MUZEO, vers une nouvelle muséographie.
350 views | +0 today
Follow
MUZEO, vers une nouvelle muséographie.
Veilles muséographique, scénographique, patrimoniale
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Françoise Fayolle from Musées et muséologie
Scoop.it!

Reconnecter la culture et l'économie

Reconnecter la culture et l'économie | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it

Les entrepreneurs culturels sont des agents économiques comme les autres, mais ne le savent peut-être pas toujours. L’europe mesure, elle, les bienfaits d’associer culture et économie sur le terrain social. Elle multiplie les rapports… et favorise les levées de fonds. 

 

« Le talent doit être considéré comme une ressource. » La conviction de Tibor Navracsics, Commissaire européen à l’éducation, à la culture, à la jeunesse et au sport, souligne une double prise de conscience : la nécessité de raffermir les liens entre la culture et la politique industrielle par exemple, mais aussi l’éducation, le tourisme ou le développement urbain et régional. Et qu’il faut encourager l’émergence des entrepreneurs culturels par des mesures appropriées.

 

Radiographie de l’entrepreneuriat culturel

 

« Creativity is just connecting things » (Steve Jobs). La créativité de l’entrepreneur culturel est désormais reconnue comme un catalyseur d’innovation tant pour son impact économique que pour ses effets positifs sur les territoires et la cohésion sociale, tout en constituant un puissant réservoir de talents et de compétences créatives. Il faut relire le rapport de juin 2014 « Sur le développement dans le secteur culturel en France » de Steven Hearn, le fondateur du holding Scintillo qui possède entre autres la Gaîté Lyrique à Paris. Passé presque inaperçu, il a pourtant cherché lui aussi à faire bouger les lignes : « Le temps où les activités du secteur [culturel] s’exonéraient des règles de l’entrepreneuriat est révolu. » Son objectif était clair : « La France – pionnière pour la densité territoriale de ses équipements et acteurs culturels – pourrait être un laboratoire propice à l’épanouissement de l’entrepreneuriat culturel. » Avant d’en déterminer les ressorts – et les freins –, le rapport insistait pour envisager les entrepreneurs culturels comme « des agents économiques à part entière, dont les initiatives galvanisent la création, créent des emplois, génèrent des revenus et s’inscrivent dans une stratégie de développement économique et durable. »

 

Il devient donc primordial dans notre société de faciliter leur émergence économique. « Il ne s’agit pas d’imposer une rationalité strictement comptable et une rentabilité nécessairement immédiate, poursuit le rapport Hearn. Cependant, les fondamentaux de la gestion et du processus d’investissement doivent s’appliquer aux entreprises du secteur culturel. […] Pour qu’elle perdure de manière vertueuse, l’exception culturelle ne doit pas ignorer l’économie de la culture. » La création ne peut plus être dissociée des conditions techniques et économiques de sa production. De la bodega à l’atelier, du studio à la factory, les artistes-entreprises n’ont cessé d’en intégrer toutes les potentialités, de les interroger, de les remettre en cause ou de s’en affranchir1. Le choc des deux cultures a toujours été fécond et ce dialogue n’est pas si récent.

 

Sortir « de la spirale anti-économique »

 

Afin de lever ce blocage au développement de l’entrepreneuriat culturel, le rapport Hearn apportait des recommandations concrètes, et d’abord la nécessité de reconnaître les entrepreneurs culturels comme des « acteurs économiques à part entière, alors qu’ils ne sont souvent ni pris au sérieux, ni soutenus par les pouvoirs publics et les acteurs de la vie économique. » Leur accompagnement était proposé selon trois perspectives :

 

Premièrement, comme toute autre entité économique, leur entreprise doit être insérée dans les programmes existants de stimulation de l’entrepreneuriat et de l’innovation, et notamment, le cas échéant, dans ceux de l’économie sociale et solidaire (ESS).

