MOOC tout au long...
Follow
404 views | +0 today
Scooped by Anne-Vicky Carlier
onto MOOC tout au long de la vie...
Scoop.it!

Blogo Numericus -- Comment veilles-tu ?

Blogo Numericus -- Comment veilles-tu ? | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

La masse d’information que nous devons traiter chaque jour est toujours plus importante. Face au risque d’infobésité, nous sommes tous contraints de mettre en place des stratégies de traitement de l’information au moyen d’outils plus ou moins perfectionnés. La définition de telles stratégies repose sur la définition d’un équilibre entre deux principes opposés mais non contradictoires :

la recherche de sources d’informations toujours plus nombreuses et diversifiées, afin de ne pas manquer les innovations qui apparaissent constamment dans la plupart des champs d’activité (la société de l’information est une société de l’innovation)

le filtrage toujours plus sévère de l’information collectée pour ne pas perdre de temps à devoir traiter de l’information non pertinente ou redondante.

La littérature sur le sujet est assez souvent décevante parce qu’elle s’intéresse ou bien aux outils, ou bien aux principes généraux. Il est en revanche bien difficile de trouver des conseils pratiques pour mettre en œuvre une stratégie de veille mobilisant les outils évoqués et respectant les principes généraux faisant l’objet de recommandations. La raison en est évidente : il revient à chacun de définir sa stratégie en fonction de ses objectifs particuliers. Définir une stratégie de veille efficace relève de la mécanique de précision et demande une bonne connaissance, non seulement des outils à disposition et du domaine sur lequel on travaille, mais aussi de ses propres habitudes intellectuelles, ce qui est le plus difficile.

Rien n’empêche cependant d’échanger sur nos pratiques de veille, sur nos stratégies concrètes, c’est à dire pas seulement quels outils nous utilisons, mais comment nous les utilisons. Et pour échanger, pourquoi ne pas développer une chaîne de blogs permettant de comparer les pratiques de chacun ? Je commence donc par exposer ma stratégie de veille et je demanderai en fin de billet à 5 blogueurs d’en faire de même. Je ne parlerai pas seulement de ma pratique de veille à l’instant , mais aussi des évolutions dans cette pratique.

Les outils

Car il faut bien commencer par là, malgré tout. Etant assez gadgetophile, je crois bien avoir testé la plupart des outils parus sur le marché au cours des dernières années ; j’ai bien dit testé ; pas utilisé. Pour me tenir au courant, j’utilise en particulier l’excellent Outils Froids qui est une référence en la matière. En gros, pour effectuer une veille à peu près efficace, il faut utiliser trois types d’outils complémentaires : les agrégateurs de flux RSS, les signets et bibliographies partagées, les réseaux sociaux.

Côté agrégateurs

Après avoir expérimenté les logiciels installés en local (RSSowl entre autres, puis le gestionnaire de RSS de Thunderbird), je me suis porté vers Bloglines, sur les conseils de Véronique et Jean-Christophe, que j’ai utilisé pendant des années. J’ai pourtant fini par abandonner cet outil au profit de Google Reader pour une raison simple : la facilité avec laquelle cet outil permet de sélectionner des items (’s’), de les partager avec les autres (Shift+’s’) et de les taguer (’l’+tag) et de partager sa liste d’items tagués avec d’autres. Ces fonctionnalités existent sans doute aujourd’hui dans Bloglines, mais Google Reader a eu un temps d’avance sur son concurrent.

En ce qui concerne les signets partagés, je reste fidèle à Delicious sans trop aller voir ailleurs. Le principal intérêt d’un service de signets partagés ne réside pas dans la sophistication des fonctionnalités qu’il met à disposition je pense, mais dans l’importance de sa base utilisateurs. Delicious donc : c’est rapide, c’est simple, c’est mainstream.

