Merveilles - Marvels
Follow
Find tag "exposition"
18.5K views | +0 today
Merveilles - Marvels
Cabinet des curiosités, coups de coeurs, trouvailles probables ou improbables, très très loin ou tout près, produites par la main de l'homme ou par la nature...
Curated by Alcofribas
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Alcofribas from Litt&ratures
Scoop.it!

William S Burroughs : portrait de l’auteur de la beat generation en artiste multimédia.

William S Burroughs : portrait de l’auteur de la beat generation en artiste multimédia. | Merveilles - Marvels | Scoop.it
William S. Burroughs fait partie des apparitions les plus fascinantes de l’histoire littéraire.

 

Ses romans Junky, Le Festin nu ou Les Garçons sauvages n’ont rien perdu de leur puissance.
L’écrivain était à la fois un personnage flamboyant et tragique. Profondément enraciné dans l’underground homosexuel ainsi que dans les milieux artistiques américains, il était morphinomane et dealer d’héroïne. Pour un instant, sa vie semble avoir atteint un point de non-retour quand il abat par erreur son épouse, Joan Vollmer Adams. Une mort où le tragique le dispute au comique : car il faut dire qu’alors en parfait état d’ébriété, le couple avait voulu recréer la scène de la pomme du Guillaume Tell de Schiller…
 
Cet épisode ne nuira pourtant nullement à son succès littéraire. Auteur favori de la beat generation, William S. Burroughs a influencé pendant des décennies musiciens, artistes et réalisateurs, de Patti Smith à David Cronenberg, sans oublier bien sûr David Bowie. Seize ans après sa mort, le temps est venu de redécouvrir cet immense provocateur et impresario de la contreculture.
 
C’est ce que propose l’espace Deichtorhallen à Hambourg. Du 16 mars au 18 août, la collection Falkenberg y accueille une vaste rétrospective Burroughs. L’auteur du Festin nu était-il seulement un graphomane radical, adepte du cut-up, cette technique de découpage aléatoire du texte ? L’exposition offre une nouvelle approche de cette icône de la beat generation. Car Burroughs ne se cantonnait pas seulement à l’écriture, c’était un véritable artiste multimédia. Ses expérimentations se déclinaient à travers des bandes sonores, des films, des photographies, des peintures, les collages, faisant de lui un véritable pionnier.
 
On ne s’étonnera donc pas que William  S. Burroughs exerce encore une influence sur des artistes contemporains. Certes, il y a les stars, comme Patti Smith ou Larry Clark, mais il y a aussi Yony Leyser, jeune réalisateur originaire de Chicago. Son documentaire acclamé  « William Burroughs – A man within » offre un portrait à la fois saisissant et divertissant du grand artiste...


Via Vincent DUBOIS, Valaf Lebu
more...
No comment yet.
Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

100 chefs-d’œuvre de photographie exposés à la BnF

100 chefs-d’œuvre de photographie exposés à la BnF | Merveilles - Marvels | Scoop.it

La BnF expose une centaine de clichés illustrant l’évolution de la photographie, sur plus d’un siècle d’existence. « Que savions-nous des choses avant la photographie ? ». Dans le catalogue de l’exposition, la question du metteur en scène Olivier Py résume bien la raison d’être de La photographie en 100 chefs-d’œuvre : mettre en lumière dans un cadre restreint la multiplicité du monde à travers différents regards, à différentes époques...

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

Félix Thiollier (1842-1914), photographies | Musée d’Orsay | Actualité du XIXe siècle

Félix Thiollier (1842-1914), photographies | Musée d’Orsay | Actualité du XIXe siècle | Merveilles - Marvels | Scoop.it

Première monographie parisienne consacrée à Félix Thiollier, l’exposition mettra à l’honneur cet industriel stéphanois qui, à l’âge de 35 ans, avait décidé de devenir rentier afin de se consacrer à ses passions d’érudit local et d’amateur d’art. Assouvies à travers une activité d’édition illustrée destinée à promouvoir tant la sauvegarde du patrimoine forézien que l’œuvre de ses amis peintres, celles-ci font naître un photographe amateur au talent longtemps sous-estimé. Resté résolument en marge des milieux photographiques de son temps, Félix Thiollier se révèle l’auteur d’un œuvre immense et contrastée, dont l’originalité découle avant tout d’une soif intarissable de pittoresque: aux commandes de la machine photographique, cette mécanique du regard devait le conduire, de paysages champêtres en scènes de la vie rurale, à l’évocation sensible d’un monde industriel largement ignoré par la photographie française du tournant des XIXe et XXe siècles...

