EntomoScience
Follow
Find
8.6K views | +0 today
 
Rescooped by Bernadette Cassel from Dr. Goulu
onto EntomoScience
Scoop.it!

Biologie : l'évolution peut aussi être lamarckienne !

Biologie : l'évolution peut aussi être lamarckienne ! | EntomoScience | Scoop.it
Une équipe de l’Institut de biologie de l’École normale supérieure (CNRS/ENS/Inserm), dirigée par Eric Meyer, vient de montrer que, chez la paramécie, les types sexuels se transmettent de génération en génération par un mécanisme surprenant qui...

Via Goulu
more...
No comment yet.
EntomoScience
Sommaire accessible par le tag "À propos" (cliquer sur le dessin de l'entonnoir dans le coin supérieur droit)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

De l’ambre pour recréer le monde des dinosaures

De l’ambre pour recréer le monde des dinosaures | EntomoScience | Scoop.it
Les inclusions dans l’ambre permettent de mieux connaître l’environnement dans lequel évoluaient les dinosaures.


[Image] « Fourmi piégée dans l'ambre. University of Alberta Strickland Entomology Museum (UASM) specimen, R.C. McKellar. »


Bernadette Cassel's insight:


VACANCES D'AUTOMNE

sur EntomoScience   

        

Reprise des "scoops" lundi 10 novembre.

À bientôt !

:)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les hommes et les territoires sont-ils égaux face aux épidémies ? - Sciences - France Culture

Les hommes et les territoires sont-ils égaux face aux épidémies ? - Sciences - France Culture | EntomoScience | Scoop.it

Invité(s) :
Gérard Salem, géographe, Professeur d'université, Paris Ouest
Patrice Bourdelais, directeur de l'INSHS (Institut des sciences humaines et sociales), Directeur d'étude à l'EHESS
Jean-Marie Milleliri, médecin, conseiller régional pour ONUSIDA

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Science décalée : l’épilation aurait-elle raison des morpions ?

Science décalée : l’épilation aurait-elle raison des morpions ? | EntomoScience | Scoop.it
La science décalée frappe cette fois sous la ceinture, et s'intéresse au déclin dramatique des morpions. Depuis que l’épilation du maillot est devenue une pratique à la mode, la population de ces...


[Image] « Le pou du pubis, plus communément appelé morpion, dérive du pou du gorille. La divergence serait apparue voilà 3,3 millions d'années. Depuis, l'Homme a perdu une bonne partie de son pelage et le réduit encore. Au détriment de ses parasites...  »   



___________________________________________________________________

ET AUSSI :

• Le morpion en voie de disparition | Agence Science-Presse
http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2013/02/26/morpion-voie-disparition


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


→  Biodiversité : les morpions menacés d'extinction par l'épilation

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Vidéo] Pour défendre leur nid, des abeilles font « cuire » un frelon géant

[Vidéo] Pour défendre leur nid, des abeilles font « cuire » un frelon géant | EntomoScience | Scoop.it

Le Journal de la science. « Face au danger que représente le frelon géant, les abeilles domestiques disposent d’un mécanisme de défense pour le moins original : elles le brûlent vif. »


[Vidéo] Hornet cooked by bees - YouTube
http://www.youtube.com/watch?v=K6m40W1s0Wc

  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité | EntomoScience | Scoop.it
Pierre-Henri Gouyon, chercheur sur la théorie de l'Evolution, se bat contre une vision de la biodiversité héritée de la Bible et contre les pratiques agricoles modernes qui détruisent la richesse de l'environnement et menacent sa survie.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le chikungunya à Tahiti : l'analyse de l'Institut Pasteur

Le chikungunya à Tahiti : l'analyse de l'Institut Pasteur | EntomoScience | Scoop.it

Le chikungunya s’installe peu à peu sur l’île de Tahiti. Anna-Bella Failloux, chercheuse à l'Institut Pasteur nous donne plus d'explications sur le moustique. 