Mon utilisation des réseaux sociaux pour la veille est beaucoup plus récente. Je suis sur Facebook et la plupart de mes "amis" sont des contacts professionnels (mais néanmoins amis sans guillemets pour la plupart). Garder un œil sur les traces de vie qu’ils laissent sur cette plateforme m’est donc utile. Comme ils sont aussi sur d’autres plateformes, j’utilise aussi Friendfeed pour les suivre. J’avoue ne pas y passer des heures. J’ai récupéré le fil RSS de mes ’amis’ Friendfeed dans Google reader qui m’annonce plusieurs centaines de traces produites par jour. Je regarde de temps en temps.

Place à la stratégie maintenant

Je crois assez peu à l’efficacité d’un travail de veille qui ne serait pas du tout lié à une quelconque production. Autrement dit, le travail de traitement d’une masse très importante d’informations doit être orientée par un objectif opérationnel concret ; veiller, ce n’est pas se tenir au courant ; c’est sélectionner, capitaliser, agréger puis synthétiser l’information pour en faire quelque chose. De mon côté, l’output de ma veille, c’est Homo Numericus. Les lecteurs de ce magazine en ligne savent qu’il est de publication irrégulière ; c’est vrai aussi de la veille qui le prépare ; il y a toujours une distance plus ou moins grande entre les objectifs affichés et la réalité...

Pour préparer mes textes dans Homo Numericus, j’applique ce que je considère être une stratégie des tamis successifs :

Premier tamis

Dans Google reader, je parcours très vite ma liste "all items" agrégeant les dernières publication dans les 200 flux et quelques auxquels je suis abonné. J’essaie d’aller très vite. Je suis quand même en mode de visualisation "déployé" et non en mode liste, car les titres seuls ne me permettent pas toujours de juger de l’intérêt d’un article.

Dans ces 200 flux, j’en ai quelques uns qui sont automatiques : des flux issus de recherche de mots clés sur Google news ("informatique, internet", "cyber*", etc), le flux de mes "amis" sur Friendfeed, le flux de mon "network" dans Delicious. A ce niveau mon travail consiste pour l’essentiel à sélectionner, partager et taguer les articles qui me semblent dignes d’attention. C’est un premier tamis ; je suis donc large, en marquant aussi des informations purement factuelles, de détail. Cette simplicité du premier tamis est toute récente. Pendant longtemps, j’ai cherché à classer mes flux : dans des dossiers thématiques d’abord (politique, économie, usages, technos), puis par type de source (presse, blogs, communication institutionnelle), puis les deux. Je me suis rendu compte que ce classement ne me servait à rien. J’ai ensuite créé un niveau de préselection, un dossier "A suivre", avec une trentaine de sources que je considérais comme plus importantes que les autres. Résultat : je ne lisais plus que ces sources. Finalement, j’ai décidé d’abandonner tout principe de classement sur mes sources et de le développer plus finement sur les articles que je sélectionne.

Second tamis

Comme en général, je n’arrive pas à tout parcourir sur autant de sources, je regarde périodiquement et systématiquement un certain nombre de flux particuliers de publications qui sont très proches de mes préoccupations et/ou de très bonne qualité : Internet Actu, La Feuille, bien sûr, OA news, ReadWriteWeb, la rubrique techno du New York Times par exemple. Là, il s’agit de ne rien laisser passer. Depuis peu, je fais de même avec les listes de partage d’un certain nombre de mes contacts dans Google reader. Cette liste est très utile pour moi, et je regrette qu’un plus grand nombre de personnes ne l’utilise pas. Lorsque cela m’intéresse, je sélectionne, partage, tague.

Troisième tamis

Je reprends ma liste d’items sélectionnés. La fonction Trends de Google reader me dit que sur 2700 items parcourus, j’en ai sélectionné une centaine, donc un peu moins de ...heu, je laisse les matheux faire le calcul. Je regarde à tête reposée cette liste d’items sélectionnés, qui est aussi ma liste d’items partagés, et j’essaie de voir si des tendances se dégagent : quel sujet est en train de monter ? de quoi parle-t-on ? qu’est-ce qui fait l’objet de débats intéressants ?

