mlearn
Follow
Find
13.0K views | +3 today
 
Rescooped by michel verstrepen from Digital Delights for Learners
onto mlearn
Scoop.it!

Whatfolio - Create a Social Portfolio or Web Presence in minutes and go Mobile

Whatfolio - Create a Social Portfolio or Web Presence in minutes and go Mobile | mlearn | Scoop.it
A Whatfolio allows you to create a social portfolio or web presence, mobile and tablet site in minutes by allowing you to pull your favorite social profiles into one place.

Via Ana Cristina Pratas
more...
Ana Cristina Pratas's curator insight, March 5, 2013 9:43 PM

A Whatfolio is a simple and easy to use tool, which allows you to create a stylish fullscreen social portfolio or web presence in minutes. Integrate your existing information about you through social feeds and media networks, and take your online portfolio mobile, with a Custom Mobile and Tablet app just about you. Add some personality to your online presence Share your skills, Promote your creative passion or just create a whatfolio for fun either way its stylish, simple, and sleek.

  • Upload photos & choose a background image
  • .Add your social profiles.
  • Add your information.
  • Customise and add your personality.
mlearn
Mobile Learning and learners
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by michel verstrepen from NTIC et Santé
Scoop.it!

Objets connectés, usage des données santé : vers de nouvelles formes de discrimination ?

Objets connectés, usage des données santé : vers de nouvelles formes de discrimination ? | mlearn | Scoop.it

Avec un smartphone ou un bracelet connecté, nous pouvons facilement collecter des informations sur notre propre corps. Un nouveau marché de la mesure, du quantified self, qui intéresse aussi les publicitaires, labo pharmaceutiques, assureurs et bientôt vos propres employeurs ...

par Fabien Soyez @FabienSoyez mercredi 10 décembre 2014 à 17:39comments3 facebooktwittergoogleplus


 

Et si le quantified self était une nouvelle étape dans l’ère de la surveillance généralisée ? Si porter un bracelet ou un T-Shirt connecté revenait à s’auto-pister ? Une telle idée n’est pas gratuite, et n’a rien de loufoque. Elle intéresse même la CNIL, qui a signé en septembre un livret (Cahiers IP n°2) bien fourni, intitulé “le corps, nouvel objet connecté”.

Mais qu’est-ce que le “quantified self” (QS), en français, “mesure de soi” ? A l’origine, il s’agit d’un mouvement né en Californie en 2007, regroupant des “makers”, des geeks et autres individus cherchant à vivre mieux en mesurant leurs activités (nutrition, sport, sommeil). A la base, les “quantifiés” étaient, explique Internet Actu, des “cobayes d’eux-mêmes“ dont le but était “d’accumuler des données grâce à des capteurs, pour mieux comprendre leur propre métabolisme”.

Puis l’Internet des objets s’est démocratisé, et est arrivé le consommateur lambda. Un utilisateur ”beaucoup moins conscient” de la valeur des informations collectées, utilisant des objets connectés sans se poser trop de questions.

 

 

 

Le nouveau marché de la mesure

Avec le QS, grâce à des objets munis de capteurs connectés, ou à des applications mobiles, n’importe qui peut collecter des informations sur son propre corps, d’une façon de plus en plus automatisée, puis les partager avec d’autres. Effet de mode ? Pas sûr. Pour se donner une idée du marché qui se dessine, il suffit de regarder les objets disponibles actuellement.

Les “gadgets de la mesure” ne manquent pas. Les bracelets connectés Fitbit, Nike+ et Jawbone, les balances ou les tensiomètres de Withings, permettent de surveiller votre sommeil, le nombre de pas effectués par jour, votre rythme cardiaque, votre tension ou les calories que vous brûlez.




Des applications comme RunKeeper permettent aussi de mesurer votre pratique sportive. Des ceintures intelligentes, comme la ceinture LUMO, vous aident à savoir si vous vous tenez assez droit ou pas, afin de lutter contre le mal de dos.

C’est aussi sans parler de la nouvelle gamme de vêtements munis de capteurs, tel que le T-shirt connecté de OM Signal. Composé d’un “textile intelligent”, il permet de mesurer la respiration et le pouls, puis de transmettre ces informations à un smartphone via le Bluetooth.

Et que dire de ces applications qui permettent de quantifier la qualité de vos relations amoureuses, comme Nipple… ou comme SexFit, un anneau vibrant (on vous passera les détails, vous aurez deviné de quoi il s’agit) qui permet de transmettre les informations enregistrées durant l’acte à un smartphone, et donc de “mesurer” vos performances ?

