EntomoScience
Follow
Find
11.1K views | +1 today
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoScience
Scoop.it!

Ingénieuse écologie

Ingénieuse écologie | EntomoScience | Scoop.it


À l’occasion des Journées de l’ingénierie écologique qui se tiennent ce week-end, découvrez ce domaine de recherche en pleine effervescence. Son but ? Appliquer sur le terrain les concepts de l’écologie pour une meilleure gestion de l’environnement. Le CNRS est aux avant-postes.


___________________________________________________________________

VOIR AUSSI :
À Rampillon, les pesticides ne passeront pas ! | CNRS le journal

[Résumé ici : "Comment assainir les eaux de culture avant leur captage par la nappe phréatique")


Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE


En savoir plus sur l'ingénierie écologique : documents et liens


more...
No comment yet.
EntomoScience
Sommaire accessible par le tag "À propos" (cliquer sur le dessin de l'entonnoir dans le coin supérieur droit)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Les termites / France Inter

Les termites / France Inter | EntomoScience | Scoop.it

"Dominique Louppe, chercheur au CIRAD, et auteur de "Les termites dans le monde" (Quae) nous apprend que les termites, peuvent avoir un un rôle très positif, du pont de vue écologique, notamment dans les zones arides."


Le bestiaire. France Inter. Le 5/7 du week-end.

l'émission du dimanche 22 février 2015

                

[Image]

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

En personne : une spécialiste du cerveau des abeilles

En personne : une spécialiste du cerveau des abeilles | EntomoScience | Scoop.it

CNRS,17.02.2015. « CNRS le journal n° 279 vient de paraître »

« Au sommaire de ce numéro : Le système solaire plus habitable que prévu ; Reportage en Arctique, là où dégèle le pergélisol ; Paris-Saclay, la naissance d’un géant ; Enquête sur ces entreprises nées au CNRS, etc. Plus... » 
                           
[Image] Capture d'écran (p. 9) : Aurore Avarguès-Weber, un regard sur les abeilles   
                               
more...
Bernadette Cassel's curator insight, February 25, 12:34 PM


SUR ENTOMONEWS

From www2.cnrs.fr - December 6, 2014 10:05 AM :

Perception visuelle : chez les abeilles l'arbre ne cache pas la forêt


Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un univers d’araignées - Sciences - France Culture

Un univers d’araignées - Sciences - France Culture | EntomoScience | Scoop.it

Continent sciences par Stéphane Deligeorges, 02.03.2015


Invité(s) :
Christine Rollard, arachnologue
Cédric Villani, mathématicien, écrivain


Thème(s) : Sciences| Biologie

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Biologie des sols forestiers

Biologie des sols forestiers | EntomoScience | Scoop.it

« Biologie des sols forestiers
Lydia et Claude Bourguignon
Directeurs du LAMS »


→ Lydia Bourguignon - Lydia-Bourguignon.pdf
http://environnement.participons.net/wp-content/uploads/sites/10/2014/11/Lydia-Bourguignon.pdf

                        

(Laboratoire d’Analyse Microbiologique des sols, 2014)


[Image] Attaque de feuilles mortes par des Collemboles      

                     

Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

Lydia-Bourguignon.pdf

           

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

De l’araignée à la fourmi en passant par les chenilles…

De l’araignée à la fourmi en passant par les chenilles… | EntomoScience | Scoop.it

Garoupe, 13.02.2015. « Maria Sibylla Merian – Yannick Lelardoux – Service de Presse »


[...]


« Considérée donc comme la mère de l’écologie en Allemagne et aux Pays-Bas, Maria Sibylla Merian a eu une vie mouvementée fondée sur la défense de ses points de vue pas forcément en vogue à l’époque. Non contente de remettre en cause certains principes scientifiques, son statut de femme ne l’a pas non plus particulièrement aidée à se faire une place dans une société d’hommes.

Rendons grâce cela dit à Yannick Lelardoux de ne pas avoir voulu insister sur cet aspect-là de sa vie. S’il l’aborde dans les oppositions qu’elle a dû combattre vis-à-vis de son mari, des scientifiques de l’époque ou des préjugés des commanditaires potentiels de ses expéditions, Yannick Lelardoux s’intéresse plus aux résultats et aux réussites de Maria Sibylla qu’aux écueils qui les ont précédés.