Quatrième tamis

A partir de quelques réponses à ces questions, je décide d’une brève dans Homo Numericus, dans laquelle j’exploite quelques une des références que j’ai pu trouver. Dans la plupart des cas, en cours d’écriture, je fais une boucle de rétroaction : je reviens dans le moteur de recherche du reader et je lance une requête sur le sujet que je suis en train de traiter sur tous les items de mes flux. Cette recherche me permet souvent de dégager une profondeur historique du sujet que je n’ai pas toujours en première approche. Car le moteur retient tout ce qui a été syndiqué et me ressort souvent des articles vieux de plusieurs années. Ainsi, les articles que je n’ai pas eu le temps de lire ne sont pas totalement perdus. Il me servent éventuellement a posteriori pour alimenter un corpus de veille dans lequel je viens puiser régulièrement.

C’est d’ailleurs la force de Google d’offrir la puissance de son moteur de recherche sur des services comme Gmail et Google Reader : il s’agit bien de services de traitement de flux, mais tout l’intérêt consiste à pouvoir stocker aussi le flux et constituer un corpus cherchable, totalement personnalisé et qui grandit avec le temps.

Branchement du percolateur

Dans tous mes textes sur Homo Numericus, j’essaie de rendre plus explicites mes références et mes liens. Pour le faire de manière plus efficace, j’utilise Zotero (où n’entrent donc que les références qui font l’objet d’une citation effective dans mes textes) qui m’aide à gérer et formater des références. Cela m’intéresse de procéder ainsi, parce que je sais que mes brèves dans Homo Numericus me fournissent des matériaux pour l’écriture d’articles plus longs, plus académiques dans lesquels je reprendrai les mêmes références, même s’il s’agit de billets de blogs ou d’articles de journaux. Sans être arrivé à le mettre en pratique réellement jusqu’à présent, j’essaie d’ailleurs de renforcer cet aspect de percolation et de construction progressive de l’information depuis le premier acte de sélection de l’information jusqu’à l’écriture de discours longs et construits pour des publications formelles. Ce n’est pas évident, mais c’est à cela que je travaille, avec l’aide d’Homo Numericus qui devrait constituer une bonne part de la colonne vertébrale du percolateur à idées.

Le percolateur a quelques tuyaux secondaires qui viennent l’alimenter de manière annexe : je suis abonné à quelques listes de diffusion, mais le moins possible. L’envahissement du mail est si important que je préfère ne pas y ajouter en ajoutant dans ma boîte des milliers de messages qui ne me sont pas personnellement destinés. Je suis aussi d’un oeil les Twitt de mes contacts, via un gadget dans mon Gmail. Au passage, inutile de s’abonner au mien, je ne poste rien sur Twitter. Lorsque je repère, par ces moyens des nouvelles intéressantes, je les ajoute manuellement sous forme de note dans Google Reader. Ces notes viennent alors s’ajouter au corpus global et je les sélectionne.

L’art du recyclage

Le secret d’un traitement efficace de l’information, il me semble, c’est de réussir à réutiliser n fois la même information. C’est ce que je m’efforce de faire. On a vu qu’une même information peut être utilisée deux fois, grâce au couple Google Reader-Zotero : à la fois pour l’écriture de brèves dans Homo Numericus, et pour l’écriture de textes plus longs sous forme de références bibliographiques. Ces informations sont utilisées une troisième fois via mon flux Friendfeed que j’ai branché sur mon compte Facebook. Ainsi, toute information partagée dans Google Reader passe dans Friendfeed et atterrit dans mon profil Facebook. Enfin, j’ai mis au point une petite astuce qui me permet d’alimenter automatiquement Homo Numericus en nouvelles syndiquées par ce moyen : lorsque je sélectionne et partage une information dans Google Reader, je la tague. Le premier de mes tags correspond à une des quatre rubriques d’Homo Numericus : politique, économie, usages ou technologies. J’ai partagé le flux RSS de chacun de ces tags et branché ce flux sur chacune des rubriques d’Homo Numericus. Si vous allez sur la page de présentation de ces rubriques, vous verrez ces informations apparaître dans le bloc "Nouvelles syndiquées". Astucieux non ? Plus récemment, j’ai essayé de faire plus subtil en partageant les flux de chacun des tags particuliers par lesquels je décris les informations que je sélectionne : "édition électronique", "copyright", "privacy", etc. Dans Homo Numericus, je tague de la même manière les brèves que j’écris, et j’ai mis en place un système, grâce à Spip, qui établit une correspondance entre les deux. C’est encore incomplet et pas vraiment opérationnel mais ça va venir.

