Miscellanées
2.8K views | +0 today
Follow
Miscellanées
Ce qui ne rentre pas dans les catégories
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by E. Legros Chapuis from caravan - rencontre (au delà) des cultures - les traversées
Scoop.it!

Les séquences photographiques de Duane Michals

Les séquences photographiques de Duane Michals | Miscellanées | Scoop.it
Duane Michals est un célèbre photographe américain né en 1932 qui a créé, entre autres, de nombreuses petites séries de photographies racontant une histoire souvent très drôles et parfois surréalistes. – – – – – –

Via carol s. (caravan café)
more...
No comment yet.
Rescooped by E. Legros Chapuis from TdF | Livres & Littérature
Scoop.it!

12 et 13 octobre 2013 | Festival international des #écrits de femmes - Saint-Sauveur-en-Puisaye (89)

12 et 13 octobre 2013 |  Festival international des #écrits de femmes - Saint-Sauveur-en-Puisaye (89) | Miscellanées | Scoop.it

Après les "Femmes journalistes", le Festival international des écrits de femmes s'intéresse cette année aux "Voyageuses". Qu'elles soient aventurières, scientifiques, journalistes ou historiennes, attirées par les grands espaces, les sommets ou le grand large, des femmes ont, à travers l'histoire, fait le choix de quitter la sphère domestique, où beaucoup ont voulu les cantonner, et d'écrire et publier leurs récits de voyage. Cette 2ème édition sera l'occasion de suivre au Moyen-Orient et en Inde, du Sahara au Kenya, des Etats-Unis à la Patagonie ces "Voyageuses" souvent oubliées ou méconnues qui de Lady Montagu à Isabelle Autissier en passant par Alexandra David-Neel ou Isabelle Eberhardt, ont décidé de partir à la découverte de l'autre et de l'ailleurs.


Via MHB Numerik, Angèle Paoli | TdF Actu
more...
No comment yet.
Rescooped by E. Legros Chapuis from caravan - rencontre (au delà) des cultures - les traversées
Scoop.it!

Paysages industriels

Paysages industriels | Miscellanées | Scoop.it

Edward Burtynsky est l'un des photographes les plus respectés au Canada. Ses représentations photographiques de paysages industriels font partie des collections de plus de cinquante grands musées du monde entier.


Via Jacquy Lenoir, Jacques Clayssen, carol s. (caravan café)
more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Mort de J.-B. Pontalis

Mort de J.-B. Pontalis | Miscellanées | Scoop.it
On apprenait il y a quelques jours la disparition du psychanalyste, écrivain et éditeur J.-B. Pontalis dans la nuit du 14 au 15 janvier, le jour même de son 89e anniversaire.
more...
No comment yet.
Rescooped by E. Legros Chapuis from Nouvelles Psy
Scoop.it!

A.L.I. - La maladie d'amour. Débat entre Marcel Gauchet et Charles Melman

"Il n’est pas certain qu’aujourd’hui ce soit particulièrement l’amour qui régisse les relations entre contemporains, voire avec les contemporaines. En revanche, et peut-être à titre de conséquence, on aime l’amour, et furieusement parfois.

Que faut-il attendre, sinon espérer, de cette affection ?

Depuis Le Banquet de Platon, Lesbos, Rome et l’ante-Islam, le culte de l’amour divin, Dante et Pétrarque, les trouvères et la suite, dont Rousseau, on essayera de cerner les effets de cette puissante domination. Sans oublier que la cure psychanalytique est, en quelque sorte, une production expérimentale de l’amour authentique et que Freud avait la curieuse idée que la sortie de la névrose passait par la faculté de s’en affranchir. L’histoire du mouvement psychanalytique ne témoigne pas de sa réussite. L’amour – et son avatar : la haine, reste le plus fort. Avec quelques conséquences ?"

Charles Melman

Ecole Pratique des Hautes Études en Psychopathologies - 18/10/2012


Via dm
more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Notes à propos de l'écriture sur blog | aux bords des mondes

Notes à propos de l'écriture sur blog | aux bords des mondes | Miscellanées | Scoop.it

Écrire sur un blog apporte la dynamique du geste de l’écriture. Je ne la crois pas fragile, je la crois difficile à mettre en place. Elle relève pour partie d’une disposition acquise, au fil du temps, au fil des textes. Cette disposition à l’écriture est triadique : écrire, sur un blog, avec la possibilité du passage des lecteurs.

