Mon Parti Radical
4.9K views | +0 today
Follow
Mon Parti Radical
Ma Revue de Presse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

A Nancy, le plan d’économies choc du maire Laurent Hénart | Contribuables Associés

A Nancy, le plan d’économies choc du maire Laurent Hénart | Contribuables Associés | Mon Parti Radical | Scoop.it
Le maire de Nancy (UDI) va déployer un plan d’économies choc de 10 millions d’euros d’ici la fin du mandat. La mesure la plus emblématique sera la fermeture de
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

François Hollande s'invite au lancement de la fondation de Jean-Louis Borloo

François Hollande s'invite au lancement de la fondation de Jean-Louis Borloo | Mon Parti Radical | Scoop.it
LE SCAN POLITIQUE - L'ancien patron de l'UDI donnait ce mardi une conférence de presse pour le lancement de sa fondation visant à développer le réseau électrique en Afrique.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Jean-Louis Borloo présente un plan de 200 milli...

Jean-Louis Borloo présente un plan de 200 milli... | Mon Parti Radical | Scoop.it
L'ancien ministre français Jean-Louis Borloo a présenté ce mardi en présence du président François Hollande son plan pour l'électrification de l'Afrique, qui nécessitera au total 200 milliards d'euros de financements sur une dizaine d'années.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Laurent Hénart, président du Parti radical : « Je suis favorable au ... - Actualité Juive

Laurent Hénart, président du Parti radical : « Je suis favorable au ... - Actualité Juive | Mon Parti Radical | Scoop.it
Laurent Hénart, 46 ans, est depuis quelques mois maire de Nancy et président du Parti radical. Il évoque son amitié pour Israël, le jumelage avec Kiryat Shmona et des projets en cours dans sa ville.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

IVG: Jean-Christophe Fromantin peut-il rester à l'UDI? - L'Express

IVG: Jean-Christophe Fromantin peut-il rester à l'UDI? - L'Express | Mon Parti Radical | Scoop.it
Le député-maire de Neuilly fait partie des sept parlementaires qui ont voté mercredi contre la résolution réaffirmant le droit des femmes à l'IVG. Les appels à ce qu'il quitte le parti de Simone Veil se multiplient.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Yves Jégo : « On peut apposer le drapeau français sur n’importe quel produit. »

Yves Jégo : « On peut apposer le drapeau français sur n’importe quel produit. » | Mon Parti Radical | Scoop.it
Selon Y.Jego, "on peut apposer le drapeau français sur n'importe quel produit français" vrai ou faux ?http://t.co/qUT5aGoGN3
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Election du Président de l'UDI, Laurent Lafon se réjouit du résultat !

Election du Président de l'UDI, Laurent Lafon se réjouit du résultat ! | Mon Parti Radical | Scoop.it
Ce jeudi soir la commission nationale d’arbitrage et de transparence de l’UDI, le CNAT, a dévoilé le nom du nouveau président du parti centriste : Jean-Christophe Lagarde obtient près de 56% des voix (chiffres donnés à 20h15).
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Arlette Fructus dénonce la logique "arithmétique" de la politique de la ville

Arlette Fructus dénonce la logique "arithmétique" de la politique de la ville | Mon Parti Radical | Scoop.it
Lundi 10 octobre, au conseil municipal de Marseille. La maire des 11e et 12e arrondissements de Marseille, Valérie Boyer (UMP), se lance ...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

31.10.2014 - Lettre d'Hervé Morin adressée à Laurent Hénart - Hervé Morin UDI 2014

31.10.2014 - Lettre d'Hervé Morin adressée à Laurent Hénart - Hervé Morin UDI 2014 | Mon Parti Radical | Scoop.it
Ce vendredi 31 octobre, Hervé Morin a adressé une lettre à Laurent Hénart, président du Parti Radical, en réponse à son mail envoyé à l'ensemble de ses (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Lagarde, déjà désigné successeur de Borloo? - leJDD.fr

