collaboratif
26 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Marie Macaroni from Startup & Innovation & tech
Scoop.it!

Les #startup françaises à l'avant-garde du shopping social

Les #startup françaises à l'avant-garde du shopping social | collaboratif | Scoop.it
Influencia - Le commerce collaboratif redéfinit l’union entre les marques et le consommateur dans le monde. Une certaine idée du commerce qui plait aux jeunes pousses hexagonales passées maîtres en la matière. INfluencia gratte sous la carapace en interrogeant les CEO de deux acteurs français qui sont en train de conquérir le monde...

Via OLIVE
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from French Digital News
Scoop.it!

Et si la consommation collaborative sauvait le marketing ?

LE CERCLE. Le consommateur de 2013 est fortement blasé et désenchanté face aux dispositifs marketing "classiques". Par contre, quand il pratique la consommation collaborative et l'économie du partage, ce même consommateur retrouve une fraîcheur et un enthousiasme qu'on ne lui avait pas vus depuis longtemps.

Aujourd’hui, 64 % des Français disent ne plus avoir les moyens de consommer (Source Observatoire Cetelem 2013), mais surtout, sur les 36 % restant qui déclarent donc pouvoir consommer, 21 % disent ne pas en avoir particulièrement envie…

L’individu face à la consommation apparaît de plus en plus désenchanté, blasé, voire carrément éteint… Rencontrant ledit consommateur toutes les semaines lors de focus groupes ou d’entretiens, je mesure la difficulté de susciter enthousiasme et adhésion.

Saturé par l’hyperchoix, ayant réalisé que le hard discount n’était pas non plus la réponse simplifiée à son envie de consommer autrement, le consommateur cherche d’autres réponses.

La consommation collaborative (qui est un modèle qui privilégie l’usage à la possession) en apporte une : aujourd’hui, 83 % des Français d’après l’Obsoco (Observatoire société et consommation =http://www.lobsoco.com/) approuvent l’idée qu’"aujourd’hui, l’important c’est de pouvoir utiliser un produit plus que de le posséder".

Au secours me direz-vous : sauve-qui-peut pour les marques. Ça voudrait dire que ce "consommateur collaboratif" ne va plus rien acheter et vivre de troc, d’emprunt et de recyclage ?
Sauf que rien n’est moins vrai, et ce pour quatre raisons :

- Les individus qui recourent à la consommation collaborative, que ce soit dans le domaine automobile (covoiturage), le tourisme (sites type AirBnB ou Sejourning) ou d’autres services (Ma petite cuisine pour louer des ustensiles de cuisine ou encore l’échange de vêtements…) ne sont pas atypiques et sont peu ou prou le reflet du consommateur français (diversité des âges, des CSP, des habitats…)

- Ces individus, lors qu’on les interroge, déclarent que le recours à la consommation collaborative n’est pas motivé par le rejet de la consommation, mais par le désir de consommer malgré le manque de moyens.

- Le recours à l’usage n’est pas forcément exclusif de l’achat (ainsi sur le site de "Ma petite cuisine", on trouve l’argument "Testez un ustensile avant d'en faire l'achat") et l’on sait que les sites de prêt de voiture peer to peer permettent de tester des modèles dans une perspective d’acquisition.

- La consommation collaborative permet de générer d’autres sources de business pour les marques notamment autour de nouveaux services ; ainsi, Citroën avec Multicity (http://www.multicity.citroen.fr/) propose de l’assurance, de l’entretien et toute une gamme de services payants.

Mais surtout, avant tout et plus que tout parce qu’il se dégage de l’économie du partage un enthousiasme, une fraîcheur, une positivité qui peuvent permettent de ré enchanter la consommation.
J’ai eu l’occasion de mener une étude qualitative auprès d’utilisateurs de sites collaboratifs et la première caractéristique qui saute aux yeux, c’est l’enthousiasme et l’envie qui se dégagent de leur témoignage.
Pourquoi ? Parce que consommer collaboratif, c’est vivre des expériences humainement très enrichissantes en terme de lien social (il suffit d’écouter les récits de rencontres des personnes qui utilisent le covoiturage), parce que cela permet de se réaliser et de se réhumaniser en mettant à jour des compétences ou des envies nouvelles.

Et cet enthousiasme rejaillit fortement sur la marque qui permet ce vécu expérientiel ; ainsi la meilleure communication pour AirBnB, ce sont ses membres ; comme le dit Joe Gebbia, un de ses co-fondateurs, "100 people that love you are more powerful than 1 000 who like you" (100 personnes qui vous aiment sont beaucoup plus efficaces que 1 000 qui vous apprécient).