Polynésie 1re. « [...] Le virus est transmis par deux types de moustiques, précise Anna-Bella Failloux : "on trouve deux types de moustiques : l'Aedes aegypti (bien connu aux Antilles) qui est le vecteur majeur du chikungunya dans le Pacifique et Aedes polynesiensis, un moustique endémique aux îles de Polynésie. En collaboration avec l'Institut Louis Malardé, ajoute la chercheuse, nous avions déjà démontré que ces deux espèces sont capables de transmettre efficacement le virus chikungunya”. »

« Écoutez son interview complète, Anna-Bella Failloux est interrogée par Tessa Grauman :

→ Fichier audio
http://polynesie.la1ere.fr/sites/regions_outremer/files/assets/audio/f_6h_mardi_chikungunya_pf_-_anna-bella_failloux.mp3


[...]



Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


Chikungunya : l'épidémie est lancée en Polynésie, l'arrêter semble impossible


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Déstabilisation des écosystèmes et déstabilisation des sociétés humaines vont de pair

Déstabilisation des écosystèmes et déstabilisation des sociétés humaines vont de pair | EntomoScience | Scoop.it

Par Véronique Pellerin. France Culture.  Émission La Chronique science le dimanche à 9h06. « Destabilisation des eco-systèmes et destabilisation des sociétés humaines vont de pair: un exemple en Egypte ancienne »


« Il y a plus de 6 000 ans, 37 espèces de grands mammifères, comme les éléphants, lions ou les girafes cohabitaient dans la vallée du Nil. Il n'en existe plus aujourd'hui que 8. En étudiant cette évolution, des chercheurs américains ont détecté 5 crises, et surtout ils ont conforté un modèle mathématique connu, appelé modèle proie-prédateur. »


[...] 


___________________________________________________________________

• Study traces ecological collapse over 6,000 years of Egyptian history - University of California
http://www.universityofcalifornia.edu/news/study-traces-ecological-collapse-over-6000-years-egyptian-history


• Collapse of an ecological network in Ancient Egypt - Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS)
http://www.pnas.org/content/111/40/14472.abstract?sid=b1a4bf21-4c3d-4933-b334-5a3492d2e730


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi les experts ont parfois tout faux avec les asticots ?

Pourquoi les experts ont parfois tout faux avec les asticots ? | EntomoScience | Scoop.it

Par Carole Chatealin. Sciences et Avenir. « Les Experts, Bones, NCIS, Esprits criminels… C’est bien connu, les séries télés nous ont familiarisés avec les enquêtes criminelles. Mais ont-elles tout compris à l’entomologie medico-légale – ou entomologie forensique, son appellation branchée -, cette science des insectes ? A la lecture d’un livre spécialisé « Insectes, cadavres et scènes de crime » (Charabidze et Gosselin, Editions de boeck) qui vient de paraître (et dont on peut tourner les pages uniquement avant les repas…) on peut en douter. Voici donc un petit résumé des faits les plus insolites que j’ai pu relever. Ames sensibles, vous n’êtes pas obligées de lire ce qui suit ! » 


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le Nobel de chimie 2014 : le nanoscope du vivant

Le Nobel de chimie 2014 : le nanoscope du vivant | EntomoScience | Scoop.it

Par Sylvestre Huet. Blog Libération - {SCIENCES²}. « Le prix Nobel de chimie 2014 est attribué aux Américains Eric Betzig et William Moerner et l’Allemand Stefan Hell. Pour leur contribution à la mise au point d’une technique d’observation du monde vivant à l’échelle nanoscopique, donc moléculaire, et en suivant son évolution à de très petites échelles de  temps, la "microscopie à fluorescence super résolue."  »


[...] 