Il fait du coup la part belle à ses théories, rendant ainsi pleinement hommage à un esprit vif, volontaire et en avance sur son temps. La notion de destin se retrouve parfaitement dans le traitement des faits marquants de la vie de cette héroïne savante.

La partie la plus réussie est sans conteste possible celle du voyage entrepris par Maria Sibylla avec sa fille à Sumatra pour étudier les différentes espèces animales, de l’araignée à la fourmi en passant par les chenilles… »

[...] 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, February 25, 5:35 AM


SUR ENTOMOSCIENCE

From sciencedecomptoir.cafe-sciences.org - February 11, 9:04 AM :

→  Maria Sibylla Merian, la mère de l’écologie


Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Stridulations

Stridulations | EntomoScience | Scoop.it

OPIE-Insectes. « Qui n'a pas entendu le chant des cigales de Provence, musiciennes de concerts assourdissants par les chaudes journées d'été, hors de proportion avec la taille de l'insecte mais répété par des millions d'artistes ? Ou le chant à la fois mélancolique et joyeux du grillon, classiquement réfugié près du fournil ? »


« Bien des insectes disposent d'appareils émetteurs de sons et de récepteurs ad hoc. Leur signification est avant tout sexuelle, les mâles attirant ainsi les femelles. Les musiques que font retentir les uns comme les autres remontent à des millions d'années. Ce que nous entendons est au fond une musique "fossile" et pourtant bien de notre temps. »


[...]


« Chez les insectes, il existe une grande diversité de moyens de produire le "chant" ou signal, à ne pas confondre avec les bruits (bourdonnement, creusement, chocs...). Nous pouvons les classer en cinq catégories, dont les deux premières rassemblent le plus grand nombre de cas :

1. La friction de régions spécialisées du corps
2. La déformation de membranes
3. L'inspiration et l'expulsion d'air
4. La percussion
5. La vibration des ailes »


[...]


[Image] La friction - Sur le corps schématisé de cet insecte, chaque point marque l'emplacement possible d'une râpe.


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


→  La cigale muette qui chante


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cnidaire : l'immortalité (théorique) pour la méduse Turritopsis nutricula

Cnidaire : l'immortalité (théorique) pour la méduse Turritopsis nutricula | EntomoScience | Scoop.it

« Par Andréa Haug, Futura-Sciences, 18.02.2015.« Le top 5 de la longévité animale »

[...]


« Grâce à un processus cellulaire particulier appelé transdifférenciation, l'animal est capable de stopper son vieillissement et même de rajeunir. Ce qui en fait un exceptionnel sujet d'études pour les biologistes et les généticiens et un sujet d'intérêt pour certains groupes pharmaceutiques qui envisagent déjà la production d’une crème rajeunissante contenant l’ADN de Turritopsis. « C’est comme si un papillon était capable de retourner en arrière au stade de chenille », explique Stefano Piraino, professeur à l’université du Salento, en Italie, et l’un des auteurs du premier article scientifique sur le sujet, disponible sur le site de The Biological Bulletin. »


[...]


[L'étude] Reversing the Life Cycle: Medusae Transforming into Polyps and Cell Transdifferentiation in Turritopsis nutricula (Cnidaria, Hydrozoa)
http://www.biolbull.org/content/190/3/302.abstract


[pdf] http://www.biolbull.org/content/190/3/302.full.pdf


Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES


→  Le top 5 de la longévité animale


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comprendre le réchauffement climatique en 4 minutes

Pourquoi l'homme est-il aujourd'hui considéré comme le principaleresponsable du changement climatique en marche ? Quel est exactement son impact sur les processus naturels qui régissent la planète ? Hausse des températures, élévation du niveau de la mer, acidification des océans… quelles conséquences auront concrètement ces évolutions sur notre environnement ? Explications et enjeux en moins de quatre minutes.   Images : Infographie Le Monde / Olivier Clairouin


___________________________________________________________________


Via http://www.lemonde.fr/planete/video/2014/09/23/comprendre-le-rechauffement-climatique-en-4-minutes_4492721_3244.html


→ Vidéo. Quel rôle joue exactement l'homme dans le changement climatique ? Quelles en seront les conséquences à moyen terme sur la planète ? Explications et enjeux.

