oAnth's day by da...
Follow
Find tag "tag_humsci"
617 views | +0 today
oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts
An aggregator for (oAnth's) daily interests in humanities, arts, science, geography, economics, politics - academia, education - activism, advocacy - itec, free software, open source, open access, open knowledge - languages in use: mostly EN, FR, DE
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from L'Europe en questions
Scoop.it!

Gabriel Ringlet : « Je me méfie des grandes causes »

Gabriel Ringlet : « Je me méfie des grandes causes » | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

 

Cent ans après la Première Guerre mondiale, quelles sont les causes qui nous poussent encore à l’engagement ? Et jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour les défendre ? C’est l’objet de la grande enquête Radio France - RTBF - Le Vif/L’Express. L’avis de Gabriel Ringlet, théologien et écrivain.

 

// Source URL: http://www.levif.be/info/actualite/belgique/je-me-mefie-des-grandes-causes/article-4000529054447.htm?nb-handled=true


Via Thomas-Penette Michel
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Aisthesis
Scoop.it!

Gottfried Wilhelm Leibniz 1/5 : Gilles Deleuze et le Pli. - Idées - France Culture

Gottfried Wilhelm Leibniz 1/5 : Gilles Deleuze et le Pli. - Idées - France Culture | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

Via Vincent DUBOIS, bavarianfruit, Dominique Demartini
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:
Avec Elie During, maître de conférences en philosophie à l’Université Paris-Ouest, à propos du livre de Gilles Deleuze  Le Pli – Leibniz et le baroque.

http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-gottfried-wilhelm-leibniz-15-gilles-deleuze-et-le-p

 

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from World Englishes
Scoop.it!

subrealism: the biological origin of linguistic diversity

subrealism: the biological origin of linguistic diversity | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Just as reading relies on neural mechanisms that pre-date the emergence of writing [17], so perhaps language has evolved to rely on pre-existing brain systems. However, there is more agreement about the origin of linguistic ...

Via Athanasios Karavasilis
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:

[...]

 

plosone - http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0048029

 

(Abstract) In contrast with animal communication systems, diversity is characteristic of almost every aspect of human language. Languages variously employ tones, clicks, or manual signs to signal differences in meaning; some languages lack the noun-verb distinction (e.g., Straits Salish), whereas others have a proliferation of fine-grained syntactic categories (e.g., Tzeltal); and some languages do without morphology (e.g., Mandarin), while others pack a whole sentence into a single word (e.g., Cayuga). A challenge for evolutionary biology is to reconcile the diversity of languages with the high degree of biological uniformity of their speakers. Here, we model processes of language change and geographical dispersion and find a consistent pressure for flexible learning, irrespective of the language being spoken. This pressure arises because flexible learners can best cope with the observed high rates of linguistic change associated with divergent cultural evolution following human migration. Thus, rather than genetic adaptations for specific aspects of language, such as recursion, the coevolution of genes and fast-changing linguistic structure provides the biological basis for linguistic diversity. Only biological adaptations for flexible learning combined with cultural evolution can explain how each child has the potential to learn any human language.

 

[...]

 

http://subrealism.blogspot.de/2013/03/the-biological-origin-of-linguistic.html

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Applied linguistics and knowledge engineering
Scoop.it!

Google-Informed Pattern-Hunting and Pattern-Defining: Implication for Language Pedagogy


Via Pascual Pérez-Paredes
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:

 

 

 

 

 

Keywords: GIPH, GIPD, GALL, concordancer, web corpus, DL, DDL, natural

 

[...]

 