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La chimie des bourdons | Vigie Nature

La chimie des bourdons | Vigie Nature | EntomoScience | Scoop.it

Par Lisa Garnier. Vigie Nature. « [...] Par chimie, on entend les molécules et produits fabriqués par les organismes vivants. Pour ceux qui y verrait une relation avec l'industrie chimique, n'ayez aucune inquiétude. Le bourdon terrestre (Bombus terrestris) produit au moins 500 actifs différents décrits et connus. Oserais-je écrire 500 mots dans son vocabulaire sensoriel ? Parce que sa chimie, c'est sa façon à lui de s'exprimer et de se faire comprendre. »


« Ses molécules servent à indiquer un chemin, tel les petits cailloux du petit Poucet, elles peuvent être des phéromones sexuelles ou encore des molécules pour dire « j'ai faim » de la part des larves. Certaines indiquent le statut de l'individu et de sa tâche au sein du nid....Vous l'aurez compris, la chimie chez les bourdons est d'une importance vitale pour leurs relations sociales. Les deux chercheurs allemands, Manfred Ayasse et Stefan Jarau, auteurs de l'article ont d'ailleurs fait la synthèse de 143 publications scientifiques sur la question. » 


[...]


[L'étude] Chemical Ecology of Bumble Bees - Annual Review of Entomology, 59(1):299
http://www.annualreviews.org/doi/abs/10.1146/annurev-ento-011613-161949


___________________________________________________________________

À LIRE AUSSI :

• Bumblebees (Bombus terrestris) use social information as an indicator of safety in dangerous environments | Royal Society Publishing
http://royalsocietypublishing.org/content/281/1785/20133174


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Plus ton QI est haut, moins tu te reproduis : l'homme et le bourdon, même combat

Plus ton QI est haut, moins tu te reproduis : l'homme et le bourdon, même combat | EntomoScience | Scoop.it


Par Peggy Sastre. Le Plus - Le Nouvel observateur.


[...]


Le désavantage reproductif des animaux "trop intelligents"

 

« De même, chez certains animaux, il semble donc avoir un trade-off entre l'intelligence et la survie. C'est le cas de certains bourdons qui, plus ils sont "intelligents" – le QI de bourdon étant mesuré par sa capacité à apprendre que la couleur d'une fleur est associée à l'abondance de son nectar – vont parallèlement être moins aventureux que les autres, explorer moins de fleurs et, au final, jouir de ressources alimentaires plus limitées. » 


[...]  


[L'étude] Foraging errors play a role in resource exploration by bumble bees (Bombus terrrestris) Journal of Comparative Physiology
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24838937


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Les abeilles font le buzz
Scoop.it!

Les néonicotinoïdes, fléau environnemental ?

Les néonicotinoïdes, fléau environnemental ? | EntomoScience | Scoop.it

RTS découverte | Prise de terre du 27.09.2014 - La 1ère. « Les néonicotinoïdes sont une gamme d'insecticides qui seraient responsables d’un effondrement global des populations d’insectes. » 


« Depuis le milieu des années 1990, l’agriculture a connu une révolution discrète: les néonicotinoïdes. Une gamme d’insecticides dont le mode d’action est systémique. Cela signifie que la plante intègre la substance toxique et qu’elle devient elle-même toxique pour les insectes dès qu’elle sort de terre. Ces insecticides seraient responsables d’un effondrement global des populations d’insectes et, en conséquence, de celui des insectivores, comme de nombreuses espèces d’oiseaux. » 


« Une cinquantaine de chercheurs, parmi lesquels Edward Mitchell, professeur en biologie du sol à l’Université de Neuchâtel, étudient aujourd'hui la question. » 


Le site de Prise de terre 



Via Bee Api?, CARI asbl
more...
Bee Api?'s curator insight, October 1, 2:26 AM

à écouter...

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mini cerveau et méga performances : Comprendre la cognition à partir d’une abeille

Mini cerveau et méga performances : Comprendre la cognition à partir d’une abeille | EntomoScience | Scoop.it

Section Apicole du haut Bugey » Blog Archive » Fête de la science à Oyonnax, conférence de Martin Giurfa le 8 octobre. « Mini cerveau et méga performances : Comprendre la cognition à partir d’une abeille »