 

Ensuite, la puissance publique doit accompagner la structuration du secteur en créant des outils d’accompagnement et de financement avant que les acteurs privés prennent le relais. Les régions et Bpifrance pourront être les opérateurs publics de ce soutien, qui passerait notamment par la création d’un fonds consacré à l’amorçage dans le secteur culturel à hauteur de 200 millions d’euros sur cinq ans, par fléchage des fonds de l’ESS, de l’innovation et de l’épargne des particuliers.

 

Enfin, il s’agit d’engager – chaque fois que cela est possible – un changement des mentalités et de paradigme en soutenant la communication et la réflexion sur le rôle de l’entrepreneur dans la promotion de la culture, par le biais notamment d’une représentation des entrepreneurs culturels et d’une centralisation des ressources relatives au secteur sur un site Internet. »

 

Remettre de la créativité dans les entreprises

 

Un an après la remise de ce rapport, Steven Hearn doit trouver le temps long… Le changement dans les esprits est bien lent. Si les start-up numériques sont starifiées, les entrepreneurs culturels – alors qu’il est établi que les modèles économiques sont quasi identiques – souffrent toujours d’un manque de reconnaissance des financeurs, à part l’implication de Bpifrance. La créativité dans les modèles de financement de la culture reste plus que jamais nécessaire pour : nourrir le débat et l’émergence des sources complémentaires de financement de la culture ; renforcer l’évaluation des actifs (notamment immatériels) et les capacités d’amorçage ; améliorer la compréhension de leur contribution, en particulier leur part qualitative et quantitative de l’innovation et de la croissance, pour la mesure d’une empreinte culturelle.

 

Et sur ces questions, une double prise de conscience européenne autorise des raisons d’espérer : le programme STARTS (en cours d’élaboration à l’heure où nous imprimons, ndlr) veut renforcer l’intégration des artistes dans les entreprises pour booster l’innovation. Le réseau ECBN(European Creative Business Network) ambitionne de soutenir les revendications des entrepreneurs culturels au niveau européen. Son manifeste, sous forme d’appel à contributions, propose la mise en œuvre de trois stratégies intégrées :

 

 

- le transfert d’innovation – la règle du 1 % (sur 300 milliards d’euros de budget dans les travaux d’infrastructure) pour faciliter la diffusion de l’innovation, de sa compréhension et sa promotion, et les effets de transversalité de la créativité ;

 

- les réseaux de fabrique – la règle des 50 milliards d’investissements à partir de 2016-2020 – pour investir dans les capacités de productions culturelles non seulement au niveau régional et national, pour contribuer au développement de la diversité culturelle en Europe ;

 

- enfin, le développement numérique (sous forme d’un allégement fiscal de 5 % de leur chiffre d’affaires), enjeu clé pour une véritable culture de la data des entrepreneurs culturels tant en termes d’initiatives, de réalisation que de diffusion pour une maîtrise de leur interaction avec leurs publics.

 

Le programme STARTS, comme il le porte dans son nom, a pour objet de doper l’innovation en dynamisant les vertus des Sciences, de la Technologie, et des ARTS… au cœur des entreprises. Lancé en 2015 à l’initiative de la présidence lituanienne et richement doté par la Commission Européenne, STARTS, selon Ralph Dum (Senior Expert, DG Connect), facilitera l’intégration des artistes au sein des entreprises en pariant sur trois valeurs ajoutées : la pluridisciplinarité, la créativité et les serviciels. Un beau pari, porté au bon niveau.

 

En guise de perspectives…

 

Comment faire de la créativité un aiguillon sociétal ? Nous en appelons aux vertus de la prise de risque en faveur des entrepreneurs culturels : l’économie a tout à gagner des créatifs. Plusieurs perspectives peuvent se nourrir transversalement : l’acculturation entre créateurs et entrepreneurs pour faire évoluer de façon concrète les esprits (notamment dans les cursus de formation), le brassage des profils dans l’entreprise et l’administration pour aborder l’économie et le monde de façon plus globale et prospective, enfin, la coopération interdisciplinaire pour faire jaillir de nouveaux imaginaires. La fin des silos, toutes les entreprises – des start-up aux grands groupes – qui surperforment l’ont compris. À quand une prise de conscience généralisée qui bénéficie aux intérêts conjugués des entreprises et des salariés ? Cette fertilisation croisée est plus que jamais nécessaire pour imaginer et construire le monde de demain. Acceptons-en l’augure.


