L'ECO NAUTISME
Follow
Find
48.3K views | +14 today
 
Scooped by JB ROUILLAC
onto L'ECO NAUTISME
Scoop.it!

Lagoon - Dans les coulisses des usines Lagoon : Belleville sur Vie

Lagoon - Dans les coulisses des usines Lagoon : Belleville sur Vie | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Lagoon - Dans les coulisses des usines Lagoon : Belleville sur Vie : Lagoon fait partie de CNB, une société du groupe Bénéteau, leader mondial de la construction de voiliers de plaisance.
more...
No comment yet.
L'ECO NAUTISME
L'ECONOMIE DU NAUTISME - REVUE DE PRESSE DES INDUSTRIES ET SERVICES NAUTIQUES                                                              depuis 2012 + de 700 articles
Curated by JB ROUILLAC
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

L'ECO NAUTISME sur le web

L'ECO NAUTISME sur le web | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

A votre fréquence et gratuitement :
la revue de presse dédiée à l'économie du nautisme....

 

JB ROUILLAC's insight:

 

NEWSLETTER quotidienne /hebdo/mensuelle au choix
http://scoop.us7.list-manage1.com/subscribe?u=93017779e94bdbf3624072571&id=d4be9f7168 

 

Suivez cette revue de presse sur  FACEBOOK

https://www.facebook.com/econautisme

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Réglementation revue pour les bateaux de moins de 24 mètres

Réglementation revue pour les bateaux de moins de 24 mètres | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Nautisme: réglementation revue pour les bateaux de moins de 24 mètres via @lemarin.fr @sauveteursenmer
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Facnor : ça roule pour l'enrouleur normand

Facnor : ça roule pour l'enrouleur normand | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Découvrez Facnor dans ce reportage de Sylvain Rouil et Claude Leloche  avec Dominique Yon, son directeur...
Des bateaux du monde entier sont équipés des enrouleur fabriqués à Saint-Vaast-la-Hougue (50). Des enrouleurs extra plats et légers ( en carbone) font aujourd'hui toute la réputation de cette petite entreprise qui emploie tout juste 23 personnes dans la Manche, mais qui rayonne dans le monde entier. 

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Dream Yacht Charter élu loueur de l’année 2014 par Globe Sailor!

Dream Yacht Charter élu loueur de l’année 2014 par Globe Sailor! | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Dream Yacht Charter, avec 34 bases et plus de 600 bateaux s’impose dans la catégorie du meilleur loueur international. « Ils ont racheté plusieurs bases pour les rendre plus attractives. Ils ont des bateaux performants et nous n’avons eu que des bons avis de la part de leurs clients cette année » explique Olivier Albahary, fondateur de GlobeSailor.


Côté français, c’est Liberty Sea, basé sur la côte d’Azur et la Corse qui obtient cette récompense avec une toute petite avance sur la base martiniquaise de Régis Guillemot. En dehors d’une qualité de service irréprochable et de superbes bateaux, l’opérateur méditerranéen est présent sur le continent ainsi qu’en Corse, ce qui lui permet de proposer des séjours « one way ».

JB ROUILLAC's insight:

Liberty Sea récemment racheté par Dream Yacht Charter ... 

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Wauquiez redresse la barre des ventes de voiliers de prestige

Wauquiez redresse la barre des ventes de voiliers de prestige | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Ce fabricant nordiste de voiliers haut de gamme, repris début 2011 par le groupe Experton-Revollier, après sa mise en liquidation judiciaire, présentait 2 des 6 unités de sa gamme. ....

 

Malgré la crise, les ventes de ces voiliers nécessitant jusqu’à 1.000 heures de travail sont passées de 10 en 2012 à 13 en 2013 et 15 cette année, dont près de la moitié à l’export. Le chiffre d’affaires, qui atteint 3,3 millions d’euros en 2013, devrait bondir à 5,5 millions cette année. Le carnet de commandes se remplit pour 2015. Au moment de la reprise, seules 34 personnes, soit la moitié de l’effectif, avaient pu être maintenues. Cet effectif a déjà doublé, retrouvant son niveau de l’époque, constitué aujourd’hui de 48 CDI, 7 CDD et 9 intérimaires.