Abstract


The use of the Web as a corpus and Google as a concordancer, has been regarded as one of the promising areas that has a potential for revolutionizing language pedagogy in general, and second language (L2) writing, in particular. More specifically, it is believed that the functions of Google-Informed Pattern-Hunting (GIPH) and Google-Informed Pattern-Defining (GIPD) can promote natural L2 writing through Discovery Learning (DL) and Data Driven Learning (DDL), however, these advantages have mostly been given lip services than tested with first hand empirical studies, and only more recently some studies have been undertaken in this vein. Focusing on L2, this article explored how and to what extent this great potential of GIPH and GIPD has been recognized by reviewing the related studies, thereby some factors and themes (such as Learning Style, Training, Naturalness, Tidiness, Speed, Number of Retrieval, and Proficiency) have been extracted and elaborated on. However, due to the novelty of the area, the themes are mostly the outcome of researchers’ descriptions and interpretations than empirical studies. The inclusion criteria for the present review were studies that focus on the application of the Web as a corpus and Google as a concordance for language learning and L2 writing based on researchers’ and learners’ evaluation of it. Seven studies included in the present review show that learners’ use of GIPH and GIPD champions the promotion of their language learning and L2 writing, providing that proper training and scaffolding are provided. Future studies are also recommended based on the gaps and deficiencies identified in the reviewed researches.

 

[...]

 

 

// open access - cc licence - source URL: http://www.ccsenet.org/journal/index.php/ass/article/view/25295

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from The virtual life
Scoop.it!

Secrets of human speech uncovered | KurzweilAI

Secrets of human speech uncovered | KurzweilAI | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Top: vocal tract schematics for three consonants (/b/, /d/, /g/), produced by occlusion at the lips, tongue tip, and tongue body, respectively (red arrow).

Via Apmel
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Agence Smith
Scoop.it!

La lettre et/ou l'image : ce qui est premier ?

Entendant Michel Serres, parcourant le livre de Raffaele Simone (Pris dans la Toile, L’esprit au temps du web, le débat Gallimard trad., 2012), après avoir lu l’entretien entre Boris Cyrulnik et Denis Peschanski (Mémoire et traumatisme : l’individu et la fabrique des grands récits, INA 2012), une question vient à l’esprit : la lettre ou l’image, Qu’est-ce qui est premier ? Autrement dit on parle d’une civilisation de l’oral, une de l’écrit et une troisième du numérique, mais quelle est la place de l’image ? Autrement dit l’image a-t-elle autant de force civilisatrice que l’écrit, le mot, la lettre. Dans la même ligne, Pierre Babin et Marie France Kouloumdjian s’interrogeaient en 1980 sur « les nouveaux modes de comprendre » (Le Centurion, 1983), nous montrent combien nous avons négligé l’image au cours de notre histoire et combien sa mise en avant, via les écrans de cinéma, de télévision et d’ordinateur, nous invite à en mesurer l’importance.


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Philosophie en France
Scoop.it!

Lire Levinas contre lui-même : une lecture renouvelée de Levinas

Lire Levinas contre lui-même : une lecture renouvelée de Levinas | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Dans ce travail sérieux et dense, D. Brezis propose une lecture vive et qui ne fait pas l’économie des détours singuliers, voire paradoxaux de la pensée de Levinas. A la clé : des propositions d’interprétations originales, fortes et fécondes.

A propos de Levinas et le tournant sacrificiel. Hermann éditeur 


Via dm
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:

[...]

 

Sur le plan de la méthodique, l’auteur, désireux de s’écarter de la dichotomie entre ceux qui lisent le parcours levinassien comme une continuité sur laquelle se greffent des ruptures, des approfondissements – lecture que Levinas propose lui-même de son œuvre – et ceux qui partagent son œuvre en segments qui tendent à se contredire, l’auteur donc, adopte une méthode personnelle qui consiste à lire Levinas contre lui-même, en s’inspirant de la forme du Talmud, qui "prévient toute fixation idolatrique" . Aussi, plus concrètement, D. Brezis décide de se frayer un chemin dans la pensée levinassienne avec pour boussole cette exigence : "ne pas statufier sa pensée en la moulant dans une forme canonique ou dogmatique, la suivre bien plutôt dans la pluralité de ses versions ou versants contradictoires, c’est la condition première pour la garder vivante" .

 

L’ouvrage est riche de citations précises, de justifications claires et rigoureuses et il faut se réjouir de ce souci d’une argumentation qui ne fait pas l’économie des détours de la pensée de Levinas pour en mettre au jour les paradoxes et les perspectives les plus originales.

 

[...]

 

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Lectures en tous sens
Scoop.it!

Michel Murat : Le Surréalisme | Fabula

Michel Murat : Le Surréalisme | Fabula | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Michel Murat, Le Surréalisme, Le Livre de poche, coll. "Références", 2013, 408 p., 7,60 euros.