« Le cerveau d’une abeille contient à peine 960.000 neurones et son volume atteint seulement 1 mm3. Cependant, il est à la base de capacités comportementales remarquables basées sur la présence de phénomènes d’apprentissage et mémorisation dont les mécanismes essentiels ne diffèrent pas considérablement de ceux des vertébrés. Nous montrons que des apprentissages d’ordre supérieur qui jusqu’à présent étaient considérés comme le patrimoine de certains vertébrés (catégorisation, apprentissage de règles, etc.) peuvent être maitrisés par ces insectes. Nous tirons avantage de l’accessibilité du mini cerveau de l’abeille et de la possibilité d’étudier des réseaux spécifiques de neurones par des techniques invasives comme l’imagerie calcique, l’électrophysiologie et la neuropharmacologie, entre autres, afin de dévoiler les mécanismes sous-jacents à ces performances cognitives. Nous montrons qu’il est possible d’identifier les neurones et réseaux neuronaux qui sous-tendent des apprentissages d’ordre supérieur, et de comprendre comment le cerveau d’une abeille apprend sur le monde qui l’entoure. Nous combinons ainsi des études de neurosciences et de comportement afin de comprendre les phénomènes de l’apprentissage et la mémoire à partir du cerveau miniature d’une abeille qui excelle dans ces capacités. » 


[Image] Centre de Recherches sur la Cognition Animale
http://cognition.ups-tlse.fr/pami/pami.html


« Stratégie d’études de l’équipe PAMI* : de la navigation chez la fourmi, à la reconnaissance visuelle chez l’abeille en libre vol et l’apprentissage olfactif/visuel/mécanosensoriel de l’abeille en contention. Cette dernière approche (image de droite) permet le couplage avec diverses méthodes invasives. »  


* Perception, Apprentissage et Mémoire chez l’Insecte (PAMI)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Voir et être vu / France Inter

Voir et être vu / France Inter | EntomoScience | Scoop.it
Lorsqu’on parle de vision on ne parle jamais que de vision humaine, la peinture, la photographie…Dans une société qui rêve de tout voir, on omet peut-être le fait que « tout voit »...


La Tête au carré par Mathieu Vidard


Invité(s)


Michel Serres
Philosophe


Sylvie Chokron
Neuropsychologue, directrice de recherche CNRS.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un entomologiste raconte ses rencontres avec la plus grande araignée du monde

Un entomologiste raconte ses rencontres avec la plus grande araignée du monde | EntomoScience | Scoop.it
L'araignée Goliath affiche des mensurations impressionnantes : 30 cm de large, pour 170 g sur la balance, raconte l'entomologiste Piotr Naskrecki, "fou de joie" lors de son premier face-à-face avec la bête.
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.slate.fr - October 21, 8:24 AM :

→  La plus grosse araignée du monde et la plus venimeuse vues en Guyane et à Londres


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Chimie verte : un « 13 minutes » sur une incroyable découverte scientifique

Société de production éco-engagée, Baraka Productions accompagne depuis trois ans les travaux de la biochimiste montpelliéraine Claude Grison (CNRS). Voici une version courte du documentaire que nous venons de lui consacrer : diffusé au printemps dernier au ministère des finances, il a contribué à l’obtention d’une énième récompense pour ces travaux aujourd’hui dupliqués dans le monde entier et salués comme révolutionnaires par la communauté scientifique.
Motivée par un engagement citoyen proche du militantisme et forte de sa connaissance des laboratoires de recherche, l’équipe de Baraka travaille actuellement à plusieurs autres projets sur des initiatives locales et régionales axées sur l'écologie. Voir par exemple le teaser sur les fourmis moissonneuses de la Crau.


Via Isabelle Pélissié, Christian Allié
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.20minutes.fr - May 5, 4:09 PM :

Plaine de la Crau : Des fourmis pour rendre la nature plus propre


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Prix Nobel : Que nous disent-ils de la science ?

Prix Nobel : Que nous disent-ils de la science ? | EntomoScience | Scoop.it

Par Michel Alberganti. Science publique - France Culture.


Invité(s) :
Jean Gayon, philosophe des sciences, Professeur à l'Université Paris I
Aude Bernheim, ingénieure Agronome, Diplomée d'un Master Recherche Approches Interdisciplinaires du Vivant au CRI. Actuellement en mastère spécialisé Politiques et Actions Publiques pour le Développement Durable.
Jean-Michel Besnier, professeur de philosophie à l'université de Paris IV et dirige le DESS "Conseil éditorial et gestion des connaissances numérisées"
Jacques Treiner, physicien, professeur à Sciences-Po Paris.

