EntomoScience
24.1K views | +15 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoScience
Scoop.it!

La fourmi rousse : une étrange technique d'attaque

La fourmi rousse : une étrange technique d'attaque | EntomoScience | Scoop.it
Le Tour de France de la biodioversité, en partenariat avec le Museum national d'Histoire naturelle est l'occasion de s'arrêter sur cet insecte social vital aux sols.


Par Erwan Lecomte. Sciences et Avenir. « [...] Mais la fourmi rousse n'est pas qu'une guerrière. Elle est aussi un détritivore d'une redoutable efficacité, qui fournit aux plantes une matière organique de grande qualité, indispensable à leur croissance. Toutefois, l'intensification de la sylviculture a fait fortement régresser cet insecte pourtant aussi utile aux sol que l'est le lombric. »


« C'est ce que nous a expliqué Arnaud Horellou, chef de projet des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF)  au Service du Patrimoine naturel du Museum d'Histoire naturelle dans cet entretien vidéo. [...] »


Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

La fourmi rousse (Le Tour de France de la biodiversité 9/21)


more...
No comment yet.
EntomoScience
Toutes les disciplines scientifiques peuvent s'intéresser aux insectes et autres petites bêtes !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pour une recherche et une médecine sexuellement différenciées : des faits biologiques irréfutables

Pour une recherche et une médecine sexuellement différenciées : des faits biologiques irréfutables | EntomoScience | Scoop.it
Sous prétexte de parité, on a trop longtemps évité en France de reconnaître les différences biologiques liées au sexe (DLS), entre les hommes et les femmes, au nom de l’égalité mais au mépris des évidences scientifiques. Or certaines stratégies thérapeutiques ou préventives efficaces pour les individus d’un sexe ne sont pas adaptées à l’autre sexe. Ainsi, depuis des années, les essais cliniques incluent, de façon générale, beaucoup moins de femmes que d’hommes, et les femmes font près de deux fois plus d’accidents secondaires liés aux médicaments que les hommes.

Le coût humain et financier de cette ignorance, voire de cet aveuglement, est exorbitant ; il serait pourtant évitable à condition que les scientifiques et les médecins en prennent conscience pour alerter et agir en réparant enfin cette grave injustice médicale. Il est temps de rattraper plus de 10 ans de retard par rapport à nos voisins européens et de mettre en place une médecine différenciée dans l’intérêt même de la santé des femmes… et des hommes.
Des différences sexuelles sous-estimées

Dès 1905, Nettie Stevens, une chercheuse américaine, avait découvert le rôle du chromosome Y dans la détermination sexuelle. Sur un petit coléoptère du genre Tenebrio, elle avait repéré chez les mâles des cellules reproductrices avec deux chromosomes, soit un X, soit un Y, et chez celles des femelles un seul X ; elle en avait logiquement conclu que le sexe de la progéniture dépendait exclusivement des chromosomes paternels…

 

Par Claudine Junien et Nicolas Gauvrit, The Conversation FR, 26.02.2017

Bernadette Cassel's insight:

 

"En recherche fondamentale comme en médecine, les différences sexuelles sont souvent sous-estimées au prétexte de l’égalité homme-femme. Au prix de la santé des deux sexes."

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 134)

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 134) | EntomoScience | Scoop.it
Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 13 au 20 février 2017 dans le domaine des neurosciences. Semaine de Saint Valentin oblige, voici un article qui s’intéresse à ce qui se passe à l’intérieur d’un cerveau amoureux. Et surprise intéressante, des réponses peuvent se trouver en étudiant le cerveau des pigeons. Les animaux de compagnie … Continuer la lecture de La sélection cérébrale de la semaine (numéro 134) →
Bernadette Cassel's insight:

À (re)lire :

 

"Observer individuellement tous les neurones dans le cerveau d'une mouche drosophile alors que l'insecte est en vol" - From cervenargo.hypotheses.org - Today, 7:40 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

À l'occasion des 200 ans de la première description de la maladie de Parkinson : les avancées du programme DHUNE et les perspectives de stratégies thérapeutiques

À l'occasion des 200 ans de la première description de la maladie de Parkinson : les avancées du programme DHUNE et les perspectives de stratégies thérapeutiques | EntomoScience | Scoop.it
La maladie de Parkinson touche entre 150 000 et 200 000 personnes en France et figure au second rang des maladies neurodégénératives après la maladie d'Alzheimer. Environ 25 000 nouveaux cas sont recensés chaque année*.

