Motivés !
Follow
Find
399 views | +2 today
Scooped by Myriam Lafaille
onto Motivés !
Scoop.it!

Comment retrouver le sens du collectif au travail

Comment retrouver le sens du collectif au travail | Motivés ! | Scoop.it
Assez des usines à gaz et du verbiage théorique de la culture managériale. De nouveaux concepts émergent pour faire évoluer les organisations du travail, des ressources humaines aux relations humaines.
Myriam Lafaille's insight:

"du devoir de faire au plaisir de faire", miam, j'adhère !

more...
Claire Boutin's curator insight, October 4, 2013 11:35 PM

Inspirant cet article !

Michel CEZON's curator insight, October 16, 2013 5:46 AM

« Le devoir de faire ne permet plus de manager. Il faut insister sur le plaisir de faire »

Retrouver la motivation au travail par le sens commun et individuel, le bien-être et la raison d'être professionnelle !

Motivés !
Pour de nouvelles formes relationnelles
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

cb849300d6d605fe2bdc1865dca4ab54.jpg (736x489 pixels)

cb849300d6d605fe2bdc1865dca4ab54.jpg (736x489 pixels) | Motivés ! | Scoop.it
Myriam Lafaille's insight:

J'adore !

more...
No comment yet.
Rescooped by Myriam Lafaille from La nouvelle réalité du travail
Scoop.it!

Votre présence au bureau n'est plus obligatoire

Votre présence au bureau n'est plus obligatoire | Motivés ! | Scoop.it

Quand les entreprises permettent à leurs employés de faire tout ce qu’ils le veulent, du moment que le travail est fait

 

En 2003, alors qu’elles planchaient sur de nouvelles directives de gestion des ressources humaines pour Best Buy, un important distributeur de matériel électronique américain, Cali Ressler et Jody Thompson eurent une idée révolutionnaire. Elles se demandèrent ce qui arriverait si l’on accordait aux employés une autonomie totale en échange d’une responsabilité totale. Qu’adviendrait-il si le personnel était jugé uniquement sur le travail fourni et non plus sur sa manière de l’accomplir?

 

Cali Ressler et Jody Thompson baptisèrent leur projet ROWE, pour «Results-Only Work Environment» (Environnement de travail axé uniquement sur les résultats). Il comportait plusieurs propositions radicales. Les employés avaient le droit de travailler de chez eux quand bon leur semblait, sans avoir à se justifier ni à s’excuser.

Les congés maladie et les jours de vacances à poser devenaient obsolètes, les employés pouvant prendre autant de journées qu’ils le souhaitaient, aux dates qui les arrangeaient. Une idée peut-être encore plus provocante: toutes les réunions devenaient facultatives. Et ce, même si l’employeur avait convié personnellement le salarié. Si ce dernier considérait que sa présence n’était pas nécessaire, il pouvait ne pas s’y rendre.

 

En contrepartie de cette liberté totale, les salariés devaient se montrer efficaces. Les employeurs devaient établir des objectifs globaux (par exemple, augmenter les ventes de 10%) puis évaluer les résultats sans faire de microgestion (comme noter les premiers arrivés au bureau le matin et les derniers partis le soir). Tant que les objectifs étaient atteints, votre employeur n’avait aucune réflexion à vous faire sur votre demi-journée d’absence prise pour assister au match de foot de votre petit dernier.


Via La Cantine Toulouse, Thierry Curty, Denis Pennel
more...
La Cantine Toulouse's curator insight, July 21, 10:29 AM

Voici un autre point de vue venant mettre à mal les vertus du présentiel. #Commissionteletravail

Thierry Curty's curator insight, July 22, 12:10 AM

Encore un problème de législation...comment voulez-vous respecter des horaires, des pauses obligatoires, calculer des avantages en nature, dans des conditions de travail aussi idylliques?  

Rescooped by Myriam Lafaille from Sélections de Rondement Carré sur la créativité, l'innovation, l'accompagnement du projet et du changement
Scoop.it!

Focus : fablab, living lab, tiers lieu, espace de coworking… : l’hégémonie des lieux créatifs

Focus : fablab, living lab, tiers lieu, espace de coworking… : l’hégémonie des lieux créatifs | Motivés ! | Scoop.it

Via Karine SACEPE, Annie Longeot
more...
Sylvain Loubradou's curator insight, June 6, 1:35 AM

Le nouveau Cafe Lab de Barcelone, géré par Cécilia Tham, est totalement aligné avec les tendances énoncées. Bel exemple de travail collaboratif en toute détente : pendant que je bois mon café, mes pièces 3D s'impriment ;-)

Rescooped by Myriam Lafaille from Économie de proximité
Scoop.it!