 

Le blog répond à une exigence de dynamique. Ne pas pouvoir remettre à demain. Écrire l’idée quand elle se présente. Se plier au rythme des idées, de leur apparition, de leur présence, ne pas pouvoir les remettre à un autre moment. J’ai l’impression qu’il y a une temporalité du geste de l’écriture. Qu’une idée est parfois prête à être exploitée, saisie, écrite, déposée dans des phrases, et qu’à attendre, on prend le risque de la perdre.


Ce doit être la raison pour laquelle j’écris si souvent, si régulièrement, chose que mes lecteurs ont eu la gentillesse de ne jamais me reprocher. Le blog permet de se plier à l’exigence propre de manifestation des idées, à leur exigence temporelle. Je me contentais autrefois, c’est-à-dire avant aux bords des mondes, de les noter dans des carnets que je perdais, que je ne relisais pas, qui demeuraient indéchiffrable. Elles accèdent à présent à des rivages où je leur donne forme et où je sais possible, non seulement de les retrouver mais aussi de les discuter avec ceux des lecteurs qui laissent des commentaires.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Formules n°16 : "Oulipo@50 / L'Oulipo à 50 ans" | Fabula

Formules n°16 : "Oulipo@50 / L'Oulipo à 50 ans" contributions réunies par Camille Bloomfield, Marc Lapprand & Jean-Jacques Thomas, Presses Universitaires du Nouveau Monde, juin 2012.

 

Dans ce seizième numéro, Formules présente un ensemble exceptionnel d'études consacrées au groupe Oulipo à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa fondation. Le volume réunit les diverses contributions offertes pendant le colloque

« oulipo@50 - L'Oulipo à 50 ans » qui s'est tenu sur le campus de la State University of New York au mois d'octobre 2011. Ce vaste forum d'échanges entre lecteurs de l'Oulipo et membres du groupe de l'Oulipo couvre une multitude de sujets liés à l'Oulipo (histoire, poétique, adaptations, bibliographie critique) et en particulier cherche à évaluer la place de l'Oulipo dans la mouvance moderniste du XXe siècle ainsi que sa capacité d'intervention dans les directions déjà ouvertes par le XXIe siècle. Une place de choix dans ces discussions est réservée à l'intersection intellectuelle entre le travail créatif du groupe Oulipo et les avancées du modernisme anglo-saxon.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Exposition Jack Kerouac, "de l'écrit à l'écran"

Exposition Jack Kerouac, "de l'écrit à l'écran" | Miscellanées | Scoop.it

Du 16 mai 2012 au 19 août 2012, musée des lettres et des manuscrits, Paris

 

Pour les 60 ans de Sur la route, roman culte de Jack Kerouac, Le musée des lettres et des manuscrits de Paris organise une exposition consacrée au manifeste de la beat generation [...] du 16 mai au 19 août 2012, [...] "Sur la route de Jack Kerouac. L'épopée, de l'écrit à l'écran", vaudra surtout par la présence du tapuscrit original (rouleau de papier de machine à écrire) sur lequel l'auteur a rédigé son histoire publiée en 1957.


Une adaptation cinématographique de Sur la Route, réalisée par Walter Salles, sortira dans les salles le 23 mai prochain.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Géographies du vertige dans l'oeuvre d'Enrique Vila-Matas | Fabula

Géographies du vertige dans l'oeuvre d'Enrique Vila-Matas | Fabula | Miscellanées | Scoop.it

Du 29 mars 2012 au 30 mars 2012, Université de Perpignan

 

Quelque peu négligée par la narratologie et par la linguistique du texte, la représentation de l’espace connaît aujourd’hui un regain d’intérêt grâce au succès de catégories telles que « spatial turn » (E. Soja) en sciences sociales et humaines ou, dans le domaine littéraire et artistique, l’apparition de concepts tels que ceux de « géophilosophie » (Deleuze et Guattari), « geopoetics » (White) ou « géocritique » (Westphal). Ce renouveau théorique coïncide avec la crise de la conception monadique de l’espace du texte.

