Le gouvernement métropolitain de Tokyo a ordonné que la viande bovine provenant d’une ferme située dans la préfecture de Fukushima soit retirée de la vente pour cause de contamination radioactive.
Du césium radioactif a été détecté dans cette viande.
Les 11 animaux incriminés proviennent d’une ferme de Minami Souma, à une vingtaine de kilomètres de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima Dai-ichi.
Vendredi, des responsables ont décelé la présence de césium à hauteur de 2300 becquerels par kilogramme dans la viande de l’un des boeufs.
La quantité dépasse la limite autorisée de 500 becquerels par kilogrammes.