Les français deviennent actionnaires de leurs commerces préférés

Les français deviennent actionnaires de leurs commerces préférés | Motivés ! | Scoop.it

De nombreuses plateformes de crowdfunding dédiées aux initiatives locales proposent aux investisseurs d'investir dans le commerce de proximité 


Via Franck Dupessey Pro
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Des idées qui changent l'entreprise de l'intérieur - Les Échos

Des idées qui changent l'entreprise de l'intérieur - Les Échos | Motivés ! | Scoop.it
Des idées qui changent l'entreprise de l'intérieur Les Échos En témoignent le trompettiste Miles Davis ou le guitariste Jimi Hendrix qui suscitent des pensées aux milliards de formes et couleurs capables de matérialiser en nous la perception du...
more...
No comment yet.
Rescooped by Myriam Lafaille from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

Orange lance son Mooc « social »

Orange lance son Mooc « social » | Motivés ! | Scoop.it

Orange ouvre son premier Mooc d’entreprise baptisé « Le digital, vivons-le ensemble ». A destination du grand public et des salariés du groupe de télécommunications, ce cours collaboratif en ligne permet d’explorer et de tester les innovations digitales. Directeur du programme Open Social Learning d’Orange, Thierry Curiale nous explique les intérêts de ce mode pédagogique et ses vertus pour la marque employeur.


Via Brigitte Roujol, Christine Marsan, JP Fourcade
more...
Brigitte Roujol's curator insight, May 15, 7:52 AM

Un Mooc d'entreprise à la fois externe et interne : une bonne façon de développer une culture d'innovation

Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Les 5 piliers managériaux des entreprises qui réussissent dans le ... - L'Usine Digitale

Les 5 piliers managériaux des entreprises qui réussissent dans le ... - L'Usine Digitale | Motivés ! | Scoop.it
L'Usine Digitale
Les 5 piliers managériaux des entreprises qui réussissent dans le ...
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

#Management: Quand les grands comptes s'imprègnent des méthodes de travail des startups - Maddyness

#Management: Quand les grands comptes s'imprègnent des méthodes de travail des startups - Maddyness | Motivés ! | Scoop.it
Wisembly, a eu le privilège d'avoir en stage Georges Edouard Dias, ex-Chief digital chez l'Oréal.
more...
No comment yet.
Rescooped by Myriam Lafaille from Gouvernance in Asso 1901, 1905 et 1908 : quid du management et du leadership
Scoop.it!

L´entreprise de demain : un lieu qui crée du lien

L´entreprise de demain : un lieu qui crée du lien | Motivés ! | Scoop.it
L'entreprise: lieu/lien social? Les managers de demain seront aptes à  recréer du lien pour un nouvel art du vivre ensemble et synchroniser des intentions.

Via Nathalie Olivier, Loïc CARO
more...
Nathalie Olivier's curator insight, May 10, 3:10 AM

Le manager de l'avenir sera collaboratif ou ne sera pas !

Stéphane RENAUD's curator insight, July 1, 6:30 AM

Management collaboratif, management participatif, entreprise libérée, Holacratie, Job crafting ...
Le problème  c'est que :
1) les managers ont la trouille à l'idée de lâcher le pouvoir sans le contrôle

2) ils ne savent pas comment commencer à créer les conditions de la confiance et de la coopération.

Réponse : trouver un projet pilote et  commencer par un PAT-miroir pour co-apprendre la collaboration, le reste suivra inévitablement

Rescooped by Myriam Lafaille from Sélections de Rondement Carré sur la créativité, l'innovation, l'accompagnement du projet et du changement
Scoop.it!

