MuséoPat
1.7K views | +0 today
MuséoPat
Actualité(s) autour des Musées, de l'Art et du Patrimoine
Curated by Marie C.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Le Douanier Rousseau à Orsay : un des "plus beaux succès du musée" depuis 10 ans

Le Douanier Rousseau à Orsay : un des "plus beaux succès du musée" depuis 10 ans | MuséoPat | Scoop.it
Près de 480.000 visiteurs ont contemplé les œuvres exotiques d'Henri Rousseau au musée d'Orsay, à Paris.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Comment un objet entre au musée

Film diffusé au sein de l'exposition "De A à Z, 10 ans d'acquisitions" présentée du 10 juin au 31 aout 2016 au musée…
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Ouverture du premier musée du street art en France

Ouverture du premier musée du street art en France | MuséoPat | Scoop.it
C’est dans un espace de 4.000 m² au sein de l’école d’informatique 42 fondée par Xavier Niel dans le XVIIe arrondissement de Paris que 150 oeuvres seront réunies à partir du 31 oc…
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Le musée Pouchkine de Moscou veut inviter les graffeurs qui l’ont tagué

Le musée Pouchkine de Moscou veut inviter les graffeurs qui l’ont tagué | MuséoPat | Scoop.it
Après avoir découvert un graffiti sur la clôture du bâtiment, les collaborateurs du musée Pouchkine ont invité les fautifs à visiter gratuitement l’exposition consacrée à Léon Bakst
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Bénin: un projet de sauvegarde de fonds photographique à l’EPA - RFI

Bénin: un projet de sauvegarde de fonds photographique à l’EPA - RFI | MuséoPat | Scoop.it
Sauver et valoriser les archives photographiques privées en Afrique francophone, c’est l’objectif d’un projet d
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

180.000 images libres de droit à réutiliser de manière créative

180.000 images libres de droit à réutiliser de manière créative | MuséoPat | Scoop.it
La bibliothèque publique de New York met en ligne 180.000 images libres de droit et incite à leur réutilisation créative.
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie C. from Des nouvelles de la Pythie
Scoop.it!

Les musées à l’ère du "tous créateurs" - Digital Society Forum

Les musées à l’ère du "tous créateurs" - Digital Society Forum | MuséoPat | Scoop.it
Nos musées bougent. Depuis quelques années, de prestigieuses institutions culturelles s’intéressent aux pratiques numériques amateurs et s’ouvrent au partage avec ceux qui n’étaient (...)

Via Clic France, Aurore Alcalay
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Le site des Archives Nationales de Fontainebleau définitivement fermé

Le site des Archives Nationales de Fontainebleau définitivement fermé | MuséoPat | Scoop.it
La ministre de la Culture Audrey Azoulay a annoncé la fermeture du site des Archives Nationales de Fontainebleau en Seine-et-Marne, où deux bâtiments risquaient de s'effondrer depuis 2014.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Découverte de manuscrits rares à la BIU Santé de Paris

Découverte de manuscrits rares à la BIU Santé de Paris | MuséoPat | Scoop.it
"Quatre grands volumes, contenant 253 dessins, systématiquement réalisés et organisés en plusieurs séries, viennent d'être identifiés dans la c
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Les musées font le bilan après les inondations

Les musées font le bilan après les inondations | MuséoPat | Scoop.it
Plusieurs monuments historiques du Loir-et-Cher ont subi des dégâts. A Paris, tous accusent un manque à gagner.
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie C. from Musées et muséologie
Scoop.it!

Culture: ne pas prendre les enfants pour des cons donne des résultats surprenants

Culture: ne pas prendre les enfants pour des cons donne des résultats surprenants | MuséoPat | Scoop.it
Le Musée national de Varsovie expose 300 œuvres et artefacts historiques de son fonds, soigneusement sélectionnés et mis en scène, accompagnés d'audioguides, commentaires fouillés et catalogue exhaustif. Banal? Non. Les commissaires sont des enfants et le résultat est bluffant.

La muséographie, un jeu d'enfant? «À coup sûr, ils s'attendaient à des peluches, des nounours, des arcs-en-ciel. Mais ils verront une exposition sérieuse, parce que NOUS sommes sérieux.»