Via Aurélie R.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

351 360 visiteurs au musée des Beaux-arts en 2014 - Lyon Mag

351 360 visiteurs au musée des Beaux-arts en 2014 - Lyon Mag | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Les musées lyonnais continuent d'attirer de nombreux visiteurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

200 000 visiteurs en 7 mois au musée Soulages à Rodez – Soulages à Rodez - France 3 Midi-Pyrénées

200 000 visiteurs en 7 mois au musée Soulages à Rodez – Soulages à Rodez - France 3 Midi-Pyrénées | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Ce 30 décembre, le 200 000ème visiteur a franchi les portes du musée Soulages 7 mois après son inauguration. Une fréquentation qui ralentit un peu après l'engouement des débuts mais qui reste un immense succès.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Le Musée d'ethnographie se pare d'un nouvel écrin

Le Musée d'ethnographie se pare d'un nouvel écrin | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Le Musée d'ethnographie de Genève (MEG) rouvre ses portes au public vendredi après quatre ans de travaux.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Vendredi 12 septembre 2014 - atelier 24 du Clic France: le transmédia dans un contexte muséal et patrimonial

Vendredi 12 septembre 2014 - atelier 24 du Clic France: le transmédia dans un contexte muséal et patrimonial | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
L'atelier 24 du Clic France aura lieu le vendredi 12 septembre sur le thème "le transmédia dans un contexte muséal et patrimonial" Avec les interventions de : . Michel Reilhac, expert transmédia, c...
more...
No comment yet.
Rescooped by Françoise Fayolle from ZeHub
Scoop.it!

« Le musée du futur sera plus collaboratif et interactif »

« Le musée du futur sera plus collaboratif et interactif » | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Aurélie Filippetti veut marier la politique culturelle du ministère avec la révolution numérique, source de nouveaux usages et d'innovation. Méfiante face à l'initiative de Google de numériser toutes les oeuvres d'art du monde, elle rappelle que la propriété des données culturelles doit demeurer publique.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

« Mousquetaires ! » un succès populaire ! | Actualités du musée de l'Armée

« Mousquetaires ! » un succès populaire ! | Actualités du musée de l'Armée | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
#Expo #Mousquetaires ! s'est achevée il y a moins d'1 mois et O. Renaudeau, commissaire expo fait le bilan http://t.co/4oUVdrNHrm
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Les bons ingrédients d’une exposition ?

Les bons ingrédients d’une exposition ? | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Le lundi 23 juin dernier, c’est avec bonne humeur (oui, oui je vous assure, même un lundi matin) que l’équipe de Science Animation s’est rendu à la première édition du « séminaire de muséologie » au...
more...
No comment yet.
Rescooped by Françoise Fayolle from Culture augmentée - Augmented culture
Scoop.it!

Nouveaux visages de la muséologie numérique

Nouveaux visages de la muséologie numérique | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Sarah Schaffer, The Phillips Collection : à la conquête des nouveaux publics

Francine Clément publie une série de rencontres avec des acteurs de la muséologie 2.0 dans des institutions muséales de Washington, notamment dans les musées nationaux de la Smithsonian Institution. uCurate : montez vous-mêmes votre exposition en ligne

Certains projets virtuels sont réalisés en collaboration avec d’autres services du musée. C’est le cas de uCurate, un projet en ligne fait en partenariat avec le département éducatif, autour de l’exposition Made in the USA, et qui permet d’expérimenter la conception d’une exposition muséale de manière virtuelle.