Thème(s) : Sciences| Biologie| Chimie| Découverte| Idées| Médecine| Physique| Recherche

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un nouveau regard sur la biodiversité

Un nouveau regard sur la biodiversité | EntomoScience | Scoop.it
Décryptage d’une toute nouvelle science, la biogéographie fonctionnelle, qui aide déjà à mieux comprendre les conséquences du changement climatique.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une médaille de Bronze du CNRS pour Catherine Dupont, chercheuse à l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes

Une médaille de Bronze du CNRS pour Catherine Dupont, chercheuse à l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes | EntomoScience | Scoop.it

Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes. « La médaille de bronze du CNRS récompense des chercheurs (une quarantaine par an), dont les travaux en font des spécialistes de talent dans leur domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes. »

« Les travaux de Catherine consistent à développer l’étude des invertébrés marins (mollusques, échinodermes, crustacés) découverts en contexte archéologique, c’est-à-dire accumulés par l’homme par le passé. »


« Cette discipline appelée archéomalacologie est novatrice en France. Elle intervient dès la fouille et demande des développements méthodologiques quotidiens pour adapter nos connaissances de la biologie des espèces sur des échantillons archéologiques. Ainsi, une collection de référentiels aidant à la détermination des invertébrés marins se met peu à peu en place sur Rennes. Elle est également précieuse pour reconstituer les dimensions originelles des invertébrés marins à partir des petits fragments de carbonate de calcium (coquilles, carapace, doigt de crabe, test d’oursin…) découverts en contextes archéologiques. »


[...]


>>> En savoir plus sur les recherches de Catherine Dupont


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des jeux vidéo en ligne font progresser la recherche scientifique

Des jeux vidéo en ligne font progresser la recherche scientifique | EntomoScience | Scoop.it
Dossier. En développant des « jeux sérieux » accessibles à tous en ligne, nombre de laboratoires offrent aux internautes la possibilité de prendre part à la résolution de problèmes scientifiques.
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Open-Phylo au service des généticiens


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Peut-on innover en classe de science? - Sciences - France Culture

Peut-on innover en classe de science? - Sciences - France Culture | EntomoScience | Scoop.it

Par Michel Alberganti. Science publique. France Culture.


Invité(s) :
François Jarraud, redacteur en chef du Café pédagogique, organisateur du Forum des enseignants innovants
Pascal Valty, designer - Directeur de l’atelier « territoires numériques » à l’ENSCI (École nationale supérieure de création industrielle)
Stéphane Debove, doctorant en biologie de l'évolution à l'Ecole normale supérieure.
Fabienne Rubert, responssable aux éditions Natnan de la communication institutionnelle et relations extérieures et spécialiste de la question des usages du numérique en classe.


[Vidéo]

Les Savanturiers - Atelier Phasmes 2014 - CM1-CM2 - Ecole Pihet - Paris 11


[Image] Atelier phasmes à l'école Pihet à Paris 11


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Premier cas documenté d’une espèce de fourmis qui imite visuellement ses hôtes pour mieux les parasiter

Premier cas documenté d’une espèce de fourmis qui imite visuellement ses hôtes pour mieux les parasiter | EntomoScience | Scoop.it

GuruMeditation. « Des chercheurs de l’université George Washington ont découvert une nouvelle espèce de fourmi qui survit en infiltrant d’autres espèces et en accédant à leur nourriture. Les fourmis ont été trouvées parmi une colonie de fourmis tortues (Turtle ant ou Crematogaster ampla) au Brésil. » 


[...] 