 

Après avoir injecté 3 millions, le groupe Experton-Revollier (basé dans l’Isère) vient d’ajouter 4 millions d’euros pour racheter les 4 hectares du site avec 20.000 mètres carrés de bâtiments qui étaient encore loués à Bénéteau, son ancien actionnaire. Le chantier prépare 2 nouveaux voiliers pour 2015.

 

Chaque nouveau projet représente entre 600.000 et 700.000 eu-ros d’investissement« Nous sommes revenus à l’ADN de Wauquiez », se félicite Olivier Nicolas, directeur industriel chez Wauquiez. Ces bateaux, dont la fourchette de prix s’étire de 150.000 à 950.000 euros, sont connus dans le monde entier pour leur robustesse, mais aussi leur finition, traités avec de beaux matériaux : verre, cuir, résine, vernis polyuréthane, tissu tendu aux plafonds et menuiseries tout en teck (avec un lot par bateau pour avoir la même couleur), un bois moulé dans les ateliers nordistes. « Il nous faut maintenant reconstituer notre réseau commercial pour couvrir le monde entier, en nous développant notamment aux Etats-Unis, mais aussi en Asie, notamment en Corée du Sud, à Singapour et à Hong Kong », ajoute le directeur industriel.

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Le plus grand bateau du Nautic vendu près de 3 millions d'euros

Le plus grand bateau du Nautic vendu près de 3 millions d'euros | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Grosse satisfaction pour le groupe Bénéteau: la vente de deux exemplaires du plus grand bateau exposé à Paris, le CNB 76.

«Il faut attendre les résultats des trois derniers jours du salon nautique, car ils sont toujours décisifs, mais je pense que ce salon sera assez bon, les clients sont bien là». Patron de l'activité bateau du groupe Bénéteau, Dieter Gust semblait satisfait vendredi des résultats commerciaux du Nautic. ....

«C'est le plus grand bateau du Nautic, précise Didier Gust, en version standard, il coûte 2,5 millions d'euros. Avec un équipement choisi son prix varie alors entre 2,5 et 3 millions.»

 

Si le numéro un mondial de la voile, qui réalise 25 % de son chiffre d'affaires français pendant cet événement parisien, est plutôt content, les chantiers de plaisance de taille plus modeste se disent aussi satisfaits. «Nous, nous faisons mieux que prévu! s'exclame Martin Lepoutre patron de RM-Fora Marine. Nous avons vendu six bateaux, dont les prix varient entre 230.000 et 500.000 euros. Pour nous c'est énorme!»

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Vendée Globe 2016: la course aux euros est engagée

Combien sont-ils à vivre de leur sport? Pour sa victoire dans le Vendée Globe, François Gabart a ainsi touché 160.000 euros et Loïck Peyron s’est contenté de 50.000 euros lors de son succès dans la Route du Rhum. Mais ces quelques stars de la course en solitaire sont solidement rétribuées comme des cadres supérieurs de premier plan. Pour sa pige pour Banque Populaire (il a remplacé Armel Le Cléac’h à la dernière minute), Loïck Peyron, n°1 de la voile en France, aurait touché un salaire de 250.000 euros de la société bancaire, ce qui resterait de toute façon très faible au regard des retombées médiatiques engendrées par sa traversée éclair. «Rares sont les skippers comme Loïck Peyron ou Franck Cammas qui gagnent plus de 10.000 euros par mois, remarque Paul-Edouard Henry, à la tête de Extreme Explorer, une agence de conseil en marketing sportif spécialisée dans la voile. A partir du moment où un projet est budgété, la moyenne se situe plutôt entre 4.000 et 8.000 euros. L’environnement de la Coupe de l’America, lié au milieu anglo-saxon, est, de ce point de vue, nettement plus rémunérateur.»

more...
Raphaël Egoumenides's curator insight, December 15, 5:28 AM

La Voile, c'est écrit et c'est très vrai, sport à gros budgets, permet encore à tous (amateurs et pros) de participer aux mêmes courses. Pas de distinction à l'entrée (hormis la capacité à réunir son budget).

Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

La consommation collaborative en plein essor

La consommation collaborative en plein essor | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Click&Boat, Boaterfly, SailSharing... La consommation collaborative fait des émules dans l'univers des plaisanciers, à l'instar de sites comme Airbnb dans le domaine de l'hébergement touristique. Éclos sur la toile depuis un ou deux ans en France, ces services 2.0 permettent aux propriétaires de bateaux de les proposer à la location à des particuliers, pour un prix en général plus accessible que chez un loueur professionnel. L'avantage pour le propriétaire : il amortit ses frais et évite à son embarcation de rester à quai pendant de longues périodes, ce qui participe aussi à son entretien.

more...
No comment yet.
Rescooped by JB ROUILLAC from Marseille, la revue de presse
Scoop.it!

MPM dévoile ses ambitions maritimes au Nautic de Paris

MPM dévoile ses ambitions maritimes au Nautic de Paris | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Ces travaux d'un montant de 35 M€ devraient être achevés pour l'ouverture de l'Euro de football, en juin 2016 ; l'aménagement de la partie située quai du Port devant être livrée l'année suivante. Autre dossier majeur : celui de l'aménagement de l'anse du Pharo. Guy Teissier veut "dédier aux professionnels de la filière nautique, en confortant les entreprises existantes et en permettant l'arrivée de nouvelles". Il souhaite également "un schéma d'aménagement concerté du site", sollicitant pour cela la Chambre de métiers.


Via Marseille, la revue de presse
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

L'Amérique souffle un vent portant sur Bénéteau

L'Amérique souffle un vent portant sur Bénéteau | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Où en est le projet d'usine à Givrand, en Vendée ? Les projets pourront se concrétiser quand l'Europe aura rebondi. Au minimum d'ici deux ans. À Givrand, l'investissement serait de 20 à 25 millions. Il s'agirait de moderniser et d'agrandir nos capacités de production. Chaque année, on continue d'investir 60 à 70 millions d'euros, dont 80 % environ en Vendée. La moitié pour le développement de produits. Le reste, c'est du renouvellement, de l'entretien, des machines plus sophistiquées. Aurez-vous encore recours au chômage partiel dans les prochains mois ? Depuis l'acquisition de Recboat, Bénéteau emploie 6 500 salariés, dont 4 500 en Vendée. Le recours au chômage partiel, la saison dernière, s'est effectué sur des périodes de courte durée (1). Il pourrait se poursuivre cette année, mais notre volonté est de garder notre personnel et de retrouver le plein-emploi quand nos volumes de production profiteront du retour à la croissance des marchés. Dans un deuxième temps, si la visibilité s'améliore, nous pourrions envisager de procéder à de nouveaux recrutements.
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Qu'attendent les futurs plaisanciers ?

Qu'attendent les futurs plaisanciers ? | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Les moins de 45 ans se voient bien prendre la mer et être plaisanciers dans dix ans, de manière « certaine ou probable ». À condition que les prix des bateaux, à l'achat ou à la location, baissent, et que les ports soient plus accessibles.

 

Explications. Comment les jeunes plaisanciers se voient-ils dans dix ans ? Qu'ont-ils dans la tête ? C'est à ces « questions difficiles », selon Yves Lyon- Caen, président de la Fédération des industries nautiques (FIN), qu'il faut réfléchir pour préparer l'avenir. D'où la commande d'une enquête sur les attentes des futurs plaisanciers. La cible ? Les moins de 45 ans, non-propriétaires de bateaux. 1.178 personnes ont été interrogées, l'été dernier, sur toutes les côtes françaises. 69 % des moins de 45 ans interrogés ont déjà une pratique nautique voile et/ou moteur. Dans dix ans, est-ce que vous vous imaginez plaisanciers ? À cette question, c'est un « oui » clair de 52 % d'entre eux qui ressort, et un « peut-être » pour 32 %. Des résultats « réconfortants », selon Yves Lyon-Caen. On peut parler d'engouement pour la moitié des interviewés qui pensent pratiquer, dans dix ans, la voile ou le moteur de manière « très intensive » : toutes les vacances, ou dès que la météo le permet.