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

Un métal superhydrophobe

Un métal superhydrophobe | EntomoScience | Scoop.it
En gravant la surface d'un métal de motifs nano et micrométriques, des chercheurs ont fabriqué un matériau superhydrophobe, absorbant la lumière et autonettoyant.


« Qu’ont en commun les ailes du papillon morpho, les feuilles de lotus et les plaques métalliques d'Anatoliy Vorobyev et Chunlei Guo, chercheurs de l’Université de Rochester ? Ce sont des surfaces superhydrophobes – l’eau n’y adhère pas –, et cette propriété est due à leur structure microscopique. Les deux chercheurs ont créé des plaques de métal superhydrophobes en gravant à leur surface des motifs nano et micrométriques avec un puissant laser à impulsions femtosecondes. »


[...]


[L'étude] A. Y. Vorobyev et Chunlei Guo, Multifunctional surfaces produced by femtosecond laser pulses, Journal of Applied Physics, vol. 117, 033103, 2015.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le dieu de l'amour prête son nom à deux espèces d'araignées

Le dieu de l'amour prête son nom à deux espèces d'araignées | EntomoScience | Scoop.it

Par Taupo. Strange Stuff And Funky Things, 16.02.2015. « Cupidon » 


« Un petit tour sur le site de l'ITIS (Integrated Taxonomic Information System ou système d'information taxonomique intégré) nous apprend ainsi que le dieu de l'amour prête son nom a deux espèces d'araignées: une minuscule araignée sauteuse Saitis cupidon et une autre [...]


[Image] Saitis barbipes

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

D’où vient le climat ? Et où va-t-il ? - Sciences - France Culture

D’où vient le climat ? Et où va-t-il ? - Sciences - France Culture | EntomoScience | Scoop.it

La Conversation scientifique par Etienne Klein. France Inter, 21.02.2015


Invité(s) :
Valérie Masson-Delmotte, paléo climatologue, directrice de recherche au CEA (commissariat aux énergies atomiques et alternatives)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Impacts de la Lutte Antivectorielle

Impacts de la Lutte Antivectorielle | EntomoScience | Scoop.it

WebCast - IN2P3 CNRS, 02.19.2014

« Journée thématique du Centre National d’Expertise sur les Vecteurs (CNEV) - Impacts de la Lutte Antivectorielle »


« Alors que des épidémies de dengue et chikungunya touchent la France, tropicale en particulier, des interrogations et des réflexions émergent dans la population, chez les opérateurs de démoustication, chez les chercheurs et chez les décideurs (ministères, collectivités) sur les impacts et l’évaluation de la lutte contre les moustiques vecteurs. »


« Une composante majeure de cette évaluation concerne les impacts sociologiques, économiques, environnementaux et sanitaires des actions de lutte par insecticides ou mobilisation sociale. Le CNEV [organisait] une journée d’échange sur ce sujet le 2 octobre 2014 [...] à Paris »


→ Toutes les vidéos de l'évenement (10 videos)

Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES

From www.cnev.fr - September 9, 2014 8:02 PM :

→ Qu'est-ce que la lutte antivectorielle ? 


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les abeilles, parfaites petites citadines

Les abeilles, parfaites petites citadines | EntomoScience | Scoop.it

Atlantico, 15.02.2015. « Décryptage, par Bruno Parmentier. Les abeilles, parfaites petites citadines : la fin du monde s’éloigne un peu »


[...]


« Atlantico. Des chercheurs ont récemment comparé la façon dont les abeilles se développaient dans trois environnements différents. D'après leurs résultats, celles-ci s'accommoderaient aussi bien des villes que des champs ou que des réserves naturelles. Katerine Baldock de l'université de Bristol a également observé que les abeilles trouvaient en ville une plus grande diversité de fleurs et de plantes, grâce notamment au développement des fermes de ville, et des espaces verts. Les chercheurs attirent l'attention sur le potentiel important que les villes devraient être davantage prises en compte par les pouvoirs publics pour préserver et faire croître les pollinisateurs. 

Quelle est la portée de cette observation ?

Bruno Parmentier : En ville, on trouve certes de la pollution atmosphérique, mais également d'avantage de biodiversité que dans les campagnes d’agriculture intensive, et finalement moins d’insecticides. [...] »

[...] 