La maladie de Parkinson, dont l'âge moyen au diagnostic est de 58 ans, est une affection neurodégénérative caractérisée par la perte progressive des neurones produisant de la dopamine, ce neurotransmetteur nécessaire au contrôle du mouvement. La perte de ces neurones dans la substance noire, située à la base du cerveau, va progressivement entrainer une lenteur du mouvement, la raideur des membres et des tremblements, ainsi que des symptômes psychiques (dépression, anxiété, démotivation) émotionnels et cognitifs (perte de mémoire…).

A la recherche des mécanismes à l'origine de ces symptômes, les équipes de DHUNE dirigées par les Dr Lydia Kerkerian-Le Goff, directeur de recherche CNRS à l'IBDM** et Marianne Amalric, directeur de recherche CNRS au LNC*** et présidente du comité scientifique de l'association France Parkinson, annoncent une avancée dans la compréhension du fonctionnement des réseaux de neurones impliqués dans la maladie et de nouvelles stratégies thérapeutiques.

 

Cadureso, 21.02.2017

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi vouloir imposer l’Anthropocène ?

Pourquoi vouloir imposer l’Anthropocène ? | EntomoScience | Scoop.it
Suite et fin de notre série d’articles (ici et là) sur l’Anthropocène : Ce qui est très étrange, c’est qu’un groupe de scientifiques, non-géologues pour la plupart, semble vouloir forcer la main pour faire intégrer cette subdivision dans l’échelle géologique.

Encore récemment, lors du Congrès géologique international qui s’est tenu à Cape Town, du 28 août au 2 septembre 2016, seuls deux orateurs ont évoqué ces aspects stratigraphiques. La séance n’était pas ouverte, en début d’après-midi, que déjà les journaux quotidiens prétendaient en donner le bilan comme s’il s’agissait d’un élément important.

Le premier orateur, Waters, défendait l’idée de l’introduction de cette période (mais contrairement à ce que l’on a pu entendre, jamais il n’a proposé une « ère », seulement une « série »). Le deuxième orateur, Stan Finney, co-signataire de cet article, rappelait simplement quels étaient les critères requis pour introduire une subdivision de l’échelle des temps géologiques et constatait que l’Anthropocène ne les possédait pas, ce qu’a reconnu Waters. Il notait enfin qu’aucune décision ne pouvait être prise par la commission étant donné que le groupe de travail sur l’Anthropocène n’avait encore soumis aucun dossier à la sous-commission, premier échelon de la procédure !

(...)

 

Par Patrick De Wever et Stan Finney. The Conversation FR, 21.02.2017

Bernadette Cassel's insight:
À (re)lire :
 
L’Anthropocène : une catastrophe ? - From www.dinosauria.org - February 2, 2016 11:38 AM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’Anthropocène et l’échelle des temps géologiques

L’Anthropocène et l’échelle des temps géologiques | EntomoScience | Scoop.it
La géologie est une discipline dans laquelle le temps joue un rôle fondamental. Il en est une colonne vertébrale. Comme, de plus, il couvre une durée de plus de 4 milliards d’années, il est nécessaire de le découper en tranches. Ces tranches sont plus ou moins épaisses (ères, périodes, époques…) et toutes servent à établir des corrélations entre des terrains parfois éloignés.

Depuis que la vie s’est répandue en abondance sur Terre, il y a 550 millions d’années, les ères, les systèmes et les étages sont distingués sur la base de leur contenu en fossiles, et généralement séparés par une grande crise du monde vivant.

Ainsi l’ère paléozoïque est séparée de l’ère mésozoïque par la plus grande crise que le monde vivant ait connu (96 % des espèces sont alors éradiquées) et certains organismes emblématiques disparaissent à jamais telles les trilobites,

(...)