 

 

 

A titre d’information, selon un rapport d'ABI Research, le marché du “sensing wearable” (les objets de quantification connectés que l’on porte sur soi) représentera 485 millions d’objets achetés en 2018. Tous ces consommateurs potentiels connaissent-ils bien la trajectoire et la circulation des données générées ? Pas vraiment.

De l’autre côté du gadget

Bon, que vous reproche-t-on, à vous, utilisateur d’un bracelet connecté ? Simplement de ne pas forcément savoir que derrière votre gadget, des données semblant anodines ne le sont en fait pas du tout. Et aussi que de l’autre côté du miroir, se cachent des entreprises tout à fait susceptibles de transmettre ces données à un tiers, pour la publicité, mais pas seulement...

Les données qui se trouvent sur un seul objet, comme votre bracelet connecté, semblent inoffensives. Croisées avec celles d’autres objets, elles forment une mine d’or. Elles permettent d’en savoir beaucoup sur vous. Par exemple, une donnée de poids combinée à la taille peut permettre d’estimer vos risques de maladies cardio-vasculaires.

Les entreprises spécialisées dans le QS font exactement comme les Géants du web, Facebook and co. : elles cherchent avant tout à “valoriser” des données - autrement dit, à tirer une valeur d’une information “neutre” à la base.

 



Withings, Fitbit, Runkeeper, Jawbone, ou Nike+ essaient de “monétiser” les données personnelles, en les revendant aux publicitaires (contre la gratuité du service), mais aussi à des chercheurs ou à des laboratoires pharmaceutiques. Dans ce cas, il s’agit de données “agrégées”, à caractère personnel, mais “non nominatives” (en théorie). 

D’autres sociétés, comme Google et Apple, tentent de devenir des plateformes d’agrégation et de partage de données de bien-être et de santé. Google Fit est un service qui collecte et centralise l’ensemble des données issues d’applications sportives ou liées à la santé, comme Withings ou Runkeeper. Apple HealthKit est une plateforme semblable, qui ressemble à un “tableau de bord” des données concernant votre santé et votre forme physique.

“Ces acteurs sont capables d’avoir une connaissance très fine des utilisateurs : en ayant accès à la courbe de pas, de poids, et aux activités sportives de l’individu sur plusieurs mois ou années, cela permet de connaître son mode de vie et son état de santé potentiel, actuel ou futur…”, note Olivier Desbiey, chargé d'études prospectives à la CNIL.

En France, les données de santé font l’objet d’une législation renforcée, dont la clé est le consentement de l’utilisateur. A partir du moment où vous acceptez que vos données soient collectées pour un usage dont vous êtes clairement informé et conscient, tout est possible. 

 

Seul problème : les marques d’objets connectés incitent de plus en plus les consommateurs à partager leurs informations contre rémunération, ce qui pousse ces derniers à fermer les yeux… et il devient de plus en plus difficile de savoir si une donnée est une donnée de santé ou de bien-être. 

La discrimination, une nouvelle norme


Pour les acteurs du QS, l’objectif peut être de commercialiser à terme de nouveaux services de “préconisation” (diagnostic, conseils), mais aussi de tout refourguer à des assureurs. Pour ces derniers, vos données quantifiées sont de précieux indices sur votre mode de vie, permettant de personnaliser des contrats d’assurance.

Avec le risque de voir naître une nouvelle forme de discrimination liée à la santé des individus. “Le fait de conditionner des avantages en se reposant sur des données ne risque-t-il pas de stigmatiser ceux qui ne s’enrôleraient pas dans ce type de contrats personnalisés ? Ne dirait-on pas d’eux qu’ils ont quelque chose à se reprocher s’ils ne se ‘quantifient’ pas ? Cela pourrait être un motif de déremboursements, ou de contrats un peu plus chers”, lance Olivier Desbiey.


La fourchette intelligente Hapifork.

Déjà, des assureurs et des hôpitaux américains prévoient de se baser sur les données des objets connectés pour ajuster leurs offres. En France, AXA a signé un partenariat avec Withings. Aux clients de sa complémentaire santé, Modulango, le groupe propose de s’équiper du Pulse, le podomètre de Withings, contre 50 euros de "chèques de médecine douce”. 

