oAnth's day by da...
Follow
Find tag "parties"
628 views | +0 today
oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts
An aggregator for (oAnth's) daily interests in humanities, arts, science, geography, economics, politics - academia, education - activism, advocacy - itec, free software, open source, open access, open knowledge - languages in use: mostly EN, FR, DE
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Égypt-actus
Scoop.it!

La grève des policiers se poursuit en Égypte

La grève des policiers se poursuit en Égypte | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it

Des milliers de policiers en grève partout en Égypte ont refusé de retourner au travail jeudi, pour protester contre ce qu'ils qualifient de politisation des forces en faveur des Frères musulmans, dont le président Mohamed Morsi est issu.

Au Caire, des douzaines de policiers ont bloqué l'entrée d'un des principaux postes de police de la ville et ont exprimé leur colère envers les politiques de M. Morsi. D'autres se sont regroupés devant le domicile de M. Morsi à Zagazig, au nord-est de la capitale.

La grève, qui en était à sa quatrième journée, représente une rare occasion où des policiers défient les ordres de leurs supérieurs. Le mouvement menace d'affaiblir les forces de sécurité égyptiennes, déjà ébranlées par deux années de troubles à la suite du renversement du président Hosni Moubarak.

Les policiers protestent entre autres contre la possibilité d'être jugés devant un tribunal militaire et se plaignent que les lois ne les protègent pas quand ils doivent remplir leurs fonctions.

Mentionnons que pendant des décennies, la police égyptienne a ciblé les Frères musulmans et d'autres groupes islamistes considérés comme illégaux.

Jeudi, le ministère de l'Intérieur a déclaré dans un communiqué qu'il se tenait à distance égale de tous les partis et que le ministre était objectif dans ses décisions.

Cette grève survient quelques jours seulement avant qu'une cour ne rende son verdict contre des accusés qui se sont retrouvés devant la justice à la suite d'une émeute qui a fait 74 victimes à Port-Saïd. Neuf membres des forces de sécurité font partie des 73 accusés dans ce dossier. (Radio-Canada)

 

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/03/07/011-greve-policiers-egyptiens.shtml


Via Egypt-actus
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s insight:

des liens en lire de plus via Égypte Actualités:

 

- http://english.ahram.org.eg/NewsContent/1/64/66361/Egypt/Politics-/Disaffected-police-plan-protests-against-Egypts-in.aspx

 

- http://www.egyptindependent.com/news/ministry-preparing-bill-private-security-companies-help-police

 

- http://www.egyptindependent.com/news/security-source-more-30-police-stations-closed-past-few-hours

 

- http://www.atlasinfo.fr/Egypte-greve-des-policiers-pour-reclamer-le-depart-du-ministre-de-l-Interieur_a40036.html

 

- http://www.egyptindependent.com/news/seven-central-security-camps-shut-down-cairo

 

- http://news.egypt.com/english/permalink/174890.html

(Army replacing police forces)

 

- http://news.egypt.com/english/permalink/174896.html

(Police vs. Muslim Brotherhood)

more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Égypt-actus
Scoop.it!

Salafistes vs Frères musulmans, par Hicham Mourad

L’exacerbation de la tension entre les différents protagonistes de la scène politique en Egypte a commencé à produire des phénomènes jusque-là inobservés. Le premier desquels est le remodelage de l’échiquier politique entre majorité et opposition. Jusqu’à récemment, la majorité était composée de partis islamistes (Frères musulmans et salafistes, toutes tendances confondues) alors que l’opposition était presque exclusivement libérale. La situation semble cependant évoluer vers plus de complication de la scène politique, avec l’entrecroisement de plusieurs lignes de division politique.

Le premier, et plus important symptôme, de cette évolution de la scène politique concerne le repositionnement du parti d’Al-Nour, la principale formation salafiste d’Egypte (25 % des sièges de la Chambre basse du Parlement, dissoute mi-juin). Al-Nour s’est joint à l’opposition libérale pour réclamer des concessions politiques au pouvoir, tenu par les Frères musulmans. (...)

La manoeuvre d’Al-Nour de faire alliance, même de circonstance, avec les libéraux, tend à acculer le pouvoir à faire des concessions. La formation d’un gouvernement d’union nationale est dans ce sens destinée à empêcher le PLJ de profiter d’une éventuelle impartialité des autorités en sa faveur lors des prochaines législatives, attendues en avril ou mai prochains. Le stratagème est toutefois risqué. Certains partis et personnalités islamistes ont critiqué l’attitude d’Al-Nour de faire cause commune avec les « laïcs » du FNS pour des objectifs qualifiés d’opportunistes. Ce qui risque de se retourner contre le parti. Le pari d’Al-Nour est de profiter du discrédit dont souffrent les Frères musulmans auprès de l’électorat pour gagner plus de sièges lors de la prochaine échéance électorale. Mais c’est sans prendre en considération la recomposition de la scène salafiste en Egypte, qui risque de compromettre ce dessein. Lors des dernières législatives, Al-Nours’accaparait le soutien des principaux cheikhs salafistes. Aujourd’hui, il doit faire face à l’apparition de nouvelles formations salafistes et à l’éventuelle division entre les prédicateurs soutenant telle ou telle formation. Outre la formation dissidente d’Al-Watan, le prêcheur salafiste controversé, mais très populaire, Hazem Salah Abou-Ismaïl, ancien candidat disqualifié à la présidentielle, devrait créer son propre parti à l’approche des législatives. Il a d’ores et déjà annoncé son alliance électorale avec Al-Watan. Cette multiplication des partis salafistes risque de désorienter et de rendre confus leurs électeurs potentiels au profit, peut-être, des Frères musulmans, qui restent, eux, unis. (Al-Ahram Hebdo)

 

Plus : http://hebdo.ahram.org.eg/NewsContent/962/4/132/1733/Salafistes-vs-Fr%C3%A8res-musulmans.aspx


Via Egypt-actus
more...
No comment yet.
Rescooped by oAnth - "offene Ablage: nothing to hide" from Eurozone News
Scoop.it!

Beppe Grillo's antics may yet shake the whole European system

Beppe Grillo's antics may yet shake the whole European system | oAnth's day by day interests - via its scoop.it contacts | Scoop.it
Simon Jenkins: From Italy to Eastleigh, the economics of self-flagellation have set off a wave of wildcat populism, with unpredictable results

Via pdeppisch
more...
No comment yet.