produire autrement
413 views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

Cogénération biogaz : l'Ademe dresse un premier bilan

Cogénération biogaz : l'Ademe dresse un premier bilan | produire autrement | Scoop.it
L'Ademe publie un premier bilan des installations de cogénération à partir de biogaz bénéficiant de l'arrêté tarifaire de mai 2011. L'occasion de revenir sur un sujet d'actualité : la méthanisation à la ferme.
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Peer2Politics
Scoop.it!

Inspiring New Film, “Voices of Transition,” on the Agriculture That We Need | P2P Foundation

Inspiring New Film, “Voices of Transition,” on the Agriculture That We Need | P2P Foundation | produire autrement | Scoop.it
How will agriculture have to change if we are going to successfully navigate past Peak Oil and address climate change? A new film documentary, Voices of Transition, provides plenty of answers from Transition-oriented farmers in France, Great Britain and Cuba.

Via jean lievens
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Planete DDurable
Scoop.it!

Portrait de l'explosion de l'agriculture urbaine à Cuba

Portrait de l'explosion de l'agriculture urbaine à Cuba | produire autrement | Scoop.it
D'une monoculture qui a détruit 86 % des ressources forestières, Cuba assure maintenant sa sécurité alimentaire en pratiquant la permaculture, l'agriculture urbaine et l'élevage de petits animaux en ville. L'introduction de ces nouvelles pratiques a permis de pallier la crise alimentaire que le pays connait depuis les années soixante.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Agriculture urbaine, architecture et urbanisme durable
Scoop.it!

Cuba: priorité «stratégique» du régime, l’agriculture ne décolle pas

Cuba: priorité «stratégique» du régime, l’agriculture ne décolle pas | produire autrement | Scoop.it
L’agriculture cubaine, que le président Raul Castro a déclaré il y a six ans «priorité stratégique» de l’économie du régime communiste, fait du surplace, sans...

Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

Cuba : l'île au bio

Cuba : l'île au bio | produire autrement | Scoop.it

 

Comment les Cubains ont converti leur île au bio

Par Frédérique Basset


Les écologistes du monde en entier en rêvent, les Cubains l’ont réalisé. Depuis plus de vingt ans, l’île s’est convertie à l’agriculture biologique. Nécessité, possibilité et volonté ont été les clés de cette success-story !


1989. Chute du Mur de Berlin. Deux ans plus tard, effondrement du bloc soviétique. Cuba perd alors son principal fournisseur de pétrole, de matériel agricole, d’engrais chimiques et autres pesticides. Avec la disparition de l’URSS et des anciens pays de l’Est, qui achetaient ses produits à prix constants, l’île perd aussi des marchés juteux, notamment celui du sucre, dont elle exportait 85 % de sa production. Tous les ingrédients sont réunis pour que le pays plonge dans le chaos. D’autant que le blocus américain se resserre. Pour Cuba, c’est le début d’une nouvelle ère, de cette « période spéciale en temps de paix » annoncée en 1992 par Fidel Castro et qui durera cinq ans, autrement dit une période de grave crise économique : le produit intérieur brut (PIB) chute de 35 %, le commerce extérieur de 75 %, le pouvoir d’achat de 50 % et la population souffre de malnutrition.


« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » (Marc Twain)


Nécessité fait loi. Afin de satisfaire ses besoins alimentaires, la population se lance dans la culture de fruits et légumes. « Les Cubains avaient faim, explique Nils Aguilar, réalisateur du film Cultures en transition. Ce sont eux qui ont fait les premiers pas en occupant les terres dans un mouvement spontané ». Des milliers de jardins, « organoponicos », fleurissent sur des petits lopins de terre, sur les terrasses, entre les maisons, sur d’anciennes décharges, au milieu des terrains vagues, bref dans le moindre interstice laissé vacant. Outre la culture, on y pratique souvent l’élevage de petits animaux : poules, lapins, canards, cochons. « Les principaux acteurs du mouvement agroécologique, ce sont les paysans eux-mêmes, affirme Dorian Felix, agronome, spécialisé dans l’agroécologie tropicale, en mission à Cuba pour l’association Terre et Humanisme. Ils ont expérimenté ces pratiques, les ont validées et diffusées. Leur mobilisation et celle de la société civile tout entière a été, et reste très importante. »