Via Tourisme Culturel
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

nouvelles tendances de la muséologie - Respatrimoni - WordPress ...

nouvelles tendances de la muséologie - Respatrimoni - WordPress ... | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Nouvelles tendances de la muséologie 37ème symposium international de l'ICOFOM Paris, Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne 3-9 juin 2014 ICOFOM Nouvelles tendances de la muséologie Programme.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Muséographie tactile : scénographie digitale pour musées - DIGILOR

Muséographie tactile : scénographie digitale pour musées - DIGILOR | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Solution de muséographie tactile, scénographie digitale pour musées, adaptable sur écran tactile, table tactile multitouch, réalisation des applications (RT @digilortech: Muséographie tactile : scénographie digitale pour musées...
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

2 DAYS UP! Forum d’échanges des pratiques et des compétences

2 DAYS UP! Forum d’échanges des pratiques et des compétences | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Rencontres organisées les 13 et 14 novembre 2014, Nantes
Cet article 2 DAYS UP! Forum d’échanges des pratiques et des compétences est apparu en premier sur OCIM.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

PARIS 2014 : LES 29 MEILLEURS CATALOGUES d'expositions de ...

PARIS 2014 : LES 29 MEILLEURS CATALOGUES d'expositions de ... | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Vous trouvez dans 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions 2014 des établissements et musées de la capitale, et dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces ...
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

World’s First Selfie Museum Opens in Manila

World’s First Selfie Museum Opens in Manila | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
You can now climb into 'Starry Night'
more...
No comment yet.
Rescooped by Françoise Fayolle from Art, Gallery, Auction and Museum: Law and Business
Scoop.it!

Le site du Mucem accueille trois fois plus de visiteurs que ses expositions

Le MuCEM confirme son succès. Selon les derniers chiffres communiqué par le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem), le site, sur l'esplanade du J4, a accueilli en 2014, 2 millions de visiteurs, un chiffre trois fois...

Via LH, Andre Castaybert
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Succès du Musée des Confluences à Lyon: plus de 65.000 entrées en 12 jours

Succès du Musée des Confluences à Lyon: plus de 65.000 entrées en 12 jours | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Attendu pendant 15 ans, le Musée des Confluences de Lyon, mastodonte de verre et d'acier où se mêlent art, science et ethnographie, a accueilli 65.000 visiteurs depuis son ouverture le 20 décembre."En douze jours d'exploitation, la billetterie a...
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Clic France / En 2013, les musées et monuments britanniques ont augmenté leur fréquentation et leur usage des outils numériques

Clic France / En 2013, les musées et monuments britanniques ont augmenté leur fréquentation et leur usage des outils numériques | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
La dernière enquête annuelle de VisitEngland (l’Office national du Tourisme en  Angleterre) montre que les musées anglais ont vu leur fréquentation augmenter de près de 4% en 2013 et leur usage du ...
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Le Musée Van Gogh a accueilli son millionième visiteur - Le Figaro

Le Musée Van Gogh a accueilli son millionième visiteur - Le Figaro | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Le Figaro
Le Musée Van Gogh a accueilli son millionième visiteur
Le Figaro
La direction de l'institution culturelle, basée à Amsterdam, a fait savoir, dans un communiqué, que le millionième visiteur de l'année venait de fouler le sol du musée.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Emmener ses enfants au musée a-t-il un sens ? - Le Monde

Emmener ses enfants au musée a-t-il un sens ? - Le Monde | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Emmener ses enfants au musée a-t-il un sens ?
Le Monde
Cora Cohen, docteur en muséologie et membre de l'équipe de recherche du Musée national d'histoire naturelle, s'est penchée sur la manière dont un enfant se comportait dans un musée.
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Quelque 176.000 visiteurs pour l'exposition "Indiens des plaines" du quai Branly

Quelque 176.000 visiteurs pour l'exposition "Indiens des plaines" du quai Branly | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
L'exposition
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Les bons ingrédients d’une exposition ?

