Merveilles - Marvels
26.1K views | +2 today
Follow
Merveilles - Marvels
Cabinet des curiosités, coups de coeurs, trouvailles probables ou improbables, très très loin ou tout près, produites par la main de l'homme ou par la nature...
Curated by Alcofribas
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

The Last Laughing Death

The Last Laughing Death | Merveilles - Marvels | Scoop.it

A captivating story of love, death, cannibalism and a 50-year medical riddle in the hills of Papua New Guinea. After 55 years, the final patrol for cases of the mysterious ‘laughing death’ in remote Papua New Guinea has returned from the highlands. From this pursuit came Nobel-winning science, clues to ‘mad cow’ and insights into Alzheimer’s disease. It also revealed a little bit of cannibal hidden in us all...

more...
No comment yet.
Scooped by Alcofribas
Scoop.it!

L’homme qui ne reconnaît pas les visages

L’homme qui ne reconnaît pas les visages | Merveilles - Marvels | Scoop.it

"Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais été capable de faire la différence entre les personnes à l'aide de leur visage." L'auteur de cette surprenante confession s'appelle David Fine. Ce gastro-entérologue britannique, aujourd'hui âgé de 60 ans, est un homme qui ne reconnaît pas les visages. "Il m'a fallu au moins trente ans pour m'apercevoir que ma reconnaissance faciale était inférieure à la moyenne et dix à quinze ans de plus pour comprendre que, dans la perception de la plupart des gens, les visages des individus sont uniques. J'avais presque 50 ans quand j'ai entendu pour la première fois entendu parler de "prosopagnosie" et ce trouble m'a finalement été diagnostiqué à l'âge de 53 ans." La prosopagnosie est la difficulté ou l'incapacité à reconnaître ses congénères par leur visage. Elle est soit congénitale, soit consécutive à un accident touchant le cerveau. Méconnu du grand public alors qu'il touche un nombre non négligeable de personnes, le problème l'est aussi souvent de ceux qui en sont atteints : comme il me l'a simplement expliqué, David Fine a, pendant des décennies, "cru que tout le monde était comme [lui]" !

 

 

more...
No comment yet.