 

Par Patrick De Wever et Stan Finney. The Conversation FR, 21.02.2017

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

La biologie de la chenille légionnaire

La biologie de la chenille légionnaire | EntomoScience | Scoop.it

"Son nom scientifique, Spodoptera frugiperda, fait référence aux ailes à motifs gris des papillons adultes et aux ravages qu’elles occasionnent sur les fruits. Son nom courant renvoie au fait que les chenilles se déplacent en masse à l’automne.

Plusieurs caractéristiques de cet insecte en font une espèce particulièrement difficile à contrôler : en plus de leur impressionnante endurance de vol, les femelles adultes sont extrêmement fertiles, avec plus de 1 000 œufs pondus durant leur vie.

 

Ces chenilles peuvent coloniser plus de 100 plantes appartenant à 27 espèces différentes. Si elles sont polyphages – c’est-à-dire capables de se nourrir d’une grande variété de plantes –, leurs hôtes préférés demeurent le maïs, le sorgho, le millet, le riz et la canne à sucre.

 

Une autre raison de la difficulté à les appréhender réside dans leur capacité à résister aux pesticides. On a ainsi essayé d’éradiquer cette chenille à l’aide de maïs BT, mais ces plantations sont toujours très controversées dans de nombreux pays africains.

On a imputé à la chenille légionnaire d’automne des dégâts ayant occasionné des pertes annuelles de 600 millions de dollars pour le seul Brésil. Ces chenilles représentent également une menace pour d’autres cultures essentielles : le niébé, la pomme de terre et le soja.

 

À l’heure qu’il est, nous ne disposons pas d’informations suffisantes au sujet de son impact sur l’ensemble des cultures africaines. Mais l’inquiétude grandit."

(...)

 

Afrique : pourquoi la lutte contre la chenille légionnaire est si difficile. Par Kerstin Kruger, The Conversation FR, 19.02.2017

 

[image] Au stade adulte, la chenille légionnaire d’automne peut passer les frontières grâce à son vol. Andy Reago & Chrissy McClarren/Flickr

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Thorax d'une abeille en microscopie électronique à balayage (MEB)

Thorax d'une abeille en microscopie électronique à balayage (MEB) | EntomoScience | Scoop.it

"Thorax d'une abeille sur lequel on distingue des pollens, observé en microscopie électronique à balayage (MEB). Crédit : Stephan Borensztajn / CNRS Photothèque"

 

Publication Instagram par CNRS, 31.01.2017


Source : http://phototheque.cnrs.fr/i/20120001_1358

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Premières Chimères interspécifiques

Premières Chimères interspécifiques | EntomoScience | Scoop.it
Dans un article en open access publié par le journal Cell du 26 janvier 2017 (référence ci-dessous), un groupe de chercheurs américains (Salk University) et espagnols font le point des recherches visant à intégrer des cellules-souches provenant d'une espèce de mammifère donnée dans les premiers stades du développement de l'embryon d'un humain, afin d'obtenir ce que l'on nomme des « chimères ».

(...)

 

Par Jean-Paul Baquiast. Automates Intelligents, 30/01/2017

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from AgroSup Dijon VitiO
Scoop.it!

Participez au forum des "Métiers de la Vigne et du Vin" ! -  Université de Bourgogne

Participez au forum des "Métiers de la Vigne et du Vin" ! -  Université de Bourgogne | EntomoScience | Scoop.it

Jeudi 23 mars, de 16h à 18h30, le Pôle Formation et Vie Universitaire vous invite à participer à son "Forum des Métiers de la Vigne et du Vin" 


Via AgroSup Dijon VitiO
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les libellules, symbole d’une foisonnante biodiversité dont nous ignorons presque tout

Les libellules, symbole d’une foisonnante biodiversité dont nous ignorons presque tout | EntomoScience | Scoop.it
... Ce qui n’est pas connu n’est pas juste non vu, il est aussi ignoré.

Il existe à ce jour 6 000 espèces de libellules identifiées de par le monde. Ces insectes aquatiques charismatiques sont considérés comme bien connus, or l’hiver dernier nous avons évoqué dans une de nos parutions scientifiques la découverte de 60 nouvelles espèces.

Ces insectes n’avaient jamais été identifiés ni étudiés auparavant. Si la plupart des espèces non connues, souvent considérées comme indiscernables ou cachées, réclament un travail de laboratoire minutieux, ces 60 espèces-là se trouvaient dans des zones accessibles du continent africain.