Le boom de l’agriculture urbaine


Dans la foulée, le gouvernement entame une transition forcée. Produire de la nourriture devient une question de sécurité nationale. À partir des années 1990, l’accent est mis sur la production locale, à partir de ressources locales, pour la consommation locale. L’État distribue des terrains à qui veut les cultiver et développe une agriculture vivrière et biologique de proximité : sans pétrole pour faire fonctionner les tracteurs, on recourt à la traction animale ; sans engrais chimiques ni pesticides, on redécouvre le compost, les insecticides naturels et la lutte biologique.


« C’est une véritable révolution verte, confirme Nils Aguilar. Dans ce pays, tout le monde est impliqué, j’ai eu la surprise d’entendre un chauffeur de taxi me vanter les prouesses de l’agroécologie ! Cuba développe une agriculture post-industrielle et prouve que ces techniques peuvent nourrir les populations ».


Aujourd’hui, la main-d’œuvre agricole a été multipliée par dix. D’anciens militaires, fonctionnaires et employés se sont convertis ou reconvertis à l’agriculture, car nombre d’entre eux avaient été paysans auparavant. Chaque école cultive son potager, les administrations ont leur propre jardin, fournissant les légumes aux cantines des employés.


Phénomène sans précédent, l’agriculture urbaine s’est développée comme nulle part ailleurs dans le monde. L’île compte près de 400 000 exploitations agricoles urbaines, qui couvrent quelque 70 000 hectares de terres jusqu’alors inutilisées et produisent plus de 1,5 million de tonnes de légumes. La Havane est à même de fournir 50 % de fruits et légumes bios à ses 2 200 000 habitants, le reste étant assuré par les coopératives de la périphérie.



Révolution verte à la cubaine


En 1994, les fermes d’Etat productivistes sont progressivement transformées en coopératives pour fournir en aliments les hôpitaux, écoles, jardins d’enfants. Quant au reliquat de la production, il est vendu librement sur les marchés. Universitaires, chercheurs, agronomes sont mis à contribution pour diffuser les techniques de l’agroécologie. Un réseau de boutiques vend semences et outils de jardinage à bas prix, prodiguant également aux clients des conseils d’experts. Et dans toutes les villes du pays, on enseigne l’agriculture biologique par la pratique, sur le terrain.


Bien plus qu’un simple transfert de connaissances technologiques, il s’agit de « produire en apprenant, d’enseigner en produisant et d’apprendre en enseignant. »


L’impact de cette révolution verte est multiple : réduction de la contamination des sols, de l’air et de l’eau, recyclage des déchets, augmentation de la biodiversité, diversification des productions, amélioration de la sécurité alimentaire, du niveau de vie et de la santé, création d’emplois – notamment pour les femmes, les jeunes et les retraités. C’est aussi une politique moins centralisée qui s’est mise en place, donnant davantage de marge de manœuvre aux initiatives individuelles et collectives autogérées. Le mot d’ordre dominant : « Décentraliser sans perdre le contrôle, centraliser sans tuer l’initiative ». Dans les villes, ce principe a permis de promouvoir la production dans le quartier, par le quartier, pour le quartier, en encourageant la participation de milliers de personnes désireuses de rejoindre l’initiative.


Aujourd’hui, Cuba produit pour sa consommation plus de 70 % de fruits et légumes, ce qui ne lui garantit pas une totale autonomie alimentaire, dans la mesure où elle dépend encore des importations de riz et de viande, notamment. Mais, selon les critères de l’ONU, « le pays a un indice de développement humain élevé et une faible empreinte écologique sur la planète ».


