"L'intestin humain renferme des milliards de bactéries. Ce microbiote, c'est le nom qu'on lui donne, compte 150 fois plus gènes que le génome humain. Il faut savoir que chaque individu possède un microbiote unique et qu'il existe d'importantes diversités entre chaque personne. Au cours de ces dernières années, chercheurs et médecins ont prouvé l'incontestable rôle joué par ce microbiote intestinal dans le développement de nombreuses maladies, principalement les pathologies métaboliques chroniques et les maladies inflammatoires intestinales, des maladies qui affectent entre 25 et 40% de la population occidentale. Par exemple, la stéato-hépatite non alcoolique (SHNA), qui est la forme la plus sévère de l'une de ces maladies, est diagnostiquée chez 2 à 3% de la population mondiale."


Via Damien Steiner