En mai dernier, la star des naturalistes, le Britannique David Attenborough, a reçu en cadeau pour ses 90 ans, une libellule en provenance de Madagascar récemment découverte et qui portera désormais son nom. Dans la revue Nature, j’ai souligné à quel point cette libellule, tout comme le parcours d’Attenborough, plaidait en faveur d’un amour inconditionnel et altruiste de la nature.

(...)

 

Par Klaas-Douwe B. Dijkstra. The Conversation, 18.07.2016

 

[Lien Nature] http://www.nature.com/polopoly_fs/1.19870!/menu/main/topColumns/topLeftColumn/pdf/533172a.pdf

"Restore our sense of species"

Klaas-Douwe B. Dijkstra has named a new dragonfly after David Attenborough to mark the broadcaster’s 90th birthday — and to honour the importance of knowing the natural world.

 

[Vidéo] Dragonfly Named After Attenborough! - #Attenborough90 - BBC Earth - YouTube, 06.05.2016
https://www.youtube.com/watch?v=FMDnPUXTcdc

 

[Image] David Attenborough et sa libellule malgache (vidéo BBC, mai 2016).

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'OMS Europe publie un cadre de formation pour la gestion des risques liés aux moustiques invasifs

L'OMS Europe publie un cadre de formation pour la gestion des risques liés aux moustiques invasifs | EntomoScience | Scoop.it
L'OMS Europe a publié un document qui constitue un cadre de formation visant à fournir aux non-spécialistes une compréhension des questions clés liées aux moustiques envahissants et aux maladies (ré)émergentes à transmission vectorielle. Il vise plus particulièrement les décideurs ainsi les gestionnaires de programme impliqués dans la planification, la mise en œuvre et l'évaluation des stratégies de surveillance et de contrôle des moustiques vecteurs invasifs.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Programme Miel européen – bilan de la Journée de Namur 2017 (suite)

Programme Miel européen – bilan de la Journée de Namur 2017 (suite) | EntomoScience | Scoop.it

"... La seconde conférence était donnée par le Professeur Pierre Rasmont de l’Université de Mons. Il a présenté avec humour, malgré le caractère inquiétant du sujet, les risques que présentent les bouleversements climatiques pour les abeilles sauvages et des bourdons. Ces résultats d’un projet de recherche collectif sont catastrophiques. La biodiversité florale et animale commence déjà à subir les conséquences de perturbations climatiques telles que les épisodes caniculaires par exemple. Certaines espèces de bourdons sont irrémédiablement condamnées, en particulier celles qui ne supportent pas de longues périodes de sécheresse et de chaleur ou qui sont inféodées à des plantes qui peuvent être ravagées par les conséquences d’une élévation des températures. C’est cas en particulier des espèces boréales (Bombus balteatusBombus cingulatusBombus lapponicus, etc.)."

(...)

 

Par Agnès Fayet. Butine info, 31.01.2017

 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, February 13, 6:11 AM

 

Abeilles : Deux conférences données par des chercheurs à la Journée de Namur 2017 - From butine.info - January 23, 5:53 PM

 

Bernadette Cassel's curator insight, February 13, 6:41 AM

 

À (re)lire :

 

Sur les 69 espèces de bourdons européennes, certaines sont menacées par le changement climatique... -  From www.kisskissbankbank.com - April 20, 2015 8:17 AM

 

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Table ronde actu : Les avalanches / L'anthropocène / Le cannibalisme sexuel chez les mantes religieuses

Table ronde actu : Les avalanches / L'anthropocène / Le cannibalisme sexuel chez les mantes religieuses | EntomoScience | Scoop.it
L'actualité des sciences vue par Sophie Coisne, rédactrice en chef de La Recherche, Olivier Lascar, rédacteur en chef adjoint de Sciences et Avenir et Valentine Delattre, fondatrice du blog et de la chaîne Youtube Science de Comptoir.

 

La Méthode scientifique, par Nicolas Martin. France Culture, 10.02.2017
 
Bernadette Cassel's insight:

À (re)lire :

 

Se faire dévorer est un bon investissement pour le mâle de la mante religieuse - From www.sciencesetavenir.fr - July 15, 2016 3:52 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Actualités scientifiques de la semaine #26 | Actualité Houssenia Writing

Actualités scientifiques de la semaine #26 | Actualité Houssenia Writing | EntomoScience | Scoop.it
Les actualités scientifiques de la semaine du 20 au 25 février 2017. Toutes les sources sont en anglais.