Si demain les importations de nourriture devaient s’arrêter, les habitants seraient beaucoup moins en péril que ceux d’un pays comme la France, qui dispose seulement de quelques jours de réserves dans ses supermarchés (d’après le Ceser – Conseil économique, social et environnemental Ile-de-France —, la région dispose de quatre jours de réserves alimentaires).


Il aura fallu une crise pour que Cuba découvre les vertus de l’agroécologie, de la permaculture, de l’agroforesterie ou encore du sylvopastoralisme.


L’île a-t-elle réussi pour autant sa transition énergétique ? En partie seulement. La consommation de pétrole a redémarré en 1993 grâce à (ou à cause de ?) la production nationale et à l’aide du Venezuela qui lui fournit près de 110 000 barils de pétrole par jour. Mais on peut parier que le pays ne pourra plus faire machine arrière. Car au-delà de la révolution agricole, les initiatives individuelles et collectives ont prouvé que les Cubains pouvaient prendre en main leur destin. Une véritable révolution culturelle !



Par Frédérique Basset — kaizen-magazine.com – le 16 juillet 2014

Texte extrait du dossier « Plus forts ensemble » de Kaizen 11.

 


Via Koter Info
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

INRA - Agroécologie : de nouvelles voies de recherche pour les productions animales

INRA - Agroécologie : de nouvelles voies de recherche pour les productions animales | produire autrement | Scoop.it
Concilier la réduction de l’empreinte environnementale des élevages et la satisfaction de la demande accrue en protéines animales

Via Isabelle Pélissié, Pierre-André Marechal, Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

Agroécologie - Débat

Le film "les Moissons du futurs" de Marie-Monique ROBIN (http://www.scoop.it/t/de-la-fourche-a-la-fourchette/p/2910251942/les-moissons-du-futur-arte)  est une enquête résolument optimiste sur les remèdes possibles à la crise alimentaire qui touche la planète. Une enquête menée sur quatre continents dans lequel elle montre que l'agro-écologie peut nourrir le monde...

 

Ici le film "Le retour de l'agriculture" d'Elise Griffon met en avant encore cette agroécologie.

 

Suite a ces documentaires, nous, spectateurs, consomateurs de demain et ingénieurs, nous nous posons les questions suivante:

L'agroécologie c'est quoi : intensification écologique? Nouvelle forme de production? L'agroécologie est une réponse possible aux nombreuses crises du monde agricole. A travers d’exemples concrets et de données internationales, nous découvrirons ce qu'est l'agroécologie et nous nous interrogerons sur les questions suivantes : A quelle échelle l'agroécologie se développe-t-elle actuellement et peut-en l'étendre à toute la planète? L'agroécologie peut-elle nourrir la planète ?

 

Michel Griffon et Patrice Burger – le 07 Novembre 2011 - ont essayer d'en débattre avec des étudiants de SupAgro Montpellier. voici le débat http://www.supagro.fr/web/pages/?idl=19&page=657&id_page=3140.

 


Via Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

INRA - L’agriculture de conservation : faut il labourer le sol ?

INRA - L’agriculture de conservation : faut il labourer le sol ? | produire autrement | Scoop.it

A l'occasion de la première conférence mondiale sur la biodiversité des sols, organisée par l'UMR Agroécologie de Dijon du 2 au 5 décembre 2014 à Dijon :

ce dossier sur l'agriculture de conservation fait le point sur la question du travail du sol...

Les systèmes de culture en agriculture de conservation se développent dans le monde depuis plusieurs décennies, et gagnent du terrain aussi en France.

L’agriculture de conservation a été officiellement définie par la FAO en 2001, comme reposant sur trois grands principes : couverture maximale des sols, absence de labour, rotations longues et diversifiées.

En théorie, ces trois principes doivent  être appliqués simultanément, car, en l’absence de labour, la couverture du sol et la diversification des rotations permettent de maîtriser les adventices et de diminuer la pression des ravageurs. On obtient dans l’idéal un agroécosystème dans lequel les régulations écologiques permettent de diminuer l’artificialisation du milieu (intrants, travail du sol), mais cela suppose des changements profonds dans la conduite des systèmes de culture par rapport à l’agriculture conventionnelle.