Finalement, un certain nombre d’informations que je relève dans ma veille quotidienne sont très pointus et concernent plus particulièrement le domaine de l’édition électronique scientifique qui est mon coeur d’activité professionnelle. Ces informations sont taguées "pro" et je dirige le flux RSS généré par ce tag sur notre wiki en intranet.

A qui le tour ?

Bon voilà, j’ai fait le tour de ma machine infernale. Peut-être quelques uns d’entre vous auront pu y puiser quelques idées. Je suis preneur de toutes suggestions susceptible de l’améliorer. Si Marin avait écrit ce billet, il nous aurait fait un superbe schéma mettant en évidence tous les tuyaux qui se branchent dans tous les sens. Eh bien justement, c’est à lui en premier que je transmets la question : comment veilles-tu ? Je la pose aussi à d’autres personnes donc j’admire la capacité à dénicher des informations intéressantes : Hubert bien sûr (à moins que ce soit un secret professionnel), André, François, Véronique, Silvère, Jean-Christophe, Gautier, Olivier...comment ? ça ne fait pas 5 ? Je vous l’avais dit, c’est vous les matheux.

P.S. : n’hésitez pas à venir signaler ici en commentaire le billet où vous décrivez votre propre pratique de veille. Et pour ceux qui n’ont pas de blog, vous pouvez évoquer vos pratiques directement en commentaire.

more...
No comment yet.
MOOC tout au long de la vie...
Le cours ITYPA, « Internet, tout y est pour apprendre », est un cours en accès libre et ouvert de 10 semaines. Etait mon premier MOOC, je vais surment en faire d'autre et apprendre tout le long de ma vie.....
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Dies und Das
Scoop.it!

Chess Candidates 2014 - Day 3 - Symphony of Errors

Quick overview of Day 3 Candidate Chess 2014! A symphony of errors leads to a crushing defeat in today's only win. -----------------------------------------...

Via Franz Jittenmeier
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from François MAGNAN Formateur Consultant et Documentaliste
Scoop.it!

Oui, Twitter est un nid à rumeurs et fausses informations, tout comme les autres médias !

Oui, Twitter est un nid à rumeurs et fausses informations, tout comme les autres médias ! | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Twitter a le mérite depuis quelques années de remettre en cause les paradigmes classiques de transmission/réception dinformation entre les médias et le public, et...

Via FrancoisMagnan
more...
FrancoisMagnan's curator insight, October 28, 2013 5:19 AM

Une lecture que l'on peut ompléter par cette ressource (en anglais) destinée aux journalistes qui veulent évaluer l'information venant de Twitter : http://stevebuttry.wordpress.com/2013/01/21/how-to-verify-information-from-tweets-check-it-out/

Scooped by Anne-Vicky Carlier
Scoop.it!

Plus de 100 000 livres en ligne et en accès libre

Le CDDP (Centre départemental de documentation pédagogique) de l'Oise vient de publier un document intitulé "I LOVE LIRE (+ 100 000 livres en ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from François MAGNAN Formateur Consultant et Documentaliste
Scoop.it!