 

De forte inspiration blanchotienne, l’oeuvre paradoxale du Barcelonais Enrique Vila-Matas semble néanmoins vouloir conjurer les excès de la « littérature du non » (Gracq) en convoquant en permanence la géographie, qu’elle soit mentale ou physique, littéraire ou virtuelle. Vila-Matas multiplie les ponts entre les auteurs de différentes nationalités qui écrivent dans des langues différentes, au besoin à travers des géographies mentales qui prennent l’apparence de voyages réels. Sa « littérature de réminiscence » (« cela me rappelle la lecture de… ») enchaîne librement des souvenirs de lecture selon un jeu qui revendique la gratuité. Alors que les travaux précédents sur son oeuvre ̶ dont la singularité et la portée n’ont été reconnues en Espagne que depuis quelques années ̶ ont privilégié des thèmes comme l’imposture ou l’intertextualité, ce colloque et la publication qui s’ensuivra se proposent de dresser un bilan général des formes et des fonctions de l’espace et du voyage dans la fabulation vila-matesque.

 

Espaces réels et espaces inventés sont équivalents pour Vila-Matas (qui ne craint pas, à l’occasion, d’attribuer de fausses citations à des écrivains connus) dans ce que l’on pourrait appeler des fictions pensives ou des méditations romanesques qui récusent une vision monographique de la littérature. Aussi l’espace se présente-t-il moins chez lui comme un repère stable que comme une scène mobile où se livre un jeu constant d’apparitions et de disparitions. Vila-Matas, suivant le pas des avant-gardes et des figures majeures de la littérature de la Mitteleuropa, propose en outre une conception de la référentialité selon laquelle les espaces sont d’abord et avant tout littéraires et où toute distinction entre réel et fiction est inutile voire impossible : la nature strictement imaginaire qu’a tout espace à ses yeux permet à Vila-Matas de placer la valeur référentielle de Dublin et celle de Lokunowo sur un même plan qui ne repose sur aucun contrat toponymique.

 

Mais les prestidigitations narratives et spatiales de Vila-Matas renvoient moins à l’affaiblissement postmoderne du réel et à la complexité croissante de la perception de l’espace qui en résulte qu’à l’époque révolue où l’Art était investi de pouvoirs qui le plaçaient bien au-dessus du monde et exigeait de ses officiants un dépassement permanent. Ainsi ce dernier grand Moderne qui regarde de haut le roman réaliste comme les extrêmes du textualisme postmoderne apparaît-il comme un écrivain funambule qui donne le vertige.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Diego Rivera : Murals for The Museum of Modern Art | MoMA

Diego Rivera : Murals for The Museum of Modern Art | MoMA | Miscellanées | Scoop.it

Diego Rivera was the subject of MoMA’s second monographic exhibition (the first was Henri Matisse), which set new attendance records in its five-week run from December 22, 1931, to January 27, 1932. MoMA brought Rivera to New York six weeks before the exhibition’s opening and gave him studio space within the Museum, a strategy intended to solve the problem of how to present the work of this famous muralist when murals were by definition made and fixed on site. Working around the clock with two assistants, Rivera produced five “portable murals”—large blocks of frescoed plaster, slaked lime, and wood that feature bold images drawn from Mexican subject matter and address themes of revolution and class inequity. After the opening, to great publicity, Rivera added three more murals, now taking on New York subjects through monumental images of the urban working class and the social stratification of the city during the Great Depression. All eight were on display for the rest of the show’s run. The first of these panels, Agrarian Leader Zapata, is an icon in the Museum’s collection.

 

This exhibition will bring together key works made for Rivera’s 1931 exhibition, presenting them at MoMA for the first time in nearly 80 years. Along with mural panels, the show will include full-scale drawings, smaller working drawings, archival materials related to the commission and production of these works, and designs for Rivera’s famous Rockefeller Center mural, which he also produced while he was working at the Museum. Focused specifically on works created during the artist’s stay in New York, this exhibition will draw a succinct portrait of Rivera as a highly cosmopolitan figure who moved between Russia, Mexico, and the United States, and will offer a fresh look at the intersection of art making and radical politics in the 1930s. MoMA will be the exhibition’s sole venue.

