Ces menaces qui pèsent sur la diversité musicale | Music Industry News | Scoop.it

(...) Confrontés au désinvestissement de l'industrie phonographique, la dépense nécessaire au lancement d'un artiste a plus que doublé en six ans, selon le Prodiss. (...) Sachant qu'un spectacle donné dans une salle de moins de 1.000 places est rarement bénéficiaire, que trois à cinq ans sont nécessaires pour « installer » un artiste, on comprend que la question du renouvellement des talents français se pose avec acuité.


Via GilCasta, Pascale Mousset