En Suisse, la mutuelle « Groupe Mutuel » rembourse à hauteur de 25 % l’achat par ses assurés d’un produit de la gamme Fitbit. Tout cela pour vous inciter à garder la forme  - pour votre bien. Dans un avenir proche, nous pourrions fort bien être “obligés” de rester en bonne santé, sous peine d’être pénalisés par nos assureurs… Orwell, nous entends-tu ?

Un salarié en bonne santé...


D’autres acteurs peuvent être intéressés par vos données quantifiées : vos employeurs. Chez Yahoo!, les 11 000 salariés de l’entreprise se sont vus offrir un bracelet Jawbone. Récemment, CVS Pharmacy, une grande chaîne de pharmacie américaine, a demandé à ses employés de présenter leur poids, leur glycémie, et d'autres signes vitaux pour bénéficier de primes d'assurance-maladie juteuses…

L’idée partagée par toutes ces entreprises est de garder les salariés en bonne santé, pour qu’ils soient plus productifs. Et rapportent donc plus d’argent. Selon ABI Research, 13 millions d’objets connectés wearables, tels des dispositifs de “remise en forme”, devraient être intégrés dans des programmes de suivi du bien-être des employés au travail, d’ici à 2019.

 

Là aussi, la discrimination guette. Qu’en est-il de l’employé qui refuse de s’équiper et de se quantifier pour sa boîte ? Selon Antoinette Rouvroy, chercheur en philosophie du droit, membre du Comité de la Prospective de la CNIL, un tel refus “pourrait être interprété par l’employeur comme un indice de ‘mauvais risque’”. Donc paraître suspect…

Et ce futur est en marche. Récemment, aux USA, un employé a été licencié pour avoir refusé de participer à un programme de ce type proposé par sa société, Orion Energy Systems.




Dans les pratiques des individus eux-mêmes, la discrimination risque de devenir une norme. Ainsi, explique Antoinette Rouvroy dans le cahier de la CNIL, “dès que l’on commence à se comparer aux autres, et surtout lorsque les normes sont construites de façon dynamique et interactive, la normalité est un savon qui glisse. Le quantified self risque de discriminer les utilisateurs qui ne seront jamais assez performants, assez optimaux.”

Objets “wearables” hautement piratables


Bien bien, maintenant parlons un peu de sécurité. Vous le savez sûrement si vous lisez CNET.fr, les objets connectés sont facilement piratables, qu’il s’agisse des Smart TV, des babyphones, ou des montres connectées… 

Cet été, Symantec a mené une enquête qui soulève des questions sur la sécurité des “wearable”. Dans son rapport, ” How Safe is Your Quantified Self”, l’éditeur d’antivirus a "décelé des risques et des failles dans un grand nombre de dispositifs et d’applications de self-tracking," et a constaté que "tous les dispositifs de collecte d’activités “wearable” examinés, y compris ceux de grandes marques, sont vulnérables, rendant possible la géolocalisation" malveillante.

Si votre appareil est piraté, les hackers pourraient connaître l’itinéraire de vos joggings ou marches (même pour aller au travail), mais aussi votre âge, votre sexe, votre taille, votre poids, le lieu où vous vivez, votre fréquence cardiaque, et bien d’autres données que vous aurez vous même quantifiées.

 

“Le risque est d’autant plus prégnant que les acteurs du quantified self centralisent les données en masse, ce qui permet aux pirates d’accéder à bien plus d’informations que s’ils devaient hacker plusieurs objets les uns après les autres”, explique Olivier Desbiey.

La CNIL prévoit d’assumer pleinement son rôle, et de pousser les acteurs du QS à mettre en oeuvre le “privacy by design” (la vie privée par défaut), tout en sensibilisant l’utilisateur lui-même. “Vous devez être conscient des risques et garder à l’esprit que vos données peuvent être réutilisées”, conclut Olivier Desbiey.

Le jour où les capteurs passeront de l’extérieur de notre corps vers l’intérieur, jusqu’à faire de nous des hommes augmentés, cette mise en garde aura encore plus de sens.

 

 

 


Via Renaloo, Fabrice Vezin, dbtmobile
more...
Renaud Roualdès's curator insight, December 20, 6:20 AM

C'est vraiment le sujet du moment sur le WEB 3.0, et l'importance de tout mesurer   !!!

Rescooped by michel verstrepen from -thécaires are not dead
Scoop.it!

Rapport des Apps Mobiles gratuites sélectionnées pour Ipad

Rapport des Apps Mobiles gratuites sélectionnées pour Ipad | mlearn | Scoop.it

Applications mobiles pour iPad gratuites, sélectionnées pour les bibliothèques de la ville de Compiègne. ...