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Réévaluations du romantisme. 1860-1940 | Fabula

Réévaluations du romantisme. 1860-1940 Colloque ANR - HIDIL Montpellier, 26 et 27 avril 2012. Responsables : Marie Blaise et Sylvie Triaire    

 

Argument

 

Ce colloque s’inscrit dans le programme ANR HIDIL : « Histoire des idées delittérature ». Il entend poser la question de l’évolution des critères qui ont permis de penser le fait littéraire depuis la deuxième moitié du XIXe siècle à partir d’un sujet de référence particulier : le romantisme. Il précède celui qui aura lieu à l’Université de Caen Basse-Normandie les 4, 5, 6 juin 2012 et qui posera de manière plus générale la question de l’évolution des critères de l’oeuvre.

 

La littérature, dit-on, est une invention romantique. Quelle « idée de littérature » la notion de littérature ouvre-t-elle avec le romantisme ? Quelle histoire de cette idée et, surtout, comment cette histoire s’est-elle construite, entre incertitudes, dénégations et particularismes, tel sera notre propos. La réflexion pourra s’inscrire dans l’un des axes suivants : l’évolution du terme « romantique » dans le lexique mais aussi dans les histoires littéraires ; les constructions du ou des romantisme(s) en France, entre stéréotype et dénégation ; les devenirs de la poétique romantique ; les relations ambiguës de l’histoire et, plus particulièrement, de cette « invention » romantique qu’est la médiévistique avec le romantisme.

 

(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by E. Legros Chapuis from Poezibao
Scoop.it!

Bernard Noël, lauréat du 8ème prix Gabriel d'Annunzio

Bernard Noël, lauréat du 8ème prix Gabriel d'Annunzio | Miscellanées | Scoop.it
Bernard Noël a reçu le 8è Prix International de Poésie Gabriel d'Annunzio

Bernard Noël a reçu le 8è Prix International de Poésie Gabriel d'Annunzio le 23 novembre à Chiéti, dans les Abruzzes (Italie).

Précédents laurétas: Yves Bonnefoy - Mario Luzi - Adonis - Hans magnus Enzensberger - Mark Strand - Evegueni Evtouchenko - Natan Zach


Via Florence Trocmé
more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Journée d'études Sebald | cultureLLe

Journée d'études Sebald | cultureLLe | Miscellanées | Scoop.it

Vendredi 25 novembre 2011
Salle Gargantua
Maison des Sciences de l’Homme et de la Société
5 rue Théodore Lefebvre
86000 POITIERS

more...
No comment yet.
Rescooped by E. Legros Chapuis from TdF | Livres & Littérature
Scoop.it!

23-26 septembre 2013 | Festival de littérature numérique

23-26 septembre 2013 | Festival de littérature numérique | Miscellanées | Scoop.it

La littérature numérique s’offre à lire, à voir, à entendre, à jouer et à « toucher » en divers lieux culturels parisiens (Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque publique d’information du centre Pompidou, le Cube-centre de création numérique).


Plus de 200 artistes et chercheurs, performeurs et auteurs, se réunissent pour l’occasion : petits et grands lecteurs, curieux et amateurs sont invités à découvrir les nouvelles formes de la création littéraire multimédia.
Lors des performances, le texte littéralement « mis en scène » devient un subtil terrain de jeu, et se construit en connivence avec le public. Détournant les codes traditionnels de la lecture, il provoque, surprend, étonne, déroute, il n’est jamais là où on l’attend.

 

La manifestation débutera par un débat permettant de pointer les enjeux de la littérature numérique.


Via Jacques Urbanska, Teklal Neguib, Angèle Paoli | TdF Actu
more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Le Buenos Aires de Cortazar : Galeria Güemes, Monserrat, mars 2012 | André Rougier, Les Confins

Le Buenos Aires de Cortazar : Galeria Güemes, Monserrat, mars 2012 | André Rougier, Les Confins | Miscellanées | Scoop.it

À Christine Jeanney et à Christophe Grossi, en attendant la rencontre... "Ces yeux ne t'appartiennent pas...où les as-tu pris?...(IV,5)"     Superbe galerie reliant les calles Florida et et San Martin, "la" Güemes est un véritable personnage de l’un des plus polyphoniquement élaborés récits de Cortazar, "L’autre ciel" (dans "Tous les feux, le feu"): tout comme sa "parente" et partenaire parisienne, la galerie Vivienne, "passages" (dans tous les sens du terme) entre lesquels circule et dans lesquels évolue le héros, jeune courtier en Bourse dans le Paris de 1870 et le Buenos Aires de 1945, et les univers contradictoires qui leurs correspondent.