 

Le prix, principal frein

 

Pour aller sur l'eau, il faut un bateau. 62 % des moins de 45 ans s'imaginent pratiquer la plaisance sur leur propre bateau. Des propriétaires ! Un résultat qui semble étonner un peu la FIN. Et qui lui fait plaisir. 12 % se voient sur un bateau en copropriété et 37 % sur un bateau en location. 55 % rêvent d'un voilier, 37 % d'un bateau à moteur. L'envie de prendre le large est là. Mais les obstacles aussi. Pour 70 % des interviewés, le prix est un frein, pour 53 %, le manque de temps est aussi un problème. Les leviers sont évidents : des prix plus bas. Il y a encore un sujet crucial : le problème de la disponibilité des places dans les ports, de leur prix aussi, des aménagements, de la qualité des services. Ce n'est pas que le problème du prix à l'achat du bateau ou de la location qui bloque, (il y a des bateaux d'occasion abordables), mais c'est un tout qu'il faut considérer, en intégrant les places et les services dans les ports. La FIN a désormais un outil. À la filière de se prendre en main pour séduire les plaisanciers de demain. C'est l'avenir économique du secteur qui est en jeu.

 

https://www.youtube.com/watch?v=zgjWqrumOQY

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

L'abécédaire de l'acheteur

L'abécédaire de l'acheteur | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Vous êtes prêt à sauter le pas et accomplir votre vieux rêve ? Acheter un bateau – neuf ou d'occasion – est une démarche synonyme de...
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Bénéteau perçoit les signes d’une vraie reprise en 2015

Bénéteau perçoit les signes d’une vraie reprise en 2015 | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
D’ici 2020, le groupe Bénéteau a pour ambition de maintenir son leadership dans la voile et de devenir un acteur de premier choix dans le moteur. D’ici là cette société, contrôlée par la famille Bénéteau à 54% espère profiter enfin du retour sur les investissements réalisés ces dernières années. "Notre résultat opérationnel de 17 millions d’euros l’an passé devrait augmenter sensiblement dans les années à venir", affirme Bruno Cathelinais. Une solidité financière qui devrait faciliter le passage en cours de la troisième à la quatrième génération de ce groupe familial qui entend bien le rester.
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Christian Le Pape : «Plutôt donner les clés qu’ouvrir les portes»

Christian Le Pape : «Plutôt donner les clés qu’ouvrir les portes» | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
v&v.com : Le Pôle Finistère coûte combien chaque année ? Christian Le Pape : Le budget valorisé avec les salaires et les finances dédiées aux deux Figaro est de 870 000 € dont les deux tiers pour le fonctionnement des Crédit Mutuel-Région Bretagne. Parce que nous n’acceptons pas que les coureurs ne soient pas correctement payés, sans un préparateur dédié.
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Le constructeur naval Jeanneau va recruter

Le constructeur naval Jeanneau va recruter | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Le site choletais du constructeur naval Jeanneau prévoit d'augmenter de 30 % sa cadence de production. Plus de cinquante intérimaires vont être recrutés.

Dans la zone de l'Ecuyère, la production va en effet sérieusement revoir sa cadence à la hausse, de 1,5 bateau par jour à 2.

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Vols de moteurs de bateaux: attention, série noire à Hyères

Vols de moteurs de bateaux: attention, série noire à Hyères | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

« Mais rien d'extraordinaire, dans le sens où ces vols sont relativement fréquents, il y en a toute l'année et sur tout le littoral. Il s'agit vraisemblablement de bandes venues de l'étranger, qui arrivent avec des camions, dépouillent les bateaux, chargent le matériel qu'ils acheminent hors de France.»


Face au phénomène - car pour les clubs, il y a recrudescence - les professionnels explorent de nouvelles pistes : puces à installer sur le matériel, surveillance par roulement, caméras... « Mais on ne va pas continuer à se laisser dépouiller sans rienfaire !»