Pendant six mois, Janek, 10 ans, et ses 68 camarades âgés de 6 à 14 ans ont planché sur l'exposition «Anything Goes» réunissant 300 œuvres. Développant (quasi) seuls scénographie, commissariat, audioguides et catalogue: «On a refusé les suggestions. C'est nous les commissaires, pas les adultes. Nous prenons les décisions!» Chaque semaine pendant six mois, ils ont consacré quatre heures au projet qui sera à l'affiche jusqu'au 8 mai 2016.

Six segments couvrent les spécialités du musée: objets anciens et orientaux, artisanat, sculpture classique et contemporaine, photographie, dessins et estampes, pièces et médailles, vêtements et peintures. Certains n'étaient jamais sortis des sous-sols, où les enfants «les ont trouvés et enfin libérés» des archives poussiéreuses.

Parcours, énigmes, multimédias… 

Le titre laisse imaginer à tort un certain flou. «Anything goes» n'est pas un joyeux bric-à-brac mais le reflet soigneux et professionnel des intérêts et goûts des enfants –et, précisent-ils, de ce que devrait être un musée, selon eux. En bref, leur vision de l'exposition idéale.

Le public s'étonnera des niveaux de lecture variés des œuvres et du sérieux de la démarche des commissaires en herbe: on croise beaucoup d'objets mystérieux, certaines informations «cryptées» exigent des visiteurs une implication réelle.

Très vite, la visite tourne à l'aventure: c'est ici que transparaît, peut-être, la jeunesse des commissaires. Et cela n'a rien de négatif. Pour «faire partager leur passion», ils invitent les visiteurs à jouer (parcours, énigmes, outils multimedia) et utiliser tous leurs sens. À renouer avec leur âme d'enfant en quelque sorte. Bien sûr, un musée c'est sérieux, mais qui dit qu'on ne peut s'amuser et apprendre en même temps ?

Trésors et fantômes 

Saints, héros de la mythologie, personnages historiques côtoient des représentations de scouts ou encore de pompiers –héros confirmés et apprentis héros du quotidien– dans le parcours «Jouer au héros». Pour faire bonne mesure, les enfants ont désigné quelques anti-héros comme une Miss Pologne voleuse de couronne ou un toréador de Francisco de Goya. La Peta appréciera.

Les sections «Le coffre aux trésors» ou «La pièce fantôme» sont aussi ludiques mais bien plus sophistiquées que les titres le laisse présager. Le musée du Louvre a d'ailleurs prêté un masque funéraire égyptien, venu rejoindre de fantastiques joyaux et objets rares en provenance de Syrie, Chine, Thaïlande...

Pour frissonner avec délices, «La pièce fantôme» réunit les œuvres les plus «effrayantes» du fonds, à grand renfort d'effets spéciaux et de sons lugubres. La «Danse du Minotaure» entraîne les visiteurs dans un labyrinthe; pour trouver les artefacts, il faut éviter les pièges dans le parcours. La «Forêt» imaginaire réunit momies et dieux égyptiens, sirènes et harpies, porcelaines de Meissen et Copenhague...

Mode, tables rondes et conférences 

Au fil des œuvres proposées dans la section «Changements», on devine la fascination des enfants pour des pans d'histoire sociétale racontés par l'angle de la mode. Pourquoi les femmes devaient-elles souffrir autant pour être belles?, s'étonnent les jeunes commissaires devant de menaçants corsets et des chaussures lotus chinoises qui bandaient les pieds au long des XVIIIe et XIXe siècle (pas si éloignés de nous).

Parce que cette exposition est aussi une expérience, elle s'accompagne de conférences et tables rondes au cours desquels critiques, psychologues et sociologues éclaireront les procédé créatif développé par les enfants, les évolutions de perception, les choix esthétiques et les différences entre les différentes tranches d'âge impliquées dans le projet.

Les modes d'exposition les plus répandus et l'avenir de la muséographie seront également l'objet de discussions. Il était grand temps ! 