Temps et espace fracturés, distordus, failles autorisant le perpétuel franchissement, de l’éveil au rêve, du réel à l’imaginaire, du monde des morts à celui des vivants, incertitude de la présence, présence de l’inattendu, nous en faisant subtilement accepter, kaléidoscope de doubles et de miroirs, l’absolue étrangeté de par laquelle rencontrer Ducasse et, peut-être, l’ombre de Maldoror ("d’une certaine façon, nous avons déjà reçu ce qui n’est pas arrivé") nous apparut, "passé téléscopé par le présent" comme la chose au monde la plus facile à accepter…"

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Colloque : L'ivresse de l'Antiquité à nos jours | Fabula

Colloque : L'ivresse de l'Antiquité à nos jours | Fabula | Miscellanées | Scoop.it
L’ivresse de l’Antiquité à nos jours Colloque international, 20 et 21 novembre 2014, Tours (date limite de dépôt : 1er octobre 2013) Université de Tours, IREB L’ivresse, à savoir une réaction psychique et physique due à une [...]...
E. Legros Chapuis's insight:

Présentation sur Fabula :

 

L’ivresse, à savoir une réaction psychique et physique due à une boisson consommée en excès, fait partie de la culture européenne de l’Antiquité à nos jours. L’Organisation Mondiale de la Santé la considère aujourd’hui comme un problème mondial à l’origine de 2,5 millions de décès/an et de « nombreux problèmes sociaux et développementaux graves : violence, maltraitance ou négligence des enfants, et absentéisme sur le lieu de travail ».

 

Ce colloque sur l’ivresse devra s’inscrire dans un démarche pluridisciplinaire et internationale fondée sur l’histoire, l’anthropologie et l’ethnologie mais ouverte aux autres discours : de la médecine à la psychologie, de l’histoire de l’art à la philosophie, de la géographie à l’économie, des lettres classiques et modernes à la sociologie... Le champ d’étude de ce colloque étalé sur deux jours sera européen voire mondial. Il s’agira de confronter les points de vue pour aboutir à un état des lieux de la recherche.

more...
No comment yet.
Rescooped by E. Legros Chapuis from Poezibao
Scoop.it!

Lectures en scène #1 | Les Misères et les malheurs de la guerre, Laurent Grisel et L.L. de Mars

Lectures en scène #1 | Les Misères et les malheurs de la guerre, Laurent Grisel et L.L. de Mars | Miscellanées | Scoop.it
Le vendredi 7 décembre prochain, nous aurons le plaisir d’accueillir Laurent Grisel et L.L. de Mars à la médiathèque de Suresnes pour une présentation de leur ouvrage Les Misères et les malhe...

Via Florence Trocmé
more...
No comment yet.
Rescooped by E. Legros Chapuis from Les vases communicants
Scoop.it!

» Début d’automne atelier de bricolage littéraire

» Début d’automne atelier de bricolage littéraire | Miscellanées | Scoop.it

J’ai écarté résolument la tenture et je suis entrée dans le tableau. L’appel de cette rangée de livres, presque tous jaunes (sauf ici et là un rouge sombre, un bleu, deux verts), était irrésistible. Quelle main attentive avait disposé, devant la bibliothèque ouverte, cette toile rayée en travers et ce bouquet rustique : un pot d’un jaune beurre frais, assez grossièrement façonné, estampé de rosaces brunes, contenant des fleurs orange et rouge, des soucis bien touffus et des roses sauvages dont l’une, un peu fanée sans doute, laissait pendre sa tête ? On savait probablement que le regard du lecteur, au bout de quelques chapitres, irait se reposer sur le flanc rebondi de la cruche, sur la vigueur des autres corolles.

 

Sept mensonges n’ont pas suffi à dissiper les doutes accumulés sur ma tête comme autant de nuages ardoise chargés d’orages. Leur souffle délétère pesait encore sur la jetée lorsque nous sommes arrivés près du phare. Deux chiens se poursuivaient sur le sable gris en jappant aigrement comme des mouettes. La mer revenait sans cesse apporter son regret argenté à nos pieds. Il était évident qu’on ne s’en sortirait jamais, l’histoire de l’épagneul l’avait bien démontré. Tout ce qu’on pouvait essayer de faire, c’était de rendre les asphodèles plus supportables. Tu as soupiré devant l’effort à renouveler.