Lagarde, déjà désigné successeur de Borloo? - leJDD.fr | Mon Parti Radical | Scoop.it
En trois jours, Jean-Christophe Lagarde, arrivé en tête du premier tour du scrutin interne pour la présidence de l'UDI, a engrangé de nombreux soutiens, jusqu'à celui d'Yves Jégo dimanche soir. En...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

L'affrontement judiciaire entre Rama Yade et Laurent Hénart se poursuit

L'affrontement judiciaire entre Rama Yade et Laurent Hénart se poursuit | Mon Parti Radical | Scoop.it
LE SCAN POLITIQUE - Au Parti radical, le duel entre les deux anciens candidats à la présidence continuera devant la justice le 28 octobre prochain.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Le centre se resserre autour d'Yves Jégo - Libération

Le centre se resserre autour d'Yves Jégo - Libération | Mon Parti Radical | Scoop.it
Le député soupçonné «d’enrichissement inexpliqué» a reçu le soutien de ses concurrents à la tête du parti, en plein vote des militants.
more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Michel Grellet from Actualité de la fonction publique
Scoop.it!

Apprentissage dans le service public : pourquoi ça coince

Apprentissage dans le service public : pourquoi ça coince | Mon Parti Radical | Scoop.it
“Un objectif : atteindre en cinq ans 100 000 jeunes formés en alternance dans le secteur public, soit 2 % de l’effectif total.” Cette ambition affichée dans le rapport du député Laurent Hénart, rédigé en 2009 à la demande du Premier ministre de l’époque, François Fillon, est malheureusement restée lettre morte.

Les derniers chiffres publiés par la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), le service statistique du ministère du Travail, montrent qu’en 2011, pour près de 300 000 contrats d’apprentissage signés dans le secteur privé, on en dénombre seulement 9 200 dans la fonction publique, alors même qu’elle représente 20 % de l’emploi en France. En raison de son grand nombre de fonctionnaires de catégorie C, la fonction publique territoriale est la première concernée et regroupe près de 80 % des apprentis du secteur public.

“L’apprentissage est un outil de gestion des ressources humaines très fort pour les collectivités, mais le système tel qu’il existe aujourd’hui ne permet pas son développement”, regrette François Deluga,président du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT). Analyse des cinq principaux obstacles au recours à l’apprentissage dans le secteur public.


Un coût prohibitif


Là où le secteur marchand bénéficie d’argent des régions, à travers leurs cotisations à la taxe d’apprentissage, et d’une exonération fiscale sous forme de crédit d’impôt, les collectivités doivent prendre en charge elles-mêmes le coût de la formation. “Un apprenti coûte à une entreprise privée entre 2 et 4 euros de l’heure, contre 11 à 12 euros pour une collectivité, c’est-à-dire l’équivalent d’un temps plein. On peut comprendre qu’avec les contraintes budgétaires actuelles, la formule ne marche par beaucoup”, plaide le président du CNFPT, François Deluga, qui estime qu’une diminution du coût de moitié devrait permettre de doubler facilement les effectifs d’apprentis.

Pour ce faire, plusieurs pistes sont évoquées. Le CNFPT propose par exemple de transférer la prise en charge de la formation aux régions, notamment par le biais de la loi de décentralisation. “Le coût de 20 000 apprentis dans la fonction publique est de 75 millions d’euros. Un surcoût marginal dans la contribution des régions fixée à 2 milliards”, compare-t-il. Dans l’entourage de la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, on reconnaît qu’une “clarification sur le financement de l’apprentissage” s’impose et qu’elle pourrait aussi passer par une diminution de la contribution au CNFPT des collectivités qui embauchent des apprentis.