Rachel Botsman, une des "papesses" du collaboratif appelle d’ailleurs les membres les plus convaincus de ces communautés des Brand Evangelists. En effet, ces personnes vont porter la bonne parole auprès d’autres membres qui vont le faire à leur tour...

Ces Brand Evangelists peuvent également devenir de précieux partenaires dans des processus de co-création.

Ainsi, la consommation collaborative permet de générer une communauté de membres fortement impliqués, enthousiastes, et dopés par la force de l’expérientiel qui s’inscrivent dans une consommation ré-enchantée et ré-impliquée. Alors, comme dirait la sagesse populaire, "que demande le peuple ?"

Pour des marques qui s’inscrivent aujourd’hui dans un marketing de masse, se poser la question de s’intéresser à la consommation collaborative et de développer des modalités pour y participer est à envisager comme une perspective d'avenir.

Mais cela ne peut se faire que sous certaines conditions. En effet, la marque doit accepter de sortir d’un système de communication top down, elle doit accepter de s’exposer aux critiques et de prendre ces dernières en compte pour s’améliorer. Le lâcher-prise pourrait-il alors devenir un composant de l'ADN de marque ?





Via the bureau
more...
No comment yet.
Scooped by Marie Macaroni
Scoop.it!

Utiliser Google Plus en contexte professionnel

Utiliser Google Plus en contexte professionnel | collaboratif | Scoop.it

Google Plus, futur carrefour d'influence pour les marques et les entreprises adeptes du marketing sur les réseaux sociaux ? Concurrent direct de Twitter et Facebook, le nouveau « phénomène social » de Google propose une nouvelle façon d'échanger des contenus sur le web. Outre son organisation en « cercles », qui donne à l'utilisateur le contrôle sur l'information qu'il partage, Il propose plusieurs outils et fonctionnalités, qui intégrés à l'écosystème Google, offrent des perspectives intéressantes aux professionnels : pour développer sa marque personnelle, travailler en mode collaboratif, ou encore organiser une veille d'informations...

more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Time to Learn
Scoop.it!

Marqueed. Travail collaboratif autour d’une image.

Marqueed. Travail collaboratif autour d’une image. | collaboratif | Scoop.it

Marqueed est un outil de travail collaboratif qui permet de discuter, d’échanger, et de travailler autour d’une ou plusieurs images.
Marqueed vous permettra de créer des collections d’images qui peuvent être partagées, marquées, commentées et utilisées pour des échanges ou des discussions avec des partenaires ou clients. Un outil trés abouti, idéal pour les pros du design ou de la communication graphique. Le service facilite grandement le travail collaboratif en capturant des images depuis le Web ou en les uploadant par “drag and drop”. Marqueed supporte la plupart des formats d’images mais aussi des pdfs.


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

L'économie collaborative, ce nouveau PERTURBATEUR !

L'économie collaborative, ce nouveau PERTURBATEUR ! | collaboratif | Scoop.it
La régulation de l’économie collaborative en question

Via association concert urbain
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Intelligence économique & stratégique - Stratégie d'innovation
Scoop.it!

L’entreprise à l’épreuve de l’économie collaborative

L’entreprise à l’épreuve de l’économie collaborative | collaboratif | Scoop.it

Beaucoup chantent aujourd'hui les vertus de l'économie collaborative. Mais celle-ci ne peut prendre sens qu'en repensant fondamentalement les modèles organisationnels qui la portent.


Via Stéphane NEREAU
more...
Stéphane NEREAU's curator insight, February 12, 2014 4:30 PM

Mais les grandes entreprises restent inégalement armées et préparées face à cette révolution collaborative. En 2013, nous avons mené, avec l’institut pour l’innovation i7 d’ESCP Europe, une étude sur l’état des pratiques innovantes en lien avec les enjeux de développement durable, abordant notamment l’enjeu de l’économie collaborative . Il ressort de cette étude que trop rares sont les grandes entreprises qui s’engagent dans des démarches d’innovation ouverte, à même de capitaliser sur l'intelligence de l'écosystème, et de fonder de nouvelles relations entre utilisateurs, entreprises, et fournisseurs. A ce titre, l'économie collaborative est porteuse d'une philosophie que devraient poursuivre les entreprises lorsqu'elles s'engagent dans des démarches d'innovation en développement durable : ne plus penser à l'échelle de l'entreprise mais de l'écosystème, et faire de l'entreprise un architecte de la transformation de son écosystème vers la durabilité économique, écologique est sociale.

Rescooped by Marie Macaroni from Collaborative economy
Scoop.it!