Remplacer Google Reader: Le comparatif des alternatives Feedly, Aol Reader et Digg Reader | Comparatif | Softonic

Remplacer Google Reader: Le comparatif des alternatives Feedly, Aol Reader et Digg Reader | Comparatif | Softonic | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Remplacer Google Reader: Le comparatif des alternatives Feedly, Aol Reader et Digg Reader. La fermeture définitive de Google Reader a marqué le coup d'envoi d'une âpre bataille entre les héritiers spirituels du célèbre lecteur de flux...

Via Freewares&Tutos, FrancoisMagnan
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from François MAGNAN Formateur Consultant et Documentaliste
Scoop.it!

Le blog de Recherche-eveillee.com: Google supprime discrètement les "Pages en langue étrangère traduites"

Le blog de Recherche-eveillee.com: Google supprime discrètement les "Pages en langue étrangère traduites" | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

"..Google prédit la fin de la recherche d'information telle qu'on la connaît et modifie peu à peu son interface et ses fonctionnalités.
Après avoir supprimé l'aperçu des pages, et déplacé la version "Cache" dans un minuscule triangle que peu d'internautes verront, il vient de faire disparaître la fonctionnalité "Pages en langue étrangère traduites", ...Rappelons que lorsque l'on cliquait sur cette option, Google traduisait les termes de la requête dans une ou plusieurs langues.......interrogeait le Web dans ces langues, rapatriait les résultats pertinents et les traduisait automatiquement en français..."


Via FrancoisMagnan
more...
FrancoisMagnan's curator insight, June 10, 2013 4:15 AM

Sous la forme d'annonces officielles ou plus discrètement, Google continue son nettoyage des fonctionnalités qu'il juge peu utilisées ou peu rentables, mais qui avaient leurs adeptes. Il faut en tenir compte avant de choisir un service Google : sera t'il encore fonctionnel dans un an ?

Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Ecrire Web
Scoop.it!

Comment se faire bien référencer en 2013 ? | Ecrire pour le web et s'adapter aux nouveaux usages

Comment se faire bien référencer en 2013 ? | Ecrire pour le web et s'adapter aux nouveaux usages | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Text Link Ads, agence spécialisée dans le référencement naturel, livre ses "best practices" pour être référencé en 2013.

Via Gilles Le Page
more...
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Education et TICE
Scoop.it!

La recherche Google pour les nuls (infographie)

La recherche Google pour les nuls (infographie) | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Google publie simultanément une grande infographie interactive et une vidéo qui expliquent comment fonctionne son moteur de recherche.

Via Laurent Blanquer
more...
No comment yet.
Scooped by Anne-Vicky Carlier
Scoop.it!

Diffuser ses résultats de veille

Diffuser ses résultats de veille | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
La diffusion des résultats d'une veille est, contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, l'un des exercices les plus complexes du processus de veille. Il existe effectivement de nombreuses maniè...
more...
No comment yet.
Scooped by Anne-Vicky Carlier
Scoop.it!

Open Online Courses : Home : Catalogue

Anne-Vicky Carlier's insight:
Introduction to Communication ScienceStarts: Feb 20, 2013

Since antiquity, scholars have appreciated the importance of communication: as social beings, we cannot exist without communication. We need to interact with people around us, to make sense of the world and to position ourselves in a wider social and cultural reality. This course explores some of the basic theories, models and concepts from the fields of mass, interpersonal and intrapersonal communication.

more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from ITyPA première approche
Scoop.it!

Twitter va noter la pertinence de vos tweets

Twitter va noter la pertinence de vos tweets | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Jusqu’à présent sur Twitter, tous les tweets étaient égaux. Que vous soyez un influent avec 15 000 followers ou un « œuf » à peine arrivé sur le réseau, tous vos messages avaient la même visibilité, notamment dans les résultats de recherche.

Via Vincent Datin, Charlotte Bouckaert
more...
Vincent Datin's curator insight, February 18, 2013 8:28 AM

A quand le réseau social qui laissera seul l'humain décider de la valeur du contenu ?

Rescooped by Anne-Vicky Carlier from information analyst
Scoop.it!