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Bénéteau sort ses vedettes américaines

Bénéteau sort ses vedettes américaines | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Rec Boat holdings pèse environ 150 millions de dollars, soit 120 millions d'euros. Le très récent achat du groupe Bénéteau a déjà procuré 15,4 millions d'euros lors de l'exercice 2014 du géant du nautisme.

L'enjeu est de faciliter le développement de Bénéteau sur le marché américain. Cette acquisition lui offre l'opportunité de disposer d'une implantation industrielle spécialisée sur le bateau à moteur outre-Atlantique. Et de leur côté, les marques américaines auront l'opportunité de construire en Europe au sein du groupe Bénéteau. Un atout non négligeable, puisqu'il faut entre 4 000 à 5 600 € pour expédier les petits bolides venus de Cadillac jusque sur les côtes françaises.
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Le marché des catamarans ne tangue pas

Le marché des catamarans ne tangue pas | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
« 20 à 30 % des acheteurs sont des primo-accédants. »

Clientèle étrangère
Fountaine-Pajot a aussi embrayé face à l'essor du marché des catamarans à moteur. « Nous sommes passés de trawlers traditionnels de voyage à de véritables motor-yachts pour capter la clientèle. » L'atout du catamaran à moteur est sa faible consommation et sa plus grande autonomie. « Cela va du simple au double entre un catamaran et un monocoque », assure M. Guédeu.

Aujourd'hui, les catamarans à voile de 41 et 44 pieds constituent le coeur du marché. Un Hélia 44 sort chaque semaine de l'usine d'Aigrefeuille, en Charente. Mais la tendance est aux bateaux plus grands. Preuve de l'intérêt croissant de propriétaires au fort pouvoir d'achat. Un 67 pieds représente, par exemple, un budget de 2 millions d'euros. Fountaine-Pajot répond à cette clientèle - à 90 % étrangère - en sortant un 58 pieds en avril prochain.
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Zodiac signe un contrat de 100 bateaux en Norvège

Zodiac signe un contrat de 100 bateaux en Norvège | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

.. marché de près de 100 embarcations en Norvège, pour un montant de 1.5 million d'euros.

En parallèle, la société dirigée par Olivier Sauty de Chalon vient de signer un autre contrat de près de 500 000 euros en Uruguay et en Argentine

more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Décathlon: à fond le nautisme !

Décathlon: à fond le nautisme ! | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Décathlon est présent pour la 1ère fois au Nautic. Preuve de l'engagement fort de sa marque Tribord dans le nautisme. D'autant plus depuis qu'elle s'est installée à Hendaye. « A fond la forme ». Le slogan de Décathlon est-il précurseur d’un regain de forme de la filière nautique ?
more...
No comment yet.
Rescooped by JB ROUILLAC from Seanovation
Scoop.it!

Le filoir évolutif de Karver : comment une PME innove sur une pièce

Le filoir évolutif de Karver : comment une PME innove sur une pièce | L'ECO NAUTISME | Scoop.it

Karver emploie 11 personnes et réalise 1,6 million d’euros de chiffre d’affaires, pour 70 % à l’export. Créée en 2003, la société a commencé par être l’un des tout premiers à concevoir des emmagasineurs pour enrouler les voiles d’avant pour la course. "La course est un petit milieu, explique Jean-Philippe Connan, directeur général adjoint. Jean Le Cam, deuxième du Vendée Globe 2004-2005, était l’un des premiers clients de Karver." Le bouche à oreille a ensuite parfaitement fonctionné sur les pontons. Lors du dernier Vendée Globe, 90 % des coureurs étaient équipés avec du matériel Karver.