Via David Gunn
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Sliding apps.
Scoop.it!

MolaSync - Collaborative cloud notes! Sound recording, Sharp Drawing, Typing, Chatting and collaboration

MolaSync - Collaborative cloud notes!  Sound recording, Sharp Drawing, Typing, Chatting and collaboration | mlearn | Scoop.it

Get MolaSync - Collaborative cloud notes! Sound recording, Sharp Drawing, Typing, Chatting and collaboration on the App Store. See screenshots and ratings, and read customer reviews.


Via Leonor Santos
more...
Leonor Santos's curator insight, December 3, 5:03 PM
$5.99 Free right now.
Rescooped by michel verstrepen from Time to Learn
Scoop.it!

Beekast - remplace les microphones par votre smartphone

Beekast - remplace les microphones par votre smartphone | mlearn | Scoop.it

Beekast est une technologie innovante permettant aux participants d’utiliser directement leur smartphone pour prendre la parole au lieu d’utiliser le traditionnel micro. Beekast™ est compatible WiFi, 3G et 4G. Beekast fonctionne avec ou sans internet.


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Entrepreneurs du Web
Scoop.it!

Vous êtes en danger sur les Wifi publics ! Voilà comment vous protéger

Vous êtes en danger sur les Wifi publics ! Voilà comment vous protéger | mlearn | Scoop.it
Vos données sont à la merci des hackers sur les réseaux wifi ouverts. Découverte de l’application Freedome par F-Secure, qui vous met à l’abri.

Via Fadhila BRAHIMI, Olivier JADZINSKI
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from TICE et langues
Scoop.it!

Pourquoi, mais pourquoi les tablettes à l'école ? on Vimeo

This is "Pourquoi, mais pourquoi les tablettes à l'école ?" by Le maître on Vimeo, the home for high quality videos and the people who love them.

Via Elena Pérez, Juergen Wagner
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Freewares
Scoop.it!

Top 10 des choses sympas à faire avec votre vieux smartphone - PhonAndroid

Top 10 des choses sympas à faire avec votre vieux smartphone - PhonAndroid | mlearn | Scoop.it
Que faire de son vieux smartphone Android lorsqu'on vient d'en acheter un nouveau ? Voici quelques idées.

Via Freewares&Tutos
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Educational Technology News
Scoop.it!

25 Simple Examples Of Mobile Teaching

25 Simple Examples Of Mobile Teaching | mlearn | Scoop.it

"Mobile teaching is about planning and executing learning through mobile devices."


Via EDTC@UTB
more...
Won Ho's curator insight, November 20, 9:56 AM

Looks fun if you follow the steps...

따라해 보면 재미있을 것 같다...

Alfredo Corell's curator insight, November 21, 12:43 PM

Mobile teaching is about planning and executing learning through mobile devices.

You might want to be notified when a student accesses a quiz or reading you uploaded, or leaves a comment on another student’s blog, or shares a self-assessment. Or when a certain number of student’s answer a question correctly or incorrectly. Or when a student reaches a goal. This is one approach to mobile teaching.

Rescooped by michel verstrepen from Designing design thinking driven operations
Scoop.it!

Are The #Customer #Experience Stakes Higher on #Mobile?

Are The #Customer #Experience Stakes Higher on #Mobile? | mlearn | Scoop.it
With many companies treating their mobile interactions with customers as an 'afterthought', we wonder whether they recognize the risks they are taking with their customers base.

Via Eric_Determined / Eric Silverstein, Rosetta Carrington Lue, Fred Zimny
more...
Eric_Determined / Eric Silverstein's curator insight, November 17, 7:43 PM

The stakes are higher in #Mobile.


In 2013, there were 102 billion app downloads.  


1/4 of them were used just once and never touched again!


3 important points to consider:


  • Buyers see mobile customer experience as an 'elite' capability and make quick judgements based on early experiences ('they just don't have it")
  • The very nature of mobile is that customers are looking for quick results when they are short on time and have less tolerance for hiccups on mobile than on other platforms or brick and mortar environments
  • The difference between bad and good #CX is magnified on mobile with the best retailers having extremely well thought out and executed mobile sites


Once a customer downloads your #App, make sure you develop an engagement strategy that offers value and incentives, in order to strengthen your customer relationships.


Is #gamification a possible solution to keep your customers engaged, share your thoughts?