2 outils pour vérifier les liens morts de votre site Internet

2 outils pour vérifier les liens morts de votre site Internet | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Software: Vous souhaitez améliorer le contenu de votre site Internet et vous assurer qu'il ne contienne par de liens vers de pages mortes. Voici deux outils simples d'utilisation qui vous

Via Jean-François Tronel, michel verstrepen
more...
Jean-François Tronel's curator insight, January 27, 2013 4:42 AM

1. W3C Link Checker
2. LinkChecker

Zalinka's curator insight, March 12, 2013 7:27 AM

Des outils... très utiles pour gagner du temps

Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Des outils numériques pour tous
Scoop.it!

Diigo, mode d'emploi pour utilisateurs avancés

Diigo, mode d'emploi pour utilisateurs avancés | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

Si votre bibliothèque Diigo comprend plusieurs centaines de signets plus ou moins bien indexés avec des mots-clés que vous définissez selon votre inspiration du moment, il y a fort à parier que vous ne retrouverez jamais les ressources que vous y avez stocké.

 

Les listes et les diaporamas dans Diigo pourront vous aider à présenter des ressources sélectionnées.


Via Thot - Cursus
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Données Ouvertes
Scoop.it!

Qu’est-ce que l’Open Data change aux processus de concertation ? - Fondation Internet Nouvelle Génération

Qu’est-ce que l’Open Data change aux processus de concertation ? - Fondation Internet Nouvelle Génération | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

Après plusieurs mois d’échanges avec l’association Décider ensemble, et faute d’avoir pu identifier en France aujourd’hui des expériences concrètes de concertation faisant recourt à l’Open Data, nous avons choisi d’imaginer comment cela pourrait se passer. Une quinzaine de spécialistes de la concertation publique et de l’Open Data a approfondi pendant une journée trois scénarios fictifs - bien que réalistes - de concertation


Via StéphanieLucien-Brun
more...
luiy's curator insight, March 29, 2013 6:46 AM

De ce travail, il en ressort trois hypothèses principales :

 

1) la nécessité d’étendre la durée de la phase de recueil et de partage d’informations : l’ensemble des contributions doit pouvoir être accueilli sur une plateforme partagée : informations et données publiques d’un côté, informations et données crowdsourcées (fournies par les citoyens) de l’autre. Si cela permet de décloisonner l’information officielle, cela alourdit aussi le processus de traitement de la masse d’informations accumulée : tri, référencement sémantique, stockage, analyse… Des spécialistes du traitement de la donnée et de l’information sont requis.

 

2) le besoin de mettre en place des médiations humaines et outils : pour permettre aux citoyens de manipuler aisément les informations et données présentes sur la plateforme via des outils d’analyses, de comparaison, de datavisualisation, ainsi que de pouvoir avoir recourt à des compétences (de statisticien, développeur, designer) pour construire et proposer leur propre analyse. Il peut également s’agir de s’appuyer sur des structures accompagnatrices pouvant jouer un rôle de garant facilitateur. Ainsi les scénarios étudiés identifient de telles structures : l’Observatoire dans le scénario A, l’Infolab dans le scénario B, l’Infolab ou le Dolab dans le scénario C.

 

3) La nécessité d’ouvrir les processus de concertation jusqu’à la co-décision : il sera sans doute difficile de proposer aux citoyens de participer activement aux phases préalables de diagnostic et d’en rester là. Plus les citoyens seront contributifs et impliqués, plus le niveau d’exigence en matière de décision finale sera élevé.

Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Medical Librarians Of the World (MeLOW)
Scoop.it!

27 Things Your Teacher Librarian Does

27 Things Your Teacher Librarian Does | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
We love Teacher Librarians! This work by Mia MacMeekin is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 3.0 Unported License.

Via Guus van den Brekel
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from -thécaires are not dead
Scoop.it!