Sharing economy hot streak continues in 2014 | SiliconBeat

Sharing economy hot streak continues in 2014 | SiliconBeat | collaboratif | Scoop.it

Via omiralbell
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Intelligence économique & stratégique - Stratégie d'innovation
Scoop.it!

2014, l'année du management collaboratif

2014, l'année du management collaboratif | collaboratif | Scoop.it
Il y a quelques semaines, nous célébrions tous le passage à une nouvelle année. Et à cette occasion, nombreux sont ceux qui prennent et s’engagent dans de nouvelles et bonnes résolutions, personnelles ou professionnelles. Et si cette année vous preniez une résolution qui bénéficierait à vous-même autant qu’à tous vos collaborateurs ? C’est l’idée derrière notre proposition du jour, le management collaboratif.

Via Stéphane NEREAU
more...
Stéphane NEREAU's curator insight, February 22, 2014 5:03 AM

Une question demeure : à quelle occasion mettre en place un tel système ? Il faut, dans la mesure du possible, que ce soit à un moment où ce qu’il apporte sera le plus profitable à l’organisation et où les changements qu’il provoquera ne lui nuiront pas. Pourquoi ne pas profiter du départ d’un membre de l’équipe, dont les compétences, les savoir-faire et l’expérience ne peuvent être remplacés à l’identique ? En se tournant vers le management collaboratif, l’organisation sera en mesure de pallier ce départ. Ce début d’année est aussi une belle opportunité de mettre en place de nouvelles pratiques. Si jamais vous n’avez pas encore organisé de pot ou de repas du nouvel an, pourquoi ne pas aborder le sujet avec vos collaborateurs à cette occasion. Car, comme expliqué plus tôt, la convivialité doit naître et perdurer de cette nouvelle démarche !

Rescooped by Marie Macaroni from Territoires d'Aquitaine - Expansion : Politiques, Technologies, Architectures, Economie, Développement 3.0 et autres ...
Scoop.it!

Consommation collaborative : opportunités ou risques pour les marques ?

Consommation collaborative : opportunités ou risques pour les marques ? | collaboratif | Scoop.it

Le contexte : l'émergence d'une nouvelle consommation
--> Des crises multiples
--> Mieux consommer, motivation principale des consommateurs collaboratifs

--> Les nouveaux consommateurs collaboratifs

 

Deux cas d'école : Leboncoin.fr et Airbnb
--> Leboncoin, un succès populaire
--> Airbnb, une autre expérience de voyage

 

La réponse des marques
--> Les acteurs en place : le bon, la brute et le truand
--> 5 stratégies pour les acteurs historiques
--> Les géants du digital en embuscade


Via blueQUEST, www.blue-quest.fr, Shyrine Cassam, François GARREAU, Covivo, Bruno Hour
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

ING Direct lance ING Direct Web Café, la première communauté bancaire en ligne fondée sur le collaboratif, la co-construction et l'information

ING Direct lance ING Direct Web Café, la première communauté bancaire en ligne fondée sur le collaboratif, la co-construction et l'information | collaboratif | Scoop.it

Alors que les consommateurs attendent des marques qu’elles proposent une relation plus interactive, fondée sur la transparence et l’écoute, ING Direct franchit une étape supplémentaire en plaçant le collaboratif au coeur de sa relation avec ses clients et de sa stratégie d’innovation.

Avec le lancement du Web Café, véritable première en France, ING Direct offre l’opportunité aux consommateurs d’échanger librement, de s’informer sur les problématiques de finances personnelles, et de co-construire le futur d’ING Direct qui répondra le mieux à leurs besoins.


Via Aurélien BADET
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Responsabilité Sociale des Entreprises
Scoop.it!

Consommation collaborative : opportunités ou risques pour les marques ?

Consommation collaborative : opportunités ou risques pour les marques ? | collaboratif | Scoop.it

 Retranscription d'un atelier trés intéressant mené par La Poste.

 1/ Le contexte : l’émergence d’une nouvelle consommation
 Détail des différents facteurs qui ont contribué à la poussée de la consommation collaborative, ainsi que les motivations et les caractéristiques des consommateurs collaboratifs.
 2/ Deux cas d’école : Leboncoin.fr et Airbnb
 17 millions de Français sont utilisateurs du site Leboncoin.fr : les raisons de ce succès populaire. Airbnb, né dans un appartement californien, connaît un essor mondial 
 3/ La réponse des marques
 Face à cette nouvelle donne, les acteurs historiques et les géants du web ont adopté diverses stratégies, orientées vers les coûts ou les revenus ...