Via liminaire
more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

inventherb - Semenoir

inventherb - Semenoir | Miscellanées | Scoop.it

cette inventherb a d'abord été publiée sur twitter, entre avril et et mai 2012, dans la contrainte d'écriture des 140 signes propre à ce réseau, précédée du hastag (#) inventherb, un tweet par jour pendant une vingtaine jours aujourd'hui au semenoir

 

la dodinule-passegraine, la virdarine, la truglosse, la centraline-cornette, la bermidoine, la floutère-musquée, la touritre.

la croculette, la bambane, la carelle, la vadouliène, l'euthorpe, le népadir, la loridane, le fritingat, la touse, le toplou.

la clanqueteuse, la valtamine, la bertaneuse, le sipradon, le varnibore, l'acheminette-des-montagnes, le touset, l'estuméral.

la citrelle, le brosalia, la cravère-bulbeuse, la valtamine, le graseria, le chabeaulier, la marsette, le balisteria, l'olus.

le broucavère, le toplou, le daflis, l'épermoire, la coribolette, le percratole dentelé, le neplir, l'assuérac, la barderone.

l'ourtaleuse scillée, la balmaine, le gritilla, la jalbincrone, l'idalomore, la muisaline, le rutolia, la mose, le jourtalin.

la cruquetelle, le bistancla, le tarve, la toloine, le fliradol, la grobule des cimetières, l'aberonit, la ploneria-de-marie.

la spitanelle, la gortalone, la fratorée commune, la malvalirette-des-prés, la carousielle, la croluriette, la bistancrille.

la micoularde, la fratarèle, la charsoire, le trège, la jiborde, la critaline, la sarcolinette, la brise-meline, le baltain.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Le festin de Babel | Fabula

Le festin de Babel propose des versions françaises inédites de textes classiques. Il forme ainsi le vœu de constituer une bibliothèque numérique accessible à tous.

 

Nous invitons les traducteurs de bonne volonté à nous soumettre d’autres traductions afin d’enrichir le menu du festin !

 

Certains traducteurs ont ouvert sur le site un chantier de traduction:

 

Claire Placial a entamé une retraduction du Livre de Le Grand de Heinrich Heine.Maxime Durisotti propose une série de textes de ou sur W. Wordsworth.

 

Bientôt, Le Festin de Babel ouvrira un espace de réflexion théorique et pratique sur la traduction littéraire.

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Malcolm de Chazal : hier et demain | Fabula

Malcolm de Chazal : hier et demain | Fabula | Miscellanées | Scoop.it

Du 10 septembre 2012 au 13 septembre 2012, Port-Louis, Ile Maurice

 

Tour à tour – et parfois simultanément – essayiste d’économie politique, aphoriste, dramaturge, poète, chroniqueur, métaphysicien, conteur, peintre, Malcolm de Chazal – cet « artiste intégral » comme il aimait se qualifier – n’a eu de cesse de multiplier le recours à des moyens d’expression différents comme si chaque étape de sa réflexion exigeait une forme particulière. Le fond, cependant, semble être le même : « retrouver ce Pont entre l’homme et la vie, rétablir la communication entre l’homme et l’univers ». Quête essentielle, quête de l’essentiel, éclairant le même absolu : aller au-delà de soi, écrire au-delà de soi, penser au-delà de soi, peindre au-delà de soi… En bref, vivre au-delà de soi !

 

Malcolm de Chazal aurait célébré ses 110 ans le 12 septembre 2012. Son oeuvre écrite, qui comptait 54 ouvrages à son décès en 1981 et 62 aujourd’hui avec 8 publications d’inédits, n’a guère perdu de sa vigueur et de son intemporalité. Plusieurs facettes de cette oeuvre – celle relevant de la métaphysique qui domine ses écrits de la décennie 1950, entre autres – restent encore à découvrir et à analyser car il s’agit d’ouvrages publiés localement en petits tirages de 100 exemplaires n’ayant guère voyagé. Mais le conteur est aussi peu connu car, à part une petite poignée, ses contes n’ont été publiés qu’au cours de l’Année Malcolm de Chazal organisée par la Fondation Malcolm de Chazal en 2011. De même, le peintre est encore à découvrir, l’art l’ayant mené, dit-il, « à une métaphysique du monde à quoi la pensée par elle-même appuyée sur la plume n’aurait pu me conduire. »