Elodie Palasse-Leroux

Via Aurélie R.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Pour découvrir l'art, la Génération Y américaine préfère Instagram à une visite de musée | Musées et muséologie

Pour découvrir l'art, la Génération Y américaine préfère Instagram à une visite de musée | Musées et muséologie | MuséoPat | Scoop.it
Une étude commandée par la plateforme de vente d’art en ligne Invaluable révèle qu’aux Etats-Unis, pour se sensibiliser à l’art, les millenials (nés entre le début des années 1980 et le milieu des années 1990) préfèrent utiliser leurs portables que de franchir la porte d’un musée. Avec plus de 30h par mois passées sur les réseaux sociaux, la Génération Y préfère de plus en plus utiliser Pinterest ou Instagram pour faire de nouvelles découvertes artistiques. Ainsi, 44.3% des Américains âgés de 18 à 24 ans et 33,8% de ceux qui sont âgés de 25 à 34 ans indiquent découvrir de nouvelles formes d’art via les médias sociaux. En comparaison, les générations plus âgées continuent de préfèrer en majorité se rendre directement au musée. Autre conclusion de l’étude: 56,9% des 18-24 ans et 51,6 des 25-34 ans déclarent qu’ils effectueraient plutôt des achats d’oeuvres en ligne. « Il n’a jamais été aussi important pour notre industrie d’imaginer et d’appliquer des stratégies numériques pour impliquer, inspirer et captiver la prochaine génération d’acheteurs » explique Rob Weisberg, CEO d’Invaluable. « Nous savons que la technologie va jouer un rôle crucial dans la façon dont cette génération est connectée au monde de l’art ». 5 000 jeunes adultes américains interrogés L’enquête «Attitudes américaines envers l’art » a été réalisée en mars 2016 auprès de 5 000 adultes américains de plus de 18 ans. L’étude, dont les conclusions ont été révélées le 15 avril 2016, constate que l’âge est un facteur important dans la façon dont les consommateurs américains découvrent et achètent de l’art. Les jeunes adultes appartenant à la Génération Y consacrent plus de 30 heures par mois aux réseaux sociaux, et chez eux les réseaux d’échanges d’images, tels qu’Instagram et Pinterest, sont l’outil de découverte préféré de l’art. 44,3% des jeunes de 18-24 ans et 33,8% des 25-34 ans indiquent qu’ils découvrent l’art à travers les réseaux sociaux, tandis que 29.5% des Baby Boomers âgés de plus de 65 ans continuent de préférer « un chemin de découverte plus traditionnelle pour découvrir l’art à travers les musées ». D’autres résultats de l’enquête révèlent les attitudes des américains envers l’art: - appréciation de l’art: 48% des répondants indiquent qu’ils aiment et / ou apprécient l’ art. Les baby-boomers, âgés de plus de 65, témoignent du plus fort intérêt pour l’art (55%), suivis par les 25-34 ans. - préférences artistiques: Les américains considèrent que le mouvement impressionniste est le plus attractif visuellement, suivi par l’art asiatique, l’art moderne et l’art contemporain. 42,1% des personnes interrogées affirment qu’ils préfèreraient acheter de l’art impressionniste pour son attrait visuel. - Découverte de l’ art: Environ 22 pour cent des américains découvrent l’art à travers les réseaux sociaux, plus que ceux qui découvrent l art à travers les musées (20,8%) et les galeries d’art (15,9%). - Visite des institutions culturelles: Les américains continuent de visiter des musées et des galeries, avec 38,6% des personnes interrogées déclarant visiter un de ces lieux au moins une fois par an, et 14% effectuant une visite sur une base mensuelle. - 15 pour cent des américains ont admis qu’ils ne visitent jamais ces institutions culturelles. Comme l’explique la société Invaluable: « La mise en œuvre de stratégies sociales et numériques sera important pour connecter cette partie de la population à l’art » Fort intérêt de la Génération Y pour les achats d’art en ligne En ce qui concerne la façon dont la Génération Y pourrait acheter de l’art, plus de la moitié des répondants de cette génération (56,9% des 18-24 ans et 51,6% des 25-34 ans) ont déclaré vouloir acheter de l’ art en ligne, comparé à seulement 19% des baby -boomers (65+). Presqu’un quart des 18 à 24 ans préfèrent même acheter de l’art à travers un marché en ligne ou un site web. Bien que les résultats de la même étude révèlent que les jeunes du Millénaire n’achètent pas l’art aussi fréquemment que les baby-boomers, cette catégorie de population est consciente de la valeur à long terme de l’achat d’art. Ainsi, 42% des 25-34 ans et 37,2 des 18-24 ans considèrent que l’achat d’art est un bon investissement, comparativement à environ 32% des baby-boomers. « Tout comme l’industrie américaine du commerce de détail, de la restauration et de l’hôtellerie ontdu engager de profondes mutations numériques au cours de la dernière décennie pour transformer les internautes et mobinautes en acheteurs, les résultats de l’enquête révèlent que les préférences mobiles de la Génération Y vont stimuler une demande similaire dans l’industrie de l’art », a déclaré Rob Weisberg. « Ces résultats révèlent non seulement l’importance d’intégrer les nouvelles générations dans l’écosystème de l’art et mettent en lumière une formidable opportunité de croissance pour atteindre de nouveaux segments d’acheteurs. Nous savons que la technologie jouera un rôle crucial dans l’engagement et la connexion de cette génération au monde de l’art. » Autres résultats de l’étude concernant les achats et les investissements dans l’ art: - Actuellement 65,3% des américains achètent de l’art régulièrement, et 37% affirment qu’ils pourraient acheter plus l’art en ligne. La part de consommateurs qui préfèrent acheter de l’art par le biais d’un marché en ligne ou site web (15,3%) est plus du double de ceux qui préfèrent acheter de l’art à une vente aux enchères (7,3%). - La préférence pour l’achat en ligne est également affectée par le revenu, plus d’un tiers (35,7%) des consommateurs américains gagnant plus de 150 000 $ et 26% de ceux qui gagnent de 100 000 $ à 149 999 $, préfèrent acheter de l’art de manière numérique. En outre, plus d’un tiers des américains (33,7%) considèrent que l’achat d’art est un bon investissement, en particulierun chiffre encore plus élevé parmi les jeunes générations. Invaluable a profité de la publication des résultats de l’étude pour révéler que 40% du trafic du site et une part croissante de ses ventes proviennent des terminaux mobiles. Une raison de plus pour justifier que les « efforts de marketing de la société se tournent vers les jeunes amateurs d’art et se concentrent sur les nouvelles plates-formes numériques et sociales, telles que facebook, Instagram ou Twitter ». Une stratégie que les musées et galeries ont déjà choisi et qu’ils devraient encore renforcer. | Musées et muséologie
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