Via E. Legros Chapuis
more...
E. Legros Chapuis's curator insight, February 26, 2013 6:06 AM

Présentation de l'éditeur

Une légende du surréalisme s'est assez vite créée, largement liée à la place que ses œuvres auront faite au rêve, au merveilleux et à l'amour. Mais, des commencements quasi magiques — l'écriture automatique, puis l'écriture en état d'hypnose — jusqu'au lent recul d'après-guerre, il aura été un mouvement en évolution permanente, réévaluant constamment sa doctrine, jetant des ponts vers la politique dans l'espoir d'une révolution, étendant son emprise aux arts de la vue, et suscitant à l'étranger, enfin, d'autres surréalismes. Ce sont tous ces aspects qu'étudie tour à tour ce livre qui ne se limite pas, comme souvent, à la description d'un bouleversement littéraire, mais propose une histoire générale où sont envisagés sa théorie, ses moyens d'action collective, tracts et revues, toute sa palette de pratiques esthétiques, et son ouverture internationale. Il ne s'agit ainsi de rien d'autre que de répondre à la question que posait André Breton lui-même : « Qu'est-ce que le surréalisme ? »

Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Philosophie en France
Scoop.it!

Le CIPh publie un livre numérique en libre accès : Intersections

Le CIPh publie un livre numérique en libre accès : Intersections | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

Pour son trentième anniversaire, le Collège international de philosophie publie Intersections, livre numérique en libre accès sur iPads et ordinateurs. Dans ce livre interactif, cinquante neuf auteurs dessinent un portrait de la philosophie contemporaine, dans ses croisements avec la politique, la littérature, l’éducation, les sciences ou l’art, et une histoire des événements qui, ces trente dernières années, ont contraint la pensée à s’exercer autrement. Ponctué d’archives sonores, Intersections fait dialoguer les philosophes d’aujourd’hui avec les interventions qui ont marqué trois décennies de recherches au Collège, et donne à entendre les voix de Jacques Derrida, Alain Badiou, Jacques Rancière, Corinne Enaudeau... Intersections en résumé, c’est 59 philosophes, 161 pages, 84 photos, 74 documents d’archives, 35 vidéos et 1 frise chronologique 3D. Offert en téléchargement gratuit, Intersections sera également consultable ce printemps dans une trentaine de lieux où le Collège intervient régulièrement : bibliothèques, médiathèques, départements universitaires, librairies, centres culturels... Les lecteurs seront invités à déposer remarques et questions, auxquelles les directrices et directeurs du programme du Collège répondront en vidéo. On pourra retrouver une sélection de ces questions et réponses à travers un dispositif original, le « champ des pourquoi ? », lors de la quinzaine de philosophie organisée du 3 au 16 juin au Palais de Tokyo et qui marquera l’anniversaire du Collège.

Télécharger Intersections sur www.30ansciph.org 


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Applied linguistics and knowledge engineering
Scoop.it!

A short intro to Corpus Linguistics

A short intro to Corpus Linguistics | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
What is Corpus Linguistics? Corpus linguistics is the use of digitalized text (corpus) or texts, usually naturally occurring material, in the analysis of language (linguistics). Techniques used inc...

Via Pascual Pérez-Paredes
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Applied linguistics and knowledge engineering
Scoop.it!

Verb Phrase book published

Verb Phrase book published | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

The grammar of English is often thought to be stable over time. However a new book, edited by Bas Aarts, Joanne Close, Geoffrey Leech and Sean Wallis, The Verb Phrase in English: investigating recent language change with corpora (Cambridge University Press, 2013) presents a body of research from linguists that shows that using natural language corpora one can find changes within a core element of grammar, the Verb Phrase, over a span of decades rather than centuries.

 

The book draws from papers first presented at a symposium on the verb phrase organised for the Survey of English Usage’s 50th anniversary and on research from the Changing English Verb Phrase project.

 
Via Pascual Pérez-Paredes
more...
Pascual Pérez-Paredes's curator insight, February 19, 2013 2:20 PM

Thanks to Costas Gabrielatos.

Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Philosophie en France
Scoop.it!