 

[Image] A zoomed-in view of a monarch butterfly's chromosomes. Credit: Christopher Hamm
http://www.sciencemag.org/news/2017/02/monarch-miscalculation-has-scientific-error-about-butterflies-persisted-more-40-years

 

Bernadette Cassel's insight:

 

À (re)lire :

 

Afrique : pourquoi la lutte contre la chenille légionnaire est si difficile - From theconversation.com - February 20, 7:43 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 133)

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 133) | EntomoScience | Scoop.it
Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 6 au 13 février 2017 dans le domaine des neurosciences. Une exposition à des images subliminales d’araignées permettrait de traiter efficacement la phobie de ces êtres à huit pattes. Selon une étude récente, une simple erreur de copie dans l’ADN de notre ancêtre Homo erectus serait à l’origine du … Continuer la lecture de La sélection cérébrale de la semaine (numéro 133) →
Bernadette Cassel's insight:

 

À (re)lire :

 

Phobies : les maîtriser grâce aux images subliminales - From www.pourquoidocteur.fr - February 6, 11:50 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Bref portrait du Bombyx disparate

Bref portrait du Bombyx disparate | EntomoScience | Scoop.it
C’est un papillon parmi les plus célèbres : introduit aux États-Unis en 1872, il y est devenu, s’étant échappé des cages d’élevage, le ravageur forestier n°1, sous le nom de Gypsy Moth et est désormais présent partout dans l’Hémisphère nord. Il est parmi les plus étudiés : « pour la science » - fondamentale et appliquée - dans les domaines de la régulation de la mue, de la vision larvaire, des phéromones, des maladies d’insectes, des insecticides, de la lutte biologique, etc. et « pour lui-même » pour sa dynamique des populations, sa polyphagie et son polymorphisme, entre autres.

Lors de ses pullulations, occasionnelles ou cycliques selon les endroits, ses chenilles provoquent au printemps des défoliations complètes qui s’étendent parfois sur des dizaines de milliers d'hectares. Le grouillement des chenilles est très spectaculaire et ne laisse pas d'inquiéter ; en fait, beaucoup d'arbres supportent cette attaque mais des défoliations répétées peuvent faire péricliter des forêts.

 

[Lymantria dispar]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Anthropocène : une nouvelle « ère géologique » ?

Anthropocène : une nouvelle « ère géologique » ? | EntomoScience | Scoop.it
... Certains voudraient en faire une ère géologique parce que l’influence de l’Homme est globale. Raison pour laquelle le nom est construit de la même façon que certaines autres subdivisions de l’échelle des temps, telles les « series » intitulées : Eocène (-56 à -48 Ma) ; Oligocène (-34 à -23 Ma) ; Miocène (-23 à -5,3 Ma) ; Pliocène, (-5,3 à -2,5 Ma) ; Pléistocène : (-2,6 à -0,012 Ma) et Holocène – depuis 0,012 Ma, il aurait donc 0,0001 Ma…

L’Anthropocène aurait donc succédé à l’Holocène. Or, dire que c’est « géologique » semble souligner l’importance de cette influence, mais c’est aussi oublier quelques éléments fondamentaux.

En effet, pour être adoptée, une subdivision de l’échelle des temps géologiques doit respecter un certain nombre de critères précis avant que le dossier soit soumis à examen pour une éventuelle ratification (lire notre précédent article). Et il semble surprenant de parler d’une « ère », une des principales subdivisions de l’échelle des temps. En effet, l’ère géologique la plus courte atteint 65 millions d’années. Dans le cas de l’Anthropocène, nous ne sommes pas du tout dans les mêmes échelles de durée.

(...)

