinq dernières années, l'industrie, le commerce et les services pèsent pour 670 millions. Dans le détail, les emplois ETP du nautisme se répartissent comme suit : 1.975 dans le secteur du tourisme, des sports nautiques et de bord de mer ; 400 dans le secteur de la plaisance ; et 7.000 dans le secteur de l'industrie, du commerce et des services, dont 1.000 ETP dans la course au large. La course au large est en effet une autre spécificité de l'économie du sport breton détaillée dans l'étude. Ainsi la Route du Rhum 2014, pour un budget d'organisation de 6 millions d'euros, a généré 30 millions d'euros de chiffre d'affaires indirects dans l'économie locale grâce à la présence de près de 2 millions de visiteurs. Sans compter des "retombées médiatiques inestimables pour Saint-Malo".

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Le chantier Hallberg-Rassy embauche 30 personnes et passe en 3 équipes

Le chantier Hallberg-Rassy embauche 30 personnes et passe en 3 équipes | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Pour l'industriel suédois, cette situation est une première depuis le début de la crise, et trouve sa cause dans le niveau de la couronne suédoise, particulièrement compétitive à l'export, mais aussi dans le fait que le marché manque de bateaux âgés de 1 à 7 ans, suite à l'effondrement des ventes mondiales consécutif à la crise.

Si cette situation a peu d'impact pour les chantiers généralistes, elle pousse les clients de marques renommées à passer commande de bateaux neufs, n'en trouvant pas d'assez récents en occasion.

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Recyclage des bateaux. Une éco-redevance sur les ventes

Recyclage des bateaux. Une éco-redevance sur les ventes | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Dans tous les ports, au fond des jardins... des bateaux de plaisance en bout de course gisent, abandonnés. L'amendement Dantec voté mardi au Sénat prévoit une éco-contribution au niveau des fabricants dès 2017 pour financer une filière structurée de recyclage. À ce jour, c'est le dernier propriétaire du bateau qui en finance l'enlèvement et le recyclage. Prohibitif pour certains, le coût de l'opération favorise les abandons. « Une filière de recyclage structurée, c'est la réponse à une vraie préoccupation », estime Brieuc Morin. Le directeur de la Sellor gère sept ports dans la rade de Lorient. Soit près de 3.000 bateaux « dont 1 % pose problème et quelques-uns sont proches de couler. Les propriétaires ont disparu ou sont insolvables. C'est donc à nous que revient la charge de la destruction ! ». Les chantiers navals de stockage et d'entretien se retrouvent confronter au même problème. Des bateaux, dont les propriétaires ne donnent plus signe de vie, mobilisent une partie de leur espace foncier et plombent leur trésorerie. A l'unanimité, les professionnels du nautisme se prononcent pour une destruction-recyclage obligatoire qui résoudra en partie la pénurie des places aux pontons, la pollution visuelle et environnementale liée au vieillissement des coques en composite.

Ronan Colin, de la société Les Recycleurs bretons, le rappelle : « 20.000 bateaux de plaisance arrivent en fin de vie chaque année. Et le mouvement devrait s'accélérer avec les voiliers des années 70, grande période de la plaisance sans moteur ».   Désaccord sur l'éco-redevance En revanche, l'éco-redevance ne fait pas l'unanimité. Le sénateur (EELV) Ronan Dantec évoque les autres produits dont les filières de recyclage ont été organisées selon le principe pollueur-payeur... Mais l?Aper déplore le mode de financement retenu. À la demande de la Fédération des industries du nautisme, cette association a mis en place un début de filière de recyclage. Elle prévient : « Au 1e r janvier 2017, tous les bateaux abandonnés vont être envoyés au recyclage. Et l'éco-redevance sur les bateaux neufs ne suffira pas ». Autre grief : « Depuis 2008, on se trouve sur un marché du nautisme tendu. En augmentant le coût de fabrication, on va subir la concurrence européenne ». L'Aper préfèrerait donc un système d'assurance obligatoire : « Le coût serait lissé sur les propriétaires successifs et deviendrait indolore ». Pour les Recycleurs bretons : « Les industriels du nautisme veulent encore faire traîner le dossier ». Comme Ronan Dantec, ils mettent en avant les emplois qui pourront être créés. Et ils relativisent le coût : moins de 0,1 % du prix d'achat d'un bateau neuf pour un recyclage. La loi n'est pas encore définitivement votée. Elle devrait l'être en repassant par l'Assemblée nationale. Ensuite, les négociations iront bon train pour élaborer le décret d'application.