Via agrodoc_ouest, Pierre-André Marechal, Isabelle Pélissié
more...
Ahoefa Nathalie Agbagla's curator insight, December 5, 2014 5:31 AM

Un dossier de l'Inra sur la question du travail du sol en relation avec la notion d'agriculture de conservation (couverture maximale des sols, absence de labour, rotations longues et diversifiées)

Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

Armorgreen: unité de méthanisation dédiée au BioGNV - Energie2007

Armorgreen: unité de méthanisation dédiée au BioGNV - Energie2007 | produire autrement | Scoop.it
Energie2007 Armorgreen: unité de méthanisation dédiée au BioGNV Energie2007 Utiliser du biogaz GNV (gaz naturel véhicule) en carburant directement utilisable dans les bus, les véhicules, les camionsbennes et aussi pour les voitures particulières,...
more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

La méthanisation

Documentaire réalisé par les élèves de Terminale de la MFR de Bâgé le Châtel en BAC PRO CGEA (Conduite et Gestion d'Exploitation Agricole). M. THENOZ nous pr...
more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

Création d'une autorisation unique pour les ICPE : deux textes en ... - Environnement Magazine

Création d'une autorisation unique pour les ICPE : deux textes en ... - Environnement Magazine | produire autrement | Scoop.it
Création d'une autorisation unique pour les ICPE : deux textes en ...
more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

Xergi, la méthanisation multi-produits pensée pour durer ...

Xergi, la méthanisation multi-produits pensée pour durer ... | produire autrement | Scoop.it
L'azote qui ralentit la production de biogaz est extrait de la biomasse avant qu'elle ne soit introduite dans le méthaniseur,; L'extraction de l'azote combiné à l'action thermo-chimique du procédé procure une augmentation de ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Injection de BioMéthane (ou BioGaz) en France
Scoop.it!

85 exploitants investis dans le projet Oudon Biogaz , Craon (Ouest-France, 05/10/13)

85 exploitants investis dans le projet Oudon Biogaz , Craon (Ouest-France, 05/10/13) | produire autrement | Scoop.it

«Seul, un agriculteur ne peut pas produire et injecter du gaz dans le réseau, mais ensemble, nous pouvons réussir. » Cette phrase est le leitmotiv de l'ensemble des représentants des 85 exploitations du Pays Craonnais engagées dans le projet Oudon Biogaz.

En septembre 2011, un groupe d'agriculteurs, intéressés par les possibilités de produire de l'énergie à partir de leurs effluents d'élevage, décide de créer la société Oudon Biogaz afin de lancer des études de faisabilité nécessaires à un tel projet.

Le 25 juin dernier, la société Oudon Biogaz voit le jour, le nombre d'actionnaires se porte finalement à 85 exploitations.

Une étude de faisabilité a permis d'étudier différents scénarios de valorisation. La méthanisation individuelle à la ferme ou l'implantation de plusieurs unités sur le territoire ayant été écarté pour des raisons économiques non viables, la solution de l'injection du biogaz sur le réseau a donc été privilégiée. Un choix qui implique la création d'un site de méthanisation unique, délimité par la canalisation du transport du gaz.

120 000 tonnes à méthaniser

Les fumiers serviront de ressource de base pour le projet, le reste proviendra des déchets agroalimentaires. Les 85 exploitations investies dans le projet qui représentent 7 700 hectares de surfaces agricoles épandables et des dizaines de milliers de tonnes d'effluents (lisiers et fumiers issus des différents élevages), apporteront ainsi 85 % des 120 000 tonnes de matière à méthaniser.

Le projet de méthanisation Oudon Biogaz sera également une opportunité pour réduire l'usage d'engrais chimiques, en utilisant l'engrais naturel issu de la méthanisation.

L'unité de méthanisation produira 9 fois plus d'énergie qu'elle n'en consommera. Ce sont en effet plus de 630 m 3 de biogaz par heure qui seront produits par le méthaniseur Oudon Biogaz et qui seront être injectés sur le réseau de transport du gaz qui relie Craon à Segré, soit 35 % de la consommation totale de Craon et sa région (consommation domestique et industrielle).