 

Par Patrick De Wever et Stan Finney. The Conversation FR, 21.02.2017

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Christine Rollard, l’arachnologue qui chasse la peur des araignées

Christine Rollard, l’arachnologue qui chasse la peur des araignées | EntomoScience | Scoop.it
L’arachnologue du Muséum national d’histoire naturelle, à Paris, combat les préjugés qui entourent ces bestioles, jusque dans l’esprit des phobiques.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Soutien à la marche citoyenne pour les sciences

Soutien à la marche citoyenne pour les sciences | EntomoScience | Scoop.it
Le 22 avril prochain, les citoyens du monde entier sont appelés à participer à une grande marche pour les sciences. Cette initiative a été lancée par des scientifiques américains pour faire face à « de nouvelles politiques (qui) menacent d’entraver davantage la capacité des chercheurs de mener à bien leurs recherches et de diffuser leurs résultats. »

 

Communiqué – Salle de Presse Inserm, 20.02.2017

 

En tant que dirigeants d’opérateurs publics de recherche, nous souscrivons à l’idée que la « science est un processus et non un produit, un outil de découverte qui nous permet d’approfondir et d’affiner sans cesse notre connaissance de l’univers ». Confrontés nous aussi à des budgets contraints, nous partageons la conviction que « les restrictions budgétaires et le gel des recrutements vont à l’encontre de l’intérêt des Nations ».

C’est pourquoi nous soutenons pleinement l’initiative de cette marche citoyenne pour les sciences.

Jean Chambaz, Président de la Coordination des Universités de Recherche Intensive Françaises (CURIF)

Alain Fuchs, Président du CNRS

Yves Lévy, PDG de l’INSERM

Philippe Mauguin, PDG de l’INRA

Antoine Petit, PDG d’INRIA

Daniel Verwaerde, administrateur général du CEA

Retrouvez l’appel

https://www.marchforscience.com

En France, les défilés se dérouleront à Paris, Lille, Lyon, Toulouse et Montpellier

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi les libellules tuent les bactéries [en anglais]

Pourquoi les libellules tuent les bactéries [en anglais] | EntomoScience | Scoop.it
Special bacteria-killing surfaces constitute a highly active area of research and development.

Strategies to construct them vary widely. One group has infused a slippery surface with molecules that disrupt bacterial communication. Others have shown that silver nanoparticle coatings can destroy bacteria. Yet another group used black silicon to create a surface that resembled a tiny "bed of nails" (nanopillars), which physically rip bacteria apart.

That latter example, which falls into a broad category known as nano-textured surfaces (NTS), is of particular interest because it also exists in nature. The nanostructure of black silicon is very similar to that of dragonfly wings. And just like their elemental counterpart, dragonfly wings kill bacteria.

(...)

 

Par Alex Berezow, American Council on Science and Health, 06.02.2017

 

[Image] This research reveals the natural bactericidal interaction between E. coli and a dragonfly wing’s (Orthetrum villosovittatum) NTS using advanced microscopy techniques and proposes a model. Contrary to the existing mechanistic models, this experimental approach demonstrated that the NTS of Orthetrum villosovittatum dragonfly wings has two prominent nanopillar populations and the resolved interface shows membrane damage occurred without direct contact of the bacterial cell membrane with the nanopillars. We propose that the bacterial membrane damage is initiated by a combination of strong adhesion between nanopillars and bacterium EPS layer as well as shear force when immobilized bacterium attempts to move on the NTS. These findings could help guide the design of novel biomimetic nanomaterials by maximizing the synergies between biochemical and mechanical bactericidal effects.

 

via Bactericidal Effects of Natural Nanotopography of Dragonfly Wing on Escherichia coli - ACS Applied Materials & Interfaces (ACS Publications)

 

[NTS : Surface nanotexturée]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Stanislas Dehaene : Vers une science de la vie mentale

Stanislas Dehaene : Vers une science de la vie mentale | EntomoScience | Scoop.it
Notre vie mentale pourrait-elle être régie par quelques principes généraux d'architecture cérébrale ? Où se nichent dans notre cerveau la proto-arithmétique, les mécanismes de la reconnaissance visuelle des mots, les images subliminales?

(...)