La moitié des sites du Patrimoine mondial sont menacés par des activités industrielles - notre-planete.info

La moitié des sites du Patrimoine mondial sont menacés par des activités industrielles - notre-planete.info | MuséoPat | Scoop.it
Selon un dernier rapport du WWF, 114 des 229 sites naturels et mixtes inscrits au Patrimoine mondial sont menacés par des activités industrielles néfastes. Concessions pétrolière, minière ou gazière, surpêche, exploitation
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Tout l’art de Baccarat exposé à Bordeaux

Tout l’art de Baccarat exposé à Bordeaux | MuséoPat | Scoop.it
Un château du XVIIIe siècle héberge pour l’été les créations de la manufacture de cristal, des pièces historiques aux œuvres de stylistes contemporains.
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie C. from BiblioLivre
Scoop.it!

Galerie numérique de Bourgogne - Numérique & patrimoine

Galerie numérique de Bourgogne - Numérique & patrimoine | MuséoPat | Scoop.it
(Re)découvrez le patrimoine bourguignon autrement avec la Galerie numérique.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

L’Unesco déclare en péril cinq sites libyens

L’Unesco déclare en péril cinq sites libyens | MuséoPat | Scoop.it
Cyrène, Leptis Magna, Sabratha, Tadrart Acacus et Ghadamès, sont sous la menace des djihadistes de l’Etat islamique.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Angers. Les œuvres s'envolent du musée jusqu'aux murs

Angers. Les œuvres s'envolent du musée jusqu'aux murs | MuséoPat | Scoop.it
L’artiste Julien de Casabianca a pris en photo neuf toiles du musée des Beaux-arts, qu’il a reproduites sur les murs de la ville. Ces « échappées d’art », qui
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Un dessin de Degas volé par les nazis adjugé 462.500 euros

Un dessin de Degas volé par les nazis adjugé 462.500 euros | MuséoPat | Scoop.it
Un dessin d'Edgar Degas, saisi par les nazis en 1940 et restitué début mai aux ayants droit de son ancien propriétaire, a été adjugé dimanche 462.500 euros, lors d'une vente aux enchères à Fontainebleau (Seine-et-Marne).
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Quelle sera la mémoire du 13 novembre ?