Apptimate's curator insight, November 22, 4:04 AM

Yes the stakes are much higher in mobile, and it's  not only about user interface, They want immediate response. They need security and privacy protection. And this will put enormous pressure on corporate IT departments to deliver the same experience in internal systems and apps

Rescooped by michel verstrepen from Keeping up with Ed Tech
Scoop.it!

4 Steps for A Better Tech Integration

4 Steps for A Better Tech Integration | mlearn | Scoop.it
4 Steps for A Better Integration of Technology in Teaching ~ Educational Technology and Mobile Learning on Keeping up with Ed Tech curated by WebTeachers

Via David W. Deeds, WebTeachers
more...
Rescooped by michel verstrepen from Commercial Software and Apps for Learning
Scoop.it!

iPad visualiser

iPad visualiser | mlearn | Scoop.it

They say the simplest ideas are often the best ideas… iVisualiser is the perfect presentation tool for both education and industry alike. Carefully designed to be incredibly simple to use, iVisualiser is a powerful app for collaboration, still-image AND live video annotation ...and review.


Via Nik Peachey
more...
Nik Peachey's curator insight, November 15, 3:24 AM

This looks like a useful tool for teachers with iPads and not too expensive at £1.99

Rescooped by michel verstrepen from Trucs et astuces du net
Scoop.it!

Learn to Build Android Apps with This Curated Collection of Courses

Learn to Build Android Apps with This Curated Collection of Courses | mlearn | Scoop.it
Want to experience the fame, fortune, or at least fun of making your own apps? Online learning hub SlideRule has sifted through many of the best free courses in Android app development to create this comprehensive curriculum.

Via Philou49
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Intelligence Web
Scoop.it!

Android Wear en mode Lollipop pour la prochaine mise à jour | IDBOOX

Android Wear en mode Lollipop pour la prochaine mise à jour | IDBOOX | mlearn | Scoop.it
Google accélère les mises à jour d’Android Wear, son OS dédié aux montres connectées. Une nouvelle version du système d’exploitation va bientôt

Via Pascal Gibert
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Mobile marketing - Mobile advertising - M commerce
Scoop.it!

Les grandes tendances mobiles pour 2015 selon Forrester

Les grandes tendances mobiles pour 2015 selon Forrester | mlearn | Scoop.it

10 tendances mobiles pour 2015 selon l'analyse de Forrester, cabinet de conseil, de tendances et d'analyse sur l'impact de la technologie.


Via Stéphanie Hérault
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Tools You Can Use
Scoop.it!

Dropbox’s Mobile Apps Are Now Integrated With Microsoft Office

Dropbox’s Mobile Apps Are Now Integrated With Microsoft Office | mlearn | Scoop.it
Earlier this month, Dropbox and Microsoft announced a partnership that would see Dropbox offer better support for Microsoft's Office Suite, including the..

Via M. Reddy-Hjelmfelt
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Freewares
Scoop.it!

Android 5.0 Lollipop : 5 astuces et fonctionnalités cachées

Android 5.0 Lollipop : 5 astuces et fonctionnalités cachées | mlearn | Scoop.it
Voici la suite de mon billet Android Lollipop 5.0 : 5 astuces et nouvelles fonctionnalités. Je vous propose donc 5 nouvelles astuces pour votre smartphone Android.

Via Freewares&Tutos
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Play Serious Games
Scoop.it!

Linden Lab’s take on Minecraft with Blocksworld

Linden Lab’s take on Minecraft with Blocksworld | mlearn | Scoop.it

Linden Lab®, the makers of Second Life have developed a brand new kid’s application for iPad. Blocksworld, similar to Minecraft, lets users build creations using 3D style Lego blocks. Using simple drag-and-drop controls, you can add interactivity and animations to anything you build such as crazy characters, cars, space rockets, animals, robots, planes and monsters.


Via AvatarGeneration
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Educational Technology and Mobile Lerarning
Scoop.it!

The Best 8 iPad Video Creation Apps for Teachers in 2014 ~ Educational Technology and Mobile Learning

The Best 8 iPad Video Creation Apps for Teachers in 2014 ~ Educational Technology and Mobile Learning | mlearn | Scoop.it

Via Educatorstechnology
more...
Melissa Marshall's curator insight, December 14, 9:38 PM

There are some fantastic new tools here for making videos - suitable for both teachers making flipped content videos in their subject area and for students to show what they know. 

Rescooped by michel verstrepen from Future Trends and Advances In Education and Technology
Scoop.it!