Le manager empêché de... bien faire son travail - HBR

Le manager empêché de... bien faire son travail - HBR | Motivés ! | Scoop.it
Quand un rédacteur en chef d’une revue professionnelle découvre des pages supplémentaires appelées « informations commerciales » sans qu’il en …

Via Annie Longeot
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Dans vingt ans, les machines pourront effectuer la moitié de nos métiers - Les Échos

Dans vingt ans, les machines pourront effectuer la moitié de nos métiers - Les Échos | Motivés ! | Scoop.it
Les Échos Dans vingt ans, les machines pourront effectuer la moitié de nos métiers Les Échos Les métiers qui nécessitent la manipulation d'objets ou de corps, tels que les chirurgiens, maquilleurs, ou encore pompiers, auraient ainsi peu de chances...
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Innover socialement pour continuer à exister - UP Magazine

Innover socialement pour continuer à exister  - UP Magazine | Motivés ! | Scoop.it
Alors que la concurrence internationale s’accroît chaque jour davantage et que les consommateurs se lassent de plus en plus rapidement des produits, la nécessité d’innover pour les entreprises est connue de tous. Cependa
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Influencia - Etudes - De l'importance du physique dans un monde digital

Influencia - Etudes - De l'importance du physique dans un monde digital | Motivés ! | Scoop.it
Parce que le consommateur est humain, la relation client ne peut et ne doit pas être que virtuelle. Face à la tentation du tout numérique, la marque doit faire écho au besoin de tangible et au retour vers plus de proximité concrète.
Myriam Lafaille's insight:

"...le temps passé avec de vraies personnes..."

more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Influencia - Tendances - Travail : Les relations professionnelles sont-elles en train d'évoluer ?

Influencia - Tendances - Travail : Les relations professionnelles sont-elles en train d'évoluer ? | Motivés ! | Scoop.it
La franche camaraderie laisserait la place à une sincère amitié sur son lieu de travail. Un facteur essentiel dans le bien-être du quotidien et engendré par les natifs du numérique. L'étude Relationships @Work publiée par LinkedIN explique ce changement " made in USA " mais déjà bien présent en France malgré le peu de recul sur le sujet...
more...
No comment yet.
Rescooped by Myriam Lafaille from #Innovation #Design #Créativité #Management... et autres sources inépuisables d'étonnement
Scoop.it!

Bird Office, l’AirBnB des salles de réunion

Bird Office, l’AirBnB des salles de réunion | Motivés ! | Scoop.it

L’incubateur 50 Partners et Marc Simoncini misent sur Bird Office, un site de réservation de salles de réunion à l’heure ou à la journée.

 

Cinq mois après son lancement, Bird Office vient de recevoir un beau cadeau. 100.000 euros de la part de 50 Partners, l’incubateur qui le soutient, et Jaïna Capital, le fond de Marc Simoncini. Une somme immédiatement disponible pour la start-up car attribuée sous forme de bons de souscription d’actions (BSA). Lesquels BSA seront convertis en prise de participation au moment de la levée de fond, prévue fin 2014. « Cette formule de financement évite de rentrer trop tôt dans une logique de valorisation toujours très délicate pour une start-up tout juste créée », estime Arnaud Katz, cofondateur de cette plateforme de réservation d’espaces professionnels à l’heure ou à la journée.


En savoir plus sur http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/idees-de-business/bird-office-l-airbnb-des-salles-de-reunion-64323.php?xtor=EPR-21-[entrepreneurs]-20140606-[s=542199_n=10_c=_]-1330562[_SDV]@1&71DrvGVpP7jSvqDQ.99


Via A. HUGON, Edouard Siekierski
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Les valeurs féminines dominent en marketing - LesAffaires.com

Les valeurs féminines dominent en marketing - LesAffaires.com | Motivés ! | Scoop.it
LesAffaires.com Les valeurs féminines dominent en marketing LesAffaires.com Des valeurs comme la transparence, l'empathie, l'entraide ou l'expression de soi représentent un code moral qui doit être compris par les entreprises qui désirent performer...
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

6 emplois dont vous n'avez jamais entendu parler

6 emplois dont vous n'avez jamais entendu parler | Motivés ! | Scoop.it
il existe un nombre incalculable d’emplois potentiels, que ce soit en technologie de pointe ou au contraire si anciens qu’ils ont fini par être oubliés.
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Re-penser, co-créer ou la fin du management standardisé - Les Échos

Re-penser, co-créer ou la fin du management standardisé
Les Échos
Il consacre des termes jadis apanage des utopistes : désir, émotion, empathie, intelligence relationnelle, sens et bien-être au travail, solidarité ou bienveillance.
more...
No comment yet.
Rescooped by Myriam Lafaille from The New Reality of Work
Scoop.it!

Is A Perfect Storm Fueling the Free Agent Nation?

Is A Perfect Storm Fueling the Free Agent Nation? | Motivés ! | Scoop.it

Screw your cubicle farm!” The free agent nation is here.