Les bons ingrédients d’une exposition ? | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Le lundi 23 juin dernier, c’est avec bonne humeur (oui, oui je vous assure, même un lundi matin) que l’équipe de Science Animation s’est rendu à la première édition du « séminaire de muséologie » au...
more...
No comment yet.
Rescooped by Françoise Fayolle from Musées et muséologie
Scoop.it!

Quand les réseaux sociaux dépoussièrent les musées | L'Œil au Carré

Quand les réseaux sociaux dépoussièrent les musées | L'Œil au Carré | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it

Dotés d’une image souvent vieillotte et élitiste, les musées sont bien décidés à sortir de leur passivité pour surfer sur la vague des réseaux sociaux. Cette démarche venue d’outre-Atlantique s’est d’ailleurs généralisée en France avec succès.

Rares sont aujourd’hui les institutions culturelles à ne pas posséder au moins un compte sur un média social. Cela vaut aussi bien pour les musées nationaux (Centre Georges Pompidou, Louvre, Musée d’Orsay …) que pour les musées régionaux, à l’image du Petit musée de la danse à Rennes.
Sans surprise, Facebook, Twitter et Instagram sont les réseaux sociaux les plus populaires.

Au menu du jour : focus sur cinq bonnes pratiques pour mieux communiquer sur les réseaux sociaux.

 

Petit #1 : Un réseau social, ça s’entretient !

Ce qui peut sembler bête comme chou est souvent l’ingrédient de base, l’incontournable B-A BA à appliquer. C’est notamment le cas ici : ouvrir une page Facebook par exemple ne suffit pas à faire du buzz, il faudra aussi l’alimenter au quotidien.

Faire vivre vos espaces sur les médias sociaux, c’est non seulement les animer en quantité mais aussi en qualité ! Et c’est là que tout se complique car il faut :

savoir à qui on parle et pourquoiconnaître les centres d’intérêt de notre public adorémettre en place une veille pertinente en fonction des points ci-dessusne pas sombrer dans l’auto-promo exclusiveinteragir, modérer, répondre… bref, jouer le jeu du réseau social

 

Petit #2 : Les réseaux sociaux, pas seulement un agenda de substitution

Etre présent sur les réseaux sociaux et rencontrer son public c’est donc non seulement savoir à qui on parle mais surtout ce que ce que « qui » recherche comme type d’info, de contenu et (souvent, qu’on se le dise) de divertissement en ligne.

Pourtant, certaines institutions culturelles à l’image du Petit musée de la danse à Rennes utilisent leur Page Facebook comme un doublon d’agenda (les entreprises le font aussi d’ailleurs, en relayant communiqués et autres articles de presse inintéressants au possible).

 

En plus d’être sacrément monotone, ce type d’informations n’est ni interactive ni à valeur ajoutée : est-ce que j’en apprends plus sur l’événement en question ou son organisateur ? Ce contenu me donne-t-il envie d’en savoir plus ? Pire, certains iront même jusqu’à actionner le couperet du « j’aime plus ».

Alors oui, ça peut toujours servir d’avoir un aide-mémoire, ne serait-ce que pour se donner des idées de sorties du dimanche, mais si les réseaux sociaux ne servent systématiquement qu’à ça, pas sûr que cela vaille la peine. Mieux vaut encore aller directement se renseigner sur le site du musée en question ou lire la presse quotidienne et spécialisée.

Petit #3 : Faire vivre le hashtag #jourdefermeture !

Parce que nous sommes tous un peu curieux, ce qui nous intéresse vraiment c’est aussi ce qu’il se passe en coulisses. Certains musées l’ont bien compris, c’est pourquoi ils s’arment désormais de leur hashtag #jourdefermeture.

Utilisé chaque lundi et mardi sur Twitter et Instagram, ce hashtag révèle ce qu’il se passe lorsque les portes des musées restent closes.

 

Non seulement cette pratique nous incite à suivre les actus des musées mais ce qu’on aime encore plus, c’est être dans la confidence. Ce hashtag, c’est un peu comme si nos copines se confiaient à nous, la rupture avec Robert en moins.