La concurrence des emplois aidés


Du fait de ce coût prohibitif, il est plus avantageux pour une collectivité d’avoir recours à d’autres types de contrats pour embaucher des jeunes, notamment les emplois d’avenir. François Deluga prend ici l’exemple du Teich, commune de Gironde dont il est maire : “J’ai embauché 7 emplois d’avenir cette année. C’est un coût qui représente un équivalent 75 % temps plein. À ce prix-là, je n’aurais pu prendre que deux apprentis, qui en plus auraient travaillé à mi-temps.” La logique est implacable, même si l’on peut arguer que les deux contrats ne s’adressent pas au même public. D’un côté, des jeunes en situation d’échec ou de décrochage, de l’autre, des apprentis qui ont choisi leur métier et souhaitent l’apprendre sur le terrain.


Le passage obligé du concours


En sortant du centre de formation, l’apprenti est sanctionné d’un diplôme d’État. Problème : il ne peut pas directement être employé comme titulaire et doit d’abord passer les concours de la fonction publique s’il veut être rémunéré à hauteur de ses qualifications. Une nouvelle étape à franchir qui peut en freiner certains. Sur ce sujet, s’il n’est pas question de supprimer le sacro-saint concours, “les organisations syndicales sont assez réceptives pour le modifier en un simple entretien, comme ce qui se fait déjà pour les infirmières par exemple”, affirme-t-on au ministère de la Fonction publique. “Il suffirait de dire que le CAP obtenu puisse valoir premier groupe d’épreuves, c’est-à-dire les écrits”, plaide le CNFPT.


Une méconnaissance du dispositif


“Il manque une information globale et détaillée sur les fonctions publiques auxquelles on peut accéder par l’apprentissage”, regrette-t-on au ministère de Marylise Lebranchu. Les collectivités ne semblent pas suffisamment informées du dispositif et paraissent même réticentes à s’engager sur un terrain habituellement associé au secteur privé. Il faut dire que l’ouverture de l’apprentissage au service public ne date que de 1992 et que l’idée a encore du mal à passer dans les administrations.

Un point de vue que ne partage pas la présidence du CNFPT : “Nous avons publié un guide pratique de l’apprentissage pour aider les services de ressources humaines des collectivités. Mais tant qu’on ne touchera pas à la question du coût, rien ne bougera. Il nous manque les arguments pour convaincre.”


Un vide juridique


Dernier hic : un vide juridique portant sur l’inspection du travail. Le code du travail indique que les apprentis ne peuvent pas utiliser des machines dangereuses qui n’ont pas été contrôlées par l’inspection. Or cette dernière n’est pas habilitée à faire ces contrôles dans le service public. “Cela veut dire qu’aujourd’hui, un apprenti aux espaces verts d’une commune ne peut pas utiliser la tondeuse, traduit François Deluga. Il suffirait pourtant de donner cette compétence à l’inspection, ou de permettre à l’autorité (le maire, le président de région…) d’autoriser cet usage à partir du moment où l’engin a été vérifié par une société de contrôle.”

Si les obstacles paraissent donc nombreux, ils pourraient être levés assez rapidement. Deux véhicules législatifs permettront de s’attaquer au problème dans les mois qui viennent : la loi de décentralisation et celle sur la formation professionnelle, qui doit être proposée en fin d’année. Au gouvernement, on indique que les discussions sont d’ores et déjà en cours entre le ministère du Travail et celui de la Fonction publique.

Face à l’importance de la responsabilité de la fonction publique territoriale, le CNFPT participera également aux concertations. “Nos propositions devraient permettre de passer de 7 000 à 15 000 apprentis avec un décollage attendu en septembre 2014 ou 2015, selon la date du vote de la loi”, estime son président. Une dynamique qui doit bénéficier à l’objectif fixé par l’État d’atteindre 500 000 apprentis, tous secteurs confondus, en 2017.