 

In 2001, Dan Pink published a bestselling and forward-thinking business book titled Free Agent Nation: The Future of Working for Yourself. By all current reports, that future has arrived.

 

If the millennial generation will become predominantly free agents, how will this impact recruiting and HR over the next decade?

 

“Contingent labor is king," writes Russ Banham in the May issue of HR Today Magazine. "According to a 2014 study by workforce solutions research and advisory firm Ardent Partners, which states that the contingent workforce will grow almost 30 precent in the next three years.” In the same publication, Nathan Gibson, vice president of managed services at Randstad Sourceright warns, “With the increasing population of highly skilled self-employed workers, it is critical that organizations embrace the free agent movement and be prepared to meet the unique engagement needs and legal requirement to capitalize on this unique talent pool.”

 

 According to Zaino, there are currently “17.7 million independent workers, with 24 million forecasted by 2018.”

After his presentation, I contacted Gene and recorded an interview for TotalPicture Radio, (you’ll find it in the Big Picture Channel). There are a few facts and statistics from the podcast I want to share with you.

I assumed that many of the “17.7 current independent workers” would be baby boomers, laid-off from high-paying jobs over the last six years, and unable to find comparable employment. Not true… According to Zaino, “80% of the people that considered themselves independent contractors, independent workers, did it because they chose to; only 20% did it because they were forced to.” And they’re not all baby boomers. “Today about 20% of the 17.7 million are millennials, but we believe that number is going to grow dramatically over the next five years.”

 

Now, to the “perfect storm” in the headline. Zaino believes there are four factors creating the perfect storm. First, “(We) believe that by 2020, at least one out of every two private sector workers will either be an independent contractor or have worked as an independent contractor at some point in their career.” Think about that!

 


Via Denis Pennel
more...
No comment yet.
Rescooped by Myriam Lafaille from La nouvelle réalité du travail
Scoop.it!

Re-formater l’entreprise pour un monde devenu plus complexe

Re-formater l’entreprise pour un monde devenu plus complexe | Motivés ! | Scoop.it

On attend aujourd’hui des collaborateurs qu’ils acquièrent plus de compétences digitales, sans que les dirigeants en aient pourtant une vision claire. Pour rester dans la course, il est urgent  d’adopter au  travail les nouvelles pratiques émergentes (Mobile, Social, Collaboratif…), mais dans les entreprises, on consacre encore  peu de temps et de réflexion à leur intégration. Et pourtant, les modèles de gestion du personnel et de partage du savoir sont en général  loin d’être optimisés.

Aujourd’hui, les “travailleurs intellectuels”  ont besoin d’être connectés à d’autres pour co-résoudre les problèmes, mais ce n’est généralement pas dans l’entreprise  qu’ils trouvent  les meilleurs outils. Par exemple,  les « fils » de conversations des medias sociaux ont permis l’adoption massive  de nouvelles pratiques  d’apprentissage et de collaboration . Cette manière de partager le  « savoir tacite » est devenue un composant essentiel de l’économie de la connaissance. Mais, dans bien des cas, les outils nécessaires ne sont pas disponibles, ou bien ce partage de savoir est paralysé par des règles internes, surtout si des travailleurs contractuels ou des prestataires extérieurs sont impliqués. L’entreprise moderne  est ici son propre ennemi.

 

A l’ère de la multi-connexion,  on ne peut plus dissocier le travail et l’apprentissage permanent. Les « talents » ne peuvent se contenter de directives, ils ont besoin d’un support continu, en temps réel, collaboratif, et toujours en évolution. Cela devrait être au cœur du modèle de gestion, mais c’est rarement le cas.

 


Via Aurélia-Claire Jaeger, M-Christine Lanne, Corinne Chauffrut Werner , Zones Mutantes, Denis Pennel
more...
Florence @ddline2020 's curator insight, May 25, 1:16 AM

Les maîtres mots pour faire simple :

-savoir,

-confiance,

-crédibilité, 

-résultats

Corinne Chauffrut Werner 's curator insight, May 26, 1:03 AM

 

Je partage ce point de vue, créer de la valeur partagée, manager par la preuve, être sincère et authentique pour développer la confiance, partager ses connaissances et ses découvertes et inciter les autres à le faire, j'ajouterai donner envie et entrainer, le cercle vertueux !

