Mémoire (LMDLP) description neuromkg
8 views | +0 today
Follow
Mémoire (LMDLP) description neuromkg
Mémoire (LMDLP) description neuromkg
Curated by Marine Pardieu
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Marine Pardieu
Scoop.it!

Les origines de l'IRM : la résonance magnétique nucléaire | CultureSciences-Chimie

Les origines de l'IRM : la résonance magnétique nucléaire | CultureSciences-Chimie | Mémoire (LMDLP) description neuromkg | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Marine Pardieu
Scoop.it!

Le neuromarketing

Comprendre le neuromarketing, à quoi il sert et comment on peut s'en servir pour vendre plus et mieux.
more...
No comment yet.
Scooped by Marine Pardieu
Scoop.it!

Imagerie par résonance magnétique - Wikipédia

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique d'imagerie médicale permettant d'obtenir des vues 2D ou 3D de l'intérieur du corps de façon non-invasive avec une résolution relativement élevée. L'IRM repose sur le principe de la résonance magnétique nucléaire (RMN) [1] qui utilise les propriétés quantiques des noyaux atomiques pour la spectroscopie en analyse chimique[note 1]. L'IRM nécessite un champ magnétique puissant et stable produit par un aimant supraconducteur qui crée une magnétisation des tissus par alignement des moments magnétiques de spin. Des champs magnétiques oscillants plus faibles, dits radiofréquence, sont alors appliqués de façon à légèrement modifier cet alignement et produire un phénomène de précession qui donne lieu à un signal électromagnétique mesurable. La spécificité de l'IRM consiste à localiser précisément dans l'espace l'origine de ce signal RMN en appliquant des champs magnétiques non-uniformes, des « gradients », qui vont induire des fréquences de précession légèrement différentes en fonction de la position des atomes dans ces gradients. Sur ce principe qui a valu à ses inventeurs, Paul Lauterbur et Peter Mansfield le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2003, il est alors possible de reconstruire une image en deux dimensions puis en trois dimensions de la composition chimique et donc de la nature des tissus biologiques explorés.

En imagerie médicale, l'IRM est principalement dédiée à l'imagerie du système nerveux central (cerveau et moelle épinière), des muscles, du cœur et des tumeurs. Grâce aux différentes séquences, on peut observer les tissus mous avec des contrastes plus élevés qu'avec la tomodensitométrie ; en revanche, l'IRM ne permet pas l'étude des corticales osseuses (tissus « durs ») trop pauvres en hydrogène, ni donc la recherche fine de fractures où seul l'œdème péri-lésionnel pourra être observé.

L'appareil IRM est parfois désigné sous le nom de scanner, ce qui en français prête à confusion avec le tomodensitomètre. Contrairement à ce dernier (et à d'autres techniques d'imagerie comme la TEP), l'examen IRM n'est pas invasif et n'irradie pas le sujet. Cela en fait donc un outil de prédilection pour la recherche biomédicale, et notamment en neurosciences cognitives. À partir des années 1990, la technique d'IRM fonctionnelle, qui permet de mesurer l'activité des différentes zones du cerveau, a en effet permis des progrès importants dans l'étude des fondements neurobiologiques de la pensée.

more...
No comment yet.
Rescooped by Marine Pardieu from Mémoire (LMDLP)
Scoop.it!

Le neuromarketing en action

Le neuromarketing en action | Mémoire (LMDLP) description neuromkg | Scoop.it
Comment marquer l'esprit et la mémoire du consommateur ? Comment le faire réagir en fonction de telle ou telle couleur, telle ou telle forme, tel ou tel son, telle ou telle odeur ?
more...
No comment yet.