Renouveau de l’anthropologie philosophique ? | France Culture Plus

Une conférence enregistrée le 31 janvier 2013 de Etienne Balibar.Dans la « Sixième thèse sur Feuerbach », Marx écrivait : « Mais l’essence humaine n’est pas une abstraction logée à l’intérieur de l’individu singulier. Dans sa réalité effective, c’est l’ensemble des rapports sociaux. » Cet énoncé a donné lieu à bien des controverses, en particulier celles qui, dans les années 60, ont imbriqué le jugement sur la possibilité de l’anthropologie philosophique avec la prise de parti dans la « querelle de l’humanisme ». Plus récemment une autre possibilité a semblé s’esquisser, croisant les leçons de Marx avec celles de Spinoza : non pas tant l’ouverture d’une critique des métaphysiques de la nature humaine que celle d’une « ontologie de la relation » fondée sur l’idée de transindividualité du sujet.


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from The virtual life
Scoop.it!

An automated ‘time machine’ to reconstruct ancient languages | KurzweilAI

An automated ‘time machine’ to reconstruct ancient languages | KurzweilAI | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Computer scientists have reconstructed ancient Proto-Austronesian, which gave rise to languages spoken in Polynesia, among other places (credit: A.

Via Apmel
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Égypt-actus
Scoop.it!

"Religio Duplex : Comment les Lumières ont réinventé la religion des Egyptiens", par Jan Assmann

"Religio Duplex : Comment les Lumières ont réinventé la religion des Egyptiens", par Jan Assmann | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

Via Egypt-actus
more...
Egypt-actus's curator insight, March 15, 2013 8:34 AM

Présentation de l'ouvrage

Les cultes égyptiens ont fasciné les hommes des Lumières. S'appuyant sur des sources grecques tardives, certains ont cru y déceler la trace d'une religion double : parallèlement au culte polythéiste partagé par tous aurait existé une religion monothéiste, réservée aux initiés. Au XVIIIe siècle, les sociétés secrètes, notamment franc-maçonnes, où s'organisait le culte de la raison dans une Europe soumise au joug de l'absolutisme politique et de l'orthodoxie chrétienne, ont puisé dans les cultes à mystères une source d'inspiration et le modèle de leur propre fonctionnement. Centrant son analyse sur la conception d'une religion à deux niveaux, religio duplex, Jan Assmann en montre l'élaboration et les prolongements jusqu'à l'époque contemporaine, où elle permet de penser l'articulation entre les traditions religieuses particulières et une religion universelle. Il offre ainsi une réflexion virtuose et extraordinairement féconde sur les racines de notre culture moderne qui, en bien des manières et même indirectement, plongent jusque dans la civilisation de l'Egypte ancienne.

Aubier, 2013, 412 pages


*********************************

 

"Dans ce livre virtuose et lumineux, Jan Assmann explore le concept de religio duplex, 'religion double ', dont il fait un concept opératoire fondamental dans l'histoire desreligions. Le concept de religio duplex est élaboré à l'époque des Lumières. Au départ, il sert à désigner la coexistence dans l'Égypte ancienne d'une religion exotérique, polythéiste, pratiquée par tous, et d'une religion ésotérique, monothéiste, réservée aux seuls initiés. 
Les sociétés secrètes de l'Europe des Lumières, notamment la franc-maçonnerie, s'inspirent de cette religion ésotérique égyptienne. Dans les dernières décennies du XVIIIe siècle, la religio duplex reçoit une interprétation radicalement nouvelle : la distinction n'est plus entre religion exotérique et religion ésotérique, mais entre religion particulière et religion universelle. Tout être humain possède deux religions ; comme juif, musulman ou chrétien, une religion particulière, révélée dans une Écriture Sainte, et comme être humain, une religion universelle, révélée dans la nature et la simple raison. 
En ce sens, la religio duplex permet de penser notre époque où les cultures, et donc les religions de la terre se sont rapprochées d'une façon qui ne permet à aucune d'entre elles de se comprendre comme la seule en possession de vérités absolues et universelles. Dans notremonde globalisé, la religion n'a de place que comme une religion à deux niveaux, où chaque religion particulière s'articule à un universel ; pour Assmann, la version moderne de cette religion universelle chère auxphilosophes des Lumières s'incarne dans les 'droits de l'homme."(Evene)

Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Philosophie en France
Scoop.it!