[Image] « À gauche: une fourmi ouvrière Crematogaster ampla en position défensive sur un arbre. À droite: L’imitation visuelle de la Cephalotes specularis (fourmis tortue miroir). »


« L’étude publiée dans American Naturalist : Mimicry and Eavesdropping Enable a New Form of Social Parasitism in Ants. »

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMOSCIENCE

From www7.inra.fr - October 6, 6:02 PM :

→  Mimer pour s'incruster

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Araignée contre ver à soie

Araignée contre ver à soie | EntomoScience | Scoop.it

Ames sensibles et arachnophobes s’abstenir…en fait tout ceci est très innocent il s’agit de recherches très scientifiques. Des Japonais ont cherché à transplanter un gène de l’Araneus ventricosus soit l’araignée diable dans de paisibles vers à soie… objectif : fabriquer un fil à soie plus résistant. Explications données par Yoschihiko Kuwana de l’institut national de science agrobiologique : « Nous avons placé un gène de l’araignée dans des variétés commerciales de vers à soie et nous avons réussi à produire un nouveau type de soie qui est une fois et demi plus résistant qu’un fil classique de soie. »



Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


Une écharpe en soie d'araignée, la tendance de l'automne ?


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mimer pour s'incruster

Mimer pour s'incruster | EntomoScience | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les fourmis arboricoles du genre Cephalotes (Hym. Formicidés) sont connues pour deux « bizarreries » : le crâne en forme de couvercle rond des soldats qui obture les galeries abandonnées de xylophages dans lesquelles le nid est installé et, chez d’autres espèces, la capacité de planer pour redescendre des arbres et atterrir sur le tronc (voir Ça plane pour elles, Épingle de 2005).
Une troisième bizarrerie, très différente, vient d’être découverte. Observant les ouvrières de Crematogaster ampla dans la savane brésilienne, Scott Powell (université George Washington) a en effet remarqué des individus de Cephalotes circulant très discrètement – car ressemblant beaucoup aux fourmis environnantes - au milieu des Crematogaster ampla, sans être agressés et profitant des ressources. » 


« Au bout de 2 ans de travaux, il a établi que ce parasitisme social tenait à la faculté de Cephalotes specularis (nouvelle espèce) de singer les mouvements et les postures de son hôte et de se faire ainsi passer pour un élément de la colonie. À la précaution prise également de ne pas trop s’en approcher faute de quoi il serait démasqué par son odeur spécifique – qui elle n’est pas modifiée.
C’est le premier cas de mimétisme visuel connu chez les fourmis, et qui montre sans doute une étape de l’évolution vers un parasitisme social plus perfectionné. » 


D’après « New Ant Species Hides in Plain Sight Like a Spy », par Richard Farell. Lu le 1er octobre 2014 à news.discovery.com/


___________________________________________________________________

[Image]  “Mimicry and eavesdropping enable a new form of social parasitism in ants” - American Society of Naturalists
http://www.amnat.org/an/newpapers/OctPowell.html


« A worker of the mirror turtle ant, Cephalotes specularis, returning home to a nest entrance guarded by the armored head of a soldier. While the unique mimicry of the workers allows them to operate undetected in the host colony’s foraging network, soldiers are critical for defending the parasite's nesting cavities within the host’s territory.
(Credit: Scott Powell) » 

    

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.sciencesetavenir.fr - October 2, 4:35 PM :

→  Un mimétisme visuel presque parfait pour cette fourmi


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

C'était une vieille théorie abandonnée nommée télégonie...

C'était une vieille théorie abandonnée nommée télégonie... | EntomoScience | Scoop.it

Par Pierre Barthélémy. Passeur de sciences - Blog Le Monde. « La sélection scientifique de la semaine (numéro 140) »


[...] 


« C'était une vieille théorie abandonnée nommée télégonie, qui disait que les caractéristiques physiques du premier amant pouvaient "imprégner" la femme et se retrouver plus tard dans sa descendance, même issue de l'accouplement avec un autre homme. Eh bien, il semblerait que la télégonie soit à l'œuvre, au moins chez la mouche. (en anglais) » 


[...] 


[Image] New Form of Non-Genetic Inheritance Apparently Found in Flies
http://guardianlv.com/2014/10/new-form-of-non-genetic-inheritance-apparently-found-in-flies/




Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

De l'ADN du sperme d'ex-partenaires s'attarde dans les mouches femelles et influe sur la génétique de leur progéniture


more...
No comment yet.