Quelle sera la mémoire du 13 novembre ? | MuséoPat | Scoop.it
Un vaste programme de recherche sur le thème de la construction de la mémoire vient tout juste de démarrer. Baptisée « 13-Novembre », cette étude vise à recueillir et analyser les témoignages de 1 000 personnes touchées de près ou de loin par les attentats de Paris, à plusieurs années d’intervalle. L’historien Denis Peschanski et le neuropsychologue Francis Eustache nous expliquent les objectifs de ce programme.
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie C. from Des nouvelles de la Pythie
Scoop.it!

Quel est le juste prix d’un billet d’exposition ?

Quel est le juste prix d’un billet d’exposition ? | MuséoPat | Scoop.it
Françoise Benhamou et Jean-Michel Tobelem débattent de ce qu’est le Juste Prix d’une exposition.

Via Antoine Roland , Aurore Alcalay
more...
Antoine Roland 's curator insight, June 22, 9:18 AM
{POLITIQUE TARIFAIRE] Intéressante mise en perspective sur le juste prix d'un billet d'exposition par Françoise Benhamou et Jean-Michel Tobelem.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Google Arts & Culture: les plus grandes institutions françaises et mondiales contributrices en reproductions d'oeuvres (28/06/2016)

Google Arts & Culture: les plus grandes institutions françaises et mondiales contributrices en reproductions d'oeuvres (28/06/2016) | MuséoPat | Scoop.it
Nouveau nom, nouveau design de son site web, annonce de son 1 000 ème partenaire … l’Institut Culturel Google a récemment enchaîné les annonces et nouveautés. La plateforme web et application Google Art Project rebaptisée Google Arts & Culture dispose dorénavant d’un nouveau design et peut compter sur plus de 1 000 […]
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

Ces "musées cachés" de la République qui privent le public d'œuvres d'art

Ces "musées cachés" de la République qui privent le public d'œuvres d'art | MuséoPat | Scoop.it
Travailler dans un ministère, au Sénat ou dans une ambassade confère quelques privilèges. Parmi eux, celui de pouvoir contempler des tableaux prêtés par les musées nationaux. Sauf que ce prêt se fait à une condition : que le public puisse lui aussi en profiter. Une règle très rarement respectée, comme a pu le constater L’Oeil du 20h qui dénombre près de 6000 tableaux "privatisés".
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

A Roissy, allez au musée en salle d'embarquement - France 3 Paris Ile-de-France

A Roissy, allez au musée en salle d'embarquement - France 3 Paris Ile-de-France | MuséoPat | Scoop.it
A Roissy désormais, on pourra aller au musée en salle d'embarquement, en attendant son vol et l'ouverture de l'embarquement. Une nouvelle façon de vendre l'image de la France.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

9 sites pour consulter gratuitement 3 millions d’œuvres d'art en ligne

9 sites pour consulter gratuitement 3 millions d’œuvres d'art en ligne | MuséoPat | Scoop.it
Au moins trois millions de photographies d’œuvres d'art en haute résolution sont disponibles gratuitement en ligne.
more...
No comment yet.
Scooped by Marie C.
Scoop.it!

La grande détresse des musées départementaux de la Moselle - La Tribune de l'Art

La grande détresse des musées départementaux de la Moselle - La Tribune de l'Art | MuséoPat | Scoop.it
« Ça tombe comme à Gravelotte ». L'expression est connue, elle traduit la violence des combats qui eurent lieu en 1870 dans cette petite commune de la Moselle. Elle pourrait également servir d'allégorie à ce qui arrive aujourd'hui aux musées de ce département dont, d'ailleurs, celui de la guerre de 1870 et de l'Annexion, qui se trouve à Gravelotte, fait partie. La situation que nous allons décrire est le résultat direct de la politique de Patrick Weiten, président du Conseil départemental et depuis le début de l'année premier vice-président de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Nous avons, bien entendu, cherché à plusieurs reprises à interroger Patrick Weiten.
more...
No comment yet.