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Nautal finalise une levée de fonds de 500 000 euros

Nautal finalise une levée de fonds de 500 000 euros | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Dans un communiqué diffusé ce mercredi 18 février 2015, Nautal annonce la finalisation d'une nouvelle levée de fonds de 500 000 euros dont 260 000 apportés par des actionnaires et 234 000 par des fonds publics. 

La start-up spécialisée sur le monde nautique compte utiliser cette somme pour soutenir son expansion en France. Elle avait déjà levé 180 000 euros fin 2013. 

La société vise à démocratiser l'univers du nautisme en proposant deux types de locations : des bateaux de particuliers bon marché et accessibles et des navires de loueurs professionnels constamment entretenus et révisés. 

"Au contraire de ce que peuvent penser les professionnels, il ne s'agit en rien d'une concurrence déloyale. Il s'agit simplement de rendre accessible le monde du nautisme au maximum de personnes. 

Ainsi, Nautal apporte plus de clients aux entreprises de charter, et une solution de rentabilisation aux particuliers", explique Octavi Uyà, fondateur de Nautal. 

La start-up, lancée en mai 2013 en Espagne, regroupe aujourd'hui plus de 1 000 bateaux sur sa plateforme. Ils sont proposés en France, en Espagne et en Allemagne.

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Luxury. Le chantier naval primé à Nantes

Luxury. Le chantier naval primé à Nantes | L'ECO NAUTISME | Scoop.it


Luxury. Le chantier naval primé à Nantes Le Télégramme Luxury, un mini-chantier naval installé dans la zone de La Villeneuve Braouic à Quimperlé, a obtenu l'un des Prix de l'Innovation décernés ce week-end à Nantes...

 

Le Luxury Mig 580 qui a été mis à l'honneur à Nantes fait 5,80 mètres. Deux priorités pour son concepteur : la légèreté, qui permet d'économiser du carburant, et la souplesse de navigation. C'est pourquoi la coque est en aluminium et que le système de propulsion est l'hydrojet, c'est-à-dire qu'il est « à réaction » : l'eau est pompée sous le bateau puis expulsée à haute vitesse derrière l'embarcation, grace à une pompe à hélice carénée tournant à l'intérieur d'un conduit. Les scooters des mers utilisent aussi cette technique. Coque légère, moteur deux fois moins lourd que celui d'un hors-bord : avec 150 chevaux, le Luxury atteint les 40 noeuds, et le temps de déjaugeage est divisé par trois. D'autres innovations ont été apportées: par exemple une caméra de vision sous-marine pour surveiller en direct l'action de pêche. Le Luxury est arrivé en retard à Nantes ; mais quand les six juges, qui avaient déjà jeté leur dévolu sur un autre concurrent, l'ont découvert, ils ont été tout de suite conquis par le souci de l'innovation qui a conduit à la création de ce bateau atypique. Cet exemplaire a donc déjà été vendu (pour 60.000 € TTC), mais une telle récompense devrait permettre d'enregistrer rapidement d'autres commandes.

more...
No comment yet.
Rescooped by JB ROUILLAC from Entreprises et management en région Ouest
Scoop.it!

Le fabricant des voiliers Tofinou en passe de changer de propriétaire

Le fabricant des voiliers Tofinou en passe de changer de propriétaire | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

L'entreprise avait été placée sous procédure de sauvegarde judiciaire en mai 2014, à la suite de difficultés de trésorerie. Le passif dépasserait le million....

... les cinq candidats à la reprise de l'entreprise se présentaient au tribunal. Sont sur les rangs les chantiers rochelais Fora Marine et Dufour Yachts, le Lillois Wauquiez, la société Black Pepper qui a son siège social à Boulogne (Hauts-de-Seine), et un investisseur qui réside à Genève. Le tribunal rendra sa décision ce vendredi.


Via Eric de Pommereau
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Tahiti : un manque de diplômés en navigation à la voile

Tahiti : un manque de diplômés en navigation à la voile | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Le tourisme nautique a le vent en poupe et le secteur recherche du personnel formé. On compte plus de 70 voiliers de location dans les 3 plus grosses sociétés de charter à Raiatea. En 2013, le chiffre d'affaires de l'activité a été évalué à 809 millions de Fcfp

more...
No comment yet.
Rescooped by JB ROUILLAC from La Touline
Scoop.it!

Ouest-France restructure les magazines de son pôle mer

Ouest-France restructure les magazines de son pôle mer | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Du "Marin" à "Voiles et voiliers", Ouest-France a entrepris de restructurer son pôle mer déficitaire, dans l'espoir de ramener cet ensemble de titres à l'équilibre en 2016, indique Jean-Paul Boucher, directeur général délégué du groupe....