 

Collège de France : 40 leçons inaugurales, par Merryl Moneghetti. France Culture, 22.07.2016
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Forum "L'année vue par ... Les Sciences" 2017 / France Culture

Forum "L'année vue par ... Les Sciences" 2017  / France Culture | EntomoScience | Scoop.it
4 tables rondes animées par Nicolas Martin (La Méthode scientifique) et une leçon de clôture par Hubert Reeves, depuis le Grand Amphithéâtre de La Sorbonne à Paris.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Gembloux Agro-Bio Tech : Nos chercheurs se distinguent dans les projets européens

Gembloux Agro-Bio Tech : Nos chercheurs se distinguent dans les projets européens | EntomoScience | Scoop.it
François Verheggen travaille sur les taupins au sein d’un consortium européen qui vient d’obtenir un financement dans le cadre du programme ElatPro (Spotting the needle in a haystack: Predicting wireworm activity in top soil for integrated pest management in arable crops).

Les taupins (Coleoptera: Elateridae) sont des insectes dont les larves (photo) consomment les racines d’une large gamme de plantes cultivées, conduisant à d’importants préjudices économiques au niveau européen.

Dans le cadre du projet ElatPro, le laboratoire d’entomologie de Gembloux Agro-Bio Tech poursuivra ses recherches visant à identifier des composés organiques volatils naturellement émis par les racines des plantes ciblées par les espèces de taupins, et qui attirent ces derniers vers leurs plantes hôtes. Ces composés, une fois complètement identifiés, pourraient en effet être utilisés afin d’attirer les taupins dans des pièges, et améliorer les techniques de surveillance et/ou de lutte.
Bernadette Cassel's insight:

 

Comment lutter contre les taupins avec des odeurs ? Une recherche made in Gembloux AgroBioTech - From www.gembloux.ulg.ac.be - June 3, 2016 8:23 AM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une incursion dans l’univers des abeilles sauvages - Film documentaire sur ARTE le 14 février

Une incursion dans l’univers des abeilles sauvages - Film documentaire sur ARTE le 14 février | EntomoScience | Scoop.it
On connaît bien les abeilles à miel domestiques et leurs colonies très hiérarchisées, mais leurs cousines sauvages sont moins familières. Elles sont pourtant d’une diversité étonnante, tant dans leur apparence que leur comportement. Géantes de trois centimètres ou naines d’un millimètre, elles déploient beaucoup d’efforts dans le soin à leur progéniture, jusqu'à parcourir des centaines de kilomètres en vol groupé pour fournir nectar et pollen aux larves. Certaines sous-espèces laissent d’autres animaux travailler pour elles avant de s’emparer des fruits de leur labeur – ou même de les tuer. À travers des images rares, on découvre aussi leurs grandes facultés d'adaptation. Un film de Jean Hart, considéré comme le meilleur réalisateur animalier allemand.

 

ARTE+7 | Les abeilles sauvages

 

Diffusion :
mardi 14 février à 19h00
En ligne du 14 février au 21 février 2017

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Les abeilles sauvages : en février sur ARTE - From www.arte.tv - January 27, 4:24 PM

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Programme Miel européen – bilan de la Journée de Namur 2017

Programme Miel européen – bilan de la Journée de Namur 2017 | EntomoScience | Scoop.it

"... L’après-midi, deux conférences de très grande qualité ont été données. La première était présentée par le français Jean-Christophe Sandoz, Directeur de recherche au CNRS à Gif-sur-Yvette (laboratoire Evolution, Génomes, Comportement et Ecologie – EGCE). Il travaille sur la perception et l’apprentissage olfactifs et visuels de l’abeille Apis mellifera au sein du programme de recherche EVOLBEE. Il a présenté le résultat de ses recherches sur la manière dont les abeilles perçoivent les odeurs et sur les réponses comportementales qui en découlent. Il a également présenté l’état des connaissances sur les phéromones du frelon asiatique (Vespa velutina) et les recherches qui présentent un espoir dans la réalisation de pièges olfactifs sélectifs efficaces."

 

Par Agnès Fayet. Butine info, 31.01.2017

 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, February 13, 6:11 AM

 

Abeilles : Deux conférences données par des chercheurs à la Journée de Namur 2017 - From butine.info - January 23, 5:53 PM

 

Bernadette Cassel's curator insight, February 13, 6:41 AM

 

À (re)lire :

 

Sur les 69 espèces de bourdons européennes, certaines sont menacées par le changement climatique... -  From www.kisskissbankbank.com - April 20, 2015 8:17 AM