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Jude Stéfan: le festoyant français | Fabula

Jude Stéfan: le festoyant français | Fabula | Miscellanées | Scoop.it

DU MERCREDI 5 SEPTEMBRE (19 H) AU MERCREDI 12 SEPTEMBRE (14 H) 2012

JUDE STÉFAN : LE FESTOYANT FRANÇAIS

DIRECTION : Béatrice BONHOMME, Tristan HORDÉ

Avec la participation de Jude STÉFAN

ARGUMENT : Jude Stéfan, né en 1930, professeur de lettres classiques jusqu’en 1995, vit à Orbec (Calvados). Son oeuvre — une soixantaine de titres — comprend poèmes, nouvelles, journal, lettres, essais sous des formes diverses ; elle a fait l’objet de thèses et de nombreuses études.

 

L’ensemble de l’oeuvre est à la fois le roman d’une vie, mais de la vie d’un autre ("inventer son vrai naturel caché par le social, le moral") et un réseau complexe de références et de formes. Au fil des années, la frontière entre poésie et prose s’est estompée, la notion même de genre constamment remise en cause: toute oeuvre est d’abord un travail de la langue ("Tout signifié doit retomber en signifiant"), contre tout sens déjà donné. Stéfan rejette le lyrisme subjectif (est "mité le manteau du berger") et refuse que le langage puisse justifier la condition humaine, naître pour mourir.

 

Quelques aspects de l’oeuvre seront étudiés dans ce colloque, en présence de l’auteur, et notamment: la relation à la poésie latine, plus largement à la littérature, la lecture des contemporains, le travail sur différents genres, le rapport au temps, à l’enfance, l’invention d’un univers, le statut du corps et de la femme.

(...)

 

Responsable : Centre Culturel International de Cerisy

Url de référence :
http://www.ccic-cerisy.asso.fr/stefan12.html

Adresse : CCIC - Le Château50210 Cerisy-la-Salle

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

André Markowicz. Traducteur de l'extrême | Le Télégramme

André Markowicz. Traducteur de l'extrême | Le Télégramme | Miscellanées | Scoop.it
André Markowicz est un spécialiste des traductions extrêmes: célèbre pour ses versions dépoussiérées des romans de Dostoïevski, il aborde aujourd'hui les poésies de la dynastie des Tang, un «jeu» pour ce traducteur qui ne connaît pas le chinois.

 

Cet érudit a publié, en septembre dernier, une anthologie remarquée de la poésie romantique russe, «Le Soleil d'Alexandre», autour de la figure centrale de Pouchkine. Depuis, il se consacre à la traduction de très anciens auteurs chinois «pour se reposer». Pour André Markowicz, ce genre de défi résume l'essence même de la traduction: «Pas seulement passer d'une langue à l'autre, mais d'une culture à l'autre». Il sait de quoi il parle: il est Russe par sa mère et Français par son père et a voué sa vie à l'étude des langues.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Philippe Didion, extraterrestre du Web littéraire | Carnets d'Outre-Web

Philippe Didion, extraterrestre du Web littéraire | Carnets d'Outre-Web | Miscellanées | Scoop.it

Avez-vous la didionite ? Il s’agit d’une maladie assez rare – tout juste quelques cas recensés il y a encore dix ans –, mais qui s’est répandue dernièrement. Elle concerne aujourd’hui plusieurs centaines de personnes. Un des symptômes consiste à s’asseoir chaque dimanche midi devant son ordinateur, dans l’attente d’un unique message. Il arrive toujours à l’heure, à midi pile, comme si son expéditeur, grand voyageur ferroviaire, voulait se venger chaque semaine des retards de train de la SNCF.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by E. Legros Chapuis
Scoop.it!

Liseuses : la lecture réinventée | LeMonde.fr

Liseuses : la lecture réinventée | LeMonde.fr | Miscellanées | Scoop.it

Le Monde.fr - La liseuse sera sans doute "le" cadeau électronique des fêtes de fin d'année. Conçu pour ressembler le plus possible à un livre, cet objet pourrait néanmoins bouleverser nos habitudes de lecteur. (...)

more...
No comment yet.