 

"En cinq ou six ans, Voiles et voiliers a perdu la moitié de ses recettes publicitaires, même si les abonnements résistent", ajoute-t-il. Le regroupement de la rédaction dans Infomer, la filiale d'Ouest-France qui réunit les titres spécialisés dans le maritime, permet de mutualiser les services administratifs et commerciaux tout en conservant une rédaction de 10 personnes, épaulée par de nombreux collaborateurs pigistes, souligne-t-il. Un nouveau rédacteur en chef adjoint, Loïc Madeline, transfuge du concurrent Voile magazine, a rejoint l'équipe.


Via La Touline
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Coup de théâtre : les AC62 abandonnés

Coup de théâtre : les AC62 abandonnés | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Franck Cammas : “Nous pourrons mettre en place une équipe compétitive pour la moitié du coût. Avec ces bateaux plus petits, on peut imaginer un budget entre 15-20 millions d’euros, afin de remporter la Coupe.”
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Le rachat du chantier espagnol Rodman par un groupe chinois se précise

Le rachat du chantier espagnol Rodman par un groupe chinois se précise | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Les groupes chinois poursuivent leurs emplettes dans une industrie nautique européenne à la peine, après 8 ans de crise !

Au fils des années, l'intérêt des investisseurs chinois pour les constructeurs européens de bateaux de plaisance et de yachts ne se dément pas, et après les rachats successifs de l'italien Ferretti par le groupe Weichai et du britannique Sunseeker par le groupe Wanda, c'est désormais au tour de l'Espagnol Rodman de changer de nationalité !!

Engagées depuis le mois de septembre dernier, les négociations entreprises entre Manuel Rodriguez, patron du chantier dont le siège est situé à Vigo, en Galice, et Sam Pa, patron du China Sonangol (filiale chinoise du groupe pétrolier angolais Sonangol) piétinaient depuis lors, à priori suite à un problème la valorisation de l'entreprise.

Après maintes tractations, China Sonangol devrait finalement reprendre entre 70 et 80% du capital de Grupo Rodman, pour 80 millions d'euros, sans que l'on sache si ce montant est un montant cash ou intègre de la reprise de passif, le chantier, notoirement en sous-charge, ayant déjà bénéficié de commandes chinoises passées par le repreneur, issues de marchés africains (40 patrouilleurs et 10 catamarans pour 25 millions d'euros)..
more...
No comment yet.
Rescooped by JB ROUILLAC from Industrie en Bretagne
Scoop.it!

Mercury ouvre un centre de formation à l'INB (Concarneau)

Mercury ouvre un centre de formation à l'INB (Concarneau) | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Le célèbre fabriquant de moteurs a inauguré, hier, un centre de formation de 250 m2 à l'INB. Un nouveau support, rempli de matériaux de pointe, qui va étoffer la formation des stagiaires. Désormais, la célèbre marque de moteurs bénéficie d'un atelier de 250 m2 et d'une salle de travail, en Bretagne. « Ce centre de formation a pour but de former et de perfectionner nos mécaniciens », se félicite Max Métadier, directeur Mercury marine France. Un cycle de formation d'une semaine a lieu chaque mois.

 

Car Max Métadier l'assure : « Une centaine de postes seront à pourvoir dans les années à venir », dans son entreprise. Plus généralement, il y aura beaucoup d'embauches. « La pyramide des âges est vieillissante. Dans les dix prochaines années, 20 % des employés de la filière nautique partiront en retraite », explique Laurent Winisky, directeur de l'établissement privé. « Eh oui, vous allez bientôt prendre en main notre industrie », affirme Matthieu Taburet, devant les stagiaires présents lors de l'inauguration.


Via Obsmetalbretagne
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

727Sailbags recycle avec succès les voiles de bateaux en prêt-à porter

727Sailbags recycle avec succès les voiles de bateaux en prêt-à porter | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

 727Sailbags, qui affiche une croissance de 44 % par an en moyenne,  vient d'établir un plan de développement à cinq ans qui s'appuie sur une levée de fonds de 2 millions d'euros, sous forme de dettes et d'investissement au capital,  afin de financer sa nouvelle stratégie.

 

 Erwann Goullin, directeur général de Green Sails en charge du développement, détaille:

« Nous visons les 10 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici à 2020 pour 50 salariés, avec l'objectif d'ouvrir jusqu'à 20 boutiques en nom propre sur le territoire national et cinq à l'étranger, sur un rythme de 3 à 4 boutiques par an. L'export représente pour le moment 13 % de notre chiffre d'affaires, mais nous souhaitons monter à 17 % dans les années qui viennent en nous concentrant sur des zones comme les Etats-Unis, l'Australie-Nouvelle Zélande et l'Europe (Italie, Royaume-Uni, Belgique) »

 
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Les catamarans à moteur, nouvel eldorado des multicoques ?