Google, gaming, and going mobile: Today's 5 tech trends | eSchool News | eSchool News

Google, gaming, and going mobile: Today's 5 tech trends | eSchool News | eSchool News | mlearn | Scoop.it
From Google and Apple to gaming, educators are buzzing with five major ed-tech topics.

Via Grant Montgomery
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from Intelligence Web
Scoop.it!

Comment enregistrer l'écran de son smartphone ou de sa tablette ?

Comment enregistrer l'écran de son smartphone ou de sa tablette ? | mlearn | Scoop.it
Enregistrer en vidéo l’activité de l’écran de son ordinateur est quelque chose d’extrêmement simple à réaliser quand on dispose du logiciel...

Via Pascal Gibert
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from E-Learning-Inclusivo (Mashup)
Scoop.it!

Satellite-powered tablet to use Newtec technology for e-learning

Satellite-powered tablet to use Newtec technology for e-learning | mlearn | Scoop.it

"Satellite solution provider Yazmi has announced a new e-learning scheme using the first satellite-enabled tablet, called Odyssey, and Newtec's multicast technology to deliver content via satellite to rural, remote and low income regions in Asia ..."©


Via Leona Ungerer, Carlos Pinheiro, juandoming
more...
No comment yet.
Rescooped by michel verstrepen from ICT Security-Sécurité PC et Internet
Scoop.it!

iOS tombe et Windows Phone résiste lors d’une compétition de hackers

iOS tombe et Windows Phone résiste lors d’une compétition de hackers | mlearn | Scoop.it
L’iPhone 5S a été mis à mal par une équipe de Corée du Sud, qui a réussi à profiter d'une combinaison de deux bugs dans Safari pour en prendre le contrôle. Le Samsung Galaxy S5 non plus n'a pas réisté aux assauts des hackers. Deux équipes ont profité de failles dans la gestion du protocole NFC pour en prendre le contrôle. le Nexus 5 a lui aussi été piraté via NFC, grâce à une technique étonnante, qui a consisté à forcer un appairage Bluetooth entre deux appareils.

Via Gust MEES
more...
Gust MEES's curator insight, November 15, 3:58 AM

L’iPhone 5S a été mis à mal par une équipe de Corée du Sud, qui a réussi à profiter d'une combinaison de deux bugs dans Safari pour en prendre le contrôle. Le Samsung Galaxy S5 non plus n'a pas réisté aux assauts des hackers. Deux équipes ont profité de failles dans la gestion du protocole NFC pour en prendre le contrôle. le Nexus 5 a lui aussi été piraté via NFC, grâce à une technique étonnante, qui a consisté à forcer un appairage Bluetooth entre deux appareils.

Gust MEES's curator insight, November 15, 4:02 AM
L’iPhone 5S a été mis à mal par une équipe de Corée du Sud, qui a réussi à profiter d'une combinaison de deux bugs dans Safari pour en prendre le contrôle. Le Samsung Galaxy S5 non plus n'a pas réisté aux assauts des hackers. Deux équipes ont profité de failles dans la gestion du protocole NFC pour en prendre le contrôle. le Nexus 5 a lui aussi été piraté via NFC, grâce à une technique étonnante, qui a consisté à forcer un appairage Bluetooth entre deux appareils.


Rescooped by michel verstrepen from Learning Technology News
Scoop.it!

What will the tablet of the future look like?

What will the tablet of the future look like? | mlearn | Scoop.it
Edtech is progressing at an incredible speed, and it can often be difficult to see what’s ahead. Dominic Norrish, group director of technology at United Learning Dominic Norrish takes a look at what we can expect for tablets and 1:1 learning.

Via Nik Peachey
more...
Nik Peachey's curator insight, November 15, 3:32 AM

Deceptive title for an article which is really about 1:1 tablet computing in schools and how to choose the correct model for your school.

John Rudkin's curator insight, November 15, 4:21 AM

More about how to ensure you choose the right path....

Rescooped by michel verstrepen from Education et TICE
Scoop.it!

50 resources for using an iPad, Android tablet in class - ZDNet

50 resources for using an iPad, Android tablet in class - ZDNet | mlearn | Scoop.it
Seeking tips for using mobile devices in class? Check out these articles, how-to guides and tutorials.

Via Maria Margarida Correia, Laurent Blanquer
more...
Julio Hinojo Lopez's curator insight, November 13, 10:57 AM

Una pena que las nuevas tablets de la Junta de Andalucía no permitan la fácil instalación de cualquier app de nuestro interés!!! :(