Via The Blue Ocean Sailor Company
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Comment Fountaine Pajot fait mieux que naviguer

49,6 M€. C'est le chiffre d'affaires réalisé en 2013-2014 (les résultats de l'entreprise cotée seront présentés officiellement le 16 décembre) par le constructeur nautique Fountaine Pajot (siège à Aigrefeuille en Charente-Maritime, 300 salariés sur deux sites industriels). Une performance (CA en hausse de 21,8 % par rapport à l'exercice précédent)
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

La France aux deux visages

La France aux deux visages | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
Où sont passés nos clients ? Question clé à l'heure où le Nautic ouvrait ses portes. Si plusieurs nouveaux chantiers étrangers sont venus «tester» Paris, les poids lourds font parfois grise mine. Amel, exposant historique, a séché le Nautic et un responsable de grand chantier français s'interrogeait en off : «Nous sommes le seul pays européen qui organise trois grands salons en trois mois. Pour quel marché ? Si ça continue, nous prendrons tous des stands commerciaux à Paris et les nouveautés seront exposées à Düsseldorf...» Avec des finances largement tributaires du Nautic, la FIN ne peut pas être insensible au problème. «Il n'y a pas durablement d'industrie nautique forte sans un marché intérieur fort»...
more...
No comment yet.
Scooped by JB ROUILLAC
Scoop.it!

Stand up Paddle : mine d’or pour Bic Sport

Stand up Paddle : mine d’or pour Bic Sport | L'ECO NAUTISME | Scoop.it
« Cette année, nous allons fabriquer 40 000 planches destinées au Stand up Paddle, contre 5 000 en 2010 ». Sourire discret aux lèvres, Thierry Verneuil, PDG de la société, savoure ce joli succès.
more...
No comment yet.
Rescooped by JB ROUILLAC from Seanovation
Scoop.it!

L'industrie nautique, qui retrouve des couleurs, tient salon à Paris

"Nous avons une Europe qui est en train de repartir" même si la situation reste "hétérogène", a détaillé son président, Yves Lyon-Caen.

Le Royaume-Uni est "bien orienté" avec "une belle reprise", tandis que l'Espagne, après des années très difficiles, commence à se relever, a-t-il noté.

La Scandinavie est également en bonne voie, selon lui.

Quant à l'Italie, elle en est "au stade des promesses" qui pourraient se transformer en "bonnes nouvelles".

Enfin, les Etats-Unis confirment "les éléments d'une reprise assez robuste" et la "tendance positive" observée ces derniers mois.

Reste que l'industrie est loin de la période faste qui a précédé les années 2007-2008.

En France, la production de voiliers et de bateaux à moteur a progressé de 1% au cours de la saison 2013-14 (achevée fin août), avec un chiffre d'affaires de 727,7 millions d'euros.

A l'export, le chiffre d'affaires s'est élevé à 535,6 millions d'euros, contre 530,2 millions au cours de la saison précédente, représentant 72,4% du chiffre d'affaires total.

Cette activité a été portée par l'Europe et les Etats-Unis, qui ont compensé le ralentissement des pays émergents.

Selon la Fin, "cette performance traduit d'une part la reprise en Europe à 229 millions d'euros (+4,5%)", alors que les ventes sur le marché français reculent de -3% à 203 millions d'euros.

- Les voiliers, 60% de la production française -

"Les ventes hors Europe sont stables à 306 millions d'euros (-1,6%), les effets de la reprise aux Etats-Unis étant compensés par le ralentissement des nouveaux marchés (Russie, Brésil, Chine, Turquie...)", précise-t-elle.

En France, le nombre de bateaux neufs a reculé de 8% au cours de la saison écoulée (13.000 unités vendues), ce qui a tout juste été compensé par la vente de bateaux d'occasion, en très léger progrès de 1% avec 62.000 unités.

En volume, la production de voiliers et bateaux à moteurs a reculé de 16% avec 13.907 unités, de même que les effectifs du secteur (-5% à 5.851 salariés).

Sur le segment voiliers, la Fin note que la production "renoue avec la croissance" (+4,5% à 441,5 millions d'euros, dont 76,5% à l'export).

Les voiliers représentent 60% de la production française en valeur.

Sur le segment des bateaux à moteur, "la France conserve ses positions sur le marché mondial", souligne la Fin, malgré un repli de 4% de la production à 286 millions d'euros, avec une "progression de la présence française à l'international".

Sur ce segment, les exportations constituent 68% du chiffre d'affaires et les ventes mondiales (hors Europe) progressent de 4% à 132,3 millions d'euros.


Via The Blue Ocean Sailor Company
more...
No comment yet.