Via blueQUEST, www.blue-quest.fr
more...
la Fabrique Spinoza's curator insight, November 19, 2013 4:47 PM

 

Retranscription d'un atelier de La Poste (par elle-même)

Instructif.

Rescooped by Marie Macaroni from CultureRP
Scoop.it!

Spintank : Portrait d'agence

Spintank : Portrait d'agence | collaboratif | Scoop.it

A l’occasion de l’ouverture du Tank, le nouvel espace collaboratif de l’agence, Nicolas Vanbremeersch revient sur son parcours et ses ambitions pour Spintank.

En plus de son esprit d’entrepreneur, Nicolas Vanbremeersch a su développer son expertise sur de nombreux sujets. Conseil en stratégie, conseil en développement, mais aussi politique : le fondateur de Spintank a eu une vie avant l’agence. Après avoir coordonné le développement de la Française des Jeux pendant un certain temps, il a beaucoup œuvré dans la webpolitique, de la fin des années 90 à la création de versac, un des principaux blogs français sur la politique. En 2006, il a envie de concilier tous les aspects de sa vie et de sa personnalité dans une activité commune : c’est le début de Spintank.

 

Une agence qu’il crée avec « l’ambition de réinventer la communication pour la marque entreprise et le corporate, avec le numérique », et basée sur une intuition : celle du web social en tant qu’espace public. Pour lui, « les nouvelles règles qui apparaissaient et les nouveaux formats de narration devaient bousculer les codes de la communication ». Au départ exclusivement numérique, Spintank a su conserver son ADN digital pour traiter les sujets corporate de ses clients, auprès desquels l’agence a un rôle de conseil et de production.

La force de l’agence, c’est « une culture de la qualité et de l’artisanat, par rapport à d’autres agences qui peuvent être très ROI-stes, très industrielles. Nous voulons continuer à travailler avec des marques ou des entreprises qui ont des sujets assez complexes, qui s’adressent à la société ».

 

L’agence, qui travaille autant pour des ministères que des grandes entreprises, a une croyance forte :« les entreprises doivent devenir media ». C’est le contenu et la manière de se raconter qui va recréer de l’engagement, de la mobilisation autour de la marque.

Le résultat, c’est une activité orientée sur la stratégie, les plateformes et l’identité des marques.« Quand on se pose la question de la définition à l’heure du numérique, on ne doit pas uniquement travailler sur les moyens mais sur les messages-mêmes. »


Via Culture RP
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Solutions locales
Scoop.it!

[Interview] Antonin Leonard (OuiShare) : « L’économie collaborative est avant tout une question culturelle »

[Interview] Antonin Leonard (OuiShare) :  « L’économie collaborative est avant tout une question culturelle » | collaboratif | Scoop.it

En cette rentrée 2013, il dresse pour Viuz un bilan de l’état et des perspectives de l’économie collaborative en France et dans le monde.


Via Vincent Datin
more...
Vincent Datin's curator insight, August 26, 2013 11:43 AM

Un panorama complet sur l'économie collaborative

JeLoueMonCampingCar's curator insight, April 3, 2014 8:49 AM

Un article qui date mais qui reste très intéressant !

Rescooped by Marie Macaroni from La fabrique de paradigme
Scoop.it!

e-collaborative - Le magazine de l'économie collaborative

e-collaborative - Le magazine de l'économie collaborative | collaboratif | Scoop.it

Un nouveau blog sur l'économie collaborative


Via Pierre V. Laurent
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Logiciel Gratuit Licence Gratuite
Scoop.it!

Logiciel professionnel gratuit Web 2.0 RealtimeBoard 2013 tableau blanc collaboratif en ligne licence gratuite

Logiciel professionnel gratuit Web 2.0 RealtimeBoard 2013 tableau blanc collaboratif en ligne licence gratuite | collaboratif | Scoop.it

Logiciel professionnel gratuit Web 2.0 RealtimeBoard 2013 tableau blanc collaboratif en ligne

Le service Web 2.0 gratuit RealtimeBoard 2013 est votre tableau blanc en ligne re-pensé pour une meilleure expérience collaborative .

 

 

http://logiciel-gratuit-licence-gratuite.blogspot.fr/2013/10/logiciel-professionnel-gratuit-web-20.html

 


Via blasco Louis
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Macaroni from Journal d'un observateur Event & Meeting
Scoop.it!

Red Bull Stratos : Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour le marketing

Red Bull n'a pas juste permis la réalisation d'un record du monde mais la marque vient surtout de mettre un nouvel étalon pour la communication. Une petite marque vient de donner une leçon de marketing à l'ensemble des grands groupes pourtant largement capable de financer de telles opérations.


Via Lionel Malard
more...
No comment yet.