BIBLIOTHECAIRES : SE FORMER EN MEDIATION NUMERIQUE

BIBLIOTHECAIRES : SE FORMER EN MEDIATION NUMERIQUE | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

Quelques organismes proposent des formations de médiation numérique en bibliothèque.

L’Enssib présente un stage intitulé « La médiation numérique en bibliothèque publique » s’adressant aux professionnels des bibliothèques, comprenant deux jours de formation en présentiel, une période de formation à distance et une réunion en fin de parcours pour échanges et retours d’expérience, dans l’objectif d’illustrer les enjeux de la médiation documentaire numérique et fournir des outils méthodologiques. La formation englobe aussi des travaux pratiques.

...


Via Véronique D, David Gunn
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from François MAGNAN Formateur Consultant et Documentaliste
Scoop.it!

Modifier un PDF : 3 outils gratuits pour éditer un document

Modifier un PDF : 3 outils gratuits pour éditer un document | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

..Quelques services efficaces et gratuits existent pour modifier un PDF. Nous en avons sélectionné trois qui remplissent leur rôle à merveille.


Via FrancoisMagnan
more...
FrancoisMagnan's curator insight, July 10, 2013 12:55 PM

Open Office en lui ajoutant un complément peut aussi servir à modifier les PDF, voir http://cursus.edu/article/9107/convertir-modifier-document-pdf-grace-open/

Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Educnum
Scoop.it!

L'e-learning est un bon outil s'il fait partie d'une démarche pédagogique réfléchie

L'e-learning est un bon outil s'il fait partie d'une démarche pédagogique réfléchie | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Guillaume Augé : La question suppose que l'on considère l'e-learning comme un outil pédagogique qui se suffit à lui-même. Pire, elle peut sous-entendre que l'e-learnin...

Via Jean-Claude Plourde, Vincent Datin, Michelle Laurissergues
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from François MAGNAN Formateur Consultant et Documentaliste
Scoop.it!

RSS: Feedly met les bouchées doubles pour succéder à Google Reader

RSS: Feedly met les bouchées doubles pour succéder à Google Reader | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

Un mois avant la fermeture de Google Reader, Feedly, l'une des alternatives les plus efficaces, travaille d'arrache-pied pour devenir la référence des lecteurs RSS. See it on Scoop.it, via Freewares


Via Vincent Denoiseux, FrancoisMagnan
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Ecrire Web
Scoop.it!

Les 10 règles d’or de la rédaction Web

Les 10 règles d’or de la rédaction Web | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

Dix règles d’or à suivre pour être un rédacteur web efficace, réaliser ses objectifs de référencement et satisfaire ses client. Voici dix règles d’or que tout web rédacteur devrait suivre.


Via Gilles Le Page
more...
Gilles Le Page's curator insight, April 2, 2013 3:44 PM
Conseils concrets
Agence SEO.fr's curator insight, April 3, 2013 2:20 AM

Dix règles d’or à suivre pour être un rédacteur web efficace, réaliser ses objectifs de référencement et satisfaire ses client. Voici dix règles d’or que tout web rédacteur devrait suivre.

Scooped by Anne-Vicky Carlier
Scoop.it!

10 compétences à maîtriser pour apprendre dans un MOOC - Educavox

10 compétences à maîtriser pour apprendre dans un MOOC - Educavox | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

Apprendre dans un MOOC semble une évidence pour de nombreux observateurs et organisateurs. La question des pré-requis est souvent survolée voire négligée, elle est pourtant déterminante dans la mise en oeuvre d’un dispositif pédagogique en ligne. En fait, avant de se lancer dans un MOOC, il vaut mieux avoir un haut niveau de maîtrise dans ces 10 compétences que j’ai tenter de trier et d’illustrer dans le schéma heuristique ci-dessous. Cette figure est inspirée par de nombreux passages de l’ouvrage de Sandra Enlart et Olivier Charbonnier "Faut-il encore apprendre ?" publié à une époque ou le MOOC était encore au stade embryonnaire dont il faut reconnaître le caractère prophétique. On s’aperçoit finalement que le MOOC interroge sous d’autres formes les questions qui animent déjà de nombreux débats à savoir la place de la motivation, de l’autorégulation et des connaissances, capacités de base qu’il faut maîtriser avant de pouvoir appréhender ce nouvel écosystème d’apprentissage que le numérique rend possible....