 

 

Alcofribas's insight:

Plus : http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/2013/01/15/la-beaute-de-la-pollution

more...
No comment yet.
Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

Exposition virtuelle – Surprenante Chinese Fast Food | Atabula

Exposition virtuelle – Surprenante Chinese Fast Food | Atabula | Merveilles - Marvels | Scoop.it

Cette série hallucinante de photographies a été réalisée par Anja Hitzenberger en 2011, à Pékin  dans un espace de restauration temporaire. Elle pourrait s’intituler, non pas « Où est Charlie », mais « Où est le cuistot ? » Souvent endormi, il ou elle se perd dans la profusion de signes et d’informations. Mais, contrairement à notre vision très occidentale de sa fonction et de sa valeur ajoutée, le cuisinier n’a pas d’importance. Quoi manger, à combien ? Notre œil s’est habitué à cet encombrement graphique dans lequel tous les codes classiques explosent. Le client sait où trouver l’information importante. Surtout il sait faire la différence entre l’affiche, l’artefact et la vraie nourriture. Preuve que l’homme s’habitue à tout dans l’univers des signes, du signifié comme du signifiant...

 

>>>> Le site de Anja Hitzenberger : http://anjahitzenberger.com/

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

Topor, Gébé, Killoffer, Menu, Olivia Clavel… et Pacôme Thiellement pour “Citadelles en suspens” à partir du 12 janvier | Le blog de Shige

Topor, Gébé, Killoffer, Menu, Olivia Clavel… et Pacôme Thiellement pour “Citadelles en suspens” à partir du 12 janvier | Le blog de Shige | Merveilles - Marvels | Scoop.it

 « À chaque couche de réalité, un dieu est assigné, et celui-ci n’y comprend rien. « Nous vivons dans un monde régi par un faux dieu : fou, stupide et cruel. Et nos vies sont des vallées de larmes ponctuées d’éclats de rire. Cela, nous le savons déjà. Ce que nous savons moins, c’est que, une fois traversées les frontières qui nous séparent du monde suivant, les mêmes problèmes se reproduiront : en plus grand, plus clair, plus dur. Nous devons toujours faire alliance avec le dieu éloigné contre le dieu proche parce qu’il le déteste ; mais, ce que contient la manifestation suivante, nous ne le savons pas. Extases, rêves et images nous informent sur l’espace qui sépare les mondes. C’est pourquoi les grands imagiers sont nos chamanes. Ils rafraîchissent nos regards et informent nos âmes de l’apparence nouvelle d’un espace immémorial. Cet espace, c’est le “monde des formes en suspens” dont parle Sorhawardî ; un monde de “citadelles en suspens”. Depuis ces citadelles, nous dirigeons notre regard vers l’autre monde ; et, depuis l’autre monde, un regard se dirige vers nous. »

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Alcofribas from Arts vivants, identité européenne - Living Arts, european Identity
Scoop.it!

Giacometti. The Playing Fields - Hamburger Kunsthalle english

Giacometti. The Playing Fields - Hamburger Kunsthalle english | Merveilles - Marvels | Scoop.it

 25 January to 19 May 2013

 

From January 2013 onwards the Hamburger Kunsthalle is offering a new perspective on the art of Alberto Giacometti (1901–1966), revealing why this leading 20th-century sculptor’s work is still regarded as groundbreaking.

For the first time the importance of Giacometti's widely unknown surrealist work for his world-famous postwar-Œuvre: Like on a game board, Giacometti plays with elements, which hauntingly refer to Eros, Death and Souvenir.

 

Those Playing Fields were models for large-scale designs for public squares that invite human participation. With their presentation alongside his group sculptures of the postwar period through to the over life-sized ensembles he designed 1960 for a public place in New York, the show reveals the full scope of his work and the contemporary relevance of his art. 'Giacometti. The Playing Fields' presents 120 sculptures, paintings, drawings and photos of all periods from international museums and private collections.


Via Thomas-Penette Michel
more...
Antenna International's curator insight, January 29, 2013 3:55 AM

The exhibition throws a new light on an artist who was certainly the most successful sculptor of the 20th century. For the first time, Giacometti's characteristic art is examined from a new perspective with the playing field experiments from his early, mostly unknown, Surrealist work in mind. During the audio tour, this unfamiliar approach is discussed and explained in detail by curator, Dr. Annabelle Görgen-Lammers.

Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

On ne tire que sur ce qu’on aime

On ne tire que sur ce qu’on aime | Merveilles - Marvels | Scoop.it

Ou en tout cas on ne tire (au fusil) que sur ce qui est beau, cher, attirant. Dans l'exposition Cibles au Musée de la Chasse (jusqu'au 31 mars), le tir n'est plus apparenté à la photographie (comme il l'était à Arles en 2010) mais au désir : les cibles peintes des sociétés de tir allemandes ou croates représentent le paradis, le paysage, les confrères, la femme, voire les familiers du peintre. On y voit des scènes de genre (comme celle-ci sur la punition de la curiosité), les respectables membres de la société de tir, et même Monsieur le Baron, nobliau local, ou Sa Majesté l'Empereur François Joseph, sur lesquels on peut allègrement tirer, même s'il y a parfois une cible noire à l'intérieur de la cible peinte, censée recueillir les impacts adroits. Il y a sans doute là une jouissance secrète à perpétrer ces petits 'crimes interdits'...

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Alcofribas from Photographies - Photographers
Scoop.it!

HOWARD GREENBERG - COLLECTION

HOWARD GREENBERG - COLLECTION | Merveilles - Marvels | Scoop.it

 

Du 16 janvier au 21 avril 2013

 

La Fondation HCB expose la remarquable collection privée du galeriste new yorkais Howard Greenberg. Une centaine de chefs-d’œuvre, caractéristiques des choix avisés du « galeriste-collectionneur », sont  pour la première fois dévoilés au public.

 

Des modernistes de l’école tchèque (Drtikol, Rössler, Funke) aux photographes de la FSA (Lange, Evans) en passant par les humanistes (Hine, Seymour) ou les maîtres américains (Callahan, Frank, Winogrand), c’est une histoire personnelle de la photographie qui est racontée. Parmi la sélection,sont présentés des tirages d’une qualité exceptionnelle et des photographes majeurs, parfois méconnus comme Roy DeCarava, Leon Levinstein ou Ralph Eugene Meatyard.

 


Via Thomas-Penette Michel
more...
No comment yet.
Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

Le tour du monde avec la BNF

Le tour du monde avec la BNF | Merveilles - Marvels | Scoop.it

Comment les grands navigateurs, au XIV ème siècle, se représentaient ils la planète? Avec quels instruments se lançaient ils sur les océans? Comment transcrivaient ils leurs découvertes? L'exposition de la BNF, "L'âge d'or des cartes marines, quand l'Europe découvrait le monde", répond à toutes ces questions et à bien d'autres. A la fois savante et didactique, elle aborde de nombreuses thématiques _le rôle des cartes, les grandes découvertes, l'hégémonie européenne, la création d'une iconographie des Nouveaux Mondes.._ à travers une sélection de 80 des plus belles cartes portulans du monde, et une centaine de pièces rares, globes, instruments astronomiques, objets d'art et d'ethnographie, dessins, estampes, manuscrits, rassemblés pour la première fois dans une scénographie très travaillée. Le jeune public est très attendu pour ce tour du monde: un parcours-jeu est proposé aux  8-12 ans et de nombreux ateliers sont  organisés, jusqu'à la fin de l'année scolaire pour les élèves, du CE2 à la Terminale...

more...
No comment yet.
Rescooped by Alcofribas from Égypt-actus
Scoop.it!

Treasures of the Pyramids in Vienna

Treasures of the Pyramids in Vienna | Merveilles - Marvels | Scoop.it

In the shadow of the Pyramids. The Austrian excavations at Giza (1912-1929)
(Vienna, Jan.22 – May 20, 2013)
The Kunsthistorisches Museum, Vienna’s Art History Museum, possesses a number of objects from the age of the pyramids, and will present these in a large exhibition from January to May 2013.
Starting in 1912, an Austrian ceremonial grave excavation team began working at the stone plateau of Giza in Egypt by opening the first graves from the period of the Old Kingdom (approx. 2650-2190 B.C.), west of the pyramid of Cheops. The excavated graves brought to light a large number of art works and art history artifacts, some of which found their way to the Kunsthistorisches Museum in Vienna. The statues, reliefs, coffins, and other grave items may now be seen as part of the exhibition "In the Shadow of the Pyramids. The Austrian excavations at Giza (1912-1929)".
The main piece in the exhibit and also the most significant find of the Austrian dig is the life-size statue of Hemiunu (on loan from the Pelizaeus Museum in Hildesheim). He was the nephew of Cheops, and as one of the architects of the Cheops pyramid also had construction oversight over that large project. These worthwhile exhibits are supplemented by digital presentations, which enable you to take a virtual trip to the Giza plateau in the Old Kingdom.


Via Egypt-actus
more...
No comment yet.