Lire aussi :
- Front commun sur les salaires des fonctionnaires
- Les agents de la fonction publique d’État sont moins nombreux
- Une collectivité sur cinq prévoit d’augmenter ses effectifs
- Michel Sapin : “La politique de l'emploi reste de la responsabilité de l'État”

Via Documentation CDG 31
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Jean-Louis Borloo : éclairer l’Afrique, « C’est aussi faire de la politique »

Jean-Louis Borloo : éclairer l’Afrique, « C’est aussi faire de la politique » | Mon Parti Radical | Scoop.it
Dans sa nouvelle vie, éloignée de la politique française, l’ancien maire de Valenciennes et ministre veut appliquer sa méthode à un autre [...] - France-Monde - La Voix du Nord
Jean-Michel Grellet's insight:

Une autre version du Sentier Lumineux

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Le grand retour de Jean-Louis Borloo

Le grand retour de Jean-Louis Borloo | Mon Parti Radical | Scoop.it
Comment l'ancien ministre a organisé son grand retour, moins d’un an après son retrait de la vie politique, suite à de sérieux problèmes de santé.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Discours de Laurent Hénart Diner de la République 09 12 2014

Regarder la vidéo «Discours de Laurent Hénart Diner de la République 09 12 2014» envoyée par Parti Radical sur Dailymotion.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Yves Jégo : « Ne pas toucher à la loi Taubira »

Yves Jégo, député UDI de Seine-et-Marne, est l’invité politique de la semaine dans Face aux chrétiens.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Franck Reynier n°2 de l'UDI ? - Le Dauphiné Libéré

Franck Reynier n°2 de l'UDI ? - Le Dauphiné Libéré | Mon Parti Radical | Scoop.it
Franck Reynier pourrait prendre du galon au sein de l’UDI cette semaine. C’est ce qui se murmure depuis l’élection de Jean-Christophe Lagarde à la ...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Les orphelins amers de Borloo : un seul être vous manque et le ... - Atlantico.fr

Les orphelins amers de Borloo : un seul être vous manque et le ... - Atlantico.fr | Mon Parti Radical | Scoop.it
Depuis Valéry Giscard d'Estaing, les formations politiques du centre ont toujours été tiraillées entre le rejet d'une culture bonapartiste...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Jégo pour une UDI autonome

CENTRE - Éliminé au premier tour de l'élection à la présidence de l'UDI, Yves Jégo n'en peut plus des
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Jean-Louis Borloo, le politique qui a mis l'écologie au centre

Jean-Louis Borloo, le politique qui a mis l'écologie au centre | Mon Parti Radical | Scoop.it
Avant de relancer le centre-droit avec l'UDI, Jean-Louis Borloo a été un grand maire pour Valenciennes et a fondé Génération Ecologie. Quelques étapes dans la carrière politique d'un centriste inclassable.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

A l'UDI, le match Lagarde contre Morin pour le 2e tour commence - Le Point

A l'UDI, le match Lagarde contre Morin pour le 2e tour commence - Le Point | Mon Parti Radical | Scoop.it
Hervé Morin et Jean-Christophe Lagarde entament la bataille finale et engrangent les soutiens en vue du second tour de l'élection à la présidence...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Laurent Hénart et les radicaux soutiennent Jean-Christophe Lagarde

Laurent Hénart et les radicaux soutiennent Jean-Christophe Lagarde | Mon Parti Radical | Scoop.it
Le Parti radical a décidé hier soir à « une écrasante majorité » d’apporter son soutien au député-maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, arrivé en ...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Présidence de l'UDI : Jean-Christophe Lagarde et Hervé Morin qualifiés pour le second tour - Le Lab Europe 1

Présidence de l'UDI : Jean-Christophe Lagarde et Hervé Morin qualifiés pour le second tour - Le Lab Europe 1 | Mon Parti Radical | Scoop.it
Les deux arrivent en tête au 1er tour de l'élection à l'UDI.
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Michel Grellet
Scoop.it!

Retiré de la vie politique, que devient Jean-Louis Borloo ?

Retiré de la vie politique, que devient Jean-Louis Borloo ? | Mon Parti Radical | Scoop.it
Alors que les adhérents de l’UDI votent actuellement pour élire son successeur à la présidence du parti, Jean-Louis Borloo suivrait cette élection à distance, accaparé par son nouveau projet.
more...
No comment yet.