Les condamnations de 1277 et la naissance de la science moderne. - Centre Atlantique de Philosophie

Les condamnations de 1277 et la naissance de la science moderne. - Centre Atlantique de Philosophie | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

Version préliminaire d’une communication présentée au colloque organisé par Vincent Jullien (février 2012), et publiée dans les actes édités par V. Jullien, E. Nicolaïdis et M. Blay, Europe et sciences modernes. Histoire d’un engendrement mutuel, Peter Lang, 2012.

Présentation de la thèse de Duhem sur l’origine médiévale de la science moderne, et discussion de ses interprétations et de ses critiques.


Via dm
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:

 

[...]

 

Posons la question grossièrement : pourquoi la
science est-elle née en Europe, pourquoi à cette époque, et non au sein
d’une autre civilisation et/ou à une autre époque ? Y a-t-il une
explication, ou est-ce seulement un fait contingent qui aurait pu ne pas se
produire, la culture indienne ou chinoise donnant lieu à la physique
mathématique, ou encore la culture musulmane, qui disposa avant la
culture chrétienne des mêmes bases théoriques de la philosophie
naturelle ?
Cette question renvoie à la thèse de l’engendrement de la science
moderne par la culture médiévale, défendue par Pierre Duhem dans ses
ouvrages d’histoire des sciences, des Origines de la statique (1905) au
Système du Monde (achevé/inachevé en 1916 et publié intégralement
en 1958).

 

[...]

 

http://www.caphi.univ-nantes.fr/Les-condamnations-de-1277-et-la

 

open access: http://www.caphi.univ-nantes.fr/IMG//pdf/Duhem_1277_cyrille_michon-revu.pdf

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Edition critique et digital humanities
Scoop.it!

La culture est-elle soluble dans l'ebook ? / Pierre Mounier

La culture est-elle soluble dans l'ebook ? / Pierre Mounier | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Après la communication de Dominique Cardon sur “les sociabilités numériques” puis celle de Thierry Baccino sur “la lecture numérique”, je ne saurais trop vous recommander d'écouter l'intervention d...

Via emma_morlock
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:

[...]

 

→ Pour aller plus loin (ou à côté), voir aussi:

 

- Michel Serres “Les nouvelles technologies - révolution culturelle et cognitive”

- Serge Tisseron “La culture numérique”

- Olivier Donnat (interview Bambou) “Les pratiques culturelles des français à l’ère numérique”

- Alain Giffard : “La lecture numérique peut-elle se substituer à la lecture classique ?”

- Virginie Clayssen “L’évolution récente du livre numérique et de l’édition numérique” 

- Milad Doueihi “L’humanisme numérique”

 

[...]

 

// au blog vous y trouverez les titres des discours donnés aux vidéos avec des liens

more...
luiy's curator insight, March 12, 2013 5:55 PM
Après la communication de Dominique Cardon sur “les sociabilités numériques” puis celle de Thierry Baccino sur “la lecture numérique”, je ne saurais trop vous recommander d’écouter l’intervention de Pierre Mounier*, que nous avons eu le plaisir d’accueillir, le 29 novembre dernier, à la Médiathèque de Miramas. Cette communication a pour titre “La culture est-elle soluble dans l’e-book? Les enjeux de la métamorphose du livre à l’ère numérique”.En voici le contenu synthétique :

“Presque 600 ans après l’invention de l’imprimerie, le livre connaît une nouvelle révolution technologique en se dématérialisant au sein des réseaux numériques. La montée en puissance des “liseuses” et “tablettes multimédia” annonce un tournant majeur dans l’histoire du livre. L’horizon est aujourd’hui un peu obscurci par, d’un côté les slogans marketing qui mettent en avant les avantages pratiques des nouvelles machines, et de l’autre les crispations luddites autour de la “sensualité du livre” et de l’“odeur du papier”. Pourtant, cette métamorphose du livre numérique porte d’autres enjeux, éminemment politiques. Car si le livre est un produit marchand, fruit d’une industrie spécialisée, il est aussi, et peut-être d’abord un vecteur privilégié de partage des savoirs et de l’expression artistique ; en un mot de la culture. Cette tension de l’économie et de la culture, cristallisée sous le terme problématique d’“industrie culturelle” est réactivée à l’occasion du passage du livre au numérique. Et c’est bien à la lumière de cette question qu’il faut décrypter tous les débats autour du prix du livre et de son mode de distribution, du “piratage” (ou partage ?) des œuvres, du rôle des acteurs traditionnels (éditeurs, libraires, bibliothèques) mais aussi nouveaux (moteurs de recherche, médias sociaux) de la chaîne du livre, de l’évolution des usages de lecture, et jusqu’aux formats d’encodage des ouvrages.”

Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Applied linguistics and knowledge engineering
Scoop.it!

Institut für Softwaretechnik und Theoretische Informatik: 2013_04_22


Via Pascual Pérez-Paredes
more...
Pascual Pérez-Paredes's curator insight, March 3, 2013 5:21 AM
Opinion mining and lexical affect sensing
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Aux origines
Scoop.it!

Early Neolithic Water Wells Reveal the World's Oldest Wood Architecture

Early Neolithic Water Wells Reveal the World's Oldest Wood Architecture | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

The European Neolithization ~6000−4000 BC represents a pivotal change in human history when farming spread and the mobile style of life of the hunter-foragers was superseded by the agrarian culture. Permanent settlement structures and agricultural production systems required fundamental innovations in technology, subsistence, and resource utilization. Motivation, course, and timing of this transformation, however, remain debatable. Here we present annually resolved and absolutely dated dendroarchaeological information from four wooden water wells of the early Neolithic period that were excavated in Eastern Germany. 


Via Jean-Philippe BOCQUENET
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Renaissance Art
Scoop.it!

How to see people naked in Renaissance Italy

How to see people naked in Renaissance Italy | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

Seeing naked or near-naked men in the Renaissance does not seem to have been very difficult. I should point out that looking at naked people is not, necessarily, erotic..


Via LizIxer
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Philosophie en France
Scoop.it!

La nature est-elle impersonnelle ? Une typologie des singularités chez Deleuze – par Didier Debaise | Entre-là

La nature est-elle impersonnelle ? Une typologie des singularités chez Deleuze – par Didier Debaise | Entre-là | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

In « L’Impersonnel », colloque international organisé par le Laboratoire ERRAPHIS (Equipe de Recherches sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs) et EuroPhilosophie dans le cadre du programme ANR “Subjectivité et aliénation. Université Toulouse II-Le Mirail, 24-25 juin 2010.


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Résistances
Scoop.it!

Les populations superflues

Les populations superflues | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

En Grèce, « forcée de fournir le portrait anticipé de ce à quoi vont devoir ressembler les sociétés occidentales, remaniées sous la férule du néolibéralisme déchaîné » se dessine « une nouvelle biopolitique de l’espèce », « chargée d’assainir le corps social de toutes les existences parasitaires ». Par Dimitris Vergetis, psychanalyste, directeur de la revue grecque αληthεια.

 

[...]

 

Les dirigeants européens répètent en chœur et à satiété que la Grèce est un cas particulier. En fait, loin d’être traité comme un cas particulier qui fait exception à la norme européenne qu’elle devrait impérativement intérioriser, la Grèce est forcée de fournir le portrait anticipé de ce à quoi vont devoir ressembler les sociétés occidentales, remaniées sous la férule du néolibéralisme déchaîné. Tout en restant dans le cadre du mode de production capitaliste, nous sommes donc au seuil d’un changement d’époque. Or celui-ci s’annonce sous des auspices littéralement macabres en tant qu’il couve une nouvelle biopolitique de l’espèce. Il importe d’en restituer la pente et les mécanismes d’accomplissement.

 

[...]


Via dm
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Archivance - Miscellanées
Scoop.it!

Critique radicale de la valeur (Wertkritik)

Critique radicale de la valeur (Wertkritik) | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Un ensemble de textes portant sur la critique de la valeur (wertkritik), autour des oeuvres de Robert Kurz, Anselm Jappe, Moishe Postone, Guy Debord Karl Marx, et des groupes allemands Krisis et Exit !

Via René Z.
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from oAnth-miscellaneous
Scoop.it!