______________________________________________________________
                      
POUR ALLER PLUS LOIN (en anglais) :

• Bristol University | School of Biological Sciences | Community Ecology http://www.bristol.ac.uk/biology/research/ecological/community/

• Dr Katherine Baldock - School of Biological Sciences
http://www.bristol.ac.uk/biology/people/katherine-c-baldock/index.html
                            
• Bristol University | School of Biological Sciences | Urban Pollinators Project http://www.bristol.ac.uk/biology/research/ecological/community/pollinators/

• UK urban meadows hope to help pollinators get buzzing - BBC News, 13/08/2013 http://www.bbc.com/news/science-environment-23669941


« Researchers have planted flower meadows in four UK cities as part of a study to improve understanding of urbanisation on insect pollinators. »

      

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.lexpress.fr - February 14, 12:04 AM :

→  Les villes, refuges pour les insectes pollinisateurs


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Apis mellifera, pollinisatrice efficace de Galanthus nivalis

Apis mellifera, pollinisatrice efficace de Galanthus nivalis | EntomoScience | Scoop.it

"Les abeilles d'hiver peuvent sortir de la ruche, en mars, quand la température atteint 11°C, pour récolter la nourriture nécessaire à la sortie de l'hivernage de la colonie réduite, pendant la mauvaise saison, aux ouvrières d'hiver et à la reine. La perce-neige est une des fleurs nectarifères parmi les plus précoces. Elle peut, si la journée est ensoleillée, s'ouvrir et attirer par divers signaux (olfactifs, visuels) les butineuses qui récoltent alors nectar (aliment essentiellement énergétique) et pollen (source protéique) tout en participant efficacement à la pollinisation croisée de la plante."            

                              

(Par Jean-Jacques Auclair, SVT Lycée)


[Image] Trésor éphémère - La Salamandre, 03.03.2015
http://www.salamandre.net/tresor-ephemere/

                                               

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les oisillons déguisés en chenilles toxiques

Les oisillons déguisés en chenilles toxiques | EntomoScience | Scoop.it
10 petites histoires de mimétisme et de camouflage ~ Sweet Random Science


[Image] Le duvet de l'oisillon ressemble aux poils de la chenille. Crédits : Londono et al 2014 American Naturalist


« Cette adaptation évolutive, basée sur l'exhibition de signaux d'alerte, est un exemple de mimétisme batésien. On peut en apprendre davantage dans cette fascinante série d'articles sur le blog SSAFT. »


(Par Karim Madjer, 11.02.2015)

                  

[L'étude] Morphological and Behavioral Evidence of Batesian Mimicry in Nestlings of a Lowland Amazonian Bird. The American Naturalist    http://www.jstor.org/stable/10.1086/679106

                    

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sciences naturelles pour les nuls : la pollinisation Kézako ?

Sciences naturelles pour les nuls : la pollinisation Kézako ? | EntomoScience | Scoop.it

Pollinisation = transport du pollen de fleurs en fleurs. 

Cela peut être le fait du vent (chez les graminées par exemple) ou de l’eau, mais aussi d’animaux. En France métropolitaine, ce sont les insectes qui transportent le pollen des plantes « à fleurs » (sous les tropiques, des chauves-souris ou des oiseaux interviennent aussi par exemple).   

 

Résultat = fécondation de la fleur = développement du fruit protégeant les graines = miam !  

Et qui dit fruit, dit : cerises, pommes, pèches, abricots… et aubergines, courgettes, melons, concombres, tomates, etc., etc. 

Sans oublier toutes les fleurs sauvages qui enjolivent nos prairies et nos campagnes !


(Par Opie_insectes. KissKissBankBank, 24.02.2015. « Bon plan opour tous les pollinisateurs - Aidez à financer la première action de grande envergure en faveur de tous pollinisateurs sauvages ! »)

               


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Anne-Maïmiti Mercadal, chercheuse en agroécologie

Anne-Maïmiti Mercadal, chercheuse en agroécologie | EntomoScience | Scoop.it
C'est dans l'écosystème du sol que Anne-Maïmiti Mercadal, enseignant-chercheur en agroécologie à l'Institut Polytechnique LaSalle à Beauvais, cherche des solutions pour améliorer les rendements des cultures tout en respectant l'environnement. Mais avant de se prononcer, elle effectue des carottages de sol pour étudier la faune de cet écosystème et ses interactions avec les pratiques culturales. Ce portrait est diffusé à l'occasion du Salon de l'agriculture de Paris (jusqu'au 1er mars 2015).

