My Africa is...
1.8K views | +0 today
Follow
My Africa is...
Africa and Arts, Sciences & Technology , innovative & eco friendly Africa.
Curated by gawlab
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by gawlab
Scoop.it!

Info-Mode : Le Wax n’est pas la mode africaine

Info-Mode : Le Wax n’est pas la mode africaine | My Africa is... | Scoop.it

Cette semaine, j’ai vu un épisode des Reines du Shopping sur M6 dans lequel on pouvait observer la charmante Ornella faire le tour de magasins parisiens dans l’espoir de trouver l’ultime look sportwear chic. Cette afropéenne friande de wax a fait un arrêt dans la boutique OWL Paris qui revendique une mode Afro-Chic. Quand la jeune femme a enfilé des jupes et vestes avec des empiècements en wax, ses concurrentes ont utilisé une déferlante de mots dérivés du champ lexical de l’exotisme pour qualifier ses essayages. Je pense qu’M6 a même mis un fond sonore de percussions à ce moment. J’ai alors eu une envie subite de leur dire « Non, le wax n’est pas africain, ethnique, exotique ou que sais-je encore ! « .

Pour une raison étonnante, ce tissu d’un grand cosmopolitisme par ses emprunts à l’Indonésie, à l’Europe et à l’Afrique est devenu l’image qu’a l’Occident de la mode africaine. Tout l’art vestimentaire d’un continent est réduit à son utilisation de cette étoffe colorée par la cire. Sa seule présence sur un élastique, un t-shirt, un pantalon, une robe ou une veste permet à son créateur de s’enorgueillir d’un soi-disant héritage africain.

gawlab's insight:

parle chiffon pour une fois et apprécie la mise au point.

Un coup de gueule rafraichissant sur un sujet loin d'être futile...

more...
No comment yet.
Scooped by gawlab
Scoop.it!

"Wax'Art"

"Wax'Art" | My Africa is... | Scoop.it

  "Le wax africain appartient à l’histoire d’une cartographie alternative. Il s’agit de l’ l’histoire de l’appropriation, de quelque chose qui a été inventé et produit dans une partie du monde  (Java), fut incorporé dans les routes commerciales coloniales (Pays-Bas) et a voyagé et  acquis une nouvelle identité dans une autre partie du monde (Afrique de l’Ouest) . En faisant leur propre tissu imprimé appelé «wax» ( technique empruntée par les Néerlandais aux Indonésiens), les Africains ont contesté l’idée de  tradition en reliant  culture et authenticité, identité et territoire, tout en opposant la modernité  et  la tradition. » Françoise Vergès...

gawlab's insight:

« African wax belongs to the history of alternative cartography. It is  history of an appropriation, of something that was invented and produced in one part of the world (Java), became incorporated in colonial trade routes (Dutch) and traveled and acquired anew identity in another part of the world (West Africa). By making their own the printed fabric called „ wax“ ( whose technique the Dutch stole from the Indonesian), Africans challenged the idea of tradition as linking culture with authenticity, identity with territory, as well as the opposition modernity versus tradition. » –Françoise Vergès

more...
No comment yet.