Mine de rien, ça nous donne aussi envie de se rendre directement sur place, ne serait-ce que pour entrevoir l’œuvre venant d’être restaurée ou l’exposition temporaire fraîchement installée.

Chers musées, vous l’avez compris : A vos marques, prêts… hashtaguez !

Petit #4 : Organiser des concours décalés et participatifs

Surfer sur les réseaux sociaux est (très) souvent synonyme de moment de détente. On se réjouira donc plus facilement de tomber sur l’élection de miss Louvre 2013 (« T’es magnifyyyque ma chérie ! ») dans son flux d’actus de son réseau social préféré, plutôt que (au pif) sur les derniers chiffres du chômage.

Ici, peu importe le média social utilisé puisque le but est de faire passer un bon moment aux internautes. Récemment, à l’occasion de sa rétrospective sur Roy Liechtenstein, le Centre Pompidou a mis en place sur Tumblr un concours particulièrement participatif. Le sujet ? Répondre à la question « Pourquoi la Crying Girl pleure-t-elle » à partir d’un Paper Toy à télécharger.

 

Cela nous fait sourire, c’est fun, ça laisse la possibilité à notre âme d’artiste de s’exprimer, ça permet de nous occuper le dimanche, mais surtout ça dépoussière l’image du musée.

C’est aussi une formidable pub gratuite grâce au phénomène du bouche-à-oreille, car il est fort probable que ce type de concours nous donne envie d’en parler aux copains, qui en parleront aux copains… bref.

Petit #5 : Se méfier du gendarme Facebook (si si ça existe)

Facebook dispose d’une déclaration des droits et responsabilités (difficile à croire, mais bien vrai) qui interdit toute image « pornographique ou contenant de la nudité ».

Ainsi, lorsque des musées postent des photos d’œuvres d’art ne serait-ce que légèrement suggestives, celles-ci ont des chances de se retrouver censurées par le géant américain. Le musée du Jeu de Paume à Paris en a déjà fait l’amère expérience puisque sa publication d’un nu artistique de Laura Albin Guillot s’est vue être tout bonnement supprimée. Le cliché présentait en effet une femme allongée, seins nus, le bas ventre recouvert d’un voile blanc.

Peut-être Facebook est-il un fervent fan du Tartuffe de Molière ? « Cachez ce sein que je ne saurais voir ! » Nous, on ne like pas.

Vous l’aurez compris chers musées, les réseaux sociaux représentent de formidables opportunités pour dépoussiérer votre image. Attention cependant à toujours veiller à en faire bon usage et à ne pas oublier vos internautes et leurs aspirations… car c’est la condition sine qua non d’une communication réussie et d’un public conquis.


Via Aurélie R.
more...
No comment yet.
Rescooped by Françoise Fayolle from Culture augmentée - Augmented culture
Scoop.it!

Nouveaux visages de la muséologie numérique

Nouveaux visages de la muséologie numérique | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Sarah Schaffer, The Phillips Collection : à la conquête des nouveaux publics

Francine Clément publie une série de rencontres avec des acteurs de la muséologie 2.0 dans des institutions muséales de Washington, notamment dans les musées nationaux de la Smithsonian Institution. uCurate : montez vous-mêmes votre exposition en ligne

Certains projets virtuels sont réalisés en collaboration avec d’autres services du musée. C’est le cas de uCurate, un projet en ligne fait en partenariat avec le département éducatif, autour de l’exposition Made in the USA, et qui permet d’expérimenter la conception d’une exposition muséale de manière virtuelle.


Via Tourisme Culturel
more...
No comment yet.
Scooped by Françoise Fayolle
Scoop.it!

Le MuCEM cherche son second souffle

Le MuCEM cherche son second souffle | MUZEO, vers une nouvelle muséographie. | Scoop.it
Comment maintenir l’exceptionnel succès du musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ? La programmation 2014 vient d'être...
more...
Mavale27's curator insight, January 25, 2014 2:30 PM

add your insight...