New e-Journal Highlights Balkan History and Archaeology - via Global Voices 2013-02-20 | offene Ablage: nothing to hide

New e-Journal Highlights Balkan History and Archaeology - via Global Voices 2013-02-20 | offene Ablage: nothing to hide | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

 

Haemus journal Vol.1 (2012)
http://haemus.mk

 

The inaugural issue of Haemus Journal, an academic e-journal devoted to the history and archaeology of the Balkan Peninsula, also covering a wide range of related interdisciplinary topics, was published recently. It follows the principles of Free and Open Access and publishes its content under a Creative Commons license.

Haemus Journal is a publication of ‘HAEMUS‘ – Center for Research and Promotion of Culture, based in Skopje, the Republic of Macedonia. The publishers hope that the serious and thorough approach, as well as the quality of the content, will cause interest in the academic community, thus helping to establish a longstanding, effective scholar co-operation.

 

// via http://globalvoicesonline.org/2013/02/20/new-e-journal-highlights-balkan-history-and-archaeology

 

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Open access in science
Scoop.it!

Why you can’t trust research: 3 problems with the quality of science

Traditional scientific communication directly threatens the quality of scientific research. Today's system is unreliable -- or worse! Our system of scholarly publishing reliably gives the highest status to research that is most likely to be wrong.

Via MyScienceWork
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:

Don't miss to read the commentaries - the whole issue becomes so much more differenciated than by the article itself.

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Philosophie en France
Scoop.it!

Un philosophe américain récupéré par les créationnistes

Un philosophe américain récupéré par les créationnistes | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

Thomas Nagel est un philosophe respecté aux États-Unis, il est même membre de la très prestigieuse American Academy of Arts and Sciences. Il est devenu célèbre en 1974 pour son livreWhat is it like to be a bat (ce que c'est que d'être une chauve-souris), livre dans lequel il expliquait que la conscience ne saurait se réduire à la chimie du cerveau. Son dernier ouvrage en date, Mind and Cosmos, divise ses collègues, mais trouve un écho certain chez les créationnistes.

 

 

// added by oAnth:

 

source URL: http://www.firstthings.com/onthesquare/2012/10/aristotle-call-your-office

 

[...]

 

Though Aristotle’s name comes up only a couple of times in the book, it is remarkable how Aristotelian (and even Scholastic) in spirit Nagel’s proposals are, not only in his general willingness to reconsider the immanent or “built in” teleology that was at the core of the Aristotelian-Scholastic conception of nature, but also in some of his more specific theses.

For example, Nagel argues that it is impossible to explain our rational capacities in terms of the consciousness we share with lower animals; that consciousness in turn cannot easily be explained in reductive terms of any sort, and certainly not via a specifically materialist form of reductionism; that even the origin of life from inorganic chemical processes has not been given a plausible naturalistic explanation; and that in each case we need to reconsider the possibility of a teleological account. In so arguing he has essentially recapitulated the traditional Aristotelian hierarchy of irreducibly rational, sensory, and vegetative forms of life (where “vegetative” has here a technical meaning, connoting those organic functions that operate below the distinctively animal kind).

Value, which Nagel insists is a real feature of the world rather than a projection of our subjective desires or sentiments, is, he says, a byproduct of teleology “even if teleology is separated from intention, and the result is not the goal of an agent who aims at it”—again, a standard Aristotelian thesis. (He rightly suggests that theists ought to be open to the idea of immanent teleology of the Aristotelian sort. He may not be aware that medieval theologians like Aquinas were committed to precisely that.)

Throughout the book Nagel emphasizes that for phenomena like life, consciousness, rationality, and value to arise in the later stages of the history of the universe, we have to suppose they were somehow “latent in the nature of things” from the beginning—thereby hinting at the Aristotelian notion of change as the actualization of built-in potentialities, and the Scholastic principle that whatever is in an effect must in some way be contained in its total cause.

More generally, Nagel’s emphasis on the implausibility of reducing certain higher-level features of a thing to features of its parts is reminiscent of the holistic Aristotelian conception of what a natural substance is; and his theme of the possibility of reviving the teleological notion of an “order that governs the natural world from within” echoes the Aristotelian-Scholastic notion of formal and final causes.

 

 

[...]


Via dm
more...