Via Hannah
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Graines de doc
Scoop.it!

Des techniques agronomiques pour réduire vos intrants en images

Véritables outils pédagogiques et innovants, ces 3 films permettent de présenter et de sensibiliser les agriculteurs, et futurs agriculteurs, à la thématique de réduction des intrants : les outils de désherbage mécanique, la conduite économe du blé, l'alternance et la diversité dans le système de culture


Via les documentalistes des Chambres d'agriculture
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Agricultural Biodiversity
Scoop.it!

The Paradox of Cuban Agriculture

The Paradox of Cuban Agriculture | produire autrement | Scoop.it
When Cuba faced the shock of lost trade relations with the Soviet Bloc in the early 1990s, food production initially collapsed due to the loss of imported fertilizers, pesticides, tractors, parts, and petroleum.

Via Luigi Guarino
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

DOCUMENTAIRE: Comment Cuba survécut en 1990 sans pétrole

L'humanité n'a jamais fait l'expérience de la pénurie totale de pétrole. Il n'existe qu'un précédent, à l'échelle d'un petit pays isolé: Cuba.

 

Après l'effondrement de l'Union soviétique, ce pays a en effet connu une pénurie de pétrole comparable à celle qui frappera inévitablement le monde entier à moins qu'on ne la prévienne par des changements immédiats et radicaux dans les habitudes de consommation de l'énergie.


Le peuple cubain a su faire preuve d'une solidarité exemplaire qui l'a rendu capable, entre autres exploits, de transformer complètement son agriculture en une dizaine d'années. Les tracteurs et les fertilisants russes avaient en effet permis à Cuba, dans le cadre de sa révolution verte, de se doter d'une agriculture plus industrialisée encore que celle des États-Unis, produisant de grandes quantités de sucre destiné l'exportation et important une forte proportion de sa nourriture, 50% de son riz par exemple.

 

Aujourd'hui, le pays est autosuffisant et après avoir redécouvert les vertus de la petite ferme privée et celle du jardinage urbain, il exporte des spécialistes de l'agriculture biologique dans le reste de l'Amérique latine.


L'équipe américaine qui a tourné le film Le pouvoir des communautés, lequel relate l'histoire de la réaction cubaine à la pénurie de pétrole, a voulu démontrer que c'est seulement en suivant l'exemple des Cubains, en faisant preuve des mêmes qualités, que les populations des autres pays du monde, à commencer par celle des États-Unis, pourront trouver une solution heureuse aux problèmes résultant du manque de pétrole. Soit dit en passant, c'est après avoir vu le film Le pouvoir des communautés que Rob Hopkins et ses amis ont décidé de créer les premiers groupes Transition Towns

 

 

Nature to Share
http://www.scoop.it/t/naturetoshare/

http://www.incredible-edible.info/

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Monde Agricole
Scoop.it!

Enseigner à produire autrement lancé par Stéphane Le Foll

Enseigner à produire autrement lancé par Stéphane Le Foll | produire autrement | Scoop.it
Les établissements d’enseignement agricole et leurs exploitations seront les fers de lance pour promouvoir les systèmes de production économiquement et écologiquement performants.

Via Agriconomie
more...
Agriconomie's curator insight, October 16, 2014 5:59 AM

« Enseigner à produire autrement » c'est le nouveau programme d’action lancé  par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Rescooped by Jerome Joubert from Alimentation21
Scoop.it!

Agroécologie et permaculture : plus ou moins productives que l’agriculture industrielle ? | Kaizen magazine

Agroécologie et permaculture : plus ou moins productives que l’agriculture industrielle ? | Kaizen magazine | produire autrement | Scoop.it

Il existe trois façons de mesurer la productivité agricole :

- La productivité par travailleur.

- La productivité par unité de surface.

- La productivité par calorie investie.

Pourquoi l’agriculture moderne, malgré sa faiblesse dans deux unités de mesure sur trois, reste-t-elle compétitive ?

