Les Frères musulmans font taire Schéhérazade | Merveilles - Marvels | Scoop.it

 " Les femmes qui accompagnaient la sultane se découvrirent le visage et quittèrent de longs habits qu’elles portaient par dessus d’autres plus courts. Mais Schahzenan, roi de Grande Tartarie, fut extrêmement étonné de voir que dans cette compagnie, il y avait dix Noirs qui prirent chacun leur maîtresse (...) Les plaisirs de cette troupe amoureuse durèrent jusqu’à minuit » Nous sommes au début des Contes des Mille et Une Nuits, dans leur traduction Galland. Témoin de cette scène, le roi Schahzenan révèle à son frère le sultan Schahriar les orgies de la reine. Celui-ci, fou de colère, décide d’épouser chaque jour une jeune vierge puis de l’immoler au matin. Alors, ayant « dessein d’arrêter le cours de cette barbarie », Schéhérazade, la fille du grand vizir, « heureusement appliquée à la philosophie, à la médecine, à l’histoire et aux arts » s’offre  au sultan. Nous connaissons la suite, Les Mille et Une Nuits étant un des livres les plus lus au monde, chaque soir Schéhérazade commence le récit de contes si captivants que Schahriar renonce à l’exécuter...