Starter + Réunion's curator insight, May 29, 11:20 PM

Simplifier ce qui est complexe ! Re-formater l'entreprise?

Rescooped by Myriam Lafaille from La nouvelle réalité du travail
Scoop.it!

Mon bureau est nomade

Mon bureau est nomade | Motivés ! | Scoop.it

Quitter le bureau plus tôt pour passer un moment en famille, puis se reconnecter le soir, ouvrir son ordinateur dans le train, traiter un dossier depuis un café disposant du wifi… Indéniablement, de nouvelles habitudes de travail apparaissent chez les salariés du secteur financier. En cause bien sûr, le développement des technologies, le « Byod », bring your own device, soit l’utilisation des outils personnels – le smartphone notamment – dans le cadre professionnel, qui s’accompagne à présent de la tendance « Atawad », any time, any where, any device, qui consiste à pouvoir se connecter n’importe quand, partout et avec tout type d’appareil. Ces évolutions poussent les employeurs à réfléchir à l’équipement en technologies mobiles de leurs collaborateurs. « Sur ce sujet, les entreprises de la finance se situent au milieu du gué, observe Jean-Philippe Poisson, associé chez Elia Consulting, qui a mené une étude en avril sur « les salariés de la banque-assurance face à la digitalisation ». « L’enquête montre que 46 % des sondés sont équipés par leur entreprise d’un ordinateur portable, et 26 % d’un smartphone, mais les populations commerciales et relations clients sont globalement moins équipées alors qu’elles pourraient en tirer un bénéfice direct. Il y a un véritable enjeu de performance. »

 

Les plus nomades utilisent à plein toutes les technologies actuelles. Laurent Valenti, 34 ans, manager marketing stratégique santé, prévoyance et dommage chez Swiss Life, voyage en TGV trois fois par semaine entre Roubaix, où sont localisés son équipe et son poste, et le siège de l’entreprise à Levallois-Perret. « Sur une heure et dix minutes de trajet, j’arrive à travailler pleinement cinquante minutes », se réjouit-il. Il utilise son ordinateur portable de 12 pouces et demi et son Blackberry, qui lui sert aussi de modem pour se connecter de façon sécurisée au réseau de Swiss Life. « Ces outils me permettent de gagner du temps et de vivre plus sereinement mon travail. Je ne suis pas gêné par le fait d’être itinérant, je peux répondre rapidement aux sollicitations, poursuit-il. Je suis manager d’un département stratégique, avec un poste partagé à parts égales entre Paris et la province et je ne pourrais pas être aussi productif sans ces équipements. »


Via Denis Pennel
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Capital Humain par MPM

Capital Humain par MPM | Motivés ! | Scoop.it
Capital Humain par management postmoderne MPM: DRH de demain, quelle sera votre part de marché sur le segment des talents?
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

Motivation et bien-être des salariés : principal défi pour 38% des DRH français

Motivation et bien-être des salariés : principal défi pour 38% des DRH français | Motivés ! | Scoop.it
Découvrez nos communiqués de presse (Les défis des DRH français en 2014 - une enquête de Robert Half http://t.co/LuIgnBsZDi)
more...
No comment yet.
Rescooped by Myriam Lafaille from La nouvelle réalité du travail
Scoop.it!

L'intrapreneuriat : entre mode organisationnelle et crise de l'entreprise

L'intrapreneuriat : entre mode organisationnelle et crise de l'entreprise | Motivés ! | Scoop.it
L'intrapreneuriat s'est beaucoup développé depuis les années 90. Ce développement révèle une soif d'entreprendre inassouvie et l'incapacité persistante de la grande entreprise à susciter et faire prospérer l'innovation en son sein. Il préfigure des évolutions fondamentales du salariat, la crise du modèle fordiste de la grande entreprise intégrée, la nécessaire réinvention de la GRH et du management.

Via Denis Pennel
more...
No comment yet.
Scooped by Myriam Lafaille
Scoop.it!

« Pas de bien-être sans bien-faire » - Le Monde

« Pas de bien-être sans bien-faire » - Le Monde | Motivés ! | Scoop.it
Le Monde
« Pas de bien-être sans bien-faire »
Le Monde
Le « client roi » est vite l'esclave d'une innovation fascinante.
Myriam Lafaille's insight:

l'accès à l'article n'est pas libre toutefois le titre à lui seul nous fait réfléchir... Et le début n'est pas mal du tout, à nous d'écrire la suite !

more...
No comment yet.