Nous vivons pour quelques années encore dans un monde où la main d’œuvre reste extrêmement chère et le prix du pétrole très faible. (...) Mais ce monde du pétrole bon marché ne sera pas celui de nos enfants.

Les terres se font plus rares, dévorées par l’urbanisation, elles perdent de leur fertilité, tandis que le prix du baril augmente régulièrement et que les réserves pétrolifères s’épuisent. Ce qui rend d’autant plus pertinentes les alternatives.

Pour preuve, le rapport d’Olivier de Schütter, rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation, de mars 2012, qui montre que l’agroécologie permettrait de doubler la production alimentaire de régions entières en 10 ans tout en réduisant la pauvreté rurale et en apportant des solutions au changement climatique. Rapport sur lequel s’est notamment appuyée Marie-Monique Robin pour réaliser son film les Moissons du futur.


Via Catherine Closson
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

Stéphane Le Foll : "L'agroécologie, c'est la double performance, écologique et économique."

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, était l'invité d'Interactiv' sur France Inter lundi 6 janvier 2014.


Via Centre de documentation UniLaSalle Rouen, Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Conférence environnementale : les contributions positives de l'agriculture à l'honneur

Conférence environnementale : les contributions positives de l'agriculture à l'honneur | produire autrement | Scoop.it
Actualite agricole : Le secteur agricole a été félicité pour ses contributions positives lors de la clôture de la troisième conférence environnementale qui se tenait...

Via PERIG Consultants Environnement, Isabelle Pélissié
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Agroécologie et souveraineté alimentaire - YouTube

 

Marc Dufumier à la 25e quinzaine des Tiers Mondes organisée par la Maison des Tiers Mondes et de la solidarité internationale de Montpellier : conférence du  25 novembre 2014 sur "Souveraineté alimentaire et politiques de développement" avec Gabriel Biba Nkouka et Patrice Burget (CARI & RADDO)

 

Film réalisé par Serge Tostain. Novembre 2014


Via Christian Allié, Isabelle Pélissié
more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

AILE » Appel à projets Plan Biogaz 2014

AILE » Appel à projets Plan Biogaz 2014 | produire autrement | Scoop.it
Le cahier des charges de l'Appel à Projets Plan Biogaz 2014 en Bretagne est accessible en ligne sur notre site. La première date ... le site de l'Ademe. La Région Pays de la Loire soutient les projets de petite méthanisation (.
more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

Quel avenir pour l'injection de biogaz sur le réseau ? - Paysan Breton

Quel avenir pour l'injection de biogaz sur le réseau ? - Paysan Breton | produire autrement | Scoop.it
Quel avenir pour l'injection de biogaz sur le réseau ?
Paysan Breton
Dans les allées du salon Biogaz Europe, cette semaine à Saint-Brieuc, on a beaucoup entendu parler de méthanisation et d'injection.
more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

L'hydrogène, vecteur de la transition énergétique ? - Batiactu

L'hydrogène, vecteur de la transition énergétique ? - Batiactu | produire autrement | Scoop.it
L'hydrogène, vecteur de la transition énergétique ?
Batiactu
Il est également possible d'extraire l'hydrogène du biogaz obtenu par méthanisation des déchets ou du fumier.
more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Joubert
Scoop.it!

Taxe foncière sur le bâti : les installations de méthanisation pourront ... - La France Agricole

Taxe foncière sur le bâti : les installations de méthanisation pourront ... - La France Agricole | produire autrement | Scoop.it
Taxe foncière sur le bâti : les installations de méthanisation pourront ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Joubert from Centre méthanisation et valorisation fumier et déchets verts (centres équestres, élevages…)
Scoop.it!

bio-thorey, méthanisation voie sèche, ferme à énergie positive.

La ferme www.bio-thorey.fr ( aube ) est en agriculture biologique depuis 1968. Nous vendons de la viande de boeuf, veau et porc au détail en directe à la fer...

Via Stephanie T
more...
No comment yet.