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Ecrire Web
Scoop.it!

Rédiger de bons titres pour le référencement

Rédiger de bons titres pour le référencement | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

En matière de référencement naturel, la priorité va au titre, autrement dit à la balise TITLE dans le code de vos pages web. Comment rédiger de bons titres pour optimiser votre référencement naturel? Eclairage et conseils. 


Via Gilles Le Page
more...
Gilles Le Page's comment, February 19, 2013 1:22 PM
Merci à Mounira Hamdi pour cette suggestion :-)
Visual3d's curator insight, February 20, 2013 4:45 AM

Dôtez la balise title de sens ! 

Frédéric Panserrieu's comment, March 1, 2013 2:47 PM
A toutes fins utiles, j'apporte une nuance qui peut s'avérer utile. Quelles qu'en soient les raisons, on peut privilégier un titre éditorial allusif et moins "seo friendly" qu'on compensera par un title volontiers plus explicite. Evidemment, l'un et l'autre doivent participer du même univers sémantique. Mais jouer sur les deux peut s'avérer une bonne option.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from MOOC Francophone
Scoop.it!

L'Université va offrir ses cours au monde entier

L'Université va offrir ses cours au monde entier | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Un cours sur Calvin et la santé seront disponibles gratuitement sur une plate-forme interactive

Via Vincent Datin
more...
Brigitte Friang's comment, February 21, 2013 2:02 PM
Bonsoir Vincent, je ne suis pas assez calée en Anglais malheureusement... Et je suis inscrite à celui de la gestion de projet qui démarre début mars, si je suis retenue!
Vincent Datin's comment, February 21, 2013 2:08 PM
Massive et Open, donc nous sommes tous admissibles ;-)
Gilles Raillard's curator insight, February 27, 2013 4:06 AM

Pour celles et ceux qui s'intéressent à Jean Calvin et au Calvinisme, voir le programme court sur neopodia http://bit.ly/hdyhTr ;

Rescooped by Anne-Vicky Carlier from SUIVI MOOC ITyPA
Scoop.it!

C-MOOC : les compétences clefs

C-MOOC : les compétences clefs | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it

Superbe carte mentale


Via Gilles Le Page, Frédéric DEBAILLEUL, Margot S, ltpjar, Erika Fayard Grelier
Anne-Vicky Carlier's insight:

Cette carte a été réalisée par Brigitte Friang, Catherine Macquart-Martin et Jacques Dubois, participant au 1er MOOC francophone #ItyPA 

more...
Claire Jovanovic's curator insight, November 19, 2013 5:04 PM

Ecosystème des compétences pour suivre un MOOC

Boris Lecathelinais's curator insight, December 5, 2013 6:55 AM

Un shéma clair et complet qui montre les compétences requises, apprises et développés avec les MOOC. 

Nathalie Novo-Perez Porte's curator insight, February 20, 7:12 AM

Le plan du Métro MOOC !

Scooped by Anne-Vicky Carlier
Scoop.it!

J'aime bien cette infographie trouvée par Jérome Deiss sur le site de trendmicro. "

J'aime bien cette infographie trouvée par Jérome Deiss sur le site de trendmicro. " | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Anne-Vicky Carlier from Outils en ligne pour bibliothécaires
Scoop.it!

Réseaux sociaux : pourquoi les internautes partageront vos contenus (ou pas)

Réseaux sociaux : pourquoi les internautes partageront vos contenus (ou pas) | MOOC tout au long de la vie... | Scoop.it
Qu'est-ce qui donne envie aux internautes de partager vos contenus ?

Via BDP de l'Essonne
more...
No comment yet.