Un épisode de la série Qui cherche cherche.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les parasites diaboliques (5/8) : La chenille garde-manger

Les parasites diaboliques (5/8) : La chenille garde-manger | EntomoScience | Scoop.it
Une guêpe femelle pond des dizaines d'œufs dans une chenille de piéride du chou – un papillon. Les larves éclosent, mangent, grossissent, puis paralysent leur hôte et le dévorent jusqu'à ce qu'elles en sortent. Quand la chenille, encore vivante, se réveille, les larves filent de petits cocons sous elle. Plutôt que de les laisser se défendre par elles-mêmes, la chenille captive tisse une couche de soie supplémentaire autour des cocons et tient la garde au-dessus de son étonnante portée.


National Geographic, 16.02.2015. « 8 histoires de parasites diaboliques »

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Nouvelle histoire évolutive des cigales d'Europe

Nouvelle histoire évolutive des cigales d'Europe | EntomoScience | Scoop.it
Des études morphologiques, acoustiques et génétiques à permis à une équipe de scientifiques de retracer l'histoire évolutive des cigales d'Europe


Passion Entomologie, 25.02.2015. « L’équipe internationale dirigée par le Professeur suisse Peter Nagel et le doctorant Thomas Hertach vient de publier dans la revue « Zoological Journal of the Linnean Society » une nouvelle classification  des cigales de montagne de Suisse et d’Italie. Auparavant, l’ensemble des populations de cigales de ces régions était regroupé en une seule espèce : Cicadetta montana (Scopoli, 1772). Or, des études morphologiques, acoustiques et génétiques ont révélé l’existence d’une nouvelle espèce : Cicadetta sibillae, qui fait partie d’un complexe de 10 espèces issues d’une seule espèce ancestrale du Pléistocène. »


[...]


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.20min.ch - February 24, 3:54 PM :

→ Une nouvelle espèce de cigale au Tessin

                 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les parasites diaboliques (3/8). Le ver à tête épineuse pousse sa victime à se faire dévorer

Les parasites diaboliques (3/8). Le ver à tête épineuse pousse sa victime à se faire dévorer | EntomoScience | Scoop.it
Le petit crustacé H. azteca vit dans les fonds boueux des étangs. Sauf quand il est colonisé par la larve du ver P. constrictum. Lorsque la larve mûrit à l'intérieur de son corps, il abandonne
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Des animaux pharmaciens et médecins (3)

Des animaux pharmaciens et médecins (3) | EntomoScience | Scoop.it

France Inter. Sur les épaules de Darwin par Jean Claude Ameisen, l'émission du samedi 21 février 2015


Articles scientifiques :


Perry C, Søvik E, Myerscough M , et al. Rapid behavioral maturation accelerates failure of stressed honey bee colonies. Proc. Natl. Acad. Sci. USA 2015 Feb 9 [Epub ahead of print], pp.1-6.


Gendron CM, Kuo TH, Harvanek ZM, et coll. Drosophila life span and physiology are modulated by sexual perception and reward. Science 2014, 343:544-8.


Brütsch T, Chapuisat M. Wood ants protect their brood with tree resin. Animal Behaviour 2014, 93:157-61.


Shurkin J. News feature: Animals that self-medicate. Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA 2014, 111:17339-41.


Underwood E. The taste of things to come. Science 2014, 345:750-1.


Kacsoh BZ, Lynch ZR, Mortimer NT, et coll. Fruit flies medicate offspring after seeing parasites. Science 2013, 339:947-50.


de Roode J, Lefèvre T, Hunter M. Self-medication in animals. Science 2013, 340:150-1.


Simone-Fonstrom M, Spivak M. Increased resin collection after parasite challenge: A case of self-medication in honey bees? PLos One 2012, 7:e34601, pp1-7.


Milan NF, Kacsoh BZ, Schlenke TA. Alcohol consumption as self-medication against blood-borne parasites in the fruit fly. Current Biology 2012, 22:488-93.


Shohat-Ophir G, Kaun KR, Azanchi R, et coll. Sexual deprivation increases ethanol intake in Drosophila. Science 2012, 335:1351-5.