Les catamarans à moteur, nouvel eldorado des multicoques ? | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Jusqu'à présent dominé par le tandem composé des sociétés Leopard et Fountaine-Pajot, le marché des catamarans de plaisance à moteur suscite désormais la convoitise de tous les chantiers.
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Quand l'innovation impressionne

Quand l'innovation impressionne | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Le conseiller régional Loïg Chesnais-Girard a visité, hier, deux entreprises situées dans les locaux de Kaïros et ayant bénéficié d'aides de la Région. Le vice-président en charge de l'économie et de l'innovation s'est dit « impressionné par la valeur créée ». Kaïros, il connaissait évidemment de nom. Mais il n'avait qu'une vague idée de ce qui se faisait à l'intérieur des bâtiments de l'entreprise de Roland Jourdain. C'est au titre de sa délégation à l'économie et à l'innovation que Loïg Chesnais-Girard était hier à Concarneau. Il y a rencontré les équipes de « Ino-Rope » et « Transsonique », deux petites sociétés hébergées depuis moins d'un an dans les locaux de la rue des Senneurs. Elles ont chacune bénéficié de fonds de la Région. Sous forme d'avance remboursable pour l'une, de subvention pour l'autre. 

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Du danger de la taxe de mouillage

Du danger de la taxe de mouillage | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

La profession est très attentive à toute décision anti-économique, fait remarquer Denis Infante, responsable de la Fédération des industries nautiques pour la région Paca. Mais alors là, on touche vraiment le fond. Avec cette taxe, la plaisance deviendrait quasiment inaccessible puisqu'il coûterait plus cher de naviguer que d'avoir un bateau à quai. Le grand risque dans cette affaire est de perdre notre capacité à concurrencer les autres pays et à attirer chez nous des plaisanciers étrangers. Alors que les produits nautiques français sont de très grande qualité et très concurrentiels, notre environnement nautique ne l'est pas, en particulier notre capacité d'accueil de la petite et de la grande plaisance. On assiste déjà à un important déport de nos propres plaisanciers vers la Tunisie ou la Yougosalvie. Une taxe de mouillage ne ferait qu'accentuer le phénomène."

more...
No comment yet.
Rescooped by JB ROUILLAC from Industrie du nautisme et de la plaisance
Scoop.it!

Chantier Archambault de nouveau mise en redressement judiciaire

Chantier Archambault de nouveau mise en redressement judiciaire | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Hier est tombée l'annonce de mise en redressement judiciaire du chantier Archambault. Redressement assorti d'une période d'observation de 6 mois. L'histoire se répète serait-on tenté de dire....

En avril dernier, Thomas Duhen reprend les rênes du chantier Archambault, déjà en redressement à l'époque. Cet expatrié, bon connaisseur des marchés américains et brésiliens pour lesquels il a développé une activité d'import-export multimarque dans le nautisme, a repris alors une activité fragile. À cette époque (avril 2014), le chantier a quelques commandes et toujours 11 salariés dont les deux frères Archambault, fils du créateur de ce chantier il y a plus de 50 ans.


Via Martin Tom
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

VogAvecMoi, Sailsharing, Universail et Navily, le web 2.0 au service des plaisanciers - Nautic 2014

Les services en ligne bouleversent bon nombre de secteurs d'activité, en optimisant les processus de mise en relation puis leur suivi. Le nautisme ne fait pa...
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

«Le Télégramme» réalise un quart de son activité dans l'événementiel

«Le Télégramme» réalise un quart de son activité dans l'événementiel | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Nous nous sommes d'abord développés dans la voile, en rachetant la société Penn Duick, qui gère plusieurs courses à la voile dont la Route du rhum, la Transat AG2R ou la Solitaire du Figaro. L'an dernier, nous avons également acquis OC Sport, qui réalise 90 % de son activité à l'étranger. Ce qui nous a plu dans ce projet, c'était d'abord l'équipe, que nous connaissons depuis des années. Cette société développe des projets importants à l'international. OC Sport gère par exemple le bateau chinois sponsorisé par Dongfeng (l'actionnaire de PSA Peugeot Citroën, NDLR) dans la Volvo Ocean Race, course autour du monde qui se déroule actuellement, et dont l'équipage mixte franco-chinois est en tête après avoir gagné la troisième étape en Chine. Aujourd'hui, le premier client du groupe Télégramme est Dongfeng
more...
No comment yet.