Zars T. Physiology. She said no, pass me a beer. Science 2012, 335:1309-10.


Kaun KR, Azanchi R, Maung Z, et coll. A Drosophila model for alcohol reward. Nature Neuroscience 2011, 14:612-9.


[...] 


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dans le top 5 de longévité des animaux marins : le homard européen

Dans le top 5 de longévité des animaux marins : le homard européen | EntomoScience | Scoop.it

Par Andréa Haug, Futura-Sciences, 18.02.2015.« Le top 5 de la longévité animale »


« Crustacé : 50 ans pour le homard européen (Homarus gammarus) »


« [...] Leur croissance s'effectue par mues successives : la carapace chitineuse se rompt et libère l'animal. Celui-ci se gonfle ensuite d'eau et gagne une taille supérieure et ainsi de suite. Ce phénomène ne laisse pas de traces sur l'animal, ce qui rend difficile l'évaluation de son âge. Néanmoins, les observations faites en élevage ou lors des campagnes de marquage d'animaux en milieu naturel permettent d'estimer l'âge des plus grands animaux à 50 ans et plus. »


[Image] Homard européen — Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Homard_europ%C3%A9en

                  

more...
Bernadette Cassel's curator insight, February 22, 2:42 PM


SUR ENTOMOSCIENCE

From www.futura-sciences.com - February 22, 8:24 PM :

→  Dans le top 5 de longévité des animaux marins : le homard européen


Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le Chlorion et autres manipulateurs

Le Chlorion et autres manipulateurs | EntomoScience | Scoop.it

OPIE-Insectes. Insectes : les sommaires. « Le Chlorion et autres manipulateurs (par Alain Fraval) »


« Des parasites, dits manipulateurs, prennent le contrôle d’un insecte hôte et lui dictent, par messages chimiques en général, des comportements aberrants qui favorisent leur dispersion et augmentent leur succès reproductif. On parle familièrement de « zombification ». Les théoriciens de l’évolution relient ces cas, exceptionnels, au concept de génome étendu. En effet, une information génétique passe de l’espèce parasite à l’espèce hôte et s’y exprime. Examinons les drôles de choses que des insectes (des Hyménoptères) mais aussi des champignons, des virus, des nématodes, des trématodes et des gordiens font faire à d’autres insectes.»

→ Insectes n°163 - 2011 (4) p. 33-37

http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i163fraval3.pdf

                   

[Image] Ampulex compressa (autrefois Chlorion compressum, Hym. Sphécidé) piquant une blatte dans le cou après l'avoir préalablement paralysée       

            

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMOSCIENCE :

Hexaplégie réversible


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Lauréates AWARD 2015 : 11 pays, 70 agronomes africaines d'exception

Lauréates AWARD 2015 : 11 pays, 70 agronomes africaines d'exception | EntomoScience | Scoop.it

"Le programme African Women in Agricultural Research and Development (AWARD) annonce les lauréates des bourses 2015 : 70 femmes agronomes africaines d’exception, originaires de 11 pays, ont été choisies."


→ African Women in Agricultural Research and Development (AWARD)
http://www.awardfellowships.org/


[Image] AWARD annonce les gagnantes des bourses 2015 | Database of Press Releases related to Africa - APO-Source
https://appablog.wordpress.com/2015/02/17/award-annonce-les-gagnantes-des-bourses-2015-70-femmes-agronomes-africaines-dexception-originaires-de-11-pays-ont-ete-choisies/


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les parasites diaboliques (2/8). La guêpe fait de la coccinelle son garde du corps

Les parasites diaboliques (2/8). La guêpe fait de la coccinelle son garde du corps | EntomoScience | Scoop.it

National Geographic, 16.02.2015. « 8 histoires de parasites diaboliques »


« Les coccinelles, dit-on, portent chance. Mais celle qui est infestée par la la guêpe D. coccinellae n'en a pas. Quand une guêpe femelle pique une coccinelle, elle laisse derrière elle un seul œuf. Après l'éclosion, la larve mange son hôte de l'intérieur. Puis le parasite émerge et tisse un cocon entre les pattes de la coccinelle. Même si le corps de l'insecte est libéré de son bourreau, il en demeure l'esclave: il se tient au-dessus du cocon et le protège des prédateurs. Certaines coccinelles très chanceuses en réchappent. »


more...
No comment yet.